Pourquoi mon chat me mordille ? Et que faire ?

Votre chat a pris la fâcheuse habitude de vous mordiller ? Vous vous demandez pourquoi ? Comme les autres animaux, votre félin n’a pas la parole.

Il va donc adopter avec les hommes, comme avec les autres animaux, une communication comportementale.

Sa gestuelle, son attitude, ses miaulements vont nous indiquer son état d’esprit et nous renseigner sur ses émotions.

Il est vital que vous sachiez identifier ce qu’il exprime à travers ses comportements pour éviter des malentendus qui pourraient nuire à votre relation !

Pourquoi votre chat vous mordille ? Décryptage !

Différence entre morsure et mordillement chez le chat

Il convient, tout d’abord, de dissocier morsure et mordillement.

Mordre désigne le fait de saisir avec les dents de façon appuyée.

La pression de la mâchoire est telle que les dents du chat peuvent provoquer une blessure et de la douleur.

Mordiller suggère le même geste mais avec beaucoup moins de force et de pression dans la mâchoire.

Aucune lésion ni douleur ne sont occasionnées.

Les morsures doivent être rapidement désinfectées car de nombreux germes sont véhiculés par la bouche du chat.

Les dents acérées de l’animal pénètrent profondément sous l’épiderme et peuvent engendrer des infections.

Quelques signes permettent d’anticiper la morsure du chat.

Ainsi, si votre chat met ses oreilles en arrière, qu’il fait battre sa queue, qu’il lèche votre main, qu’il grogne, attention à vous !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

L’apprentissage de l’inhibition de la morsure chez le chaton

Un chat équilibré est un chaton qui a reçu une éducation complète de sa mère et une socialisation correcte auprès des humains et des autres espèces.

Le sevrage idéal se situe vers l’âge de 3 mois pour que la mère ait le temps de réaliser tous les apprentissages nécessaires.

Entre 2 et 6 semaines, le chaton vit une socialisation primaire c’est-à-dire avec sa propre espèce.

Comme le chiot, le chaton apprend les règles sociales au travers des interactions auxquelles il participe avec sa mère et sa fratrie.

Leurs jeux sont fréquemment des simulations de combats.

Les morsures et griffures du chaton déclenchent une réaction rapide des autres chatons qui vont miauler et se détourner de lui.

Sa mère ou les autres chats adultes vont, eux le réprimander (morsure à leur tour et/ou coup de patte sur la truffe).

Le chaton apprend donc, à ses dépens, les conséquences d’une morsure.

Cependant, pour que la mère transmette de bons apprentissages, il faut qu’elle ait bénéficié d’une bonne socialisation.

Si ce n’est pas le cas, ses propres carences pourront se transmettre à ses petits.

Entre 6 et 9 semaines, le chaton aborde la période de socialisation secondaire.

Il s’agit de la période où les chatons commencent à entrer en contact avec les humains.

L’homme doit appliquer le même cadre éducatif que la chatte. Il est vital d’adopter une réaction ferme si le chaton mord ou griffe.

Causes du mordillement chez le chat adulte

L’attachement

Quand votre chat mordille puis vous lèche, c’est sans nul doute un signe d’attachement.

De façon instinctuelle, il peut lécher vos mains, vos cheveux, mordiller votre nez ou vos oreilles puis continuer votre toilette !

Aucunement douloureux, ce mordillement fait partie du schéma comportemental de la toilette propre à son espèce.

Ces signes montrent qu’il vous considère comme un des siens !

L’excitation

Elle apparait souvent en fin de journée ou à votre retour, après une absence.

Cette phase correspond fréquemment au moment où les chats d’extérieur se mettent en chasse.

Les chats d’intérieur, pour compenser leur frustration de ne pas pouvoir se défouler dehors vont montrer une agitation toute particulière.

Ils peuvent se mettre à courir à travers la maison, sauter sur la rampe d’escalier, rebondir sur les murs !

Au cours de cette phase et si vous êtes sur son chemin, votre chat peut se mettre à vous attraper et mordiller pieds et chevilles ! Pas de panique !

Ce comportement est normal ! Il lui permet de déclencher une soupape de décompression face à un débordement d’énergie !

Cependant, si cette période est particulièrement longue ou extrême ou si votre chat vous griffe ou vous mord, il s’agit de troubles liés à un stress particulier.

Il est conseillé de consulter un vétérinaire comportementaliste.

L’agacement

Votre chat vient se blottir contre vous. Vous commencez à le caresser, il se détend, ronronne et d’un seul coup, il vous attrape et vous mordille !

C’est tout simplement sa façon à lui de vous signifier son agacement !

Votre félin est un animal indépendant au caractère bien trempé !

Il aime l’humain mais ne lui permet pas de prendre le contrôle sur lui ! Quand le chat a décidé qu’il en avait assez, il l’exprime !

Cette réaction sera très rapide si vous entreprenez de lui prodiguer une caresse sur le ventre !

Les chats ne supportent pas qu’on leur touche le ventre car c’est la partie la plus vulnérable de leur anatomie !

La douleur

Un mordillement, voire une morsure soudaine au moment des caresses peut être le signe d’une douleur.

Votre chat est un aventurier !

Au cours d’une de ses multiples cavalcades ou d’une redoutable bagarre avec un autre chat, il a pu se faire mal.

Une vive réactivité de votre animal à l’approche d’une zone corporelle précise doit vous alerter pour consulter votre vétérinaire.

La peur

Le mordillement peut constituer également le signe d’une peur vis-à-vis de l’humain en lien avec un possible passé traumatique.

La main qui s’approche n’est, alors, pas considérée comme bienveillante pour le chat qui va présenter une réaction défensive.

Une consultation chez un vétérinaire comportementaliste permettra d’apaiser les réactions du chat.

La protection des chatons

Une mère peut se montrer très agressive pour protéger ses petits particulièrement avant le sevrage.

Soyez donc vigilant même s’il s’agit d’une chatte avec qui vous entretenez une complicité de longue date !

L’instinct maternel passe avant le lien à l’homme. Si vous êtes trop intrusif dans la relation avec ses chatons, elle n’hésitera pas à vous l’indiquer !

Un problème de communication

Homme et animal n’ont pas le même langage !

Il faut donc trouver un vocabulaire commun pour pouvoir se comprendre !

Chat et chien sont plutôt habiles quand il s’agit de décrypter les émotions humaines.

En revanche, l’homme peut se révéler beaucoup moins intuitif, quitte à provoquer un malentendu !

Ainsi, quand votre chat s’installe sur vos genoux et qu’après un gros câlin, il décide de partir, ne le retenez pas !

Il risque de vous mordre et de vous griffer ! Sachez identifier les signes qu’il vous envoie et respectez sa décision !

Une mauvaise socialisation

Si votre chat n’a pas bénéficié d’une socialisation primaire et secondaire efficaces, il peut manifester des carences dans les interactions et mordre.

Seul un comportementaliste pourra alors vous aider à rééduquer votre chat.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Solutions pour que mon chat arrête de me mordiller

Éduquer le chaton

C’est la base ! N’attendez pas que votre chaton s’éduque tout seul ! Certes, il a intégré des schémas comportementaux et une première socialisation avec sa mère mais c’est bien à vous d’aborder la socialisation secondaire !

Permettez-lui, très tôt, de rencontrer beaucoup d’individus (humains, chiens, chats, autres) pour accéder à des relations adaptées avec les autres.

Cela lui permet également d’acquérir une sécurité intérieure, propice à des rencontres ultérieures positives.

Ensuite, donnez à votre chaton des repères clairs quant à ce qui est interdit et ce qui est autorisé !

Mordre ou griffer est interdit, ne le tolérez jamais même si ses dents ne sont que de minuscules pointes !

Elles vont grandir et lui aussi ! Il ne comprendra pas alors que vous interdisiez ce que vous avez autorisé avant !

S’il mordille votre doigt, dites-lui « non » d’un ton ferme et cessez le jeu. Il ne faut jamais crier ou bousculer un chat et encore moins un chaton.

Un ton ferme et l’arrêt d’une activité plaisante lui permettent de cerner les limites à ne pas dépasser.

Habituez également très tôt votre animal à être manipulé pendant les soins pour éviter les morsures.

Le jeu doit toujours utiliser des accessoires et pas vos doigts ! Là encore le risque est d’associer votre doigt à une proie.

Imposer des limites

Pour votre chat adulte, il vous faut poser également des limites claires !

Comme pour le chaton, signifiez votre désapprobation quand votre chat vous mord ou vous griffe !

Vous pouvez aussi théâtraliser en poussant un « Aïe ! » pour montrer à votre chat qu’il est allé trop loin.

Vous pouvez utiliser des plumes au bout d’une canne de bois ou tout autre objet qui met une distance entre vos doigts et la bouche de votre chat !

A lire aussi : Comment dresser un chat ?

Respecter son besoin de caresses

Respectez donc votre chat ! Tant en qualité qu’en quantité de caresses !

Il adore les caresses sous le menton, derrière ou entre les oreilles mais il déteste qu’on lui caresse le ventre !

Contrairement au chien qui adore vous faire plaisir, le chat ne fera pas d’effort pour vous contenter si la caresse ne lui convient pas ou si elle dure trop longtemps !

Consulter un comportementaliste

Si votre chat mord et/ou griffe ou s’il vous attaque, il faut très vite réagir !

Malgré sa petite taille, le chat peut se révéler très dangereux surtout pour les jeunes enfants. Son agressivité ne passera pas toute seule !

Il est nécessaire d’en comprendre la cause pour l’éliminer.

Un comportementaliste saura vous accompagner dans cette analyse pour établir des liens plus sereins.

Apaiser le chat

Si votre chat présente une trop grande excitation que vous ne parvenez pas à canaliser, vous pouvez lui proposer des solutions apaisantes.

Ainsi, les produits à base de CBD (cannabidiol) pour chiens et chats permettent à votre animal de retrouver bien-être et sérénité.

Naturels et sans effets secondaires, ils sont aussi très pratiques sous forme de croquettes appétentes ou de spray.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Canaliser son énergie

L’agitation excessive du chat révèle un trop plein d’énergie.

Votre chat doit avoir une vie suffisamment active pour se sentir apaisé et épanoui.

S’il va à l’extérieur, les stimuli sont multiples et souvent suffisants pour pouvoir se poser et entamer une bonne sieste de retour à la maison.

Si c’est un chat d’intérieur, il rencontrera peu de sources d’excitation dans un environnement qu’il connait par cœur.

Pour canaliser son énergie, la solution est de lui proposer des jeux et jouets toujours nouveaux et innovants.

Il ne s’agit pas de ramener chaque jour un nouvel achat du magasin pour animaux !

Une fabrication maison de jeux à base de cartons et de bouts de ficelle sera bien plus appréciée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.