Barion Pixel

Plage avec chien : 10 conseils avant d’y aller

Comme nombre de propriétaires canins, vous aimerez sans doute passer des moments détente et rafraîchissants à la plage en compagnie de votre petite boule de poil.

Car oui, chien et plage, ça fait bon ménage !

De nombreuses précautions sont toutefois à prendre pour éviter que cette sortie au bord de la mer ne se transforme en cauchemar.

Votre toutou sait-il nager ? Quelles sont les plages autorisées aux chiens ? Y a-t-il des règles de sécurité à respecter absolument ? On vous explique tout ce qu’il faut savoir pour aller à la plage avec son chien.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Emmener mon chien à la plage : une bonne idée ? 

Les chiens sont des animaux hydrophiles. Mais, précisons-le : certaines races de chiens apprécient l’eau plus que d’autres.

Le Braque hongrois à poil court, par exemple, affectionne particulièrement le milieu aquatique, tandis que d’autres races canines — essentiellement des chiens brachycéphales — n’aiment pas l’eau et ont du mal à nager, en raison de leur museau écrasé qui les empêche de respirer normalement.

C’est le cas du :

Un chien peut aussi être moins prédisposé à la nage et par ricochet aux sorties à la plage à cause d’autres caractéristiques anatomiques comme :

  • Une taille trop petite (ex. le chihuahua) 
  • Un pelage trop dense et une poitrine trop lourde (ex. le Chow-chow) 
  • Des oreilles trop longues (risques d’otite accrue), des pattes excessivement courtes et une tête très grosse (ex. le Basset Hound)

À l’exception de certaines races de canidés spécifiques donc, les chiens restent des compagnons idéals pour des promenades rafraîchissantes en bord de mer. Notamment en été, où ils ne rechignent pas à effectuer quelques plongeons majestueux.

Quels sont les bienfaits de la nage pour le chien ? 

Tout comme pour l’homme, la nage est un sport qui a de nombreux bienfaits pour le chien. Elle :

  • Soutient le système cardiorespiratoire de l’animal 
  • Améliore sa musculature 
  • Tonifie sa peau 
  • A un effet favorable sur ses articulations

En plus de cela, la nage est aussi une activité récréative et relaxante pour nos fidèles compagnons. Elle leur donne la possibilité de passer des moments de qualité avec leur maître ou les membres de leur famille.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Emmener mon chien à la plage : les préalables

Avant d’aller à la plage avec Médor, il est essentiel de se poser un certain nombre de questions et de préparer, le cas échéant, les accessoires qui lui seront utiles pour garantir sa sécurité. Faisons le point !

Au fait, mon chien sait-il nager ?

Une idée reçue veut que la nage soit innée chez le chien.

Ce n’est pas tout à fait vrai. Bien que d’instinct la majorité de nos petites boules de poils savent se déplacer dans l’eau, cela nécessite néanmoins un petit apprentissage, qui doit commencer dès les six premiers mois de vie de l’animal.

Avant d’aller avec votre chien à la plage, assurez-vous qu’il soit à l’aise dans l’eau et sache nager.

L’équipement incontournable d’un chien qui va à la plage

Un chien qui va à la plage doit avoir au minimum :

  • Un gilet de sauvetage 
  • De l’eau fraîche en grande quantité 
  • Une trousse de secours 
  • Une solution de refroidissement

Nous développerons ces différents points un peu plus bas dans l’article. Continuez la lecture !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Emmener mon chien à la plage, ok, mais où ? 

Les sorties à la plage avec son chien ne se font pas en mode, en veux-tu, en voilà. Avant tout, vous devez trouver un espace de détente aux berges de la mer qui autorise l’accès aux animaux de compagnie, notamment aux chiens.

Que ce soit en ou en dehors des périodes de vacances, de nombreuses plages sont en effet interdites à nos compagnons à fourrure. Le respect de ces restrictions est de rigueur.

Vous trouverez la liste des plages autorisées aux chiens en France en allant sur le site http://www.plages.tv/chiens/liste-france.

Il faut savoir que les conditions d’accès des chiens peuvent varier d’une plage à une autre. En effet, vous trouverez des espaces aquatiques qui :

  • Autorisent la présence des chiens uniquement sur une zone bien définie 
  • Permettent à nos petits compagnons d’aller et venir partout sur la plage 
  • Exigent que le maître tient son toutou en laisse 
  • N’obligent pas la laisse 
  • Interdisent l’accès aux chiens seulement pendant la haute saison 
  • Permettent aux maîtres de venir avec leur animal de compagnie à des horaires précises, souvent avant 10 heures et après 18 heures
  • Autorisent l’accès, mais interdisent la baignade aux chiens

Pour en savoir davantage, renseignez-vous auprès de l’office du tourisme de votre lieu de vacances. Et si vous partez à l’étranger, pensez à prendre les renseignements en amont au sujet de la législation et des conditions locales d’admission des chiens à la plage.

À noter : si vous allez avec votre ami à quatre pattes dans un espace aquatique où les chiens ne sont pas les bienvenus, vous encourez une amende dont le montant minimal est à 11 €.

Quelles activités effectuées avec mon chien à la plage ?

Pour profiter davantage de la plage avec votre petit ami à quatre pattes, vous pouvez agrémenter votre balade d’activités de loisirs telles que la course, la nage, le surf.

Creuser des trous dans le sable est aussi une chose que vous pouvez faire avec votre chien à la plage.

Pour un effet encore plus régalant, laissez-vous tenter par des activités aquatiques canines telles que le cani canoë ou le canipaddle, mais à condition que votre animal de compagnie soit en excellente condition physique et ait de bonnes aptitudes en natation.

À noter : si vous allez à la plage avec votre chien lorsqu’il fait trop chaud, éviter de lui proposer des activités trop intenses.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Les 11 règles de sécurité à respecter et les précautions à prendre pour une sortie en mer réussie avec son chien 

Sans vouloir jouer aux rabat-joie ou vous effrayer, les instants de plage avec son chien comportent de nombreux risques pour votre animal. Rien d’insurmontable toutefois, car des précautions sécuritaires, prises avant, pendant et après la plage, vont vous permettre de garantir la sécurité de votre meilleur ami. 

1. Contrôler la qualité de l’eau

Dans un premier temps, respectez les panneaux « baignades interdites » et allez uniquement sur les plages autorisées pour les chiens.

Dans un second temps, contrôler la qualité de l’eau avant d’autoriser la baignade à votre compagnon.

Certains espaces aquatiques sont inondés de méduses ou d’oursins.

En y allant, votre toutou s’expose à des piqûres qui peuvent causer des brûlures ou des œdèmes. Consultez un professionnel de santé animale sans délai en pareille situation, il s’agit d’un cas d’urgence vétérinaire.  

A lire aussi : Méduse : Mon chien peut-il se faire piquer ?

2. Ne pas forcer le chien à aller dans l’eau

Tous les chiens ne sont pas prompts à aller dans l’eau. D’autres préfèrent en réalité rester secs, sur la terre femme.

Qu’en est-il de votre toutou ? Ne le contraignez pas à nager, si jamais il manifeste une grande réticence à aller dans la mer.

Alors oui, les chiens sont des animaux de routine qui peuvent juste avoir peur d’entrer en contact avec un environnement, le milieu marin en l’occurrence, qu’ils ne connaissent pas.

Toutefois, forcer son ami à fourrure à aller dans l’eau en espérant qu’il finira par apprécier l’expérience pourrait, au contraire, renforcer sa peur de l’eau et se terminer en noyade, soit parce qu’il n’est pas à l’aise dans l’eau, soit parce qu’il est pris de panique.   

Certaines races de chiens, comme nous l’avons vu au début de cet article, ne sont pas reconnues pour leurs exploits en matière de nation, au contraire.

Elles ont une « anomalie » de naissance (museau aplati) qui fait en sorte qu’elles inspirent de l’eau par les narines lorsqu’elles essayent de nager.

C’est par exemple le cas du Carlin et du Bouledogue, chez qui les risques d’asphyxie et de noyade sont plus élevés.

Renseignez-vous au sujet de la race de votre canidé avant de le conduire dans un espace aquatique.

A lire aussi : Mon chien a peur de l’eau : Pourquoi et que faire ?

3. Un démarrage tout en douceur

Médor veut-il sauter en pleine mer depuis le bord d’un rocher ? Euh… bien qu’un tel spectacle ferait à coup sûr le tour des réseaux sociaux et du monde, il n’est pas certain que votre toutou s’en sortirait sain et sauf.

Pour commencer à nager, le chien doit toujours « avoir patte » pour un démarrage en douceur. Ne laissez donc pas votre compagnon à quatre pattes tomber immédiatement au milieu des vagues.

4. Le port du gilet de sauvetage, un indispensable

Que votre chien soit la version canine de Florent Manaudou ou non, le port du gilet de sauvetage est chaudement recommandé pour une sécurité optimale.

L’eau n’est pas un élément que nous pouvons maîtriser. Des vagues ou des courants peuvent se déchainer à tout moment et surprendre votre petite boule de poil.

En plus d’une surveillance de chaque instant, le gilet de sauvetage pour chien vous aidera à intervenir le plus rapidement possible et à récupérer votre ami à fourrure assez facilement.

Ne faites pas l’impasse là-dessus, bien que cet accessoire, reconnaissons-le, n’est pas toujours des plus confortables pour les chiens. 

5. Prévoir une laisse 

La laisse est chaudement recommandée lorsqu’on va avec son chien à la plage. D’ailleurs, sur certaines plages, elle est même obligatoire.

Ces espaces sont effectivement souvent bombés.

Entre les enfants qui courent, les parasols qui tombent çà et là, les ballons qui volent à sens et à contre-sens, votre toutou peut-être pris dans un « tourbillon » qui peut le faire perdre ses moyens.

Le tenir en laisse pendant les heures de pointe empêchera qu’il vous échappe et devienne fou sur la plage.

Conseil : privilégiez un lieu à l’écart des autres baigneurs, lorsque cela est possible. Veillez à ce que votre chien ne gêne personne et n’aboie sur personne.

À noter : vous pouvez donner du CBD pour chien à Médor avant toutes vos sorties à la plage. Il s’agit d’un produit naturel, sans effets secondaires ni accoutumance, relaxant et antistress

6. Attention, l’eau de mer n’est pas bonne pour l’appareil digestif du chien

Il est très facile pour un chien d’ingérer de l’eau de mer, et très difficile pour un maître de l’en empêcher.

Et pourtant, il le faut, car l’eau de mer est très riche en sel et, consommée en quantité importante, elle peut provoquer des troubles du système digestif : vomissements, diarrhées, chez le chien.

On conseille ainsi de toujours mettre de l’eau claire à la disposition de Médor lorsqu’il vous accompagne à la plage, pour éviter que ce dernier ne vous considère la mer comme une gamelle XXL dans laquelle il peut se désaltérer à volonté.

Évitez, de plus, les jeux comme le « ramassage de balle ou de bâton » qui nécessitent qu’il ouvre sa gueule dans l’eau.    

7. Attention, l’eau de mer n’est pas bonne pour la peau du chien

Du fait de sa forte teneur en sel, l’eau de mer irrite et assèche la peau, aussi bien des hommes que des animaux. Après des bains de mer prolongés, pensez donc à rincer votre fidèle compagnon à grande eau une fois de retour à la maison.

Utilisez ensuite sa serviette pour le sécher correctement, notamment au niveau des oreilles pour prévenir les otites.

Les yeux de l’animal doivent aussi être nettoyés avec un produit adapté comme le sérum physiologique pour réduire les risques de conjonctivite et ôter les impuretés.

Un chien qui coure sur la plage, creuse dans le sable, décroche des moules sur les rochers… aura bien sûr du sable et autres particules incrustés à divers endroits sur son corps. Veillez à ce que le grand rinçage/lavage les emporte. 

8. Le coup de chaleur, un danger quand on va avec son chien à la plage 

La saison estivale, et plus largement les périodes de fortes chaleurs, sont propices aux promenades rafraîchissantes au bord de la mer.

Il fait chaud, il fait beau, les chiens se laissent volontiers plus aller à leurs envies de nage et ne se refusent aucun plongeon !

L’ami, le soleil, peut pourtant devenir un véritable ennemi. Un chien qui s’expose au soleil pendant de longues heures lorsque celui-ci est à son zénith est susceptible d’avoir un coup de chaleur.

Comme solution, vous pouvez organiser un coin d’ombre – avec un parapluie de plage + un manteau ou un tapis refroidissant, par exemple – et laisser à la disposition de votre animal de compagnie une quantité importante d’eau fraîche pour éviter qu’il ne se déshydrate.

Il est aussi conseillé de le mouiller de temps en temps, à la nuque, au ventre et aux pattes.

On retrouve, dans le commerce, des crèmes solaires pour chiens que vous pouvez utiliser pour protéger les zones sensibles de Médor.

Vous pouvez aussi faire votre balade en bord de mer tôt le matin ou aux heures les moins chaudes de la journée.

Conseil : si votre chien souffre d’une pathologie cardiaque, d’une maladie pulmonaire ou est simplement en surpoids, ou encore est trop jeune ou très âgé, éviter d’aller avec lui à la plage. Cette population canine est plus sensible à la chaleur.

A lire aussi : Pourquoi et comment protéger son chien de la chaleur et du soleil l’été

9. Qu’en est-il des fruits de mer ?

Le milieu aquatique regorge de fruits de mer (crustacés, coquillages). Si les chiens, gourmands comme ils sont, peuvent en manger sans que cela les crée des problèmes de transit intestinal, le problème, c’est qu’ils ne savent pas distinguer ce qui est comestible de ce qui ne l’est pas, ni séparer la partie du fruit qui peut être consommée de celle qui ne doit pas être ingérée.

Quand vous allez à la plage avec votre chien, surveiller donc tout ce qui entre dans sa gueule.

10. Apporter une trousse de secours 

Une piqûre est vite arrivée. Un chien qui se promène sur une plage peut se faire piquer par un oursin, une méduse ou encore un insecte. Il peut également se couper en marchant sur un rocher.

Bien que suffisamment solides pour les protéger contre les aspérités du sol, les coussinets de nos compagnons canins ne sont pas en acier et, une blessure sur cette zone occasionne de fortes douleurs chez l’animal.

Une trousse de secours pourrait vous permettre, le cas échéant, de prodiguer les premiers soins à Médor avant une visite éventuelle chez le vétérinaire. Mettez-y :

  • Une solution désinfectante 
  • Un tire-pique 
  • Une pince 
  • Des compresses 
  • Des bandages

11. Avant de rentrer 

Avant de rentrer chez vous, ayez le réflexe de ramasser toutes les fèces que votre chien pourrait avoir faites sur la plage.

Prévoyez un sachet pour cela. Un tel geste est non seulement nécessaire pour maintenir la plage propre et accueillante, mais aussi encourager les autorités compétentes (les services du maire en l’occurrence) à être plus ouvertes à la présence des animaux de compagnie dans cet espace. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.