Barion Pixel

Avoir un chien quand on travaille : Guide pratique

Avoir un chien quand on travail peut sembler compliqué. Cependant, avec les bons conseils et un peu d’organisation, il est tout à fait possible de concilier ces deux aspects importants de votre vie. Ce guide est conçu pour vous aider à trouver un équilibre parfait entre votre vie professionnelle et les besoins de votre fidèle compagnon à quatre pattes.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quel Chien Choisir quand on travaille ?

Lorsqu’il s’agit de concilier une carrière active avec la joie d’avoir un chien, choisir la bonne race devient une décision cruciale. Niveau d’énergie, capacité à rester seuls, facilité de dressage, etc. Que vous viviez dans un petit appartement en ville ou disposiez d’un grand espace extérieur, comprendre les caractéristiques des races vous aidera à faire un choix éclairé, garantissant ainsi une relation épanouissante tant pour vous que pour votre futur chien.

Exigences en matière d’Exercice

Certaines races, comme les Border Collies ou les Huskies, sont connues pour leur énergie débordante et requièrent des heures d’activité physique quotidienne. Ces races sont mieux adaptées à des personnes ayant un mode de vie très actif ou ayant accès à de grands espaces extérieurs.

À l’opposé, des races comme les Shih Tzu, les Carlin ou les Bulldog Anglais, bien qu’ayant besoin d’exercice régulier, ont des niveaux d’énergie plus modérés et peuvent mieux s’adapter à un mode de vie plus sédentaire ou à des espaces plus restreints.

Adaptation à la Solitude

Si votre travail exige que vous soyez souvent hors de la maison, envisagez des races qui tolèrent mieux la solitude. Des chiens comme les Whippets, les Bassets ou certains terriers ont la réputation d’être plus indépendants. Cependant, il est important de noter qu’aucun chien ne devrait être laissé seul pendant de longues périodes régulièrement sans une forme de compagnie ou de stimulation.

Races Faciles à Dresser

Des races comme les Labradors, les Golden Retrievers et les Caniches sont célèbres pour leur intelligence, leur tempérament équilibré et leur volonté de plaire, ce qui les rend relativement faciles à dresser. Ces qualités les rendent idéales pour les propriétaires qui ont des horaires chargés mais qui peuvent consacrer du temps à l’entraînement initial et à l’interaction quotidienne.

A lire aussi : Chien calme pouvant rester seul : liste 11 races

Avoir un chien quand on travaille : Le Préparer à votre Absence

L’entraînement à la solitude est une étape essentielle pour assurer le bien-être de votre chien lorsque vous êtes au travail. Cette pratique aide à prévenir l’anxiété de séparation et les comportements destructeurs qui peuvent survenir lorsque les chiens se sentent seuls et stressés.

1. Étapes Progressives

Commencez par des absences de courtes durées. Laissez votre chien seul pendant quelques minutes initialement, puis augmentez progressivement la durée. Cela peut commencer par une simple sortie pour aller chercher le courrier et s’étendre jusqu’à une absence de quelques heures.

Surveillez comment votre chien réagit à chaque étape. S’il montre des signes de stress, raccourcissez la durée et progressez plus lentement.

2. Excercice matinal

Commencer la journée par de l’exercice peut rendre votre chien plus tranquille pendant vos heures de travail. Une longue promenade ou une séance de jeu le matin aide à dépenser l’énergie de votre chien, le rendant plus disposé à se reposer pendant que vous êtes absent. Ce rituel matinal est également un excellent moyen de renforcer votre lien avec votre chien.

3. Ne pas faire de vos départs un événement

Pour créer une routine de départ apaisante, il est conseillé de commencer à préparer votre départ en toute discrétion. Cela peut inclure des actions simples comme mettre vos clés dans votre sac à l’avance ou enfiler votre manteau dans une autre pièce.

Lorsque vient le moment de partir, gardez vos adieux brefs et sereins. Un simple « à tout à l’heure » ou un geste affectueux rapide est suffisant. Évitez de montrer de l’anxiété ou de la tristesse lors de vos adieux, car votre chien peut capter et refléter ces émotions. Des adieux émotionnels ou prolongés peuvent augmenter l’anxiété de séparation chez certains chiens, leur faisant associer ces moments avec le sentiment d’être abandonnés ou seuls.

4. Apprendre la propreté

L’apprentissage de la propreté est une étape cruciale quand on a un chien et qu’on travaille.

La routine est essentielle pour l’apprentissage de la propreté. Emmenez votre chien dehors à des heures régulières, notamment après les repas, après avoir joué et dès le réveil. La régularité de ces sorties aide votre chien à comprendre où et quand il est approprié de se soulager.

Enseignez à votre chien des commandes spécifiques pour l’inciter à se soulager, comme « fais tes besoins » ou « pipi ».

Lorsque votre chien se soulage à l’extérieur, récompensez-le immédiatement avec des éloges et des friandises. Le renforcement positif est un moyen efficace de communiquer à votre chien que son comportement est le bon.

5. Gestion des accidents

Les accidents sont inévitables, surtout dans les premiers stades de l’apprentissage. Il est important de ne pas punir votre chien pour ces incidents. Nettoyez les accidents soigneusement pour éliminer les odeurs et éviter que votre chien ne soit tenté de retourner à cet endroit.

A lire aussi : 12 conseils pour rendre un chiot propre rapidement

Avoir un chien quand on travaille : 7 Conseils pratiques pour la journée

Lorsqu’on travaille toute la journée, assurer le bien-être de notre chien en notre absence est un défi. Heureusement, avec quelques astuces et aménagements, il est possible de garantir que votre chien reste heureux et stimulé même lorsque vous n’êtes pas à la maison.

1. Planification Anticipée

La clé pour une gestion efficace des besoins de votre chien réside dans une planification anticipée. Organiser à l’avance les repas, les promenades et les rendez-vous vétérinaires peut aider à établir une routine régulière, bénéfique pour vous et votre chien. Avoir un calendrier clair de ces activités assure une meilleure gestion du temps et du bien-être de votre compagnon.

2. Enrichissement de l’environnement

Il est essentiel de laisser à votre chien des jouets spéciaux qu’il ne voit que lorsque vous êtes absent. Ces jouets peuvent être des objets à mâcher ou des distributeurs de friandises qui le gardent occupé et le stimulent mentalement. En associant votre départ à l’accès à ces jouets favoris, votre chien commencera à voir votre absence comme une occasion de s’amuser et de se divertir, réduisant ainsi les risques d’anxiété.

3. Musique ou Bruits de Fond

La présence de musique douce ou de bruits de fond peut avoir un effet apaisant sur votre chien. Ces sons peuvent imiter la présence humaine et aider votre compagnon à se sentir moins seul. Des playlists et des enregistrements spécialement conçus pour les chiens sont disponibles et peuvent être un excellent moyen de fournir un confort auditif à votre animal.

4. Espace Dédié

Créer un espace dédié dans votre maison où votre chien se sent en sécurité est crucial. Ce coin, équipé de son panier, de ses jouets préférés et d’eau fraîche, doit être un lieu où il peut se détendre et se sentir protégé. Un tel espace personnel permet à votre chien de se retirer dans un environnement calme et réconfortant, loin du bruit et de l’agitation.

5. Jouets Interactifs

Les jouets interactifs jouent un rôle important dans la stimulation mentale de votre chien. Ils l’encouragent à réfléchir, à résoudre des problèmes et à rester engagé, ce qui est essentiel pour son bien-être mental. Varier ces jouets, en incluant ceux qui émettent des sons ou qui ont des textures différentes, peut offrir une stimulation enrichissante et garder l’intérêt de votre chien.

6. Utiliser les Pauses Déjeuner

Si votre emploi du temps le permet, une visite à la maison pendant votre pause déjeuner peut grandement contribuer au bien-être de votre chien. Même une courte interaction, comme une promenade rapide ou quelques minutes de jeu, peut faire une grande différence dans la journée de votre animal. Si vous ne pouvez pas rentrer, envisager de faire appel à un promeneur de chiens. Cela offre à votre chien l’exercice nécessaire, ainsi qu’une interaction sociale et un changement d’environnement bienvenus.

7. Communication à Distance

L’utilisation de technologies telles que les caméras pour animaux de compagnie vous permet de surveiller et parfois de communiquer avec votre chien à distance. Ces outils peuvent vous rassurer sur le bien-être de votre chien tout au long de la journée et offrir un certain réconfort à votre animal en lui permettant d’entendre votre voix.

A lire aussi : Chien & Anxiété de Séparation : Testez le CBD

Avoir un chien quand on travaille : Gestion des Retours

Lorsque vous rentrez à la maison après une journée de travail, la manière dont vous accueillez votre chien peut avoir un impact significatif sur son comportement et son bien-être émotionnel.

1. Accueils Calmes

Après une longue séparation, il est naturel de vouloir saluer votre chien avec beaucoup d’enthousiasme. Cependant, des accueils trop exubérants peuvent parfois provoquer de l’hyperactivité ou de l’anxiété chez votre chien. Au lieu de cela, optez pour un accueil calme et posé. Cela aide votre chien à comprendre que les arrivées et les départs font partie de la routine quotidienne et ne sont pas des événements stressants ou excessivement excitants.

2. Routine de Retour

Établir une routine de retour peut aider à stabiliser les émotions de votre chien. Par exemple, vous pourriez commencer par poser calmement vos affaires, puis donner à votre chien une attention calme et mesurée. Cette approche permet à votre chien de se détendre et de s’adapter à votre présence à la maison.

3. Gestion de l’Excitation

Si votre chien devient excessivement excité à votre retour, il est important de gérer cette excitation avec douceur. Encouragez des comportements calmes avant de récompenser votre chien avec des caresses ou des jeux. Si nécessaire, ignorez les comportements trop agités jusqu’à ce que votre chien se calme.

4. Constance dans les Routines

Comme pour le départ, la constance dans les routines de retour est essentielle. Votre chien sera plus à l’aise et plus en sécurité si les retours à la maison suivent un schéma prévisible. Cela renforce la compréhension que les départs et les retours sont des événements normaux et non menaçants.

5. Reconnaissance des Besoins de Votre Chien

Prenez un moment pour évaluer les besoins de votre chien à votre retour. Cela peut inclure vérifier son eau, sa nourriture, ou simplement lui donner de l’affection. Répondre à ces besoins renforce le lien et la confiance entre vous et votre chien.

6. Attention à l’Hyperattachement

Soyez attentif aux signes d’hyperattachement, tels que l’anxiété excessive lorsque vous êtes sur le point de partir au travail ou un comportement collant à votre retour. Si ces comportements deviennent un problème, envisagez de consulter un comportementaliste canin.

Avoir un chien quand on travaille : Conclusion

Avoir un chien quand on travaille peut représenter un défi, mais avec les bonnes stratégies et une approche adaptée, il est tout à fait possible de créer une vie harmonieuse pour vous et votre compagnon à quatre pattes. En établissant des routines cohérentes, en faisant preuve de patience et en utilisant des méthodes de renforcement positif, vous pouvez assurer le bien-être et le bonheur de votre chien, même pendant vos heures de travail.

Garder à l’esprit que chaque chien est unique et peut nécessiter une approche personnalisée est essentiel.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Avoir un chien quand on travaille : FAQ

Est-il nécessaire d’engager un dog-sitter ?

Cela dépend de la durée de vos journées de travail et du tempérament de votre chien. Pour les chiens qui ne supportent pas bien la solitude ou qui ont des besoins spéciaux, engager un dog-sitter pour quelques heures peut être bénéfique pour leur santé mentale et physique. Lire la suite.

Comment puis-je m’assurer que mon chien est en sécurité lorsque je ne suis pas à la maison ?

Sécurisez votre maison en éliminant les dangers potentiels comme les petits objets qu’ils pourraient avaler, les fils électriques à portée de mâchoire et les substances toxiques. L’utilisation de caméras de surveillance peut également vous aider à surveiller votre chien à distance.

Puis-je emmener mon chien au travail ?

Cela dépend de votre lieu de travail. Certaines entreprises sont “dog-friendly” et permettent aux employés d’emmener leurs chiens. Renseignez-vous sur la politique de votre entreprise et évaluez si votre chien serait confortable et bien comporté dans cet environnement. Lire la suite.


Vous travaillez et avez un chien ? Donnez votre avis 👇

Vous avez des astuces ou des expériences à partager sur la gestion d’un chien quand on travaille ? Laissez vos commentaires ci-dessous et n’hésitez pas à partager cet article avec d’autres propriétaires de chiens occupés !

Notre équipe éditoriale

Experte en santé animale, elle intervient comme spécialiste des médecines douces auprès d’intervenants du monde animalier. Rédactrice pour des médias du domaine vétérinaire, elle est également l’auteur d’un livre de référence en phytothérapie animale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.