Mon chien a une boule sous la peau : Causes & Solutions

Pourquoi mon chien a une boule molle sous la peau

Rien de plus effrayant pour un propriétaire de chien que de découvrir une boule sous la peau de son compagnon.

Le scénario est souvent le même.

Vous êtes sur le canapé, vous caressez votre chien, et là, vous sentez une boule sur le ventre, une boule sur le dos ou une boule sous la mâchoire de votre animal.

Ensuite, rapidement, votre esprit s’emballe. Cette boule sous la peau de mon chien est-elle nouvelle ? Qu’est-ce que c’est ? Est-elle le signe d’une maladie ? D’un cancer ?

Rien de plus naturel que de penser au pire sans l’expertise d’un vétérinaire.

Mais rassurez-vous, la plupart des boules que l’on observe sur nos chiens sont des nodules (boules sous la peau) d’origine bénigne, c’est-à-dire non cancéreuses.

Voici un aperçu des boules courantes chez les chiens ainsi que tout ce qu’il faut savoir autour du diagnostic vétérinaire et de la mise en place du traitement si nécessaire.

 

Causes courantes de boules sous (et sur) la peau des chiens

Les tumeurs désignent une croissance excessive de cellules, sans cause particulière. 

Cette boule ou tumeur n’est donc pas forcément synonyme de cancer. Elle peut être bénigne ou maligne.

D’autres formes de boules peuvent également apparaître sur et sous la peau de votre chien comme des kystes, des verrues ou encore des abcès. Toutes ces boules ont une origine, une gravité et une apparence qui leur sont propres.

Parmi les boules courantes qui apparaissent sous ou sur la peau des chiens, on peut citer :

  1. Lipome

Le lipome est la masse bénigne la plus courante que les chiens développent.

Il s’agit d’une tumeur remplie de graisse que l’on trouve sous la peau des chiens d’âge moyen ou plus âgés, et qui est considérée comme un élément courant du vieillissement.

Elle prend souvent la forme d’une boule molle, arrondie et non douloureuse. Elle se développe lentement et s’étend rarement.

Toutes les races peuvent développer des lipomes, bien que les chiens en surpoids ou obèses y soient plus sujets.

Votre vétérinaire peut vous recommander de surveiller ou d’enlever un lipome particulier, selon l’endroit où il se trouve et selon qu’il interfère ou non avec la mobilité de votre chien.

  1. Histiocytome

Un histiocytome est une tumeur bénigne cutanée.

Il prend la forme d’un bouton rouge que l’on trouve généralement sur les pattes et la tête des chiens de moins de 6 ans. Ce nodule est souvent bien délimité et relativement ferme.

Les histiocytomes sont liés à la prolifération des cellules immunitaires cutanées.

S’il s’agit d’un histiocytome, cette petite boule disparaîtra probablement d’elle-même.

Malgré tout si votre chien a développé une boule sur la patte de ce type, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire car les histiocytomes peuvent ressembler à certains autres cancers mortels.

  1. Adénome périanal

Un adénome périanal est une tumeur bénigne liée aux glandes sébacées entourant l’anus.

Ces tumeurs sont surtout observées chez les chiens mâles non stérilisés, bien qu’elles aient également été trouvées chez des femelles stérilisées.

Un adénome périanal est souvent à croissance lente et non douloureuse, mais peut s’ulcérer et s’infecter à sa surface.

Il est donc essentiel de consulter un vétérinaire si votre chien développe une boule au niveau de l’anus.

  1. Boule de vieillesse

Tout comme les personnes âgées, les chiens âgés peuvent développer des boules, qui sont des excroissances inoffensives et fibreuses, s’étendant souvent sur la surface de la peau sous forme de tige.

Les chiens peuvent en développer une seule ou plusieurs sur la poitrine, les pattes, le visage, le dos, les aisselles ou d’autres parties de leur corps.

Ses excroissances cutanées peuvent se développer chez toutes les races, bien que les chiens de grandes races soient plus exposés.

  1. Kyste

Le Kyste, qui désigne une glande sébacée bouchée, fait partie des boules superficielles pouvant se développer sur la peau de votre chien.

Un kyste est en quelque sorte un très gros bouton.

Inoffensif pour votre animal, il peut disparaître sans traitement, mais réapparaître par la suite.

S’il éclate, vous observerez comme chez les humains une matière blanche, pâteuse ou ressemblant à du fromage blanc.

La plupart des kystes ne causent pas de problèmes, bien qu’ils puissent devenir rouges et douloureux.

Une consultation vétérinaire sera toujours préconisée.

  1. Abcès

La façon la plus simple de décrire un abcès est une “poche de pus” située quelque part dans le corps.

S’il est situé sous la peau, un abcès peut apparaître soudainement sous la forme d’un gonflement douloureux qui peut sembler ferme ou spongieux, comme un ballon d’eau.

Un abcès résulte d’une infection bactérienne. Il peut ainsi être causé par une morsure, ou encore une blessure infectée.

Votre vétérinaire peut souhaiter évaluer l’abcès, le drainer, rincer la zone avec une solution stérile et prescrire des antibiotiques.

CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Chien détendu - Marque n°1 de CBD pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
  1. Urticaire

L’urticaire des chiens est similaire à celui des humains.

Il peut se présenter sous la forme de rougeurs en relief, pouvant faire penser aux piqûres d’orties.

La cause sous-jacente peut être une réaction à un allergène tel qu’une piqûre de guêpe ou un contact avec une plante.

L’urticaire se résorbe souvent de lui-même si le cas est bénin ; cependant, il arrive que votre vétérinaire préfère administrer un antihistaminique ou un stéroïde pour soulager les démangeaisons.

  1. Verrues (papillomes)

Comme nous, les chiens peuvent aussi avoir des verrues.

Les verrues – ou papillomes, en langage vétérinaire – sont de petites excroissances qui semblent apparaître soudainement sur la peau.

Causées par un virus très contagieux pour les chiens, les verrues sont généralement des petites boules bénignes qui apparaissent sur le visage, les paupières, la bouche, les parties génitales, le bas des pattes, les coussinets et entre les orteils.

Les verrues de chien peuvent pousser seules ou en grappes et prendre la forme de chou-fleur.

  1. Mélanome

Les mélanomes canins résultent de la croissance incontrôlée de cellules porteuses de pigments, appelées mélanocytes.

Il peut apparaître sous la forme d’une tache foncée et bombée (il peut aussi ne pas présenter de relief ou être irrégulier).

Ces tumeurs peuvent être malignes ou bénignes, donc si vous en observez sur votre chien, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire pour qu’il l’évalue immédiatement.

Les mélanomes de la peau, qui ne sont pas causés par le soleil, ont tendance à être bénins et facilement traitables par la chirurgie, tandis que les mélanomes très agressifs ont tendance à se développer autour de la bouche et sur les pattes.

  1. Tumeurs des mastocytes

Selon le CHUV de Montréal, ” les tumeurs des mastocytes sont le type de tumeur de la peau le plus courant chez le chien”.

Les mastocytes sont des cellules immunitaires que l’on trouve dans la peau et dans d’autres organes, et jouent normalement un rôle dans l’inflammation et les allergies.

Les mastocytomes sont le plus souvent présents chez les chiens de plus de 8 ans et chez certaines races, notamment les boxers, les Boston terriers, les Labrador retrievers, les beagles et les schnauzers.

Ces tumeurs peuvent ressembler à de nombreuses autres boules, c’est pourquoi il est important de les faire examiner par votre vétérinaire.

Leur apparence varie énormément, certaines se présentant comme de petites tumeurs cutanées, tandis que d’autres peuvent être grosses et ulcérées.

  1. Sarcome des tissus mous

Les sarcomes des tissus mous sont des tumeurs malignes liées au tissu conjonctif et sont très envahissants pour les tissus environnants.

Ils apparaissent généralement sous la forme d’une boule ferme ou semi-ferme dans la couche profonde de la peau, sous la peau ou dans un muscle.

Les bosses sont souvent non douloureuses, recouvertes d’une peau normale et se développent généralement sur les pattes, la poitrine ou la paroi abdominale.

Ces tumeurs cutanées sont fréquentes chez les chiens de grande race, d’âge moyen et plus âgés.

  1. Carcinome épidermoïde

Un carcinome épidermoïde est une tumeur cutanée cancéreuse envahissante qui se développe dans les cellules squameuses de la peau.

Ces tumeurs peuvent se trouver dans la bouche, la peau ou les ongles des chiens.

Les zones cutanées les plus courantes pour ces tumeurs sont les zones moins pigmentées, dépourvues de poils ou à poils clairsemés.

Cette tumeur est associée à l’exposition au soleil et considérée comme ayant une croissance relativement lente.

Les chiens ont tendance à être diagnostiqués avec un carcinome épidermoïde lorsqu’ils ont entre 8 et 10 ans.

A noter :

Il existe de nombreux autres types de boules chez les chiens de tous âges.

Ainsi, si vous sentez une bosse sur le corps de votre chien, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour la faire évaluer.

Bien qu’il ne faille pas paniquer, cette boule d’apparence inoffensive peut dissimuler un problème grave. La bonne nouvelle est que le dépistage précoce peut conduire à un traitement efficace.

 

Contrôler et surveiller les boules de votre chien

Pour agir le plus tôt possible et de façon adéquate, examinez régulièrement le corps de votre chien pour savoir s’il a des boules.

Essayez de les sentir plutôt que de les chercher, surtout si votre chien a un pelage épais.

Si vous trouvez une boule sous la peau ou un gonflement sur l’épiderme de votre chien, prenez une photo, notez sa taille (par exemple, par rapport à une pièce de monnaie) et prenez rendez-vous avec votre vétérinaire.

Chaque boule doit être examinée par un vétérinaire.

En effet, chaque nouvelle bosse peut être différente de la précédente.

Si votre vétérinaire vous a demandé de contrôler une boule, prenez des photos et mesurez-la toutes les deux semaines.

Il peut également être utile de prendre des notes sur les points suivants.

La taille, la forme, la texture, la couleur, l’emplacement, la profondeur et la vitesse de croissance sont autant de caractéristiques qui peuvent aider à déterminer de quel type de boule il s’agit et quel niveau de préoccupation vous devez avoir.

Voici quelques façons de décrire une boule sur un chien :

  • Taille de la boule

Les bosses sur un chien peuvent être très petites ou énormes.

D’ailleurs, certaines tumeurs, comme les lipomes (également appelés tumeurs graisseuses) chez les chiens peuvent peser plusieurs kilos. 

  • Forme de la boule

Certaines boules chez les chiens peuvent être régulières et d’autres irrégulières.

Par exemple, la plupart des lipomes sont de forme ronde, tandis que les verrues ont une forme de chou-fleur.

  • Texture de la boule

Certaines boules sont fermes et d’autres sont molles.

Certaines tumeurs peuvent avoir différentes textures, une partie étant molle et une autre ferme. Les boules qui sont généralement molles sont des tumeurs graisseuses.

  • Couleur de la boule

Certaines boules dures chez les chiens sont sous la peau et n’ont que la couleur de la peau. D’autres peuvent être blanches, rouges (si elles sont enflammées) ou pigmentées de brun ou de noir.

  • Emplacement de la boule

Les boules peuvent apparaître n’importe où sur le corps de votre chien.

La plupart des bosses que les propriétaires d’animaux de compagnie ressentent se trouvent sur ou sous la peau, mais des bosses peuvent également se produire sur des organes tels que le foie, la rate et/ou les reins.

Chez les chiens, les boules peuvent également se développer sur la tête, le cou, la poitrine, la paroi corporelle, les aisselles, les pattes, la queue et à peu près n’importe où ailleurs. 

Les grosseurs dures qui impliquent la zone mammaire (sein) sont l’une des tumeurs préoccupantes et doivent être évaluées immédiatement.

  • Profondeur de la boule

Les boules peuvent se trouver sur la peau (comme un grain de beauté) ou sous la peau.

Les bosses qui se trouvent sous la peau peuvent être fixes ou mobiles.

  • Rapidité de croissance de la boule

Les boules chez les chiens peuvent croître à des rythmes variables.

Certaines grosseurs croissent très rapidement, même en quelques jours ou semaines, et d’autres très lentement, sur des mois ou des années.

Les histiocytomes et les tumeurs des mastocytes sont deux types de tumeurs à croissance rapide. Les tumeurs graisseuses ont tendance à croître lentement.

Mesurez la (les) boule(s) de votre chien toutes les deux semaines et tenez un registre.

  • Autres indications  

Certaines masses peuvent être ulcérées ou même s’infecter.

Cela peut résulter d’un traumatisme, d’une mauvaise irrigation sanguine de la tumeur entraînant une nécrose ou être associé à certains types de cancer.

Les histiocytomes ou tumeurs des mastocytes peuvent par ailleurs provoquer des démangeaisons chez certains chiens.

Ces caractéristiques peuvent aider votre vétérinaire à déterminer de quelle sorte de nodule il s’agit.

Par exemple, de nombreux chiens ont des tumeurs graisseuses qui peuvent se produire n’importe où, mais qui sont molles et généralement fixées à la paroi.

Les tumeurs graisseuses sont rarement fermes et sont rares à certains endroits, comme sur le dessus de la tête. Une grosse tumeur qui touche la zone mammaire (le sein) peut être évocatrice d’un cancer.

L’âge du chien est un autre facteur couramment pris en compte pour évaluer la cause et l’importance d’une tumeur. Certaines boules dures sont plus fréquentes chez les jeunes chiens, comme les histiocytomes.

Alors que les jeunes chiens (de moins de trois ans) sont plus susceptibles d’avoir des histiocytomes (en particulier sur la tête et les extrémités), ils peuvent survenir à tout âge et dans presque tous les endroits.

D’autres types de tumeurs sont plus fréquents chez un chien plus âgé, comme les tumeurs des mastocytes, les lipomes, les tumeurs cancéreuses de la peau et les tumeurs mammaires.

CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Chien détendu - Marque n°1 de CBD pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Que peut faire le vétérinaire pour la boule de mon chien ?

Vous avez pris rendez-vous chez votre vétérinaire pour qu’il examine la boule qui est apparue sur votre chien ?

Voici ce que votre vétérinaire peut faire :

Examen complet

Votre vétérinaire effectuera probablement un examen complet en regardant les yeux et les oreilles de votre chien, en regardant dans sa bouche, en écoutant son cœur et en palpant son abdomen.

Recherches des antécédents

Votre vétérinaire voudra le savoir l’historique de votre chien ainsi que les antécédents de cette boule, et notamment :

  • Si la grosseur est apparue soudainement
  • Si sa forme, sa couleur ou sa taille a changé
  • Si le comportement de votre chien, comme son appétit ou son niveau d’énergie, sont différents

Examen de la masse

Votre vétérinaire évaluera la masse de peau en notant les caractéristiques décrites ci-dessus, notamment la taille, la forme, la profondeur, la consistance, l’emplacement, la couleur et d’autres éléments essentiels à son diagnostic. Il touchera également votre chien partout pour voir s’il y a des bosses supplémentaires.

Recommandations

En fonction des caractéristiques et de l’emplacement de la boule, votre vétérinaire vous fera des recommandations quant à la meilleure approche à adopter pour traiter la masse de votre chien. 

Les recommandations peuvent comprendre des tests supplémentaires et/ou des traitements spécifiques :

  • Des analyses de sang
  • Des analyses d’urine
  • Des échantillons de tissus 
  • L’ablation chirurgicale de la masse

Le plus grand souci restera de savoir si le cancer s’est déjà propagé à d’autres parties du corps. Si c’est le cas, votre animal peut avoir besoin de radiothérapie ou de chimiothérapie, ou des deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *