Mon Chien est Allergique ? Identifier & Agir

Comme nous, les chiens peuvent souffrir d’allergies et présenter un ensemble de symptômes de façon régulière ou ponctuelle.

Il n’est pas toujours évident de comprendre que ces manifestations sont liées à une allergie.

De même, identifier l’allergène demande une observation et une enquête minutieuses auprès de votre compagnon de façon à isoler les facteurs déclenchants potentiels dans l’environnement.

Pour autant, l’allergie n’est pas forcément grave mais elle handicape parfois sérieusement votre compagnon.

L’allergie peut également être source de complications et présenter alors un caractère de gravité.

Pour vous éclairer, voici tout ce qu’il faut savoir sur les allergies chez le chien !

 

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Qu’est-ce que l’allergie ?

Définition

Une allergie est une réaction disproportionnée du système immunitaire face à une substance présente dans l’environnement et habituellement inoffensive. Ces substances sont appelées allergènes.

Une fois qu’un individu est sensibilisé à un allergène, il présente à chaque nouveau contact avec cet allergène une réaction inadaptée de l’organisme qui va produire des symptômes.

Les allergies existent chez le chien mais aussi chez l’homme et le chat.

On distingue deux phases dans la constitution d’une allergie :

  • Une première phase de sensibilisation à l’allergène qui ne produit aucun signe clinique et passe donc inaperçue.
  • Une seconde phase de révélation au cours de laquelle les symptômes apparaissent. C’est cette phase qui va se répéter à chaque exposition à l’allergène.

Une allergie n’est pas forcément grave mais c’est un problème de santé qui nécessite une prise en charge rigoureuse et spécifique.

Causes d’allergies chez le chien

Les chiens peuvent présenter différents types d’allergies selon la nature de l’allergène :

1. Allergies alimentaires

Les allergies alimentaires qui sont aussi courantes que variées. En effet, votre chien peut être allergique à la viande, au poisson, ou à certains composants présents dans son alimentation.

Parmi les allergies alimentaires courantes chez le chien : 

  • Bœuf
  • Poulet
  • Lait
  • Oufs
  • Maïs
  • Soja
  • Céréales (blé, avoine…)

2. Allergies dermatologiques

Les allergies dermatologiques (au niveau de la peau et du pelage), par exemple d’origine parasitaire comme la DAPP (dermatite allergique aux piqures de puce) ou l’allergie aux acariens.

Liste des allergènes possibles (non exhaustive) :

  • Puces
  • Abeilles
  • Guêpe
  • Tiques
  • Taon

3. Allergies respiratoires

Les allergies respiratoires comme l’allergie au pollen (saisonnière) ou à des solvants chimiques. Les allergènes sont inhalés, on parle donc de pneumallergènes.

Liste des allergènes possibles (non exhaustive) : 

  • Pollen
  • Moisissures
  • Poussières
  • Acétone
  • Dissolvant
  • White-spirit
  • Tabac

Vous l’aurez compris, comme pour un être humain il est donc nécessaire d’identifier l’allergène pour éviter son contact et éradiquer l’allergie. Si vous suspectez une allergie, n’hésitez pas à consulter un vétérinaire au plus vite.

Chien allergique : Les symptômes

Les symptômes d’une allergie chez le chien sont très diversifiés selon le type d’allergie et l’allergène en cause.

Dermatite atopique

On parle d’atopie pour désigner une hypersensibilité à l’environnement d’origine génétique.

La dermatite atopique est donc une inflammation de la peau d’origine allergique. Elle se manifeste par différents symptômes :

  • Plaques rouges sur le ventre et les oreilles et entre les coussinets
  • Démangeaisons intenses (prurit)
  • Léchage compulsif entre les doigts et sur les coussinets

Si l’allergène n’est pas rapidement identifié, la dermatite atopique peut se transformer en pyodermite.

L’allergène peut être un aliment, des acariens, du pollen, etc. Certaines races sont prédisposées à la dermatite atopique comme le Chihuahua, le Cairn Terrier, le Boxer, le Golden retriever, le Labrador ou le Yorkshire Terrier.

Le Dr Noëlle Cochet-Faivre nous présente en images un cas de dermatite atopique chez une femelle Boxer.

Otite atopique

Il s’agit d’une atteinte d’une oreille ou des deux d’origine allergique qui peut être plus ou moins intense. Parmi les symptômes, citons :

  • Grattage excessif des oreilles en lien avec des démangeaisons importantes
  • Mauvaise odeur des oreilles
  • Refus du chien qu’on lui touche la tête
  • Il secoue la tête
  • Une oreille peut être plus basse que l’autre

Une des causes d’otite atopique peut être une allergie aux céréales contenues dans l’alimentation.

A lire aussi : Mon chien se gratte l’oreille et secoue la tête : Pourquoi, que faire ?

Conjonctivite allergique

Il s’agit d’une inflammation de la conjonctive (muqueuse qui joint le globe de l’œil à la paupière) d’origine allergique. Les symptômes touchent les deux yeux :

  • Démangeaisons intenses au niveau des yeux
  • Yeux rouges
  • Contour des yeux rosâtres s’il s’agit d’une allergie alimentaire
  • Larmoiement

La conjonctivite atopique peut être déclenchée par les acariens, les pollens ou l’alimentation (par exemple maïs, riz ou blé).

A lire aussi : Mon chien a les yeux rouges : Pourquoi et que faire ?

Colite aiguë

Elle peut avoir pour origine une allergie alimentaire et se manifeste par :

  • Des douleurs abdominales
  • Des flatulences
  • Selles normales ou diminuées mais consistance moins ferme
  • Présence de mucus et parfois de sang dans les selles en lien avec l’irritation
  • Une perte de poids malgré une prise alimentaire normale

A lire aussi : Chien pète : causes & solutions

Diarrhée hémorragique

Elle peut être la complication d’une allergie alimentaire non traitée. On constate alors :

  • Des selles liquides et très foncées (sang digéré) si le déclencheur se situe au niveau de l’intestin grêle ou de l’estomac
  • Des selles rouges et sanguinolentes si le problème vient du côlon

La diarrhée hémorragique est à prendre très au sérieux compte-tenu de l’intensité des diarrhées. Il est nécessaire, entre autres, de réhydrater le chien en urgence.

A lire aussi : Il y a du sang dans les selles de mon chien : Que faire ?

Dermatite allergique aux piqures de puces (DAPP)

C’est une allergie qui se déclenche au contact de la salive de puces. Les symptômes sont plutôt caractéristiques :

  • Présence de puces
  • Démangeaisons importantes et grattage excessif
  • Lésions, croûtes
  • Perte de poils

Une fois sensibilisé, le chien présente une réaction allergique après une ou deux piqures de puces.

Les lésions sont surtout localisées au niveau du bas du dos, de la base de la queue, du ventre et de l’intérieur des cuisses.

A lire aussi : Puces chez le chien : Comment s’en débarrasser ?

Allergie aux acariens

Elle se manifeste, chez le chien, par différents symptômes :

  • Fortes démangeaisons sur la truffe et les pattes
  • Grattage excessif jusqu’à provoquer des plaies
  • Possible apparition d’eczéma sur les zones moins pileuses comme la face ou sur les zones pelées à la suite du grattage
  • Présence de plaques orangées si votre chien est infesté par les aoûtats

À noter que l’allergie aux acariens chez le chien peut aussi se manifester par des crises d’asthme.

A lire aussi : Chien allergique aux acariens : Signes & Soins

Allergie aux pollens

Il s’agit d’une allergie saisonnière, comme chez l’homme, apparaissant au printemps en réaction aux pollens, graminées et autres plantes. Les symptômes de cette allergie sont :

L’allergie est ici causée par un pneumallergène, c’est-à-dire un allergène inhalé.

A lire aussi : Mon chien a le nez qui coule : 7 causes & solutions

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Chien allergique : Diagnostic & Traitement

Pour établir un diagnostic, le vétérinaire va tout d’abord éliminer les différentes causes pouvant provoquer les symptômes (maladie, parasites, etc.).

Puis il va se questionner sur la présence de manifestations allergiques en utilisant divers moyens.

Régime d’éviction

Il est mis en place pour les allergies alimentaires et repose sur un régime spécifique pendant environ 8 semaines.

Les aliments proposés sont fréquemment des substances hydrolysées c’est-à-dire fragmentées pour éviter tout risque de réaction du système immunitaire contre les protéines.

Ces aliments spécifiques sont souvent proposés par votre vétérinaire.

Le régime doit être strictement appliqué sans aucun ajout, même d’os à mâcher.

Le régime d’éviction a pour but de guérir les problèmes cutanés et autres inflammations.

Test de réactivité

Si l’allergène est identifié, on produit la réaction en donnant l’aliment qui a causé la réaction.

L’allergie se manifeste alors sous quelques jours et jusqu’à 15 jours après absorption. Cela permet de confirmer la nature de l’allergène.

Test sanguin d’allergie

Si l’allergène n’est pas identifié, le vétérinaire procède à un test cutané ou un test sanguin d’allergie pour tester les différentes substances (acariens, pollens, etc.).

Traitement

Le traitement va dépendre du type d’allergie, des symptômes observés et de leur gravité. Il va consister à :

  • L’évitement de l’allergène pour le chien.
  • L’administration de cortisone ou ciclosporine si l’allergène est difficilement évitable, comme les pollens.
  • Une vaccination allergique qui peut être réalisée sous forme de piqure ou de spray dans la bouche. L’allergène est administré pour minimiser ou supprimer la réaction inflammatoire.
  • En cas de symptômes dermatologiques, utilisation de shampooings spécifiques pour prévenir les infections bactériennes et fongiques qui pourraient toucher le chien et surajouter aux démangeaisons déjà présentes. Des lavages et soins fréquents sont nécessaires. Un complément en acides gras oméga 3 et 6 permet de calmer et soigner la peau.

À noter que l’allergie nécessite un évitement de l’allergène et/ou un traitement à vie. Cependant, grâce à la mise en place des mesures nécessaires, le chien peut retrouver une bonne qualité de vie.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Chien allergique : Comment prévenir une allergie ?

Il est compliqué de prévenir toutes les allergies possibles chez le chien.

Toutefois, si votre chien a des tendances allergiques, il est possible de mettre en place des actions pour, d’un côté, minimiser les risques de l’environnement et de l’autre renforcer le système immunitaire de votre chien.

1. Sécuriser son environnement

Pour ce faire, il est préconisé de nettoyer régulièrement son habitat avec des produits le plus naturels possibles. L’aspirateur est généralement un allié de poids dans le fait de lui offrir un espace sans allergènes.

2. Assurer un toilettage régulier

Un chien bien toiletté présente une meilleure protection contre, par exemple, les puces et le risque d’allergie à leur salive.

N’oubliez pas, bien évidemment les traitements antiparasitaires ! Un brossage régulier, et même quotidien si votre chien a le poil long est aussi nécessaire.

3. Garantir une bonne hygiène alimentaire

Les croquettes ou pâtées bas de gamme sont à éviter car elles contiennent beaucoup de céréales qui constituent autant d’allergènes potentiels.

Privilégiez, pour votre compagnon, une nourriture riche en protéines et qualitative.

Votre vétérinaire peut vous conseiller sur les aliments les plus adaptés pour votre chien.

4. Renforcer le système immunitaire

Certains remèdes naturels permettent de renforcer le système immunitaire de votre animal et ainsi le rendre plus fort pour affronter les différents maux du quotidien. C’est le cas, par exemple du CBD ou cannabidiol.

Produit d’origine naturel, le CBD est extrait de la plante de cannabis. Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol) qui est une substance psychoactive utilisée pour fabriquer les drogues, le CBD ne présente aucun danger.

Source de multiples bienfaits, le CBD ne présente aucun effet secondaire et ne provoque pas de dépendance.

Il permet de maintenir l’organisme dans un état d’équilibre et le protège ainsi des agressions extérieures.

Par ses propriétés apaisantes et calmantes, le CBD constitue également une réponse adaptée aux allergies en accompagnement du traitement vétérinaire.

Il aide ainsi à la diminution des inflammations et apporte un effet relaxant à votre animal, stressé par les démangeaisons et douleurs subies.

A lire aussi : Traitements au CDB chez le chien : que dit la science ?

Dans le cadre d’une allergie, nous vous conseillons les friandises au CBD aromatisées ou le spray au CBD proposés sur la boutique en ligne Botaneo.

Les différentes présentations disponibles facilitent la prise du produit dans un cadre ludique.

Ces produits naturels au cannabidiol, issus du chanvre, sont reconnus pour avoir des effets multiples apaisants, antidouleurs, anti-inflammatoires et neuroprotecteurs.

Ils permettent à votre animal de retrouver sa joie de vivre et sa sérénité comme nous l’explique le Dr Thierry Bedossa, vétérinaire comportementaliste dans une interview donnée pour La Dépêche Vétérinaire.

A lire aussi : CBD : Des Milliers de Propriétaires d’Animaux Vantent les Bienfaits du CBD auprès de l’Agence du Médicament !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Chien allergique : Questions fréquentes (FAQ)

Quels sont les principaux symptômes d’un chien allergique ?

Tout dépend du type d’allergie. Mais parmi les symptômes courants on peut mentionner :
– Grattage excessif
– Démangeaisons
– Yeux rouges
– Yeux larmoyants
– Flatulences
– Croutes
– Plaques sans poils
– Diarrhée

A lire aussi : Help ! Mon chien se gratte alors qu’il n’a pas de puces

Quels sont les principaux allergènes des chiens ?

Dans la listes des principales sources d’allergie chez le chien, on retrouve :

Allergènes alimentaires
– Poulet
– Bœuf
– Porc
– Poisson
– Œuf
– Lait
– Maïs
– Blé
– Epeautre
– Soja

Allergènes environnementaux
– Pollen
– Acariens
– Fumée de tabac
– Produits ménagers

Allergies aux insectes
– Puces
– Tiques
– Abeilles
– Guêpe
– Taon
– Moustique

A lire aussi :
Allergies aux acariens chez le chien : Comprendre & Agir

Mon chien se gratte, Pourquoi ?

Un chien qui se gratte peut être le signe de plusieurs problèmes. Parmi eux :

– Allergie
– Ennui & Stress
– Puces & parasites
– Peau sèche
– Douleur
– Déséquilibre hormonal

Si votre chien se gratte excessivement et que cela perdure. Consultez un vétérinaire.

A lire aussi : Mon chien se gratte beaucoup ? Est-ce grave ?

Mon chien a les yeux rouges, est-il allergique ?

Les yeux rouges sont le signe que quelque chose ne va pas chez votre chien. Mais cela ne veut pas forcément dire qu’il souffre d’une allergie.

Parmi les causes des yeux rouges, on retrouve :
– Traumatisme (griffure, choc à l’œil…)
– Irritants (parfum, fumée, poussière, pesticides…)
– Allergie
– Conjonctivite bactérienne
– Conjonctivite virale
– Ulcère de la cornée
– Yeux secs

A lire aussi : Mon chien a les yeux rouges, est-ce grave ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.