Chat : les 7 meilleurs vermifuges naturels

chat blanc et roux dans herbe sur le dos vermifuge

Pour être en bonne santé, votre chat doit être régulièrement vermifugé !

En effet, qu’il soit un chat d’intérieur ou un chat d’extérieur, son organisme peut être rapidement infesté de vers et parasites.

Votre chat risque alors de présenter des diarrhées, des vomissements et de perdre du poids.

Des vermifuges chimiques existent mais leur haute toxicité et leur faible efficacité en font souvent des produits peu respectueux de votre animal.

En exterminant les parasites, ces composés chimiques dérèglent la flore intestinale de votre chat.

De plus, de nombreux vermifuges chimiques ne comportent qu’une ou deux molécules qui ne peuvent pas supprimer tous les parasites !

L’effet pervers est même qu’ils les rendent plus forts !

Il est donc nécessaire de revenir à des remèdes naturels sans effets secondaires pour votre compagnon !

Nous avons sélectionné pour vous les 7 meilleurs vermifuges naturels pour votre chat !

Le vermifuge chez le chat 

Vermifuger un animal consiste à lui administrer un vermifuge afin d’éliminer, par les selles, les parasites présents dans l’organisme.

C’est un moyen de le protéger mais également de protéger animaux et humains vivant sous le même toit.

Le traitement par vermifuge concerne autant les chats que les chiens.

Produits apaisants pour chat

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Produits apaisants pour chat

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Produits apaisants pour chat

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Les différents parasites internes du chat 

Les vers

Il s’agit des vers plats (cestodes) et des vers ronds (nématodes).

Les ascarides et les ankylostomes sont les nématodes que l’on rencontre le plus chez le chat.

Les ascarides ont l’apparence de longs spaghettis blancs et se propagent par les sels.

Ils sont également transmissibles de la chatte au chaton par le placenta ou le lait des mamelles.

Les ankylostomes sont des vers ronds blanc rougeâtre. Ils touchent principalement des chats vivant en collectivité.

Ces vers sont hématophages c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de sang. Ils provoquent des lésions importantes sur la paroi intestinale.

Le Ténia

Mieux connu sous le nom de « ver solitaire », c’est un parasite de couleur blanche et de forme plate qui se fixe à l’intestin du chat par des crochets.

Il peut atteindre jusqu’à 70 centimètres de longueur et pond des œufs, libérés dans les selles. Ils ressemblent à des grains de riz.

Le Ténia fait perdre rapidement du poids au chat. Il peut être contaminé par l’ingestion d’œufs ou par des piqures de puces près de l’anus.

Les Protozoaires

Ce sont des parasites unicellulaires qui peuvent vivre dans des milieux humides mais également coloniser des êtres vivants.

Chez le chat, on rencontre surtout Coccidi, Giardie et Toxoplasma Gondii. Ces protozoaires sont difficiles à détecter car ils ne sont pas visibles à l’œil nu.

Attention, ces différents parasites sont transmissibles à l’homme, simplement par le léchage de l’animal.

Ils envahissent alors notre organisme comme ils l’ont fait pour le chat.

Ces parasites peuvent générer des pathologies graves comme des troubles neurologiques.

Il est donc important de vermifuger chien et chat pour la protection de toute la famille.

Modes de transmission

Si votre chat s’aventure en extérieur, il peut s’infecter en avalant des excréments ou des petits animaux infectés.

S’il ne vit qu’en intérieur, il peut tout de même contracter des parasites internes ! En effet, en faisant sa toilette, il peut ingérer des puces infectées.

 

Les signes d’une infestation par des parasites internes chez le chat

Les symptômes suivants peuvent suggérer la présence de parasites chez votre chat (comme chez le chien) :

  • Des vomissements : en lien avec l’irritation des parois de l’estomac.
  • Un ventre gonflé : souvent provoqué par des nématodes.
  • Des diarrhées : en lien avec l’irritation des parois de l’intestin.
  • Des vers: dans les sels et autour de l’anus.
  • Une perte d’appétit
  • Un amaigrissement
  • De la fatigue
  • Un pelage terne : les vitamines, minéraux et protéines sont récupérés par les parasites internes plutôt que de profiter au chat.
  • Des gencives pâles : signe d’anémie en lien avec des saignements dans l’intestin provoqués par les vers.
  • Présence de puces : elles peuvent transporter des larves de Ténia.

Ces symptômes peuvent également être liés à d’autres troubles.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Leur traitement passe par l’administration d’un vermifuge chimique ou naturel sachant que les produits naturels sont à privilégier car ils n’ont pas d’effets secondaires.

Produits apaisants pour chat

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Produits apaisants pour chat

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Produits apaisants pour chat

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Les 7 meilleurs vermifuges naturels

  1. L’ail

Connu pour ses vertus culinaires, l’ail est aussi un formidable remède naturel contre les vers intestinaux, les champignons, les bactéries et les virus chez le chat.

Il a été d’ailleurs démontré qu’il était plus efficace que l’Ivermectine, molécule utilisée dans les vermifuges chimiques.

Cependant, à partir d’une certaine dose, il peut devenir toxique car il contient du Sulfone Hydroxyle.

Cette substance peut provoquer des vomissements et des urines foncées.

Il ne faut pas dépasser, en effet, 0,5 % de son poids, ce qui équivaut environ à 15 grammes d’ail, soit 3 gousses, pour un animal de 3 kilos.

Attention, il ne convient pas aux chiots de moins de douze semaines et aux femelles allaitantes (risque de donner un goût d’ail au lait).

Compte-tenu de son odeur forte, l’ail doit être réduit en poudre ou en jus et subtilement dissimulé dans la nourriture de votre chat.

Préférez donc, pour cela, une pâtée appétente plutôt que des croquettes pour disposer d’une substance liante.

En cure, l’ail peut être proposé à raison d’un quart de gousse d’ail par jour pendant 4 jours.

La même cure est à répéter 3 semaines plus tard. Pour un chaton, les quantités sont à diviser par deux.

À noter que l’ail est un produit naturel qui peut être également proposé au chien.

  1. Les graines de courge

Elles ont l’avantage d’affaiblir les parasites internes et constituent également d’excellents laxatifs.

Les graines de courge crues doivent être broyées le plus finement possible puis mélangées à la nourriture de votre chat.

En cure, elles sont à proposer à raison d’une cuillérée par jour, soit 4 graines, et ce, pendant une semaine.

Puis, il faut renouveler la cure une fois par mois pendant trois mois.

À noter que l’huile de pépins de courge peut aussi être utilisée en vermifuge.

Les graines de courge conviennent également aux chiens.

  1. Le thym

Cette plante médicinale et aromatique fait partie des remèdes naturels qui permettent de lutter contre les parasites intestinaux.

Le chat ne la mangera pas spontanément sur pied. Il est donc nécessaire de la réduire en poudre afin de l’incorporer dans l’alimentation de votre chat.

Prévoyez une cuillère à soupe par jour pendant quatre jours. Aucun effet secondaire n’est constaté avec ces plantes aromatiques.

  1. La papaye

Ce fruit exotique a des vertus antiparasitaires qui permettent de lutter contre les vers intestinaux du chat.

Il favorise notamment l’élimination des ascarides et constitue une source d’enzymes naturelles pour faciliter la digestion.

La papaye peut être donnée fraiche ou en poudre.

  1. L’argile

L’argile présente de multiples avantages. Elle favorise ainsi l’élimination des vers intestinaux du chat.

Sous forme de poudre, tentez de l’incorporer dans l’eau de boisson ou la nourriture de votre animal.

L’argile peut être remplacée par la Terre de Diatomée mais, dans ce cas, il faudra se montrer plus patient pour obtenir une certaine efficacité (environ 30 jours).

Au niveau des proportions, on donnera une cuillère à café pour un chat ou un petit chien.

Introduisez la poudre dans l’eau ou le repas de votre animal chaque jour durant environ une semaine.

  1. L’huile de pépin de melon

Elle présente les mêmes propriétés que l’huile de courge.

Versez une cuillère à café d’huile de pépin de melon par jour dans la nourriture de votre chat pendant une semaine.

  1. Le jeûne

Le jeûne a de multiples vertus, notamment détoxifiante, pour les chats comme pour les chiens.

Il permet de mettre au repos l’appareil digestif et les intestins et de les nettoyer.

Qui dit nettoyage dit élimination des parasites internes présents.

Rassurez-vous, votre chat ne va pas souffrir ni mourir de ce manque de nourriture pendant une journée !

Sachez d’ailleurs que vous pouvez en profiter pour faire de même, votre organisme n’en fonctionnera que mieux !

Prenez soin, cependant, de lui laisser un bol d’eau à disposition que vous pouvez même agrémenter de deux cuillères à soupe de vinaigre de pomme.

Il agit comme un antiseptique naturel contre les parasites intestinaux.

Fréquence de la vermifugation chez le chat

Un chat adulte doit être vermifugé quatre fois par an, logiquement, à chaque début de saison.

Pour les chatons, qui sont plus infestés, il faut les vermifuger toutes les deux semaines jusqu’à deux mois puis une fois par mois jusqu’à 6 mois.

Prévention des parasites internes chez le chat

L’alimentation

Elle doit être de qualité et équilibrée pour permettre au chat de posséder un système immunitaire résistant.

Évitez de lui donner de la viande et des viscères crues.

L’hygiène

Le bac à litière doit être régulièrement nettoyé pour être maintenu propre. Un nettoyage régulier permet également de dépister la présence de vers dans les selles.

La protection contre les parasites externes

Les puces favorisent la prolifération des parasites internes. Protéger votre chat permet d’éliminer ce vecteur de transmission.

Le suivi vétérinaire

Il est fondamental, dès le jeune âge du chaton, car il permet au vétérinaire de s’assurer de la bonne santé de l’animal et notamment de l’absence de parasites externes et internes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *