Le samoyède est-il fait pour vous ?

Élevée à l’origine pour chasser, transporter des traîneaux et élever des rennes, la race de chien samoyède s’est aussi révélée être un fidèle compagnon pour la maison.

Comme chaque race de chien, le samoyède a ses particularités, ses besoins, ses points forts et ses habitudes qui lui permettent de s’épanouir.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Présentation du samoyède

Le samoyède est un chien de type Spitz – une catégorie de canidés avec une fourrure longue et épaisse – qui donne l’impression de sourire tout le temps.

Élégant, dynamique et assuré, il est un chien heureux et toujours de bonne humeur.

Le penchant du samoyède pour les humains découle probablement de son association étroite avec le peuple samoyède (maintenant connu sous le nom de Nénètses) qui l’a élevé pendant des milliers d’années sur la péninsule de Taïmyr en Sibérie.

La réputation de cette race en tant que chien de famille intelligent et digne est alors bien méritée. Et bien qu’il soit affectueux avec tout le monde, c’est avant tout auprès de son maître qu’il est le plus attaché.

Outre son sourire, le trait caractéristique de ce chien est son pelage blanc ultra-épais. Pendant les mois d’hiver, il est si dense que vous pouvez à peine voir sa peau en dessous.

Et croyez-le ou non, la « laine » samoyède est la préférée des tisserands ; elle est cardée, filée et tissée ou tricotée en de beaux vêtements chauds.

Toutefois, bien qu’amical et intelligent, le samoyède reste difficile à posséder. En effet, il peut être un chien colérique, exprimant ses goûts et ses aversions à travers des hurlements ou des aboiements.

C’est pourquoi il est préférable de le garder occupé, sinon il est susceptible de recourir à des comportements ennuyeux ou destructeurs tels que creuser, sauter la clôture de votre jardin, entrer dans les ordures ou mâcher des chaussures !

L’instinct de chasse du samoyède est fort, il lui est difficile de résister à la chasse aux écureuils, aux lapins ou même aux chats. Même si votre toutou est bien entraîné, il vaut donc mieux le garder toujours en laisse, près de vous.

L’histoire du samoyède

Le Samoyède, robuste et doux, était à l’origine utilisé pour chasser, garder les rennes et tirer les traîneaux du peuple sibérien dont il porte le nom.

À partir du 19e siècle, les chiens samoyèdes participent à des expéditions polaires qui les font voyager en dehors de la Sibérie. C’est à partir de là que la race s’est popularisé dans le monde entier.

Ls premiers représentants de la race ont été amenés en Angleterre en 1889 par le biais du zoologiste britannique Ernest Kilburn.

La rédaction du premier standard de samoyède date de 1909 en Angleterre et la race fut reconnue par la FCI (Fédération cynologique internationale) le 26 juin 1959.

Les caractéristiques du samoyède

Particularités physiques

La taille : les mâles mesurent de 50 à 60 cm de hauteur. Les femelles mesurent entre 47 et 53 cm de hauteur. Le poids quant à lui varie entre 15 et 22 kg chez la femelle et entre 20 et 30 kg chez les mâles 

Les poils : long, dense et épais. Les sous-poils quant à eux sont plus doux et courts 

La couleur : du blanc pur avec, parfois, quelques marques de crèmes 

Les yeux : en forme d’amandes, ils sont de couleur brun foncé et assez écartés 

La queue : généralement attachée haut et courbée vers l’avant lorsque le chien est actif.

Personnalité du chien Samoyède

Le Samoyède bien élevé est un chien intelligent, doux et loyal. Il est amical et affectueux avec sa famille, y compris les enfants, et s’épanouit en faisant des activités domestiques.

Le samoyède n’est pas un chien solitaire. Il apprécie une association étroite avec son entourage. Sa loyauté et sa vigilance en font souvent un bon chien de garde.

Au fond, ce chien est un chasseur ! Son tempérament est affecté par un certain nombre de facteurs, notamment l’hérédité, la formation et la socialisation.

Comme tous les chiens, le samoyède a besoin d’une socialisation précoce — exposition à de nombreuses personnes, images, sons et expériences différents — lorsqu’il est jeune.

La socialisation aide à faire en sorte que votre chiot samoyède grandisse pour devenir un chien bien équilibré. Inviter régulièrement des visiteurs et l’emmener dans des parcs très fréquentés, des magasins qui autorisent les chiens et des promenades tranquilles pour rencontrer des voisins l’aideront également à perfectionner ses compétences sociales.

Les points forts

Un beau pelage : le pelage blanc et duveteux du samoyède est magnifique, mais pour le garder en bon état, il faut un toilettage rigoureux ;

Son sourire : le sourire caractéristique du Samoyède révèle son caractère amical et bon enfant. Il affectionne particulièrement les enfants ;

Un chien dynamique : le samoyède n’aime pas rester assis, il aime être occupé. Gardez-le actif avec des promenades, des jeux, des randonnées et des sports canins ;

Sa résistance au froid

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

La santé du Samoyède

Les Samoyèdes sont généralement en bonne santé, mais comme toutes les races, ils sont sujets à certains problèmes et pathologies.

Tous les Samoyèdes ne contracteront pas toutes ces maladies, mais il est important d’en être conscient si vous envisagez d’adopter un chien de cette race.

Si vous achetez un chiot, trouvez un bon éleveur qui vous montrera les autorisations de santé des deux parents de ce dernier.

Les autorisations sanitaires prouvent qu’un chien a été testé et débarrassé d’une pathologie particulière. Au nombre des maladies dont peut souffrir cette race de chien, vous avez :

  • Glaucome : le glaucome est défini par une augmentation de la pression dans l’œil et peut se présenter sous deux formes : primaire, qui est héréditaire et secondaire. Elle est causée par une diminution du liquide dans l’œil due à d’autres maladies oculaires. Les symptômes sont la perte de vision et la douleur. Le traitement du glaucome se fait grâce à la chirurgie ou en utilisant des gouttes ophtalmiques.
  • Dysplasie de la hanche : il s’agit d’une maladie héréditaire dans laquelle le fémur du chien ne s’adapte pas parfaitement à l’articulation de la hanche. Certains chiens présentent des douleurs et boitent parfois. Toutefois, certains ne présentent pas de signes extérieurs. Le dépistage par rayons X est le moyen le plus sûr de diagnostiquer ce trouble. Un chien atteint de cette maladie aura du mal à être élevé. Il est donc important lors de l’achat de votre chiot de vérifier ce point.
  • Hypothyroïdie : Cette maladie est un trouble de la glande thyroïde. Il intervient dans le déclenchement des crises d’épilepsie, de l’alopécie (perte de cheveux), de l’obésité, de la léthargie, de l’hyperpigmentation et autres affections cutanées. Un bon régime alimentaire ainsi que des médicaments permettent de la traiter.
  • Le cancer : les symptômes comprennent un gonflement anormal d’une plaie ou d’une bosse, des plaies qui ne guérissent pas, des saignements provenant de toute ouverture du corps et des difficultés à respirer. Au nombre des traitements les plus fréquents, vous avez la chimiothérapie, la chirurgie et les médicaments.

Outre ces maladies, il existe aussi plusieurs autres maladies que peut contracter votre samoyède. Vous avez notamment la sténose aortique sous-valvulaire, l’atrophie rétinienne progressive et autres. Dans tous les cas, dès l’apparition d’un signe ou d’un comportement anormal, il est essentiel de prendre rendez-vous avec un vétérinaire.

L’alimentation du samoyède

En moyenne, un apport journalier de 1,5 à 2,5 tasses d’aliments secs de haute qualité par jour, répartis en deux repas, est recommandé.

Cependant, la quantité de nourriture que votre chien adulte mange dépend de sa taille, de son âge, de sa corpulence, de son métabolisme et de son niveau d’activité.

Tout comme les hommes, les samoyèdes n’ont pas tous besoins de la même quantité de nourriture.

Il va sans dire qu’un chien très actif aura besoin de plus de nourriture qu’un chien qui fournit peu d’efforts.

Vous devez aussi penser à la qualité des aliments pour chien que vous choisissez. Les petits samoyèdes doivent grandir de manière lente et régulière.

À cet effet, vous devez les nourrir avec 20 à 25 % de protéines et 10 à 15 % de matières grasses.

Gardez votre Samoyède en bonne forme en mesurant sa nourriture et en le nourrissant deux fois par jour plutôt que de laisser de la nourriture dehors tout le temps.

Avec un test de la vue et un test pratique, vérifiez régulièrement que votre ami n’est pas en surpoids.

D’abord, regardez-le. Ensuite, mettez les mains sur son dos et tendez les pouces le long de sa colonne vertébrale avec les autres doigts écartés vers le bas.

Vous devriez sentir ses côtes sans avoir à appuyer fort. Le cas échéant, sachez que votre chien a besoin de pratiquer plus d’exercice.

Pour en savoir plus sur l’alimentation de votre samoyède, consultez un spécialiste.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment entretenir le samoyède ?

Le samoyède est un chien qui nécessite beaucoup de soin à cause de son pelage. Un brossage quotidien est nécessaire lorsqu’il perd les poils. Le cas échéant, une ou deux fois par semaine suffisent. Il aura besoin de se baigner environ une fois toutes les huit semaines, ou chaque fois qu’il se roule dans la boue ou qu’il pue.

Brossez les dents de votre samoyède au moins deux ou trois fois par semaine pour éliminer l’accumulation de tartre et les bactéries qui s’y cachent. Le brossage quotidien est aussi une meilleure option à envisager afin d’éviter les maladies des gencives ou la mauvaise haleine.

Au cours du mois, coupez ses ongles une ou deux fois s’il ne les a pas encore usés. Cela évite principalement les déchirures douloureuses et autres problèmes.

À ce niveau, tâchez d’être délicat, car les ongles des chiens contiennent des vaisseaux. Une mauvaise manipulation peut conduire à un saignement rendant votre chien réticent les prochaines fois.

Chaque semaine, ses oreilles doivent faire l’objet d’une vérification pour détecter des rougeurs ou une mauvaise odeur, ce qui peut être à l’origine d’une infection.

Lorsque vous vérifiez les oreilles de votre chien, essuyez-les avec une boule de coton imbibé d’un nettoyant doux pour les oreilles. Procédez uniquement au nettoyage de l’oreille sans rien insérer dans l’orifice auditif.

Pendant que vous faites la toilette, recherchez des plaies, des éruptions cutanées ou des signes d’infection tels que des rougeurs, une sensibilité ou une inflammation de la peau, du nez, de la bouche, des yeux et des pieds.

Vérifiez à chaque fois que les yeux de votre chien soient clairs et ne présentent pas de traces de rougeur ou d’écoulement.

L’examen régulier et minutieux vous aidera à détecter rapidement de potentiels soucis de santé. À défaut de réaliser ces tâches qui peuvent être fastidieuses, vous pouvez faire recours à un spécialiste.

La relation du samoyède avec les enfants et les autres animaux de compagnie

Le samoyède est très attaché à sa famille, que celle-ci inclut des enfants ou non. Il est très sociable avec les plus jeunes si ces derniers sont informés sur la manière de le traiter.

En raison de sa taille et de sa force, un Samoyède peut facilement renverser un petit enfant sans même se rendre compte de ce qui s’est passé.

Un adulte responsable doit donc superviser toutes les interactions entre les enfants et les chiens.

Il est essentiel de rappeler à votre enfant de ne pas déranger un chien pendant qu’il mange ou lorsqu’il dort.

Même si votre chien est très amical et très sociable, vous ne devriez pas le laisser sans surveillance avec un enfant.

Le samoyède apprécie aussi la compagnie d’autres chiens s’il a été élevé avec ces derniers dès son plus jeune âge.

Néanmoins, gardez à l’esprit que le samoyède est un chasseur de nature. Pour une coexistence harmonieuse avec les chats et les autres animaux de sa maison, l’éducation, la socialisation et une bonne introduction sont essentielles. Par la suite, une surveillance étroite est conseillée.

A lire aussi : Famille avec enfant : 8 meilleures races de chien

En résumé

Le samoyède est un animal sociable idéal pour les personnes qui souhaitent donner de l’amour. Malgré le fait qu’il apprécie la compagnie, il est un chasseur dans l’âme qui a besoin d’être occupé. S’il est très beau avec un air souriant, il nécessite toutefois un bon entretien et de l’attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.