Comment donner un médicament à un chien ?

La médication des animaux de compagnie ne s’improvise pas.

Si vous voulez donner un médicament à un chien, vous n’avez pas d’autre choix que d’apprendre à le faire correctement. Sinon un incident est vite arrivé…

En effet, les comprimés pour chiens ne sont pas toujours des friandises qu’ils prennent avec empressement et en redemandent même.

Comme pour les humains, certains de ces produits pharmaceutiques destinés à nos compagnons à fourrure sont non appétents, ce qui signifie qu’ils n’ont ni une odeur ni un goût agréable pour ces derniers. Il faut donc déployer des trésors d’astuces pour qu’ils acceptent de les avaler.

La bonne nouvelle ?

C’est que vous allez découvrir, dans cet article, tout ce qu’il y a à savoir pour faire avaler un médicament à son chien.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Remède pour chien, sous quelle forme ?

Les remèdes pour chien sont conditionnés sous différentes formes.

Il y a d’abord les comprimés classiques, ceux qui sont solides et faciles à consommer, mais aussi les préparations pharmaceutiques liquides, qu’il faut administrer à l’aide d’une pipette ou d’une seringue.

Les médicaments pour chien peuvent aussi se présenter sous forme de pâte, ce qui ne facilite pas toujours leur administration.

À savoir : les races de petits chiens sont les plus récalcitrantes quand vient le moment de la médication.

 

Donner un médicament à un chien, 7 astuces (+ 1 conseil)

Bien entendu, le respect de la posologie prescrite par le vétérinaire ou par le fabricant est fondamental.

Certains médicaments, appartenant généralement, mais pas toujours au rayon des médecines alternatives, sont accessibles sans ordonnance ou sont en vente libre.

D’autres, à l’inverse, doivent impérativement être prescrits par le praticien.

Dans les deux cas, le respect des doses indiquées et des contre-indications est primordial.

1. Rester calme et patient

Médiquer un chien peut mettre votre intelligence émotionnelle à rude épreuve, pour des raisons évidentes de réticence de la part de l’animal.

Quoi qu’il en soit, rappelez-vous que c’est vous maître.

Restez calme et patient. Privilégiez la méthode douce.

Brutaliser son chien, essayer de l’immobiliser violemment pour le forcer à prendre son traitement est fortement déconseillé.

En plus de stresser, voire traumatiser votre petite boule de poils, une telle attitude pourrait favoriser certains incidents plus ou moins graves :

  • Gaspillage de médicaments 
  • L’animal avale de travers et s’étouffe

2. Dissimuler le remède dans la nourriture du chien

L’heure de manger est un moment particulier pour votre compagnon canin.

Il est excité, commence à saliver, et se tient prêt à plonger sa gueule dans la gamelle.

Pour une prise de médicaments au poil, quel autre moment que celui-là choisir pour le médiquer ?

La technique du camouflage des remèdes dans la nourriture, comme vous vous en doutez, n’est pas toujours applicable.

Mais lorsqu’elle l’est, elle est drôlement efficace et permet de déjouer l’attention du canidé, malgré la finesse de sa truffe.

Comment l’utiliser ?

Plusieurs situations sont possibles :

  • Cas de pilules qui n’ont ni d’odeur ni de goût particulier : écrasez simplement le médicament et ajoutez-le dans l’assiette de votre chien.
  • Cas de comprimés appétents (ex. certains vermifuges pour chien): posez le produit directement dans votre main ou sur une poignée de croquettes et présentez-le à votre bouboule. Vous verrez : l’administration se déroule sans encombre et avec une grande facilité.
  • Cas de comprimés non appétissants. Dans ce cas, il vous faudra faire preuve d’inventivité et dissimuler la pilule dans un morceau de fromage, dans du beurre d’arachide, ou dans une boulette de pâtée pour chien. Cela ne fonctionne pas ? Poussez le « vice » encore plus loin et camouflez le médicament dans la gâterie préférée de votre toutou.

Les animaux de compagnie sont de véritables gloutons, enfin, la plupart d’entre eux. Une fois et demie sur deux, ils tombent la bouche ouverte dans le panneau.

Il faut simplement éviter de leur donner la possibilité de faire un tri.

Par exemple, ne dissimulez pas des comprimés classiques dans une gamelle d’aliments secs. Cela a très peu de chances de marcher.

Pensez, enfin, à faire boire votre chien après la prise de médicament, et assurez-vous qu’il a bien dégluti.

Certains canidés, bien trop malins, réussissent en effet à séparer l’aliment du remède et à recracher le médicament une fois que vous ne les surveillez plus.

Astuce : on confirme que le chien ou le chat à bien avalé le remède lorsqu’il se lèche le bout du museau.

3. Utiliser la méthode des vétérinaires pour donner un comprimé à un chien

Avez-vous déjà pris le temps d’observer votre vétérinaire lorsqu’il administre un médicament à un chien ?

Non ?

Ce n’est pas grave.

Pour donner un comprimé ou une gélule à Médor, les vétérinaires utilisent une méthode bien précise.

Laquelle ?

La voici :

  • Placez-vous derrière votre toutou pour l’empêcher de reculer. Idéalement, il doit être assis.
  • Positionnez votre main gauche (pour les droitiers) ou votre main droite (pour les gauchers) sur le dessus de son crâne ou de son museau — suivant la taille de l’animal.
  • Retroussez ses babines et attrapez sa mâchoire juste au-dessus des dents.
  • Avec l’autre main, ouvrez délicatement la mâchoire inférieure de votre compagnon.
  • Introduisez le médicament le plus loin possible au fond dans sa gueule, sur la langue, en penchant sa tête un peu en arrière.
  • Fermez la gueule de votre chien.
  • Utilisez une seringue — préalablement dénuée de son aiguille — pour lui faire boire de l’eau à travers les commissures des lèvres. Cela va lui permettre de déglutir par réflexe et permettre au médicament de transiter jusqu’à l’estomac, sans adhérer sur les muqueuses de l’œsophage.

Astuce : si vous ne disposez pas de seringue, massez la gorge de votre chien en douceur pour essayer de déclencher un mouvement de déglutition.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

4. Employer une seringue pour administrer une solution buvable à votre chien

Il y a des chiens à qui on ne la fait pas :

  • Ils ne se laissent jamais, ou presque, berner par le leurre alimentaire ;
  • Parviennent toujours, ou presque, à trier la partie aliment de la partie médicament ;
  • Et ils se laissent difficilement faire lorsque vous voulez leur administrer un remède à la main.

Face à ces canidés, que faut-il faire ?

Utilisez la bonne vieille méthode de la seringue !

Tout d’abord, demandez au praticien de vous prescrire la forme liquide du traitement, lorsque cela est possible.

De même, si vous avez la possibilité de réduire un comprimé en poudre puis de le dissoudre dans une petite quantité d’eau, n’hésitez pas à le faire.

Ensuite :

  • Aspirez la solution buvable à l’intérieur d’une seringue sans aiguille.
  • Maintenez toute la tête de votre canidé en arrière –, son museau doit pointer vers le plafond.
  • Gardez sa gueule fermée.
  • Glissez l’embout de la seringue au coin de sa gueule, juste à l’intérieur de sa joue, derrière les canines.
  • Laissez le médicament couler lentement, le plus au fond possible.
  • Attendez que l’animal ait bien avalé le traitement, puis relâchez-le.

En sentant le liquide couler tout le long de sa gorge, votre canidé déglutit systématiquement.

Mais vous pouvez aussi lui caresser le gosier pour encourager ce mouvement de déglutition.

5. Et pour les traitements en gouttes ?

La procédure est quasiment la même, mais vous aurez besoin d’une entrée plus large vers le fond de la bouche de votre chien et de plus de confort pour bien compter le nombre de gouttes à administrer.

Certains propriétaires de chiens préfèrent associer ce type de traitement médicamenteux à l’alimentation de leur ami à 4 pattes.

Si cette technique est ingénieuse, elle n’est cependant pas infaillible : beaucoup d’animaux boudent leur gamelle dès lors que leur odorat — très développé — leur signale la présence d’un produit pharmaceutique.

6. Comment faire avaler un médicament en pâte à un chien ?

C’est assez simple.

Les médicaments pour chiens conditionnés sous forme de pâte sont en général très appétissants.

Ils sont, par conséquent, très prisés par nos compagnons à fourrure et avalés spontanément en raison de leurs qualités gustatives.

Commercialisées dans de grosses seringues graduées qui servent à la fois de contenant et d’outil de mesure pour le dosage, les pâtes thérapeutiques pour chiens se donnent :

  • Soit directement dans la gueule du chien en introduisant le bout de la seringue dans les commissures de ses lèvres, et en appuyant progressivement sur le piston pour libérer la pâte jusqu’à la dose prescrite par l’expert.
  • Soit dans la gamelle du chien, simple ou combinée à une portion de nourriture.

7. Et encore…   

Si vous êtes prêt à mettre la main à la poche pour réussir à faire avaler un médicament à votre chien, sachez qu’il existe des aides à la prise de médicaments et des gadgets que vous pouvez vous procurer chez votre vétérinaire ou en pharmacie.

Il s’agit de :

  • Gâteries : elles peuvent avoir des saveurs différentes, mais sont spécialement formulées pour bien enrober les comprimés, faciliter la médication et empêcher que l’animal ne recrache son traitement.
  • Lances capsules : le lance capsules est un petit dispositif dans lequel vous pouvez disposer une capsule pour facilement la déposer au fond de la gueule de votre chien. Son usage est très simple : il suffit de tirer sur le piston pour pouvoir placer le comprimé au niveau de l’embout, et d’appuyer sur le piston pour que le produit soit administré au chien.

Conseil + : La récompense

Vous avez réussi à donner un médicament à votre chien ?

Bravo !

Terminez l’opération en lui offrant une récompense.

Et ce après chaque traitement donné.

Afin de prévenir une obésité, préférez néanmoins un produit sain ou une friandise hypocalorique pour récompenser votre toutou.

A lire aussi : Comment aider un chien malade qui refuse de manger ?

Comment donner un médicament à un chien ? Conclusion

Donner un médicament à un chien n’est pas sorcier.

Avec la bonne attitude, les bons réflexes et les bons gestes, vous réussirez à maîtriser cette opération et même à en faire une expérience positive à la fois pour vous et pour votre animal.

Et si malgré tout vous rencontrez des difficultés et n’arrivez pas à faire avaler un médicament à votre chien, conduisez-le simplement chez un vétérinaire.

Ce professionnel de la santé animale est plein de ressources. Il pourra vous aider et vous conseiller au mieux.

A lire aussi : Comment savoir si mon chien est malade ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.