Barion Pixel

Clicker pour chien : 6 conseils pour bien l’utiliser 

Le clicker est un petit boîtier métallique ou en plastique qui émet un son particulier « un click » lorsqu’on appuie sur son bouton.

Développé à la base pour aider au dressage des animaux marins : clicker training, cet instrument de travail est employé aujourd’hui dans le processus d’apprentissage du chien, avec des résultats vantés par tous les propriétaires canins.

Qu’est-ce que le clicker training ? Comment utiliser un clicker pour chien ? Découvrez tous nos conseils pour utiliser un clicker comme un expert canin.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Le clicker training : une méthode éducative efficace pour le chien

Le clicker training, littéralement « entraînement au clicker », est une méthode éducative inventée aux États-Unis dans les années 70 par une experte en psychologie comportementale du nom de Karen Pryor.

Développée à l’origine pour le dressage des mammifères marins, elle est de nos jours utilisée comme technique d’apprentissage chez la plupart des animaux, dont les chiens.

En quoi consiste le clicker training ? Il s’agit d’une démarche douce, fondée sur une approche de l’éducation qui se veut positive.

Concrètement, le maître doit mettre l’accent sur la psychologie positive de son animal, son chien en l’occurrence, pour susciter chez lui une motivation personnelle qui contribuera grandement à la réussite de son apprentissage.

On pourrait schématiser cela grossièrement de la manière suivante : clicker training = un clic (effectué avec un clicker pour chien) + une récompense (friandise, caresse, câlin) donnée au chien dans le but de l’inciter à adopter les comportements désirés plus fréquemment, et à diminuer la fréquence des comportements indésirables, puis les faire disparaître progressivement.

Le clicker training est donc une méthode fondée sur le principe de la motivation, de la récompense et du renforcement positif.

D’après la littérature comportementaliste canine, c’est une technique 40 fois plus efficace que les méthodes dites traditionnelles. On comprend pourquoi.

A lire aussi : Renforcement positif : Comment récompenser mon chien ?

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Défi de l’utilisation du clicker pour chien

Vous l’aurez compris.

Le défi de l’utilisation du clicker pour chien est de faire en sorte que son toutou associe chaque « clic » à l’exécution d’une bonne action et à une récompense.

En clair : lorsqu’il vous entend cliquer sur le clicker, Médor doit se dire : « j’ai eu un bon comportement, mon maître va me récompenser ! ». C’est pour cette raison que l’on dit que le clicker training est une technique de conditionnement qui s’appuie sur le renforcement positif par la gratification.

Quelle récompense utiliser ? Vous avez le choix entre les câlins, une séance de jeu et une friandise. Le plus souvent, on privilégie la friandise, car elle a un côté pratique (vous pouvez en avoir facilement sur vous) et appétent (les chiens adorent les friandises !).

Au fait, pourquoi utiliser un clicker pour chien ?

C’est légitime de se poser la question. Effectivement, ne peut-on pas simplement donner la récompense au chien sans avoir besoin d’appuyer sur un clicker ? La réponse est simple !

Le clicker a d’abord un avantage en ce qu’il émet un son bref, distinctif et non chargé en émotions comme le son d’une voix, par exemple.

Lorsque vous donnez un ordre à votre petite boule de poils et qu’elle l’exécute, vous actionnez le clicker, dans un premier temps, pour lui envoyer un signal positif : « c’est bon, mon chien ».

Cela participe à ancrer chez lui le comportement désiré et l’aide à comprendre — par association classique — que la récompense qui va suivre est la conséquence de son obéissance.

Pour être gratifié de nouveau, l’animal aura alors tendance à reproduire et à répéter intentionnellement le comportement qui a provoqué le « clic », c’est ce que Frédéric Skinner appelle le conditionnement opérant.

Note : dans le clicker training, le clicker agit comme un renforçateur secondaire, tandis que la friandise, elle, agit comme un renforçateur primaire pour encourager les comportements attendus.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Utiliser un clicker pour chien : 6 conseils

Comme nous l’avons vu un peu plus haut, le défi de l’utilisation du clicker chez le chien est de parvenir à ce que le clic du boîtier, sans valeur originelle, finisse par devenir un puissant indicateur pour votre compagnon à quatre pattes, car il prévient toujours que quelque chose d’agréable (une récompense) va suivre.

Pour relever ce défi haut à la main, appliquez nos précieux conseils.

Conseil n° 1 : Charger le clicker

Notre premier conseil concerne la familiarisation.

Si vous intégrez un nouvel outil de travail dans l’apprentissage de votre toutou, vous devez l’aider à s’y accommoder et à comprendre de quoi il en retourne.

Dans le cas du clicker, nous vous conseillons de l’utiliser un maximum de fois au début, aussi bien lors des séances de dressage qu’en dehors.

Souvenez-vous : vous devez faire comprendre à votre compagnon canin la signification du clic.

Utilisez donc le boîtier, dans un premier temps, sans rien demander à votre toutou : cliquez, récompensez, c’est ce que l’on appelle charger le clicker.

Puis, dans un second temps (une fois que l’association clic-récompense a été fixée dans sa tête), commencez par donner des ordres de base à Médor : « débout », « assis », « couché », « donne la patte », etc.

Si l’ordre est exécuté correctement, appuyez sur le clicker et donnez à votre chien une récompense dans les secondes qui suivent pour renforcer chacun de ses bons comportements.

Conseil n° 2 : parler peu

On recommande généralement aux propriétaires canins de parler le moins possible lors du clicker training.

Vous devez en conséquence faire usage de la parole uniquement pour donner un ordre à votre petit ami à quatre pattes.

Mais, au moment de le gratifier, vous pouvez laisser échapper quelques mots toujours identiques : « c’est bien », « oui », en veillant simplement à les prononcer sur un ton neutre.

Clicker pour chien : conseil n° 3 

Le troisième conseil est également essentiel puisqu’il aide le chien à associer le bruit du clicker à la récompense.

Ce conseil, c’est le suivant : pas de clic sans récompense.

Chaque fois que vous actionnez le clic, donnez systématiquement une friandise, un jouet ou une caresse à votre toutou. À défaut, il aura du mal à faire l’association clic-gratification.

Conseil n° 4 : un clic, pas deux   

Il n’est pas nécessaire d’appuyer plusieurs fois sur le boîtier, un clic suffit !

Conseil n° 5 : observer un temps de pause avant de récompenser le chien

Il est conseillé de ne pas récompenser le chien immédiatement après l’usage du boîtier. En effet, le temps d’attente permet de concentrer l’attention de l’animal sur ce qui se passe à ce moment précis.

Il est alors plus aisé pour lui de faire de cette combinaison dans sa tête : un bon comportement déclenche un bruit (le clic) qui est suivi d’une gratification.

Conseil n° 6 : ne pas sanctionner un mauvais comportement du chien

Le clicker training est une méthode éducative canine qui se veut 100 % positive. Votre chien adopte un comportement indésirable (vous saute dessus, par exemple) ou n’arrive pas à effectuer un certain exercice ?

Ne le sanctionnez pas, mais aidez-le, patiemment, à y arriver. Retenez : l’apprentissage au clicker repose sur un principe fondamental qui est le renforcement des comportements souhaités.

Il est aussi question aussi d’ignorer les comportements non souhaités pour les réduire et de les faire disparaître progressivement.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Dresser un chien avec le clicker training : le luring, le shaping ou le capturing ?

Maintenant que nous avons vu les six conseils pour bien utiliser un clicker pour chien, voyons à présent les options de dressage que la littérature comportementaliste canine nous propose. En réalité, il existe 3 techniques pour dresser un chien avec l’entraînement au clicker :

  • Le luring ;
  • Le shaping ;
  • Le capturing.

Chacun de ces procédés a sa part d’avantages et convient pour une situation donnée en fonction du profil du chien (caractère) et du comportement que vous souhaitez encourager ou faire disparaître chez lui.

N’hésitez pas à tester les différentes approches pour, enfin, opter pour celle qui fonctionne le mieux pour votre compagnon.

1. Le luring

La méthode du luring, dite technique du leurre, est sans doute la méthode la plus couramment utilisée pour dresser les chiens grâce au clicker training. Elle consiste, grosso modo, à appliquer les conseils que nous avons présentés à la section précédente.

Concrètement, après avoir chargé le clicker (permettre au chien de comprendre que chaque clic précède une récompense), vous appuyez sur le clicker toutes les fois qu’il exécute correctement un ordre que vous lui avez donné.

Par exemple, si vous voulez lui apprendre à se coucher, vous émettez le son du boîtier aussitôt que son ventre a touché le sol, puis vous lui donnez une gratification, après avoir observé un court moment de pause pour capter son attention.

Le luring est à utiliser principalement chez les chiens qui n’ont pas un problème de tempérament particulier.

2. Le shaping 

Contrairement au luring qui recommande de gratifier le chien uniquement lorsqu’il exécute parfaitement un ordre donné, le shaping, façonnage ou modelage en français, préconise que pour sa part que l’on actionne le clicker et récompense Médor même quand il n’adopte pas exactement le comportement souhaité.

Il s’agit d’une méthode progressive, consistant à encourager et à guider, pas à pas, l’animal vers la réussite d’un certain exercice.

Le sharing est généralement employé pour apprendre aux chiens à faire des exercices complexes comme le salut ou la révérence, ou encore à faire le mort.

Cette technique est donc plus positive : on appuie sur le boîtier dès lors que l’animal commence à s’exécuter, afin de le stimuler et de l’inciter à aller toujours peu plus loin pour enfin parvenir à la réalisation parfaite de l’exercice.

3. Le capturing 

Vous possédez un chien hyperactif ? Vous pouvez utiliser la méthode du capturing qui, comme son nom le suggère, peut vous aider à « capturer » l’attention et les bons comportements de votre petite boule de poils.

Comment ça marche ? Ici, respecter la chronologie ordre – clic – récompense n’est pas recommandé, au contraire. On attendra plutôt que le chien adopte spontanément un comportement désiré (se couche, reste immobile, s’assied, etc.) pour produire un clic et lui donner une gratification. Dans quel but ? Toujours de renforcer chez l’animal la réalisation des actions souhaitées.

Le capturing est par contre une technique plus chronophage, car de nombreuses répétitions sont nécessaires avant que votre ami à quatre pattes ne fasse l’association entre le son du clicker et la bonne action qu’il a posée.

En définitive, le clicker training est une méthode d’apprentissage canine qui se caractérise par l’usage d’un clicker pour chien et d’une récompense.

Son intérêt, c’est qu’elle permet d’éduquer son compagnon sans le contraindre, mais en mettant l’accent sur sa psychologie positive et sa motivation individuelle.

Le clicker training envisage ainsi de former progressivement les chiens afin que, pas à pas, ils finissent par adopter de manière systématique les comportements voulus par le maître ou exécuter correctement les ordres qui leur sont donnés.

Le clicker training est donc une méthode de travail que vous avez tout intérêt à essayer avec votre toutou. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.