Barion Pixel

Zoomies : Gérer le quart d’heure de folie du chien

Tout comme les humains, les chiens ont aussi leur quart d’heure de folie.

Appelé zoomies, ou périodes d’activités frénétiques aléatoires, ce laps de temps, où nos petites boules de poils se comportent comme des « fous », se caractérise par une hyperactivité soudaine : l’animal court dans tous les sens sans raison apparente.

À quoi est dû ce phénomène comportemental ? Qu’est-ce-que c’est ? Faut-il s’en inquiéter ? Quand se produit la zoomie et comment gérer un chien qui agit subitement comme un diablotin ?

Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les zoomies canines.     

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Les zoomies : qu’est-ce que c’est ? 

En langage animalier, les zoomies ou périodes d’activités frénétiques aléatoires, aussi appelées FRAPs en anglais, pour frenetic random activity periods, désigne un moment durant lequel un chien, ou un chat, adopte un comportement assez proche d’une crise de folie.

Il tourne en rond très rapidement, court frénétiquement, devient incontrôlable, insaisissable, presque, comme s’il avait le diable au corps. 

Un chien sujet à une crise de zoomie peut aussi mordiller ou japper fébrilement. Il saute d’un coin à un autre, balançant gamelle d’eau et autres objets contre lesquels il pourrait se heurter dans sa course folle.    

Si ce comportement périodique amuse certains propriétaires canins, d’autres maîtres, à l’inverse, s’inquiètent fortement lorsqu’ils voient leur compagnon à quatre pattes agir de la sorte. 

Dans un cas comme dans un autre, il est important de ne pas banaliser les zoomies de son animal de compagnie et d’apprendre à les anticiper, mais aussi à les gérer.

Note : une zoomie est généralement une période de courte durée (secondes à minutes). 

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quand se produisent les zoomies de mon chien ? 

Généralement, les chiens « zooms » lors de grandes variations de luminosité : au lever du soleil ou au coucher du soleil (ex. : chiot fou le soir).

Nombre de propriétaires canins rapportent que les zoomies de leurs toutous se produisent aussi lorsqu’ils rentrent du travail, ou après un bain (chose que nos chiens n’apprécient pas toujours).

Mais, c’est surtout le soir, en fin de journée, que ces épisodes sont observés et que le chien court partout comme un fou.

Quelle est la population canine la plus touchée par les zoomies ? 

Les jeunes chiens zooms habituellement plus que les chiens adultes et les chiens séniors. Les individus très jeunes (=chiots de quelques semaines) ne zooms que très rarement, car leurs capacités physiques ne sont pas encore entièrement développées et ils n’ont pas assez de force pour courir de tout bord tout côté dans un élan incontrôlable. 

Les jeunes chiens (3 mois et +, qui ont l’âge de la vigueur) sont évidemment très énergiques, ce qui explique pourquoi le phénomène est plus fréquent chez cette tranche de la population canine.

Chez les chiens d’âge mûr, le niveau de vitalité diminue et, par le fait même, l’occurrence des épisodes de zoomies est plus faible. 

Cela étant dit, les chiens de tous âges, en bonne santé et heureux, peuvent « zoomer ». Seuls les animaux atteints d’une maladie grave sont incapables de manifester ce comportement. 

Note : les chats zooms plus fréquemment que les chiens.    

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Pourquoi mon chien zoom-t-il ? 

Un chien zoom — principalement au soleil couchant — pour évacuer un trop-plein d’énergie accumulée tout au long de la journée. Cela se produit notamment lorsque les besoins en exercices physiques de l’animal n’ont pas été satisfaits. 

Une autre cause de la zoomie du chien est le stress.

En effet, comme chez les humains, le stress est un fléau qui peut dégrader la santé physique et mentale de nos animaux de compagnie.

Un chien qui est ainsi soumis à une situation stressante, angoissante ou anxiogène peut « zoomer » pour se défouler. Il pète un plomb, en quelque sorte. 

Un chien qui zoom n’est cependant pas forcément un chien malheureux ou qui ne pratique pas assez d’exercices physiques.

Médor peut « zoomer » simplement parce qu’il est excité et joueur, ou joyeux de retrouver son maître après un long moment seul dans sa cage ou dans son enclos. 

Les vétérinaires considèrent également que les zoomies sont des délires contagieux, puisqu’un chien peut entrer dans une période d’activités aléatoires et frénétiques, commencer à se comporter comme un possédé, juste parce qu’il a observé un congénère le faire devant lui.

Note : un chien qui exerce la zoomie parce qu’il est stressé peut présenter les autres symptômes du stress, tels que le léchage nerveux des pattes, une perte excessive de poils, halètement rapide, troubles digestifs, etc.  

A lire aussi : Les calmants pour chien sans ordonnance

Comment prévenir les zoomies de mon chien ?  

En identifiant leurs causes et en agissant sur celles-ci ! Si vous imposez un mode de vie sédentaire à votre toutou, faites-lui faire des exercices et promenez-le quotidiennement, en fonction de ses spécificités raciales.

Vous pouvez aussi proposer à votre animal des jeux, tels que le jeu de la balle. Une autre solution consiste à offrir à son chien des jouets à mastiquer : cela lui permettra de libérer des hormones apaisantes, comme l’endorphine.

En plus des exercices physiques et des activités masticatoires, les propriétaires de chiens doivent penser à stimuler le mental de leurs petites boules de poils.

Cela passe par des jeux de réflexion, des entraînements de détections d’odeurs ou de nouveaux tours. 

Si la raison des zoomies de votre ami à quatre pattes est plutôt liée à un changement dans sa routine ou dans son environnement qui le fait stresser ou angoisser, agissez sur la source de son stress, de son angoisse ou de son anxiété.

Vous devez également passer du temps avec Maya, la proposer des moments confortables, positifs, amusants et agréables.

Pour soulager son stress, vous pouvez aussi lui donner du CBD pour animaux, reconnu pour ses propriétés calmantes et apaisantes.

Les maîtres de chien doivent par ailleurs contrôler le milieu de vie de leur animal domestique pour limiter les situations stressantes. 

Plus Médor se dépensera et sera heureux, moins il sera sujet à des crises de zoomies. Pour favoriser son bien-être, définissez-lui une bonne routine de vie, comprenant du temps pour l’entraînement, du temps pour les jeux, du temps pour les balades, du temps pour les siestes.

Tout comme les chiens sédentaires, les chiens soumis à une activité trop intense ou surstimulés peuvent avoir une crise de zoomie.

L’objectif est par conséquent de trouver le niveau d’activité physique, mentale et masticatoire qui correspond à votre meilleur ami, suivant les caractéristiques de sa race. 

Il existe des services de garde et de promenade de chiens destinés aux maîtres qui manquent de disponibilité pour combler les besoins de leurs compagnons et ainsi prévenir ou réduire leurs épisodes de zoomies.

Note : porter une attention particulière aux instants qui précèdent une période d’activités frénétiques aléatoires peut vous aider à déceler la cause de la zoomie de Nala.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment gérer un chien qui zoom ?  

La gestion d’un chien qui zoom n’est pas très compliquée. En réalité, vous n’avez pas grand-chose à faire. La zoomie canine ou féline est un phénomène comportemental normal.

Il s’agit d’un besoin physiologique naturel que les animaux peuvent avoir pour évacuer le stress, les tensions ou un excédent d’énergie.

Il est donc déconseillé d’essayer d’arrêter ou d’enguirlander un animal qui zoom. Ne le punissez pas non plus une fois son quart d’heure de folie terminée.

Ce que vous pouvez faire, c’est offrir à Max un espace dans lequel il pourra tourner, sauter, courir sans trop risquer de se faire mal.

Concrètement, mettez à l’abri les objets qui pourraient le blesser ou qu’il pourrait détruire dans sa frénésie. Pensez notamment à protéger vos biens matériels cassables (vases de décoration, par exemple).

Autre chose très importante pour avoir une chance de calmer son chien en 10 secondes : n’accordez pas de l’attention à votre chien lorsqu’il se lance dans une période d’activités frénétiques aléatoires.

Le cerveau des chiens fonctionne par association.

Si votre toutou associe zoomie/attention, il aura tendance à répéter ce comportement toutes les fois qu’il voudra capter votre attention. Votre chien zoom ? Ignorez-le et quittez même la pièce dans laquelle le phénomène se produit. 

Pour aller plus loin : Chien foufou : comment le calmer ?

La zoomie est-elle dangereuse pour mon chien ?  

Bien qu’il s’agisse d’un besoin physiologique naturel chez les chiens, la zoomie n’est pas sans danger pour nos petits amis à fourrure. Les principaux risques sont bien sûr les blessures et les bris de matériaux.

Si votre chien ou votre chiot zoom fréquemment et à des moments précis (ex. après une sortie enrichissante, mais trop bruyante ou marquée par des rencontres stressantes avec des animaux ou des humains – caresses forcées), pensez à le conduire avant le début de l’épisode dans votre cour (si celle-ci est suffisamment grande).

Cet endroit est en effet idéal pour éviter qu’il ne se cogne contre les obstacles présents dans votre salon, par exemple. 

Dans les cas où il est impossible d’anticiper les épisodes de zoomies de Lucky, les conséquences pourraient être graves.

Un chien qui zoom, par exemple, dans une cuisine remplie d’objets coupants court évidemment davantage de risques.

Il est donc essentiel de créer un environnement sécuritaire pour les toutous que l’on ne peut contraindre à dépenser leur trop-plein d’énergie à l’extérieur. 

Quand parler à un vétérinaire ?  

Lorsque les périodes d’activités frénétiques aléatoires de votre animal de compagnie deviennent trop régulières (plusieurs fois par jour, par exemple), il est temps de consulter un vétérinaire ou un comportementaliste canin.

Votre compagnon à fourrure pourrait souffrir d’un comportement obsessionnel compulsif. Les professionnels de la santé animale sont pleins de ressources.

Ils sauront vous accompagner dans l’identification des causes réelles des zoomies de Jack ainsi que dans la mise en place de solutions (ex. plan de modification comportementale) pour en réduire la fréquence. 

Notre équipe éditoriale

Experte en santé animale, elle intervient comme spécialiste des médecines douces auprès d’intervenants du monde animalier. Rédactrice pour des médias du domaine vétérinaire, elle est également l’auteur d’un livre de référence en phytothérapie animale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.