Mon chat fait ses griffes partout : que faire ?

Un chat qui fait ses griffes, ça n’a rien d’anormal.

Le problème, c’est quand ce dernier le fait partout dans la maison, pour marquer son territoire ou tout simplement parfaire sa pédicure.

Que faire face à ce comportement instinctif ? Conseils et solutions pour orienter les griffades du chat.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Pourquoi mon chat fait-il ses griffes ?

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi un chat fait ses griffes :

1. Marquer son territoire

Le marquage de territoire est l’un des motifs majeurs de la griffade du chat.

En effet, pour indiquer les zones et meubles de la maison où ils souhaitent satisfaire leur besoin de solitude, dormir, manger ou chasser et ainsi dissuader leurs congénères de s’y aventurer, les chats utilisent des phéromones qu’ils déposent çà et là.

Complètement indétectable par l’odorat humain, cette substance chimique est sécrétée par les glandes sudoripares qui se trouvent entre les coussinets du chat et les glandes sébacées localisées autour du menton, des lèvres, sur le sommet des yeux, à l’extrémité de la queue et, enfin, à côté des organes génitaux.

En d’autres termes, le chat fait ses griffes pour envoyer un message visuel et olfactif aux individus de son espèce : attention, ici, c’est chez moi ! Il s’agit d’un moyen de communication pour éviter les conflits.

2. Exprimer son stress

Outre le double marquage qu’il utilise pour signaler sa présence aux autres chats, minou peut faire ses griffes pour exprimer un stress dû à une surpopulation féline (de nombreux chats dans un environnement trop restreint), à l’accueil d’un nouvel individu (chat ou chaton), à un déménagement ou au déplacement d’un meuble, etc.

A lire aussi : Tranquillisant pour chat sans ordonnance : Top 6

3. Prendre soin de ses griffes

Ce comportement spécifique du chat a aussi une fonction d’hygiène.

Nos compagnons félins entretiennent leurs griffes en griffant !

Cela permet d’user naturellement les griffes pour les débarrasser de leurs parties mortes et limer les nouvelles.

Sans griffades, votre ami à poils pourrait développer des infections douloureuses et avoir du mal à marcher.

4. Étirer ses muscles

Le chat est bien connu pour ses étirements musculaires (stretching) qu’il effectue à chacun de ses réveils.

Par contre, ce qui est moins visible, ce sont les griffades combinées qu’il réalise aussi pour renforcer la musculature de ses membres et prévenir les échauffements des muscles et les blessures tendineuses.

Schématiquement, votre minet sort les griffes de ses pattes antérieures, les plante dans votre canapé ou sur vos murs, puis tire une patte après l’autre durant quelques secondes, en dégradant les supports utilisés.

5. Explorer/chasser/se défendre

Les griffes du chat sont évidemment des armes de défense. Il s’en sert pour se protéger contre les attaques de ses congénères, d’autres animaux, mais aussi des humains.

Le chat fait également ses griffes pour les aiguiser, de manière à pouvoir explorer son environnement : sauter, grimper, s’agripper ou saisir ses proies.

Murs et canapé, les endroits favoris pour les griffades du chat

Certains meubles et certaines zones de la maison sont les premières victimes des griffades du chat.

Il s’agit majoritairement des murs et du canapé. Mais pourquoi diable nos petits amis à quatre pattes aiment-ils tant planter leurs griffes à ces endroits ? Il n’y a en réalité pas de mystère.

Les chats apprécient particulièrement la texture du papier peint, c’est donc tout naturellement qu’ils viennent griffer les murs.

De même, ces petits descendants de chasseurs ont tendance à marquer — de leurs phéromones — les coins du domicile qu’ils jugent suffisamment discrets pour exprimer leur comportement solitaire.

Ils griffent ainsi les lieux de repli comme l’arrière du mobilier, les zones proches de la litière, le but étant de définir leur territoire.

Le canapé est très souvent griffé, car en plus d’être douillet, il est généralement fortement disputé par les animaux qui aiment s’y reposer.

Par ailleurs, on a remarqué que le chat, afin de signaler sa présence, dépose aussi ses hormones sociales près des pièces les plus fréquentées comme le salon et la cuisine et pas loin des principales voies de passages (mur de la porte d’entrée ou de sortie par exemple).

Solutions implacables pour empêcher son chat de faire ses griffes partout

Comme nous venons de le voir, faire ses griffes est un besoin naturel et vertueux chez le chat.

L’objectif, ce n’est donc pas d’empêcher minou de faire des griffades, mais uniquement de l’encourager à le faire à certains endroits spécifiques. Voici les solutions les plus efficaces.

1. Organiser correctement le territoire de son chat

Les chats sont avant tout des animaux solitaires.

D’ailleurs, il s’agit de l’espèce domestique qui passe le plus de temps seul, à dormir, un chat dort entre 12 et 16 heures par jour.

De fait, il a besoin d’un espace bien à lui, où il peut se replier en cas de conflits, de frustrations et bénéficier d’un véritable repos.

Pour empêcher son chat de faire ses griffes partout, la première étape consiste ainsi à organiser optimalement son territoire : aire de repos, aire d’alimentation, aire d’élimination, aire de prédation ou de jeux, et à respecter ces différentes zones.

Au niveau :

  • De l’espace de repos : le chat fera des griffades pour le délimiter.
  • Des autres espaces : il procèdera plus à un marquage urinaire.
  • Des chemins de passage pour rallier ces différents espaces : il déposera des phéromones par frottement facial pour effectuer un balisage.

2. Installer un arbre à chat et/ou un griffoir

L’arbre à chat et le griffoir constituent les classiques en matière d’équipements pour chats.

En plus de servir d’accessoires de jeux à nos matous, ils offrent également à ces derniers un substrat sur lequel venir limer leurs griffes.

On préfèrera, pour le griffoir, un matériau en carton, et pour l’arbre à chat un modèle en sisal pour une meilleure résistance et parce que nos compagnons à poils apprécient particulièrement ces textures.

Pour attirer votre animal vers ces installations, vous pouvez y déposer de l’herbe à chat (cataire, valériane) qui agit comme un véritable aimant à félin en plus d’avoir des propriétés apaisantes et euphorisantes.

Où et comment disposer un griffoir ?

Les griffoirs pour chats sont à disposer idéalement dans la zone de repos de l’animal.

Ils doivent être suffisamment visibles, un peu comme un panneau publicitaire, afin de permettre à l’animal de correctement communiquer son message à ses congénères par des griffades.

En effet, si vous installez un griffoir dans un endroit reculé comme derrière une porte ou caché sous un meuble, votre chat ne trouvera aucun intérêt à le griffer, car l’objectif de son marquage visuel ne sera alors pas atteint.

En dehors de la zone de repos, vous pouvez aussi disposer un griffoir aux endroits déjà utilisés par votre compagnon pour signaler sa présence.

L’arbre à chat trouvera quant à lui une place de choix près d’une fenêtre.

Cet emplacement permet à nos petits espiègles d’avoir une vue sur l’extérieur tout en étant dans le confort de la maison, chose qu’ils apprécient fortement et dont ils peuvent profiter pendant de longues heures.

Vous pouvez aussi utiliser des bûches couvertes d’écorce, des bouts de tissu, des cordes en sisal, des tapis griffoirs, etc., à disposer aussi bien en position horizontale que verticale à des endroits stratégiques de la maison pour rediriger les griffades de votre chat.

3. Recouvrir les objets griffés d’aluminium ou de cellophane

Les chats détestent le contact avec l’aluminium et le film plastique. Vous pouvez donc utiliser ces emballages pour épargner vos objets et meubles des assauts de votre compagnon.

4. Utiliser des répulsifs anti-griffures

Ils permettent de protéger vos murs, tapis et meubles contre les attaques des griffes du chat.

Le répulsif anti-griffures est toutefois à choisir avec précaution.

Il doit être composé d’ingrédients naturels, souvent d’huiles essentielles végétales, sans grand danger pour la santé et la vie de l’animal et peu risqué du point de vue des allergies.

Les produits conditionnés en sprays à vaporiser sur les surfaces à protéger sont les plus simples d’utilisation.

5. Utiliser des phéromones synthétiques

Ils permettent de battre le chat à son propre jeu. Les phéromones sont apaisantes pour les félins et servent à leur indiquer qu’un espace est déjà colonisé.

En répandant quotidiennement des phéromones synthétiques aux zones griffées par votre ami à fourrure, vous brouillez ainsi son message et lui indiquez qu’il est sur le territoire d’un de ses congénères.

6. Réorienter le comportement de son fidèle compagnon

L’éducation reste le moyen le plus abouti de favoriser une bonne cohabitation maître-animal et de contrôler/redresser le comportement de son ami à quatre pattes.

Si vous surprenez Minou en train de faire ses griffes à un endroit inapproprié, clappez en douceur dans vos mains pour l’interrompre et orientez-le doucement vers les dispositifs apprêtés à cet effet.

Vous pouvez utiliser, pour l’y attirer, des friandises ou des jouets.

Commencez cette éducation le plus tôt possible, avec votre chaton. Vous pouvez prendre ses pattes antérieures et les frotter sur un griffoir afin de l’habituer à se servir de ce type d’accessoire lorsqu’il souhaite faire ses griffes dans le logement.

7. Donner du CBD pour animaux à son chat

Le CBD, ou cannabidiol, est une substance calmante naturellement extraite de la plante du chanvre, cannabis cultiva L.

Il est utilisé pour combattre le stress et l’anxiété chez l’homme, chez le chien et chez le chat.

Votre compagnon est sujet à des griffades quasi compulsives liées à un évènement stressant ?

Donnez-lui du CBD pour animaux afin de l’aider à se détendre en douceur et de retrouver son état normal.

A lire aussi : Chat âgé : 10 bonnes raisons de donner du CBD

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Couper les griffes du chat, bonne ou mauvaise idée ?

Certains propriétaires félins pensent qu’il suffit de couper les griffes du chat pour enrayer le problème des griffades sur le mur et le canapé. En réalité, il s’agit d’une fausse bonne idée.

Bien que la pédicure pour chat soit tout à fait envisageable, il est à noter que les griffes des chats s’usent naturellement lorsqu’ils griffent, justement, grimpent ou se déplacent sur des surfaces rugueuses.

Par ailleurs, faire ses griffes est un geste instinctif chez cette espèce. Il ne faut donc pas essayer de le gommer.

Qu’en est-il du dégriffage ?

Le dégriffage, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une méthode consistant à amputer la troisième phalange des « doigts » des chats dans le but d’ôter toutes leurs griffes.

Parfois tentant pour les maîtres qui en ont assez de rentrer le soir et de découvrir des dégâts par griffures sur leur mobilier et autres objets, le dégriffage est en réalité une pratique proscrite dans de nombreux pays du monde (plus de 4O), car considérée à raison comme un acte barbare.

En effet, priver un chat d’une partie de son corps n’est pas nécessaire pour l’empêcher de faire ses griffes partout. Des alternatives existent.

De plus, un chat qui griffe, c’est un chat bien dans ses pattes.

Note : il est fortement recommandé de ne pas punir son chat parce qu’il a griffé le mobilier ou le mur.

En effet, une telle maladresse aura pour conséquence de conduire votre animal à associer ce comportement pourtant naturel et bénéfique pour son bien-être physique et psychique à une action négative.

De plus, les chats ne comprennent pas les punitions.

Si vous les grondez, ils pourraient stresser et donc faire davantage de griffades. C’est un cercle vicieux. Faites toujours preuve de patience.

Récompensez votre minet (c’est bien mon chat !) par des friandises ou des caresses lorsqu’il utilise les bons supports pour faire ses griffes afin de favoriser le renforcement de son apprentissage.

En définitive, faire ses griffes et déposer ses phéromones à certains endroits est un comportement inné et on ne peut plus normal que le chat adopte dans un environnement où il se sent chez lui, en parfaite sécurité.

Pour canaliser ses griffades et les orienter vers des objets autres que les murs, les canapés, le tapis, les fauteuils, les rideaux…, il existe des accessoires comme des griffoirs et les arbres à chat.

Ils peuvent être associés à des répulsifs anti-griffures et à une éducation continue et positive pour un meilleur résultat.

Les griffades de votre chat vous paraissent excessives et trop inquiétantes ? N’hésitez pas à consulter un vétérinaire comportementaliste ou tout autre professionnel de la santé animale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.