Lipome & chien : Une boule de graisse à traiter ?

Les chiens sont, comme tous les autres animaux, exposés à diverses maladies.

Avec le temps, leur organisme s’affaiblit, leur système immunitaire se fragilise favorisant l’apparition de nombreuses pathologies comme le lipome.

Souvent confondu avec les abcès, les kystes ou encore les hernies, les lipomes sont des masses graisseuses issues de la prolifération anormale d’adipocytes dans les tissus formant une sorte de nodule.

Ils inquiètent particulièrement les maîtres canins, car ayant des symptômes similaires à ceux du cancer.

Parfois observée depuis des mois ou découverte fortuitement, dans une zone cachée lors d’un soin, cette grosseur suggère, en effet, pour la plupart des maitres, une tumeur maligne à évolution rapide et au pronostic sombre.

Cependant, cette masse est souvent moins alarmante qu’il n’y parait. Fréquentes chez le chien, plus rares chez le chat, ces tumeurs bénignes sont désignées par le terme médical « lipome ».

Qu’est-ce qu’un lipome ? Comment le reconnaitre ? Le lipome est-il dangereux pour le chien ?

Vous voulez savoir comment reconnaître, traiter et éviter les lipomes chez le chien. Découvrez les réponses à toutes vos questions sur les lipomes, dans cet article.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Qu’est-ce que c’est qu’un lipome ?

Le lipome est une tumeur bénigne localisée sous la peau du dos, du ventre, des flancs et des cuisses du chien.

C’est une boule de cellule adipeuse ou graisseuse remarquable à l’œil nu et au toucher. Il apparaît chez les chiens âgés, quelle que soit leur race.

Ces derniers sont considérés comme âgés à partir de 7 ans pour les grandes carrures et à partir de 10 ans pour les petits gabarits. 

Le lipome est une tumeur bénigne qui ne présente en temps normal aucun danger pour le chien.

Toutefois, il peut s’avérer dérangeant pour l’animal et pour son maître.

En effet, les tumeurs adipeuses ont tendance à vite grandir, ce qui les rend inesthétiques et parfois effrayants. Dans certains cas, elles peuvent même entraver le déplacement de l’animal.

Elles sont douloureuses lorsqu’elles naissent sous les pieds ou près de l’œil.

Il faut souligner que dans de très rares cas, les lipomes peuvent être malins. C’est pour cette raison qu’il faut les prendre au sérieux et aller consulter un médecin vétérinaire pour le diagnostic et le traitement.

Les risques de survenue du lipome sont bien plus grands chez les chiens souffrant d’obésité et chez les femelles.

Symptôme : comment reconnaître un lipome chez le chien ?

Découverte fortuite

Généralement, le maitre découvre un lipome sur le corps de son chien lors de caresses.

Cette tumeur est, en effet, facilement identifiable, même si elle se cache parfois sous les poils de l’animal.

Elle se présente comme une boule souple, mobile, de forme ronde ou ovale.

Cette souplesse est un facteur rassurant quant à la nature de la tumeur.

En effet, contrairement au lipome, une tumeur maligne, donc cancéreuse, appelée liposarcome, ne bouge pas sous la peau.

Le plus souvent, les lipomes ne sont pas douloureux ni dangereux pour le chien.

Leur taille est variable et ils se développent plus ou moins rapidement.

Cependant, si la zone dans laquelle les tumeurs se sont développées est fortement innervée ou si elles se situent dans un endroit gênant pour l’animal, les tumeurs peuvent être source de symptômes.

Symptômes

Le chien peut alors ressentir de l’inconfort et des douleurs.

C’est notamment le cas si le lipome se situe dans une zone où la peau est tendue comme sur la tête du chien ou sur un membre.

La présence du lipome peut créer, entre autres symptômes, une sensation de tension sur la peau.

C’est également le cas si le lipome se trouve derrière l’œil ou dans un muscle.

Les symptômes sont alors une rigidité et une boiterie et le membre peut même se mettre à gonfler si la tumeur empêche la circulation lymphatique ou sanguine.

Généralement, le lipome est localisé sur le thorax, les cuisses, le dos, l’abdomen et les flancs du chien.

À noter que, dans de rares cas, le lipome peut se développer entre les fibres musculaires, dans les tissus de la cavité abdominale ou thoracique du chien.

Il existe des lipomes infiltrants qui correspondent à des masses de grande taille, mal délimitées se développant dans les muscles, les tendons et les fascias sous-jacents (membranes qui enveloppent un groupe de muscles ou un organe et en assurent le maintien).

Ces lipomes sont beaucoup plus préoccupants car ils peuvent détruire les muscles et le tissu conjonctif sous-jacent.

A lire aussi : Mon chien a une boule sous la peau : Causes & Solutions

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Pourquoi mon chien a des lipomes ?

Les causes de l’apparition d’un lipome chez un chien, comme chez un humain, demeurent inexpliquées. Cependant, certains facteurs semblent prédisposer au développement de ces tumeurs bénignes.

Sexe

Il a été constaté qu’une chienne présentait plus souvent un lipome qu’un chien. Les disparités physiologiques entre sexes peuvent expliquer ce phénomène.

Vieillissement

L’âge entre en compte dans la formation des tumeurs bénignes. En effet, les lipomes apparaissent, généralement, chez les chiens de 9 ans et plus. Ils sont l’expression du vieillissement du corps qui emmagasine plus de réserve de graisse.

Obésité

Les chiens en surpoids ou obèses sont plus susceptibles de développer des lipomes au cours de leur vie. Ceci est en lien avec la plus grande proportion de graisse présent dans l’organisme par rapport à un chien au poids standard.

A lire aussi : Comment faire maigrir son chien ? Les 5 meilleurs conseils 

Races

Tous les chiens peuvent développer des lipomes. Toutefois, certaines races sont plus exposées à ces tumeurs comme le Doberman, le Pinscher, le Schnauzer, le Labrador et le Golden Retriever.

Sensibilité

Un chien ayant déjà présenté un lipome est plus susceptible d’en développer à nouveau, en lien avec une sensibilité personnelle à ces tumeurs (terrain prédisposant).

Qu’est-ce qu’un lipome infiltrant ?

Encore appelé lipome intramusculaire, le lipome infiltrant est un type de lipome qui se développe dans les muscles.

Il est non encapsulé, ce qui le différencie clairement du lipome sous-cutané qui est bien délimité. Les deux types de lipomes sont formés avec les mêmes types de cellules.

Le lipome infiltrant a tendance à vite se développer. Il peut atteindre jusqu’à 20 cm de taille ou bien plus dans certains cas.

Il est susceptible d’apparaître à différents endroits du corps du chien, du thorax au membre inférieur en passant par l’abdomen et peut endommager les muscles et les tendons de l’animal.

Dans le lipome infiltrant, les adipocytes séparent les fibres musculaires en cloison et ont des bords non réguliers.

Il faut noter que le lipome infiltrant apparaît beaucoup moins fréquemment que le lipome sous-cutané et qu’il est plus difficile à éradiquer.

Pour les éliminer, les médecins vétérinaires font généralement une intervention chirurgicale qui consiste à les exciser. Toutefois, l’animal risque fortement de récidiver.

Dans certains cas où le lipome nuit au bien-être de l’animal et à sa santé, les spécialistes peuvent prendre la décision d’opter pour l’amputation (si le mal est localisé au niveau des pattes).

Si après la chirurgie, les médecins remarquent que l’ablation de la tumeur n’a pas été totale, il peut opter pour un autre traitement post-chirurgical : la radiothérapie.

Liposarcome chez le chien : Comment savoir si le lipome est cancéreux ?

Chez les animaux, le cancer est souvent décelé plus tard. C’est donc une pathologie qui inquiète les maîtres qui, en face de la boule de cellules graisseuse, soupçonnent le cancer.

Comme mentionné plus haut, les lipomes sont des tumeurs bénignes : ils ne touchent pas de ce fait aux organes.

C’est ce qui les différencie des tumeurs cancéreuses qui, en plus d’endommager les organes, se propagent dans l’organisme. Toutefois, ils peuvent se transformer en liposarcome (le lipome cancéreux).

Que ce soit à vue d’œil ou au toucher, vous ne pourrez pas savoir si le lipome dont souffre votre chien est cancéreux. Il faudra plutôt consulter le vétérinaire pour des analyses plus poussées.

Néanmoins, même si vous ne pouvez être sûr de la présence de cette pathologie chez votre animal, vous pouvez tout de même, sur la base de certains symptômes savoir si votre chien a un cancer ou non.

Si votre chien souffre d’un liposarcome malin, il peut en plus des symptômes habituels de la tumeur graisseuse :

  • Sentir une fatigue extrême
  • Perdre de l’appétit et donc maigrir
  • Avoir des convulsions
  • Tousser régulièrement et présenter des troubles de respiration
  • Vomir et faire la diarrhée régulièrement sur une très longue période

Si votre toutou présente ces symptômes, cela ne veut pas dire systématiquement qu’il souffre d’un cancer. Ces symptômes sont, en effet, communs à d’autres pathologies. Mais, ils doivent vous pousser à consulter un vétérinaire pour un vrai diagnostic.

Pour aller plus loin : Comment savoir si mon chien a un cancer ? 9 signes

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quand et pourquoi faut-il consulter le vétérinaire ?

Lorsque vous remarquez une boule sous la peau de votre chien, la meilleure solution qui s’offre à vous pour dissiper vos doutes est d’aller consulter un vétérinaire.

Faites-le sans hésitation pour le bien de votre animal. N’attendez pas que la tumeur progresse avant de songer à la consultation.

S’il s’agit d’une tumeur bénigne, vous serez rassuré et votre médecin pourra s’il le faut procéder à un traitement, une chirurgie (surtout, s’il s’agit d’un lipome infiltrant).

Quoique cela se produise très rarement, ce qui se présentait comme un lipome bénin peut en réalité être une tumeur maligne qui petit à petit détruit la santé de votre animal de compagnie.

Lorsque vous vous rendez chez le médecin vétérinaire et qu’il confirme cela, il va vite mettre en place un traitement pouvant soigner ou soulager votre toutou.

Plus tôt, le chien sera soumis à un traitement, plus il aura de chances de guérir.

N’attendez donc plus avant d’offrir à votre chien les soins qu’il mérite. Ce qui au départ devait être un simple lipome peut s’avérer être une maladie mortelle chez votre chien.

La phase diagnostique

Si vous constatez une tumeur sur le corps de votre chien, il est conseillé de consulter votre vétérinaire pour en déterminer la nature et en évaluer la gravité.

Après un examen clinique et une manipulation de la tumeur, le vétérinaire peut décider de réaliser des examens complémentaires pour affiner son diagnostic.

Il peut pratiquer une biopsie ou une cytoponction de la tumeur, à l’aiguille fine (prélèvement d’un échantillon de tissu à l’aide d’une fine canule pour examen au microscope) pour confirmer ou infirmer le diagnostic de lipome.

Cet examen est réalisé sous sédation. Le vétérinaire peut, au contraire, constater qu’il s’agit d’une tumeur maligne telle qu’un mastocytome cutané ou un liposarcome.

La phase de traitement

Généralement, si le lipome ne semble pas créer de douleurs et d’inconfort et s’il ne se situe pas dans un endroit gênant pour le chien, le vétérinaire conseille simplement une surveillance de la tumeur.

Il n’est pas nécessaire de mettre en place un traitement et encore moins une chirurgie.

En effet, une intervention chirurgicale comporte un risque anesthésique qu’il est inutile de prendre juste pour une question d’esthétique.

Ce risque est majoré chez les vieux chiens et les chiens à la santé fragile.

Si le lipome provoque des désagréments chez l’animal, le vétérinaire procède à son ablation sous anesthésie générale.

C’est également le cas si la tumeur grandit rapidement ou qu’elle est associée à d’autres lipomes.

Est-ce possible de drainer le lipome de votre chien ?

Il est bien possible de drainer le lipome chez le chien. L’opération appelée Lipoaspiration n’est pas sans risques.

En effet, elle ne permet pas d’aspirer toute la graisse sous la peau de l’animal.

Aussi, le chien peut récidiver, ce qui peut rendre le traitement inefficace sur le long terme.

Comment se débarrasser des lipomes naturellement ?

Les lipomes peuvent être traités sans chirurgie grâce à des herbes, des produits et des plantes naturels.

Pour vous débarrasser des tumeurs graisseuses naturellement, vous devez d’abord vous assurer qu’il s’agit bien de masses bénignes.

Vous devez alors consulter un médecin pour vous en être sûr.

Au cas où ce dernier ne prescrit aucun traitement pour le lipome de votre chien, car pas gênant pour ce dernier, vous pouvez essayer des remèdes naturels pour faire disparaître la boule.

Essayez :

  • Le curcuma
  • La pommade à la sauge
  • Le vinaigre de cidre
  • Le cataplasme de miel
  • La violette
  • L’huile essentielle de cèdre de l’atlas
  • Le piptoporus Betulinus

Ces recettes peuvent prendre assez de temps avant d’agir. Inutile d’attendre des résultats juste après quelques jours ou semaines de traitement.

Les lipomes, peuvent-ils disparaître d’eux-mêmes ?

Dans de rares cas, les lipomes peuvent disparaître de façon spontanée. Toutefois, consultez le vétérinaire pour retirer la tumeur si elle nuit au bien-être de votre animal.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment prévenir le lipome chez le chien ?

Même si elles ne s’avèrent pas magiques, certaines mesures simples de prévention permettent de limiter les facteurs favorisant l’apparition de lipomes.

Alimentation équilibrée

Une alimentation équilibrée apporte à votre chien les vitamines et minéraux dont il a besoin sans surcharge de graisses.

Les aliments industriels pour animaux comportent, en effet, des ingrédients gras et sucrés qui favorisent l’embonpoint.

Veillez à sélectionner une alimentation de qualité pour prévenir le surpoids et donc l’apparition de lipomes.

Fibres et acides gras essentiels sont à privilégier pour une bonne santé du système digestif et un bon transit. Votre vétérinaire peut vous apporter les conseils adaptés.

Exercice régulier

Proposer à votre chien un exercice régulier sous forme de jeux et de promenades est la meilleure façon de prévenir le surpoids.

Chaque race de chien présente des besoins d’exercice physique spécifiques. Veillez à bien les respecter pour un animal bien dans sa tête et dans son corps.

A lire aussi : Dois-je faire sortir mon chien tous les jours ?

Remèdes naturels

Outre la surcharge pondérale, la consommation d’aliments engendre l’accumulation de toxines dans l’organisme. Pour bien les éliminer, certains remèdes naturels sont conseillés.

Vinaigre de cidre biologique

Le vinaigre de cidre biologique constitue un puissant détoxifiant du foie. Il aide ainsi à bien éliminer et ainsi éviter la formation de graisses.

Il vous suffit d’ajouter ce produit naturel directement dans la nourriture de votre animal. Comptez 1 cuillère à thé par jour pour les chiens jusqu’à 7 kg, 2 cuillères à thé pour les chiens de 7 à 15 kg, 1 cuillère à soupe pour les chiens de 15 à 40 kg et 2 cuillères à soupe pour les chiens de plus de 40 kg.

Racine de pissenlit

La racine de pissenlit stimule la production de bile et aide ainsi à purifier l’organisme de votre chien. Anti-inflammatoire et antioxydante, la racine de pissenlit pousse librement dans la nature.

Vous pouvez donc en trouver facilement et en faire un broyat à ajouter à l’alimentation de votre chien.

Si votre animal de compagnie n’apprécie pas son goût, vous pouvez trouver la racine de pissenlit sous forme de poudre dans les pharmacies et boutiques spécialisées. Privilégiez une cure d’une semaine par mois pendant 6 mois maximum pour bénéficier de ses bienfaits.

CBD

On ne présente plus le CBD et ses propriétés apaisantes pour les humains et les animaux de compagnie.

Ce que l’on sait moins c’est que le CBD agit également comme un véritable régulateur de l’organisme. Il permet ainsi de maintenir l’homéostasie du corps et garantit ainsi l’équilibre physique et psychologique.

Proposer à votre chien ou à votre chat du CBD sous forme de cures prévient ainsi le surpoids et la formation des masses graisseuses que sont les lipomes.

À noter que certaines boutiques spécialisées, comme Botaneo, proposent des produits spécifiquement pensés pour les animaux et adaptés à leurs préférences : huile, friandises, sticks à mâcher, baume, c’est à vous de choisir !

Bilan de santé annuel

Il tombe sous le sens ! Rappelons tout de même qu’un bilan de santé annuel pour votre chien, à l’occasion de son rappel de vaccination, offre une surveillance accrue de la santé de votre chien et permet de dépister précocement tout problème de santé tel que le lipome.

N’hésitez pas à proposer ce bilan à votre chien 2 fois par an s’il entre dans la période de vieillissement.

Cette période commence dès 6 ans pour les chiens de grande taille, 8 ans pour les chiens moyens et 9 ans pour les chiens de petite taille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.