Chenille Processionnaire : Protégez votre chien !

Chenille processionnaire et chien que faire

Les beaux jours sont synonymes de promenades estivales et de longues randonnées en campagne avec nos chiens.

Malheureusement, cela n’est pas sans danger pour nos animaux de compagnie.

Certaines des créatures que nos animaux peuvent rencontrer, comme les chenilles processionnaires, peuvent leur causer de graves problèmes.

Difficultés à respirer, urticaire, œdème, choc anaphylactique, nécrose, mort… sont autant de risques qu’encourt un chien au contact de ces insectes redoutables.

Alors comment protéger votre chien de ces petites bêtes aux poils urticants ? Que faire en cas de piqûre ? Quels sont les symptômes et les risques ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur les chenilles processionnaires et les chiens.

 

Chenilles processionnaires : Qui sont-elles ?

Avant de vous présenter les dangers de la chenille processionnaire pour les chiens, voici une courte présentation de cette créature velue… Car comme le dit le proverbe : « Qui connaît son ennemi comme il se connaît, en cent combats ne sera point défait. »

La chenille processionnaire, ou Processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa), doit son nom à sa manière de se déplacer en file indienne, ainsi qu’à son alimentation, principalement à base d’aiguilles de pins.

La chenille processionnaire se distingue physiquement des autres chenilles par sa couleur brunâtre, ses tâches orangées et son manteau velu. 

Espèce de lépidoptères (papillons) de la famille des Notodontidae, elle représente le stade larvaire d’un type de papillon de nuit

Pour se métamorphoser en chrysalide, elle passe d’abord un certain temps à se nourrir, principalement d’aiguilles de conifères (pins, cèdres, etc.), autour desquelles elle tisse également son cocon de soie.

Au printemps, la chenille processionnaire descend ensuite de son arbre pour s’enfouir sous terre et achever ainsi sa transformation.

Le danger est particulièrement élevé à cette période de l’année, car le risque pour nos animaux de compagnie d’entrer en contact avec elles est considérablement accru.

Cycle de vie de la processionnaire du pin

Pour maîtriser les périodes à risque et éviter que votre chien n’entre en contact avec elle, il est essentiel de connaître le cycle de vie de la chenille processionnaire, ainsi que lles différentes phases par laquelle elle passe.

A la fin de l’été, les papillons adultes s’accouplent et les femelles pondent des œufs sur les feuilles des arbres.

Les œufs éclosent 4 semaines plus tard, donnant naissance aux chenilles.

Les principales phases qu’elles suivent ensuite sont la construction de nids pour passer l’hiver, puis la migration de la cime des arbres au printemps pour former leur chrysalide sous terre.

En été, les papillons sortent de la chrysalide et le cycle biologique recommence lorsqu’ils atteignent l’âge adulte.

Le contact avec la processionnaire du pin est donc plus courant pendant les périodes de migration :

  • à la fin de l’automne (lorsqu’elles construisent leurs nids)
  • au début du printemps (lorsque la hausse des températures stimule le déplacement des chenilles de l’arbre vers le sol)

Le risque est également élevé chaque fois que les nids sont manipulés pour être enlevés, principalement en hiver.

En effet, leurs poils urticants sont très légers et volatiles. Ils peuvent donc atteindre votre chien facilement, même sans contact direct avec la chenille.  

chenilles processionnaires chiens photo

 

Chenilles processionnaires : Quels risques pour mon chien ?

Ne vous laissez en aucun cas abuser par l’apparence non menaçante des chenilles processionnaires.

Elles ne sont pas du tout aussi inoffensives qu’elles en ont l’air.

Elles possèdent en effet des poils urticants (qui démangent).

En cas de menace ou de stress, la chenille processionnaire libère ces poils contenant un poison.

Ces poils sont différents des poils visibles de la chenille : chacun est équipé d’un crochet qui se fixe sur la peau et/ou la surface d’autres organes, puis se rompt et délivre une toxine très dangereuse.

S’il arrive que les chats soient piqués, ce sont surtout les chiens, au tempérament joueur et curieux, qui sont les plus attirés par ces petites créatures rampantes.

Le museau et la bouche sont les parties les plus souvent touchées.

Cependant, les poils urticants étant très volatiles, il n’est pas rare que d’autres parties du corps soient touchées (par exemple, les yeux et les paupières).

Une fois ces poils plantés dans la peau ou la muqueuse d’un animal, une réaction allergique se produit avec une inflammation œdémateuse et une nécrose, c’est-à-dire la mort des tissus.

En fonction de la partie touchée, la langue, l’œsophage et l’estomac peuvent gonfler, provoquant un étouffement et parfois la mort.

En cas d’ingestion, le tube digestif peut également être endommagé.

Dans la plupart des cas, cela n’arrive pas parce que les chiens arrivent à temps chez un vétérinaire, mais la langue de l’animal, là où elle a touché une chenille, subit une nécrose. Certains perdent d’ailleurs presque toute leur langue.


Comment un chien peut-il se faire piquer par une chenille processionnaire ?

Les chiens, et occasionnellement les chats, peuvent être touchés par le poison de la chenille processionnaire de différentes manières :

  • Par contact direct avec les poils urticants, en allant essayer de jouer avec la chenille processionnaire du pin. C’est pourquoi la zone la plus touchée est la bouche, en particulier la langue, puis les pattes.
  • Par contact indirect avec la chenille, lorsque celle-ci se sent en danger et libère des poils flottant ensuite dans l’air, provoquant par exemple une irritation des yeux.
  • Lorsque les nids tombent au sol, libérant des poils dans l’environnement.

 

Piqûre de chenille processionnaire 

Vous avez l’impression que votre chien est entré en contact avec une chenille processionnaire ? Voici les signes de piqûre, le pronostic en cas de contact avec les poils urticants, ainsi que les gestes de premier secours et traitements.

Les symptômes chez les chiens

Les symptômes d’un contact avec les poils urticants de la chenille processionnaire sont semblables à ceux d’une allergie.

Les effets dépendront alors de la zone touchée.

Outre le fait que votre chien semble nerveux et montre des signes de douleur, voici les symptômes les plus courants d’un animal qui a été en contact avec une chenille processionnaire :

En cas de contact avec le museau et la bouche

Après avoir léché, mordillé ou manipulé une chenille processionnaire avec sa bouche, votre chien peut montrer les signes suivants :

  • Douleurs
  • Inflammation importante et visible de la bouche, de la langue et des lèvres (gonflement, rougeur…)
  • Salivation excessive
  • Léchage excessif
  • Tentative de déglutition excessive
  • Nécrose de la langue
  • Perte d’une partie de la langue, des babines et autres tissus, si prise en charge tardive
  • Incapacité à s’alimenter

Si votre animal avale une processionnaire du pin, les conséquences peuvent être encore plus graves.

Dans certains cas, cela peut provoquer une inflammation du larynx, compromettant la respiration, et pouvant conduire à la mort de l’animal.

A noter : Le contact avec le museau et la bouche est le contact le plus courant et celui qui peut causer le plus de problèmes.

En cas de contact avec la peau

Le contact des poils urticants de la chenille processionnaire avec la peau du chien (comme du chat) provoquera quant à lui :

  • Douleurs
  • Eruption agressive
  • Points rouges
  • Démangeaisons
  • Gonflement de la zone touchée

En cas de contact au niveau des yeux

Les conséquences d’un contact des poils urticants avec les yeux peut engendrer de graves problèmes.

Ces problèmes peuvent même se produire par contact indirect, lorsque les poils urticants de la chenille sont déplacés des nids par le vent, et atteignent accidentellement les yeux d’un chien.

Tout contact avec les yeux est très dangereux et très douloureux pour l’animal.

Parmi les effets :

  • Inflammation des paupières, de la conjonctive et de la cornée
  • Ulcères cornéens
  • Perte totale de la vue, si prise en charge tardive

A noter : Tous ces symptômes peuvent être dus à d’autres raisons, comme l’empoisonnement par certaines plantes ou encore une allergie (environnementale, alimentaire…). Si vous observez un ou plusieurs de ces signes, il est donc essentiel de prendre immédiatement un rendez-vous avec votre vétérinaire. Lui seul saura déterminer la cause exacte de ces symptômes et pourra vous recommander le traitement adéquat.

Le pronostic pour un chien

Le pronostic varie en fonction de la zone touchée, de l’extension des dégâts et de la rapidité de la prise en charge médicale.

Par conséquent, si vous pensez que votre animal a été en contact avec des chenilles processionnaires du pin, notre conseil est de l’emmener immédiatement dans un centre vétérinaire.

Celui-ci évaluera la gravité des lésions et prescrira le traitement le plus adapté.

En cas de traitement rapide, les chances d’une guérison complète sans effets à long terme sont bien meilleures.

Les gestes de premiers secours et traitements

En cas de contact avec une chenille processionnaire, il est recommandé de :

  1. Eloigner la chenille

Si votre chien a mangé une chenille processionnaire du pin, retirez-la de sa gueule sans tarder, même s’il est probable qu’il le fera de lui-même en raison de la douleur et des démangeaisons.

  1. Faire vomir votre chien si besoin

Si vous avez clairement observé votre animal avaler une chenille processionnaire du pin, vous devrez le faire vomir le plus rapidement possible. Pour cela, et si vous ne connaissez pas les gestes de premiers secours, appelez immédiatement votre vétérinaire pour lui demander conseil. Ou contacter un centre anti-poison.

Le Centre National d’Informations Toxicologiques Vétérinaires (CNITV) vous répondra 24 heures/24 et 7 jours sur 7 à toute demande téléphonique.

Pour les contacter, téléphonez au : 04 78 87 10 40

  1. Rincez la zone touchée

Une fois la chenille éloignée, rincez abondamment la zone touchée sans frotter, afin de diluer l’effet des poils toxiques et ne pas les casser.

  1. Contacter votre vétérinaire

Si votre chien présente l’un des symptômes énumérés ci-dessus ou s’il présente des signes anormaux, contactez immédiatement votre vétérinaire car les conséquences peuvent parfois être tragiques et irréversibles pour un chien.

Si votre chien s’est approché d’une chenille, mais qu’il ne présente pas de signes anormaux, il est probable que les poils de la chenille soient entrés en contact avec votre animal. Appelez donc votre vétérinaire pour lui demander conseil.

L’efficacité et la rapidité de votre arrivée chez le spécialiste détermineront la santé de votre chien et, surtout, seront des facteurs décisifs pour éviter que le chien ne meure par suffocation.

ATTENTION : Les effets de la processionnaire du pin chez le chien ne sont pas quelque chose qui peut être résolu à la maison ou par l’utilisation de remèdes naturels.

  1. Suivez le traitement prescrit

Le traitement après un contact entre la chenille processionnaire du pin et le chien peut différer en fonction de la gravité de la réaction et de la zone de contact.

Le traitement implique généralement l’utilisation de corticostéroïdes à action rapide, mais les cas plus graves peuvent être traités avec des antibiotiques ou des antihistaminiques.

N’oubliez pas que certains médicaments destinés aux humains ne sont pas adaptés aux chiens.

Vous devez donc vous adresser à un professionnel qui vous donnera les suggestions appropriées ; encore une fois, ne traitez jamais seul votre chien.

  1. Gardez votre chien en observation

Les réactions allergiques graves sont rares, mais il est toutefois recommandé de garder un œil sur votre animal pendant quelques jours, au cas où il présenterait de nouveaux signes anormaux.

CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Chien détendu - Marque n°1 de CBD pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Chenille processionnaire et chien : Comment protéger mon animal ?

Si vous vous promenez régulièrement à la campagne avec votre chien, loin de toute clinique vétérinaire, certains spécialistes peuvent prescrire un médicament sous forme de pilule ou d’injection à emporter avec soi et à administrer en cas de contact avec la chenille processionnaire, surtout si le chien a tendance à manger tout ce qu’il trouve.

Si vous voyez votre chien s’approcher d’une chenille processionnaire ou de son nid, éloignez-le et ramenez-le rapidement vers vous.

Il n’existe pas de vaccin ou de traitement préventif pour empêcher les poils des chenilles processionnaires d’irriter votre animal.

Gardez donc toujours un œil sur votre chien lorsqu’il est dehors, et, idéalement, promenez-le en laisse lors de vos balades en campagne, afin de pouvoir agir rapidement à la vue de chenilles processionnaires.

Enfin, faites particulièrement attention de février à avril, ainsi qu’aux arbres qui peuvent contenir des nids.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *