Ulcère à l’œil chez le chat : que faire ?

Les yeux des chats nous attirent comme des aimants !

Et pour cause, ces deux sphères sont d’une beauté incomparable qu’ils soient bleus, verts, ambres ou jaunes.

Ils reflètent, en même temps, toutes les émotions du félin, avec une pupille étroite au moment de l’endormissement ou en cas de forte lumière et une pupille totalement dilatée quand il chasse !

Cependant, comme toutes les choses précieuses, les yeux du chat son extrêmement fragiles, tout comme ceux du chien.

Raison pour laquelle si votre chat présente un œil larmoyant, douloureux, fermé, il est recommandé de consulter rapidement votre vétérinaire.

La cause du trouble doit être identifiée et traitée pour éviter toute complication.

Il peut s’agir notamment d’un ulcère de la cornée qui nécessite des soins rapides et spécifiques pour votre animal.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’ulcère de l’œil chez le chat.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Qu’est-ce qu’un ulcère de l’œil chez le chat ?

Anatomie de l’œil

L’œil est un organe primordial chez le chat car la vision est un sens majeur. L’œil désigne à la fois le globe oculaire et les annexes oculaires comme la paupière, la conjonctive et l’appareil lacrymal.

Le globe oculaire comporte différents tissus aux missions différentes dans la vision : la cornée, la sclère, l’uvée, le cristallin, la rétine.

La cornée est constituée de différentes couches de cellules : l’épithélium (la couche externe), le stroma (la couche médiane et la plus épaisse) et l’endothélium (la plus profonde).

Transparente, elle laisse passer la lumière qui stimule alors la rétine et le nerf optique.

La cornée de contient pas de vaisseaux sanguins mais comporte, en revanche, de nombreux nerfs. Elle s’avère donc plutôt sensible.

La cornée est très exposée chez les chats car le globe oculaire est très saillant.

Elle joue un rôle de barrière contre les poussières et les microbes.

Elle peut présenter une inflammation (kératite) ou une éraflure (ulcère).

Ulcère cornéen

Outre les ulcères cornéens, le chat peut souffrir de différents types d’ulcères tels que les ulcères de la bouche et les ulcères gastriques.

Lorsqu’on parle d’ulcère cornéen, on désigne l’ulcère de l’œil qui se définit comme une lésion plus ou moins importante de la surface de l’œil avec une perte de substance.

L’ulcère peut être superficiel s’il touche uniquement l’épithélium ou plus profond.

Si l’ulcère touche l’endothélium, le risque est la perforation de l’œil du chat.  À noter que l’ulcère cornéen est assez fréquent chez le chat.

Quels sont les symptômes de l’ulcère de l’œil chez le chat ?

Les symptômes de l’ulcère de l’œil apparaissent soudainement chez le chat :

  • Des larmoiements,
  • Une conjonctivite,
  • Une douleur intense accentuée par la lumière,
  • L’œil fermé (blépharospasme),
  • Le chat peut tenter de se gratter,
  • Un possible œdème cornéen avec une opacification blanche-bleutée de la cornée,
  • En cas de perforation de la cornée, un écoulement de substance aqueuse (humeur) puis l’apparition d’un bouchon de fibrine à la surface de l’œil. À noter que la fibrine est la protéine du plasma sanguin contribuant à la formation de caillot lors de la coagulation.

Quelles sont les causes de l’ulcère de l’œil chez le chat ?

L’ulcère cornéen peut apparaitre à la suite :

  • D’un traumatisme : il peut s’agir d’une bagarre entre chats, d’une blessure causée par un grattage ou une branche.
  • D’une projection de produit chimique : le contact avec un produit corrosif comme l’eau de javel, la chaux ou la soude caustique provoque des brûlures graves et profondes qui perdurent après la projection.
  • D’une anomalie anatomique comme la présence de cils ectopiques qui frottent sur la cornée. Les cils ectopiques se définissent comme des poils poussant à des endroits anormaux et se dirigeant vers la cornée. Ils sont généralement localisés sur la face interne de la paupière supérieure.
  • D’une insuffisance lacrymale.
  • De la présence d’un corps étranger dans l’œil ou derrière la paupière (épillet, morceau de bois, etc.).
  • D’une infection : un ulcère de l’œil peut, en effet, être secondaire à une infection par l’herpès virus ou herpès virose féline (coryza). Il s’agit d’une infection commune chez le chat qui se manifeste sous forme aiguë (forme primaire) mais peut devenir chronique et s’aggraver. Le virus infecte l’épithélium et s’y multiplie. Il peut toucher un œil ou les deux et s’accompagner d’une rhinite.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Comment prendre en charge l’ulcère de l’œil chez le chat ?

Diagnostic

En cas de problème au niveau d’un œil ou des deux yeux de votre chat, il est recommandé de consulter votre vétérinaire en urgence.

En effet, les atteintes de l’œil sont très douloureuses chez le chat et peuvent provoquer la perte de l’œil ou des yeux si elles ne sont pas prises en charge assez tôt.

Outre les ulcères cornéens, les problèmes oculaires peuvent indiquer une pression oculaire excessive comme dans la cataracte et le glaucome.

Ils peuvent aussi signaler une pression oculaire insuffisante comme dans le cas d’une uvéite (inflammation de l’intérieur de l’œil).

Un ulcère de l’œil n’est pas forcément visible à l’œil nu. Le vétérinaire utilise donc de la fluorescéine (matière colorante verte) pour le mettre en évidence.

En effet, en déposant une goutte du produit dans un œil ulcéré, le produit va s’installer sur la couche sous la cornée et provoquer une tâche verte au niveau de l’ulcère.

En revanche, si la cornée est intacte et donc qu’il n’y a pas d’ulcère, la fluorescéine va disparaitre après le rinçage de l’œil du chat. Le vétérinaire va aussi réaliser un examen approfondi de l’œil pour rechercher un éventuel corps étranger à l’origine de l’ulcère.

À savoir qu’un corps étranger peut se cacher sous la conjonctive ou la troisième paupière de l’œil du chat.

Le vétérinaire peut être amené à réaliser d’autres examens comme la mesure de la production de larmes ou utiliser un ophtalmoscope pour observer les structures profondes de l’œil.

Généralement, le chat bénéficie d’une sédation ou d’une anesthésie locale pour un examen plus aisé.

Traitement

Le traitement va dépendre de l’origine de l’ulcère cornéen et de sa gravité. La priorité sera de supprimer le facteur déclenchant de l’ulcère si cela est possible.

Ainsi, dans le cas de l’herpès virus, le traitement mis en place sera à base de médicaments antiviraux.

À noter que la meilleure façon d’éviter ce type d’infection est de vacciner votre chat contre le coryza, dès l’âge de 2 mois.

Dans le cas d’un objet étranger dans l’œil de l’animal, le vétérinaire procèdera à son retrait.

Pour un ulcère cornéen superficiel, le vétérinaire va mettre en place un protocole thérapeutique à base d’antibiotiques locaux (pommade ophtalmique), de substituts lacrymaux, de collyres et d’un traitement antidouleur. 

Si l’ulcère est profond, le vétérinaire utilisera des collyres cicatrisants.

Si la gravité est extrême, il décidera d’un acte chirurgical. Il peut s’agir d’une tarsorraphie, c’est-à-dire d’une couture des deux paupières pour que l’œil ne soit pas agressé par les rayons du soleil. Les fils sont ôtés après 3 semaines.

Le vétérinaire peut également décider de réaliser une greffe conjonctivale. Il s’agit d’un prélèvement de la conjonctive de l’œil du chat qui est ensuite suturée sur la cornée pour la protéger.

Cette intervention réalisée sous microscope électronique offre une bonne cicatrisation.

Enfin, en cas de perforation de la cornée, un traitement chirurgical similaire sera mis en place dans l’objectif de suturer la cornée grâce à un fil invisible à l’œil nu.

A lire aussi : Valériane pour chat : bienfaits, Conseils, dangers

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

F.A.Q.

Comment soigner une blessure à l’œil de mon chat ?

Il est recommandé de ne pas toucher, vous-même, à l’œil blessé de votre chat car vous risqueriez d’aggraver la situation en instillant un collyre sur la lésion de l’animal.
Contactez, en urgence, votre vétérinaire pour un examen rapide de l’œil de votre chat.

Comment savoir si mon chat a une infection à l’œil ?

Les symptômes d’une infection à l’œil sont assez facilement identifiables. Votre animal peut avoir l’œil fermé voire collé à cause du pus. Les paupières peuvent être gonflées, irritées et rouges. Il tente de se gratter, frotte son œil avec ses pattes et cligne souvent des yeux.

Puis-je mettre du sérum physiologique dans l’œil de mon chat ?

La réponse est non ! Le pH du sérum physiologique adapté aux humains n’est, en effet, pas le même que celui du chat. Seule une solution oculaire nettoyante pour chats doit être utilisée.

Est-ce que l’ulcère de l’œil existe aussi chez les chiens ?

Le chien peut, effectivement, souffrir d’un ulcère de l’œil comme le chat. Les symptômes chez le chien sont assez similaires à ceux du chat et nécessitent une prise en charge urgente par un vétérinaire.

Un chat peut-il attraper une conjonctivite ?

En effet, la conjonctivite chez les chats est assez commune et contagieuse entre chats.
Elle peut avoir différentes causes telles que des poussières dans l’œil, une allergie au pollen ou aux graminées ou encore d’une maladie plus grave comme le coryza.

Lire la suite…

Pourquoi je vois la troisième paupière de mon chat ?

Généralement, le fait d’apercevoir la troisième paupière de votre chat indique un problème de santé tel qu’une forte déshydratation, la présence de parasites intestinaux, une maladie, une infection, un traumatisme de l’œil ou la présence d’un corps étranger.
La troisième paupière désigne la fine membrane blanchâtre (membrane nictitante) qui se situe au coin interne de l’œil. Elle peut venir recouvrir tout ou partie de l’œil du chat.
Sa fonction est de protéger l’œil des rayons du soleil et des poussières ou objets étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.