Livraison Offerte à partir de 69€ !

Mon chien aboie : Pourquoi et que faire ?

Mon chien aboie pourquoi et que faire

Tout le monde se doute qu'en accueillant un chien chez soi, ce dernier risque d'aboyer. Cependant il arrive que nos fidèles compagnons aboient de façon excessive et sans raison apparente. Si cela vous pose un problème, commencez par déterminer ce qui pousse votre chien à aboyer. Une fois que vous avez compris la cause, vous pourrez alors décider d'adopter la meilleure solution pour stopper son problème d'aboiement. Voici un article pour vous aider à mieux comprendre nos amis à quatre pattes et identifier la cause des aboiements afin de les traiter au mieux.

Pourquoi les chiens aboient ? 

Aboyer est la façon pour les chiens de se faire comprendre, au même titre que la parole chez les humains. De nombreuses raisons peuvent donc les pousser à aboyer de façon excessive. En voici quelques unes :

  • Territorial / Protecteur :

    Les chiens sont des animaux territoriaux et acceptent difficilement que quelqu'un entre sur leur territoire sans leur accord. L'aboiement est alors l'expression de leur mécontentement et leur façon de protéger leur territoire. 
  • Alarme / Peur :

    Certains chiens ont tendance à aboyer sur tout ce qui leur fait peur, qui bouge ou qu'ils n'ont pas vu arriver. Cela peut se déclencher n'importe où, et pas uniquement sur ce qu'ils considèrent comme leur territoire. 
  • Ennui / Solitude :

    Véritables animaux sociaux comme les humains, les chiens supportent difficilement d'être laisser seuls durant de longs moments, que ce soit chez vous ou dans le jardin. Ils peuvent alors vite s'ennuyer. Leur manière de vous faire comprendre qu'ils sont tristes sont alors les aboiements. 
  • Salutation / Jeu : 

    Les chiens aboient presque tous pour dire « bonjour » à des personnes ou un autre animal. Ces aboiements sont généralement accompagnés de toute une gestuelle qui va du remuage de queue aux petits sauts d’excitation. Mais ils peuvent aussi être un moyen de vous signaler qu'ils souhaitent une attention particulière comme être promenés. 
  • Anxiété de séparation / Peur / Angoisses :

    Les chiens qui ont peur de rester seuls aboient généralement de manière excessive lorsque leur propriétaire quitte le domicile. Ils affichent également souvent d'autres symptômes : comportements de destruction, dépression, agressivité.
  • Aboiements compulsifs : 

    Il arrive enfin que les chiens aboient de façon compulsive. Cette sorte d'aboiement peut alors être simplement un moyen pour eux d'entendre le son de leurs voix. Ce type de chiens ont souvent un comportement similaire au travers d'actions comme marcher en rond ou courir le long d'un grillage. 

    Comment limiter les aboiements compulsifs :

    Une fois que vous avez compris pourquoi votre chien aboie, il est l'heure de chercher des solutions pour réduire les aboiements. Voici quelques méthodes pour aider votre chien à atténuer les aboiements excessifs : 

    • Territorial / Protecteur / Alarme / Peur :

      Étant donné que ce type d'aboiements est souvent dû à la peur ou une menace ressentie de l'extérieur, ils peuvent être facilement atténués en limitant le champs de vision de votre chien. Ainsi si votre animal se trouve dans un jardin fermé, utilisez par exemple une clôture opaque au lieu d'une d'un grillage transparent. Si votre chien aboie dans le jardin, vous pouvez également le déplacer à l'intérieur pour limiter les sollicitations mais aussi le dérangement que les voisins peuvent subir. Le tout en renforçant la sécurité de votre maison. C’est aussi plus sûr, car les chiens laissés seuls à l’extérieur peuvent être victimes de vol, d’évasion, d’empoisonnement, de harcèlement et autres dangers. 
      Enfin, si 
      votre chien continue d'aboyer à l’intérieur de chez vous, limitez son accès aux fenêtres et aux portes. 
    • Ennui / Solitude : 

      Si votre chien aboie de façon excessive en votre absence, proposez-lui plus d’activités ou de la compagnie pour l’empêcher de rester seul ou de s’ennuyer. Si votre chien s'ennuie quand vous travaillez la journée, vous pouvez par exemple demander à quelqu'un comme une voisine de le promener ou de jouer avec lui une petite heure par jour. Vous pouvez également laisser à sa portée quelques jouets distribuant de la nourriture pour le tenir occupé pendant plusieurs heures. 

    Pour aller plus loin : Comment occuper son chien en votre absence

    • Salut / Jeu : 

      Pour empêcher votre chien d'aboyer frénétiquement dès que vous revenez chez vous ou que quelqu'un frappe à la porte, apprenez-lui d'autres comportements pour se faire comprendre sans bruit.
      L'une des méthodes consiste à entraîner votre chien à se rendre à la porte et à y rester lorsque la porte s'ouvre. Choisissez une porte et 
      entraînez votre chien à y rester. Pour commencer, ne touchez pas la porte et utilisez beaucoup de friandises et de louanges pour qu'il considère cela comme un jeu. 

      Une fois que votre animal ne bouge plus devant la porte et reste silencieux de manière automatique, commencez à ouvrir la porte alors qu’il est à sa place. Une fois que vous pouvez ouvrir la porte et que votre chien reste à sa place, faites entrer quelqu'un d'autre. Enfin, ne félicitez jamais votre chien d'aboyer lorsque vous rentrez chez vous. En d'autres termes, ne lui offrez pas de caresses et ne lui jeter même pas un regard jusqu'à ce qu'il cesse d'aboyer et reste assis. 
    • Attirer l'attention : 

      Ici aussi ne récompensez jamais votre chien parce qu'il aboie. Si votre chien aboie quand il a besoin d’eau et que vous remplissez son bol, vous lui faites comprendre qu'aboyer est la solution pour obtenir ce qu’il veut. S'il aboie pour sortir, c’est pareil. Apprenez-lui par exemple à sonner une cloche que vous avez attachée à la poignée de la porte pour sortir. Éduquez à votre chien à pousser son bol d'eau vide à l'aide de son museau plutôt que d'aboyer.
      En bref, trouvez des moyens pour que votre chien puisse communiquer sans aboyer. Aussi s'il aboie parce que son bol est vide, patientez quelques instants et faites autre chose, puis remplissez-le plutard pour qu'il ne sache pas que ses aboiements ont été efficaces.
      Rappelez-vous enfin de ne jamais disputer votre fidèle compagnon. En effet, votre chien considérera également cela comme une attention. Votre succès tiendra uniquement dans votre capacité à ignorer votre animal et ce qu'il veut, jusqu'à ce qu'il cesse d'aboyer. 
    • Aboiements liés à l'abandon et à l'anxiété de séparation : 

      L'anxiété de séparation et les aboiements compulsifs sont difficiles à limiter et doivent souvent être traités avec l'aide d'un comportementaliste vétérinaire ou d'un comportementaliste agréé. Les chiens souffrant de ces problèmes ont également souvent besoin d'un traitement médicamenteux pour les aider à faire face à l'apprentissage de nouveaux comportements. Des traitements naturels comme le CBD (molécule issue du Cannabis) peuvent également soulager leurs peurs, angoisses et stress.

    A lire aussi : Comment se faire obéir d'un chien tétu >

    Conseils généraux d'éducation canine pour limiter les aboiements excessifs : 

    Attention ! Arriver à ce que votre chien aboie moins et prenne d'autres habitudes, demande du travail, de la pratique et de la linéarité. Cela ne se fera pas du jour au lendemain, mais avec les bonnes méthodes et le temps nécessaire, vous observerez à coup sûr des progrès. 

    Voici quelques astuces à ne pas oublier lorsque vous éduquez votre chien sur les aboiements :

    • Crier encourage votre chien à aboyer encore plus car il se dit que vous participez. La première chose à faire est donc de s'exprimer dans le calme et fermement, sans crier. 

    • La plupart des chiens ne comprennent pas ce que vous voulez quand vous leur criez de ne plus aboyer. Alors, entraînez votre chien à comprendre le mot « Calme ! ». Lorsque votre chien commence à aboyer, dites « Calme » d'une voix ferme et apaisée. Attendez qu’il arrête d’aboyer, ne serait-ce que pour reprendre son souffle, félicitez-le et offrez-lui une friandise. Faites juste en sorte de ne pas le récompenser ou le caresser quand il aboie. Il finira alors par comprendre que s’il arrête d’aboyer après le mot « calme », il obtiendra une friandise.

    • Un chien exténué est un chien calme. Si votre chien aboie quand il est seul, épuisez-le avant de le quitter. Faites une grande promenade, jouez au ballon ou allez au parc avant de partir. 
    • Ne laissez pas les mauvaises habitudes s'installer. Plus un chien fait une action sur la longue durée, plus l'habitude s'enracine. 
    • Certains problèmes médicaux peuvent également expliquer des aboiements excessifs, comme une morsure d'insecte ou un virus, en passant par des douleurs continue. Les animaux plus vieux peuvent également développer ce qu'on appel la sénilité canine qui provoque des aboiements compulsifs. Ne manquez jamais une occasion de faire examiner votre chien par un vétérinaire pour vous assurer qu’il n’y a aucune raison médicale à un problème.

    Détecter le syndrome d’hyperactivité hypersensibilité (Hs-Ha)

    Il est important de diagnostiquer le syndrome Hs-Ha qui peut rapidement devenir destructeur pour votre chien.

    Les symptômes qui peuvent le révéler sont les aboiements excessifs mais aussi l’excitation exacerbée ou la destruction d'objets. En d'autres termes votre chien n'est jamais fatigué, court partout et est hyperactif. 

    Son hypersensibilité se traduit par une réaction à la moindre stimulation de son environnement, du plus petit bruit au plus petit mouvement.  

    La plupart du temps le syndrome Hs-Ha résulte de sa vie de chiot et d'un manque maternel. Il se peut en effet que votre chien ait été séparé trop tôt de sa mère, ou que sa mère ne se soit pas occupée de lui.

    Détecter les signes est alors primordiale pour éviter des conséquences plus graves et entrer dans la spirale infernale de l'anxiété exacerbée et de l'agressivité en vers les humains et autres.

    Votre chien affiche ces symptômes ? Prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

    A lire aussi : Comment bien choisir mon vétérinaire 

    Comment le CBD peut atténuer les aboiements ? 

    Le soulagement de certains aboiements excessifs font partie des avantages du CBD pour les chiens. Sans danger et non-psychoactive, cette solution peut en effet s'avérer être une alternative très efficace en cas d'aboiement prolongés et après avoir consulté un vétérinaire.

    Le CBD réduit le stress 

    Le CBD atténue l'anxiété et augmente la sérotonine - le « bien-être » chimique - dans le cerveau. Si les aboiements de votre chien sont dus au stress, à la peur de l'abandon ou de la solitude, le CBD peut donc aider à soulager votre compagnon de ses angoisses et de son anxiété.

    Le CBD soulage les douleurs

    Si les aboiements sont le symptôme d'une maladie, il est possible que votre chien souffre de différentes douleurs liées à celle-ci. Apaisante, cette molécule peut alors soulager votre chien des souffrances dues à une pathologie diagnostiquée par votre vétérinaire.

    Le CBD apaise l'hyperactivité 

    Calmant et relaxant, le CBD peut également atténuer les comportements agités de votre chien. Le tout sans effet de « défonce ».

    Où trouver le meilleur CBD pour votre chien ?

    Si le CBD est reconnue pour soulager, diminuer et prévenir les aboiement excessifs de votre chien, le choix de la marque reste essentiel. Il existe en effet une multitude de marques et de produits différents parmi lesquels choisir, mais une seule est recommandée par les vétérinaires : Botaneo, la marque la plus populaire et appréciée de la communauté vétérinaire.

    Les produits à base de CBD de la gamme Botaneo sont disponibles sur la boutique en ligne.

    • Botalicius - De délicieuses friandises au beurre de cacahuète au CBD
    • Botalover - Un spray saveur bacon au CBD, best seller de la gamme
    • Botaniclean - Un shampoing au CBD aux vertus calmantes et apaisantes

    Les choses à ne pas faire :

    • Ne soyez pas incohérent. Par exemple ne félicitez pas votre chien d'aboyer sur certaines choses en l'empêchant d'aboyer sur d'autres.

    • N'utiliser jamais la force. Utiliser une muselière ou un autre moyen de contrainte pour garder un chien calme peut le mettre en danger à termes.

    • La dévocalisation n'est pas une option. Cette pratique inhumaine et bien réelle ne traite pas la cause sous-jacente de l'aboiement. Il s’agit juste d’une intervention chirurgicale consistant à retirer les plis des tissus situés de part et d’autre du larynx ou de la boîte vocale d’un chien. Les complications sont courantes et peuvent mettre la vie de votre chien en danger (difficultés respiratoires, étouffements fréquents et douleurs persistantes). De plus, la procédure n'arrête pas les aboiements, elle donne simplement un son différent.

    • Les colliers anti-aboiements. Un certain nombre de produits sur le marché promettent de faire cesser rapidement votre chien d'aboyer. Et pourtant... Les colliers à ultrasons ou système sonore ne sont pas efficaces sur tous les chiens. Les colliers pulvérisateurs non plus. Et les colliers électrique qui envoient une secousse douloureuse à votre animal de compagnie, peuvent être nocifs et rendre votre chien agressif, en particulier s'ils associent la personne ou l'animal sur lequel ils aboient à la douleur. Encore une fois la contrainte et la force ne vous aideront pas à cesser les aboiements et rendront simplement votre chien malheureux, voire agressif.

    Les race de chiens les plus sujettes à aboyer

    Vous envisager d'adopter un chien mais vous craignez les aboiements ? Sachez que certaines races sont réputées pour aboyer plus que d’autres… 

    Certaines races de chiens sont en effet plus dominantes que d’autres et ont recours à l’aboiement pour s'imposer sur les autres. 

    Certaines races ont également été créées pour aboyer, comme les chiens de chasse pour signaler leur proie et les chiens de garde pour alerter leur propriétaire. 

    Malgré tout, même si la race de chien choisie est reconnue pour aboyer, le niveau d'aboiement variera toujours en fonction de l'éducation et de l'environnement que vous lui offrez

    Voici quelques races des chiens qui aboient le plus : 

    • Chihuahua 
    • Yorkshire 
    • Beagle 
    • Jack Russell 
    • Rottweiler 
    • Berger Allemand 
    • Bichon Maltais 
    • Spitz 
    • Schnauzer 


    À propos de l'auteur - Audrey Costa

    Passionnée par les animaux, Audrey puise son expertise dans sa formation d'éducatrice, comportementaliste canin ainsi que sa large expérience auprès des propriétaires d'animaux.

    Spécialiste du comportement des chiens, Audrey ne cesse d'en apprendre sur nos compagnons à quatre pattes en étudiant les ouvrages vétérinaires de référence mais aussi les sites de recherches universitaires (Royal Vetenarinay College, UCD, Utrecht, Cambridge, Cornell, etc.)

    Aujourd'hui, Audrey partage son temps entre les conférences qu'elle donne en France et à l'étranger, et la rédaction d'articles pour Botaneo.

  • Consulter son profil LinkedIn


  • Articles Similaires

    Cancer chez le Chien : Les Signaux d'Alerte
    Cancer chez le Chien : Les Signaux d'Alerte
    Beaucoup de personnes sont surprises d'apprendre que, tout comme chez les humains, le cancer chez les chiens est un r...
    Lire
    Pourquoi mon chien me suit partout ?
    Pourquoi mon chien me suit partout ?
    Les propriétaires de chiens ont souvent l’occasion de remarquer de la part de leur ami à poils des comportements asse...
    Lire
    Mon Chat Ne Mange Plus : Pourquoi & Que Faire ?
    Mon Chat Ne Mange Plus : Pourquoi & Que Faire ?
    Les chats peuvent être capricieux et il n’est pas rare qu'ils décident soudainement de ne plus manger leur aliment fa...
    Lire

    Laisser un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés