Les 5 plus belles races de chiens japonais

Meilleurs chiens japonais

Tout le monde connait l’Akita Inu, cette race de chiens japonais rendue mondialement célèbre grâce au film Hatchi, avec Richard Gere.

Mais savez-vous que le japon est la terre de nombreuses autres races de chiens, toutes plus belles les unes que les autres ?

Ces chiens sont non seulement magnifiques, mais ils possèdent également chacun une histoire particulière, ayant façonné des chiens uniques, forts et intelligents, convoités comme chiens de travail et de compagnie.

Voici notre liste des plus connues, des plus fascinantes, et des plus belles races de chiens japonais, ainsi que leurs caractéristiques physiques, leurs traits de caractère et leur prix !

 

Les 8 plus belles races de chiens japonais

Belles, élégantes, indépendantes, joueuses, intrépides… découvrez nos chiens japonais préférés.

1- Le Shiba Inu japonais

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par ↞ ᴋ ᴏ ᴋ ᴜ ↠ (@kokushiba)

Probablement l’un des chiens japonais le plus connu et le plus exporté dans le monde.

Traduit en japonais par “broussaille”, le Shiba Inu remonte à plus de 3 000 ans et est ainsi l’une des plus anciennes races de chiens.

Ces chiens étaient à l’origine élevés pour chasser les oiseaux et d’autres petits gibiers, mais pouvaient également chasser occasionnellement de plus gros animaux avec leur propriétaire, notamment le cerf, l’ours et le sanglier.

Caractéristiques physiques

Le Shiba Inu est un chien de taille moyenne (de 34 cm à 40 cm et de 7 kg à 10 kg en moyenne), avec un poil long double épais, des oreilles pointues et une queue enroulée sur le dos. Sa robe peut se parer de différentes couleurs. Elle peut être noir et feu, roux ou rouge, ou encore sésame.

Traits de caractère

Particulièrement indépendant et sûr de lui, le Shiba Inu a tendance à être difficile à contrôler et sujet à la fugue. Ce chien japonais est également difficilement gérable avec les enfants et les autres chiens sans une bonne éducation.

Néanmoins, ce sont des chiens généralement gentils et très propres.

Le Shiba Inu est enfin connu pour son “cri de Shiba”, un son unique d’excitation.

Bien que relativement petit, ce chien musclé est devenu le chien de compagnie le plus populaire du Japon, probablement grâce à sa personnalité active et attentive, tout en restant bon enfant et facile à vivre.

Prix

Pour adopter l’une de ces adorables boules de poils, préparez-vous à débourser entre 1 000€ et 1 500€  pour un chiot Shiba Inu d’un éleveur réputé.

 

2- L’Akita Inu japonais

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Donatella Candeias Rovarotto (@dona_akita)

Il existe plusieurs types d’Akita-Inu, dont une race américaine d’Akita d’apparence assez distincte.

L’Akita possède les caractéristiques du type Spitz, mais est l’un des plus grands chiens Spitz du Japon, avec une longue histoire qui n’est pas sans rappeler celle du Shiba Inu.

Il est aussi l’un des chiens les plus célèbres du Japon grâce à Hachiko, l’Akita Inu.

Ce chien est devenu un symbole de loyauté dans la culture japonaise pour avoir attendu à la gare le retour de son maître, même après sa mort.

Une statue à son effigie trône d’ailleurs à la gare de Shibuya et un film, Hatchi, a été réalisé en son honneur.

Cette race de chiens japonais a failli disparaître pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque les soldats le tuaient pour son pelage chaud.

Mais introduit clandestinement aux États-Unis par avion après la Seconde Guerre mondiale, l’Akita a rapidement conquis le cœur des militaires américains.

Caractéristiques physiques

De 60 cm à 71 cm et de 31 kg à 59 kg en moyenne, l’Akita est un chien japonais à l’ossature robuste et lourde, aux dimensions bien proportionnées, avec une large tête, des oreilles pointues et des yeux en amande.

Particulièrement belle, cette race arbore un pelage double et dense, et se décline en plusieurs couleurs, dont le blanc, le sésame et le bringé.

Traits de caractère

L’Akita est une combinaison de dignité, de courage, de vigilance, de loyauté et de dévouement.

Il est cependant assez territorial et peut être assez dur et distant avec les étrangers.

Cela étant dit, il est également connu pour avoir une affinité avec les enfants.

Grâce à un dressage et une socialisation adéquate, il aimera tous les membres de sa famille et sera tout aussi fidèle qu’un chien de compagnie peut l’être.

Tout comme le Shiba, l’Akita est aussi très propre.

Prix

Vous pouvez vous attendre à dépenser entre 1 000€ et 1 500€ pour un chiot Akita Inu provenant d’un éleveur réputé.

 

3- L’Épagneul japonais

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Rayito (@rayito_thejapanesechin)

Bien que la race soit appelée Épagneul japonais, on pense que ces chiens charmants et nobles viennent en fait de Corée ou de Chine.

Malgré tout, l’aristocratie japonaise a rendu ces chiens populaires au Japon, le vénérant dans les plus hauts cercles sociaux du pays.

Ces petits chiens étaient ainsi offerts aux diplomates étrangers et à d’autres nobles pour commémorer leur service au Japon.

Caractéristiques physiques

De 20 cm à 27 cm et de 3 kg à 5 kg en moyenne, l’Épagneul japonais est un petit chien au profil atypique avec son visage écrasé, ses yeux espacés et sa queue en panache.

Sa grande tête, son museau court et sa crinière abondante autour du cou et des épaules, sont d’autres traits distinctifs de la race.

Ce magnifique chien japonais est particulièrement élégant, avec son épais pelage long et soyeux, qui présente une texture de plumes sur tout le corps et la tête.

Son poil se présente en deux tons, noir et blanc ou rouge et blanc.

Traits de caractère

On dit que l’Epagneul japonais possède des qualités félines qui lui confèrent une personnalité unique.

Ce petit chien japonais adore en effet sauter sur les meubles, se lécher et frapper ses jouets comme les chats.

En ce qui concerne le tempérament, on ne peut pas faire mieux pour les familles. Ce chien est amical envers tous, joueur et toujours de bonne humeur.

Prix

Si vous êtes à la recherche d’un de ces petits chiens japonais, attendez-vous à payer entre entre 500€ et 700€ pour un chiot provenant d’un éleveur éthique.

 

4- Le Shikoku japonais

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Yumi (由美) (@tailsofyumi)

Le Shikoku (parfois appelé “Shikoku Inu” ou “Kochi-Ken”) est une race indigène japonaise, utilisée initialement comme chien de chasse.

Il s’agit d’un des premiers chiens natifs japonais de type spitz.

Il fut longtemps très apprécié des chasseurs japonais comme pisteur de gibier, en particulier de sanglier sur l’île de Shikoku.

Il ressemble à l’Akita et au Shiba Inu en apparence, mais il est de taille moyenne et a un instinct de chasse plus développé.

Caractéristiques physiques

De 43 cm à 56 cm et de 15 kg à 25 kg, le Shikoku se distingue de ses cousins Spitz par son magnifique pelage épais qui se décline en trois nuances : sésame noir, sésame rouge et blanc.

Son visage triangulaire et ses oreilles pointues dressées ajoutent à ses traits de loup.

Traits de caractère

Ces chiens sont connus pour leur endurance ainsi que pour leur intelligence et leur vigilance.

Bien qu’il soit toujours un chasseur enthousiaste, le Shikoku est docile envers son maître.

Cette race de chien japonais de taille moyenne aime le plein air.

Ce trait est dans ses gênes ; pendant des siècles, les chiens de Shikoku ont parcouru librement les régions sauvages pour chasser et explorer.

Les instincts de ce chien japonais sont ainsi restés intacts, et ont donné naissance à des traits de réserve et d’indépendance.

Malgré tout, le Shikoku s’adapte très facilement. Et même s’il prospère à l’extérieur, il aime aussi être à l’intérieur.

Prix

Le Shikoku est une race rare difficile à trouver à la vente en dehors du Japon.

Le prix de cette race japonaise se situe entre 1 000€ et 1 200€.

 

5- Tosa Inu japonais

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Molosser Dogs (@molosser.dogs)

Le Tosa Inu est une race japonaise de chien rare qui a été élevée pour devenir un chien de combat au Japon.

Ses origines se trouvent dans la région de Tosa, où les combats de chiens étaient autrefois un sport populaire et festif.

Ces chiens japonais sont également connus sous les noms de Tosa Ken, osa Token, Tosa Dog, Japanese Fighting Dog et Japanese Mastiff.

Caractéristiques physiques

De 53 kg à 59 kg, le Tosa Inu est sans aucun doute la plus musclée des races de chiens japonais.

Le Tosa est différent du groupe des Spitz, avec une tête massive et un museau carré.

Ses mâchoires sont larges et puissantes, avec des oreilles de velours qui pendent sur les côtés de la tête.

Son poil court et dense se décline en différentes couleurs, notamment fauve, rouge, abricot, noir ou bringé. Il peut également présenter des marques blanches sur la poitrine et les pieds.

Traits de caractère

Le chien japonais Tosa ayant été élevé pour les combats au Japon, peut être intrépide et protecteur en tant que chien de garde, mais il est également connu pour son agressivité s’il n’est pas entraîné correctement.

Il aime affirmer sa domination et a besoin d’un maître stable et expérimenté.

Cette race de chien japonais n’est pas recommandée pour les nouveaux propriétaires de chiens.

Bien éduqué, le Tosa reste toutefois un chien affectueux avec sa famille, mais peut être quelque peu distant avec les étrangers.

Cependant, ils sont extrêmement vigilants à l’égard des autres chiens et peuvent réagir de manière agressive envers d’autres chiens s’ils les considèrent comme des intrus.

Prix

Avec un poids potentiel allant jusqu’à 90 kg, ces chiens massifs et intimidants sont interdits dans certains pays.

Il faut compter entre 950€ et 1700€ pour cette race.

 

6- Le Hokkaido japonais

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par NIKI & NOVA (@niki_and_nova)

Considéré comme l’un des chiens les plus anciens et les plus sauvages de descendance japonaise, le Hokkaido Inu est une race audacieuse, athlétique et musclée, chargée initialement de garder, chasser et parfois même tirer les traîneaux.

Ce chien japonais est extrêmement rare en dehors de son pays d’origine.

Caractéristiques physiques

De 45 cm à 51 cm et de 20 kg à 30 kg en moyenne, le Hokkaido est un super chien, programmé pour résister au froid et à la neige, avec des os solides, une peau épaisse et une endurance inébranlable.

L’une de ses caractéristiques distinctives est son odorat phénoménal. Cette race a en effet la capacité de retrouver le chemin du retour à des centaines de kilomètres de distance.

Ce chien japonais dispose de poils plus longs et plus épais que ceux des autres races japonaises, ainsi que d’une poitrine plus large et des oreilles plus petites.

Son double pelage peut être blanc, rouge, noir, bringé, sésame ou gris loup.

Traits de caractère

Le Hokkaido était autrefois utilisé pour la chasse ; il n’est donc pas étonnant qu’il soit à l’aise dans la nature.

Utilisé également comme chien de travail pour aider à maintenir les chenils en ordre, il est facile à dresser et intelligent, même s’il possède une tendance dominante.

Le Hokkaido aime sa famille et restera à ses côtés quoi qu’il arrive.

Ce chien adore particulièrement les enfants et leur montre son affection par des baisers, des câlins et des jeux amicaux.

C’est en d’autres termes un compagnon fidèle et dévoué, désireux de plaire à sa famille.

Attention toutefois, ce chien peut se montrer particulièrement méfiant envers les étrangers s’il n’est pas correctement socialisé.

Prix

Peu commun en France, un chiot Hokkaido coûtera entre 250€ et 350€ provenant d’un éleveur réputé.

 

7- Le Kishu japonais

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Maiko (@morimoridogs.kenyuan)

Voici le Kishu ou Kishu Ken, une race de chien japonais qui existe depuis des milliers d’années.

Ce chien de taille moyenne est originaire de la région de Kishu et était autrefois largement utilisé pour la chasse au sanglier et au cerf.

Caractéristiques physiques

Le Kishu japonais ressemble à l’Akita et au Shiba Inu par sa morphologie, avec la face triangulaire typique du Spitz, les oreilles pointues et la longue queue enroulée.

Le pelage du Kishu n’existe qu’en couleurs unies (pour être accepté en tant que race pure). Il comprend le blanc, le noir, le rouge et le sésame. Le blanc est la couleur de robe la plus courante.

Traits de caractère

La race japonaise Kishu est intelligente, loyale, alerte, compétitive et joueuse.

Attention toutefois à ses instincts de meute, qui peuvent pousser ce chien à tenter de dominer les autres animaux de compagnie.

Cette race a également un fort instinct de chasse et aimera courir après des proies, même si elle s’entend généralement bien avec les autres chiens si elle est socialisée correctement.

Malgré ses instincts de chien primitif, ce canidé aime sa famille et est affectueuse envers les enfants.

Prix

Si vous faites appel à des éleveurs honnêtes, vous pouvez vous attendre à payer entre 2 500€ et 3 000€ pour un chiot Kishu.

 

8- Le Kai Ken japonais

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par @omgtain

Le Kai Ken est l’une des six races indigènes japonaises, et était traditionnellement utilisé pour chasser une grande variété de gibier dans les montagnes du Japon.

Cette race très intelligente est aujourd’hui considérée comme assez rare.

Caractéristiques physiques

De 40 cm à 48 cm et de 9 kg à 18 kg en moyenne, le Kai Ken est un chien japonais, parfois appelé tora, qui signifie “tigre” en japonais. Ce surnom lui vient de son pelage bringé de rayures dorées, qui lui sert de camouflage lors des séances de chasse.

Ce poil unique se décline en trois couleurs : bringé noir (Kuro-Tora), bringé (Chu-Tora) et bringé rouge (Aka-Tora).

Le Kai Ken est un athlète, avec la force et la vitesse d’un chien, mais l’agilité et la souplesse d’un chat. 

Ces chiens sont également connus pour grimper aux arbres et nager dans les rivières à la poursuite de leur gibier.

Traits de caractère

Le Kai Ken a été élevé pour le travail, mais peut être un merveilleux chien de compagnie avec un bon entraînement.

Il fait preuve de la même loyauté que le Spitz, qui vous assure d’être au centre de son monde.

Prix

Si vous êtes intéressé par un chiot Kai Ken, attendez-vous à payer de 1 000€ à 2 000€.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Paiement sécurisé par MoneyTigo ™