Barion Pixel

Souffle au cœur chez le chien : Signes & soins

Toux, difficulté à respirer, halètement excessif…, le souffle au cœur, ou souffle cardiaque, chez le chien a des signes cliniques assez typiques d’une cardiopathie. Quelles en sont les causes et comment les traiter ? On vous explique tout !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Souffle au cœur chez le chien : qu’est-ce que c’est ?

Un souffle au cœur chez le chien, ou souffle cardiaque canin, est un symptôme pathologique, caractérisé par la présence de bruits inhabituels au niveau du cœur.

Il ne s’agit donc pas d’une maladie, mais d’un signe clinique.

Ces bruits cardiaques sont traditionnellement entendus par le vétérinaire, au cours d’une auscultation cardiaque, entre les bruits habituels du cœur.

Quelles sont les causes d’un souffle cardiaque chez le chien ?

De façon générale, un bruit au cœur chez le chien est dû à des troubles de la circulation sanguine, provoquant une sorte de « turbulences » au sein de sphère cardiaque ou dans les gros vaisseaux sanguins proches du cœur.

Les soufflements ou bruissements, discernés au stéthoscope par le vétérinaire, sont donc émis par ces « turbulences » qui indiquent que le sang a du mal à circuler à l’intérieur des vaisseaux sanguins qui sortent du cœur.

Le souffle cardiaque chez le chien peut aussi avoir des causes plus spécifiques, comme nous le verrons ci-dessous.

1. Les causes congénitales

Un souffle au cœur peut être d’origine congénitale ou lié à une malformation de naissance touchant le muscle cardiaque ou les principaux vaisseaux sanguins du cœur.

Il peut, dans ce cas, se manifester très tôt, dès le bas âge, ou apparaître un peu plus tard, à l’âge adulte, par exemple.

2. Les causes non congénitales

Les perturbations de la circulation sanguine observées autour du cœur de votre compagnon à quatre pattes peuvent aussi être dues à des maladies acquises ou non congénitales.

Il s’agit essentiellement de cardiopathies (pathologies cardiaques), dont l’endocardiose, ou maladie valvulaire dégénérative, qui est l’affection cardiaque la plus répandue chez le chien.

D’autres affections comme la fièvre, une anémie ou une hyperthyroïdie peuvent également être à la base de bruits temporaires qui disparaissent normalement lorsque ces problèmes de santé sont pris en charge par une équipe médicale.

3. Les causes physiologiques

Dans certains cas, des bruits au cœur sont constatés chez l’animal sans que ceux-ci soient attribuables ni à une maladie congénitale ni à une pathologie acquise.

Cela se produit très souvent chez les chiens jeunes et en bonne forme physique, ou chez les chiennes en gestation qui, elles, retrouvent généralement leur état normal (le souffle cardiaque disparaît) peu de temps après la mise-bas.

Lorsque l’examen échographique ne permet pas de mettre en évidence la cause exacte du souffle cardiaque, on dit que le bruit au cœur du chien est physiologique.

Cela signifie que le cœur de votre compagnon canin ne présente aucune anomalie structurelle et que le soufflement ou bruissement est sans doute la conséquence d’un pompage cardiaque si énergique que des « tumultes » se produisent dans le sang.

À noter : toutes les affections cardiaques du chien n’entraînent pas des souffles au cœur.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quels sont les symptômes du souffle au cœur chez le chien ?

Parler de symptômes du souffle au cœur chez le chien est un peu un abus de langage, puisque le souffle cardiaque, lui-même, constitue déjà un symptôme. Cela étant dit, certains signes peuvent vous alerter au sujet de cette condition cardiaque :

  • Toux ;
  • Halètement excessif ;
  • Difficulté respiratoire ;
  • Intolérance à l’exercice physique ;
  • Faiblesse ;
  • Léthargie ;
  • Vomissements de mousse blanche.

Les indices du souffle au cœur chez le chien sont assez caractéristiques d’une cardiopathie. Il serait même plus juste de dire que le souffle cardiaque et les symptômes cités ci-dessous sont très souvent les indicateurs classiques d’une affection du cœur.

Consultez un vétérinaire sans tarder si vous observez toute ou partie de ces signaux chez votre compagnon canin.

Il convient de noter qu’un chien peut avoir un souffle cardiaque sans que cela ait de retentissement. L’animal ne sent pas malade, son cœur continue de fonctionner normalement.

On qualifie cela de « souffle au cœur compensé », car le cœur, organe moteur de l’organisme, à une capacité de compensation qui lui permet d’assurer ses fonctions même en cas d’anomalie.

Mais, avec le temps, l’anomalie ou la maladie peut s’aggraver si rien n’est fait, induisant une insuffisance cardiaque. Cela signifie que le cœur, trop affaibli, ne parvient plus à maintenir une circulation sanguine suffisante.

Une insuffisance cardiaque peut créer des arythmies (troubles du rythme cardiaque ou battements irréguliers du cœur).

Si l’arythmie est bénigne, l’individu atteint n’a pas de problème de santé apparent.

Par contre, s’il est sujet à une arythmie sévère, il sera dans un état de faiblesse inquiétant, pourra faire des chutes, s’évanouir, et même mourir d’une mort cardiaque subite.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment diagnostiquer un souffle cardiaque chez le chien ?

Un souffle cardiaque chez le chien peut être intermittent. On le perçoit, plus ou moins nettement, en fonction de la fréquence cardiaque.

Lorsque le cœur bat très vite, le souffle cardiaque fait naturellement davantage de bruits ; on l’entend alors beaucoup plus clairement que quand le rythme cardiaque diminue. Il devient ainsi presque imperceptible.

Le souffle au cœur peut aussi avoir une perception variable suivant la zone du cœur concernée par la turbulence sanguine.

Il se distingue mieux à certains endroits de la poitrine qu’à d’autres. La période du cycle de contraction du cœur peut aussi compliquer ou simplifier sa perception.

En médecine vétérinaire, le souffle cardiaque est décelé lors d’une auscultation cardiaque, à l’aide d’un stéthoscope, par un professionnel de la santé canine.

L’écoute stéthoscopique est souvent associée à un examen échographique cardiaque pour déterminer avec certitude la cause du soufflement.

En fonction des signes cliniques constatés, le spécialiste peut aussi envisager une radiographie, un électrocardiogramme, voire des prises de sang.

À noter : les souffles au cœur chez les chiens sont à 98 % détectés au cours de visites médicales de routine antérieures aux vaccinations annuelles. Pensez donc à conduire votre petite boule de poils au moins tous les six mois chez un vétérinaire. Cela permet, le cas échéant, de dépister précocement une éventuelle pathologie et de mettre rapidement en place une réponse thérapeutique pour préserver la santé et la vie de votre toutou. 

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

3 types de souffles cardiaques chez le chien

Il existe, en médecine vétérinaire, trois types de souffles cardiaques chez le chien :

  • Le souffle cardiaque systolique : Le souffle cardiaque systolique est le type le plus commun. Il est constaté lorsque le bruit se fait entendre en même temps que la contraction du cœur, quand le sang est aspiré et envoyé dans l’aorte et dans la grande artère pulmonaire.
  • Le souffle cardiaque diastolique : moins fréquent chez nos amis à poil, le souffle au cœur diastolique est distingué pendant la relaxation du muscle cardiaque, entre deux battements, ce qui correspond au moment où les deux cavités du cœur se relâchent pour se remplir du sang émanant de l’oreillette.
  • Le souffle cardiaque continu : on parle de souffle cardiaque continu lorsque le son étrange est entendu tout au long du cycle cardiaque.

Le moment pendant le cycle du cœur et la région de la cage thoracique où le soufflement est plus aigu sont des indices pouvant être exploités par un spécialiste pour établir la cause du souffle cardiaque. Mais, le diagnostic certain ne pourra être posé qu’après avoir soumis l’animal à une échocardiographie.

Mon chien a un souffle au cœur, est-ce grave, vétérinaire ?

L’intensité du souffle au cœur chez le chien varie selon les causes. La littérature vétérinaire effectue un classement par grade (il y en a six au total), le premier grade étant le moins bruyant et le sixième, vous l’aurez compris, le plus sonore.

Indépendamment du niveau d’intensité, le souffle au cœur est communément le signe clinique d’une forme de pathologie cardiaque ; il ne doit donc jamais être pris à la légère.

Si votre ami à fourrure est diagnostiqué avec un souffle au cœur, c’est à votre vétérinaire que revient la charge de vous donner son grade.

Ce chiffre n’est pas le seul élément que les professionnels de la santé canine utilisent pour décrire le souffle au cœur.

D’autres données, comme sa tonalité, la zone dans laquelle il est à son point maximal d’intensité, son aire d’irradiation, son type, etc., sont aussi prises en compte.

Le grade du souffle n’est pas forcément une indication du stade de la maladie cardiaque.

Par exemple, un chien au grade 1 peut très bien avoir des symptômes plus sévères qu’un animal au grade 3. La gravité du souffle au cœur dépend de ce fait principalement de la cause sous-jacente.

Comment soigner un chien atteint de souffle au cœur ?

Un souffle au cœur a été découvert chez votre petite boule de poils ? Des examens complémentaires permettent en principe de déterminer si le souffle est causé par une pathologie et si, dans ce cas, l’espérance et la qualité de vie de Médor sont menacées.

En effet, de nombreux individus ayant des souffles au cœur sont symptomatiques ou ne présentent pas de signes inquiétants nécessitant un traitement. Leur situation peut toutefois dégénérer avec le temps (c’est souvent le cas), et une thérapie médicale est prescrite selon :

  • Le type de maladie à l’origine du soufflement ;
  • Le degré d’avancement ;
  • Les symptômes observés.

Le souffle cardiaque étant lui-même un signe clinique, la prise en charge de la pathologie primaire conduit généralement à la disparition du bruissement.

1. Traitement du souffle au cœur chez le chien en clinique vétérinaire conventionnelle

Le traitement du souffle cardiaque chez le chien est tributaire de la maladie à l’origine de ce symptôme (comme nous venons de le voir). Il faudra donc procéder au cas par cas pour un retour à la normale.

Par exemple, si les analyses sanguines révèlent que Médor souffre d’hyperthyroïdie, à l’origine du soufflement, la thérapie sera centrée sur cette maladie hormonale.

Si le bruissement est plutôt associé à une cardiopathie, la médication consistera à venir renforcer le cœur de l’animal. La dégénération vulvaire n’est en effet pas réversible, on peut seulement donner au chien des traitements supports qui aideront son cœur à fonctionner de façon optimale le plus longtemps possible.

Dans les cas les plus graves, comme une insuffisance cardiaque avec œdème pulmonaire (présence de liquide dans les poumons), l’équipe médicale peut recommander une hospitalisation en soins intensifs.

La prise en charge du chien se fera essentiellement au moyen d’oxygène, de diurétiques (ex. la spironolactone) et de produits pharmaceutiques efficaces pour calmer les arythmies.

Au bout de quelques jours (deux à trois jours en général) de soins, si l’évaluation suivie permet de constater une réaction positive au traitement, le patient reçoit l’autorisation de rentrer chez lui.

Dans le cas contraire, l’euthanasie reste la seule option pour apaiser l’animal et le laisser partir en paix. Désolé.

Les animaux atteints de maladie cardiaque grave sont généralement astreints à un traitement strict qui dure tout le reste de leur vie. Leur qualité de vie est aussi menacée, mais les individus les plus robustes peuvent vivre à peu près normalement pendant un an environ. 

2. Traitement du souffle au cœur chez le chien en clinique vétérinaire non conventionnelle

En complément d’un suivi rigoureux chez le vétérinaire, vous pouvez aussi explorer – après avis favorable du spécialiste – les solutions naturelles pour soutenir la santé cardiaque de votre compagnon à poil. Il existe, en fait, des remèdes maison et des compléments alimentaires qui peuvent prévenir ou aider à lutter contre les troubles cardiaques de votre meilleur ami.

Il s’agit entre autres :

  • Du pissenlit : le pissenlit est réputé pour ses vertus détoxifiantes et diurétiques. Cette plante peut ainsi nettoyer le cœur de Médor et contribuer à l’élimination de l’excès de liquide présent dans le corps afin de favoriser la circulation sanguine.
  • L’aubépine : toutes les parties de la plante peuvent être utilisées (fleurs, feuilles, baies). L’aubépine agit comme un accélérateur du flux sanguin. Elle protège les muscles cardiaques, réduit la tension artérielle, calme l’hypercholestérolémie.
  • Les antioxydants : les antioxydants combattent principalement les effets nocifs des radicaux libres sur l’organisme, aussi bien des humains que les animaux. Il abaisse les risques d’affections coronariennes canines. On trouve les antioxydants en quantité suffisante dans le CBD pour chien.
  • Les oméga-3 : les acides gras oméga-3 sont les alliés santé de la sphère cardiaque, pour la simple et bonne raison qu’ils diminuent les risques de problèmes cardiaques chez nos animaux de compagnies (chiens et chats). On en trouve en bonne proportion dans l’huile de saumon.

Vous pouvez aussi adopter certaines bonnes habitudes et changer, si nécessaire, le style de vie de votre compagnon pour l’aider à mieux vivre avec une cardiopathie ou soulager son souffle au cœur :

  • Veillez à ce qu’il ait un poids de forme en fonction de son âge et de sa race (demandez conseil à un professionnel de la nutrition animale) ;
  • Choisissez ses friandises avec soin (de préférence des friandises hypocaloriques) ;
  • Comblez ses besoins en exercices physiques (sorties quotidiennes, jeux, en accord avec ses capacités physiques) ;
  • Respectez scrupuleusement le calendrier de visites établi par le vétérinaire (révision annuelle ou semestrielle).

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quelles sont les races de chiens les plus concernées par les soufflements cardiaques ?

Les races de toutous de petite taille constituent la population canine la plus fréquemment touchée par les problèmes de souffle cardiaque. En tête du peloton, on retrouve des canidés tels que :

  • Le Cavalier King Charles ;
  • Le Shih tzu ;
  • Le Chihuahua ;
  • Le Bichon maltais ;
  • Le Caniche ;
  • Le Yorkshire-terrier.

Ces races de chiens sont génétiquement prédisposées à souffrir d’une dégénération chronique des valvules cardiaques (et plus précisément de la valve mitrale, les autres étant la valve pulmonaire, aortique et tricuspide), provoquant un souffle au cœur.

Souffle au cœur chez le chien : quelques conseils pour le prévenir

Les éleveurs professionnels et consciencieux utilisent toujours des femelles et des mâles reproducteurs en bonne santé lors des saillies.

En tant qu’acheteur ou futur acquéreur, vous devez ainsi sélectionner votre éleveur avec grand soin, celui qui jouit d’une excellente réputation, mais aussi vérifier que les chiots/chiens proposés à la vente ont bien été examinés par un vétérinaire, qui a établi des certificats attestant de la bonne santé des animaux.

Les examens réalisés devront bien sûr comprendre une écoute stéthoscopique du cœur.

Des éleveurs peu scrupuleux n’hésiteront pas à vous flouer. Ne négligez donc pas cette étape.

Après l’achat, demandez — en toute circonstance qui pourrait le permettre — à votre vétérinaire d’écouter le cœur de votre petit ami à quatre pattes. Un dépistage précoce améliore toujours les chances de guérison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.