Dois-je faire sortir mon chien tous les jours ?

C’est la grande question de la plupart des maitres, culpabilisés de ne pas trouver le temps, l’énergie ou l’envie de promener leur chien !

Le quotidien est rempli d’une multitude de tâches, professionnelles, familiales, ménagères, si bien qu’il n’est pas toujours aisé de faire sortir son chien, le soir après le travail. Est-ce grave ? Tout dépend de vos conditions de vie !

Un chien présente des besoins spécifiques qui doivent être satisfaits sous peine de voir apparaitre des troubles du comportement.

En effet, un chien actif, vivant en appartement, peut devenir rapidement destructeur face à une insuffisance de stimulations et d’exercice physique. Devez-vous faire sortir votre chien tous les jours ? On vous dit tout dans cet article !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Les bienfaits de la promenade pour le chien

Activité physique

Pour être épanoui, chaque chien nécessite une hygiène de vie équilibrée qui repose sur un régime alimentaire adapté et une activité physique et intellectuelle suffisante.

Tout comme l’être humain, le chien possède, effectivement, une énergie vitale qui doit être canalisée sous peine d’être débordé par un trop plein d’excitations.

Le manque d’activité physique génère de la frustration qui peut vite provoquer de l’anxiété et de la dépression.

Ce mal-être peut alors se manifester par un repli, de l’agressivité, des comportements destructeurs chez votre chien, difficiles à gérer.

Faire sortir votre chien lui offre la possibilité de faire de l’exercice et de se « vider la tête ». Au retour de la sortie, votre animal de compagnie se montre alors fatigué et « vidé » de toutes ses tensions.

Bien évidemment, le besoin de dépense physique est différent selon l’âge, l’état de santé et la race de votre chien ! Un chiot possède beaucoup plus d’énergie qu’un chien adulte !

Ainsi, les races Border Collies, les Retrievers et les Terriers ont besoin d’une à deux heures d’activité physique par jour contre environ 30 minutes pour les races Chihuahuas ou les Poméraniens !

Rencontre d’autres chiens et d’humains

À moins d’emmener votre chien dans un endroit secret, inconnu de tous, les promenades sont l’occasion de multiples rencontres !

D’abord d’êtres humains qui marchent, courent, font du vélo mais aussi parlent fort, rient, crient ! Des adultes mais aussi des enfants qui se montrent souvent plus remuants !

Ce sont aussi des rencontres avec d’autres chiens, souvent au bout de la laisse de leur maitre, qui peuvent se montrer sociables, curieux, timides, débordants, agressifs, etc.

La socialisation constitue donc l’un des grands avantages des promenades canines !

Effectivement, même si votre animal de compagnie fait de l’exercice dans le jardin de la maison, il n’aura pas l’opportunité de réaliser toutes ces rencontres enrichissantes effectuées lors d’une balade.

Votre animal pourra, éventuellement, apercevoir le chien du voisin derrière la clôture.

Cependant, ce type de rencontre est souvent source de frustrations car les chiens ne peuvent pas sentir leurs odeurs et se découvrir comme ils le souhaiteraient.

De plus, l’instinct territorial fausse souvent la relation chez les chiens. Votre chien n’a, en effet, alors d’autre but que de signifier au chien du voisin qu’il ne doit pas trop s’approcher de son espace !

Richesse des odeurs

Saviez-vous que lorsque votre chien renifle longuement les urines ou selles des autres chiens lors des sorties, c’est pour accéder à tout un vocabulaire canin ?

Notre condition d’humain nous amène souvent à juger ces comportements « dégoûtants » chez notre chien, et pourtant ! C’est un comportement canin tout à fait légitime et respectable qui permet aux chiens de communiquer entre eux.

Plus précisément, les urines, les selles et l’anus d’un chien comportent des phéromones qui renseignent sur l’identité du chien, son sexe, son âge, son état de santé, son humeur, sa position sociale, etc. Raison pour laquelle deux chiens qui se rencontrent, lors d’une balade, vont se renifler l’anus.

Les phéromones sont fabriquées au niveau des glandes anales et génitales. Le comportement de marquage, plus souvent constaté chez les chiens mâles, a pour but de transmettre ces messages chimiques aux autres chiens, lors des sorties.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Adapter la promenade en fonction des conditions de vie de votre chien

Vie en appartement

Si vous vivez en appartement, il est obligatoire de faire sortir votre chien chaque jour et même au minimum 3 fois par jour !

Un chien en appartement a besoin de sorties pour faire ses besoins. Comptez qu’un chiot nécessite beaucoup plus de promenades puisqu’il peine à se retenir longtemps.

Même chose si votre chien vieillit et qu’il présente des énurésies.

Certains maitres pensent trouver la solution en installant une litière d’appartement pour leur petit chien. C’est totalement inadapté !

Votre chien n’est pas un chat : il possède des besoins spécifiques et, notamment, celui de faire ses besoins à l’extérieur ! Décider d’adopter un chien, en vivant en appartement, est tout à fait possible. Cela signifie, cependant, que vous vous engagez à répondre à ses besoins vitaux !

A lire aussi : Chien en appartement : Les 17 meilleures races

Vie en maison

Si vous habitez une maison sans extérieur ou dotée d’une petite cour cimentée, les conditions de vie de votre chien sont les mêmes qu’en appartement !

Son espace est insuffisant pour y faire ses besoins et il ne dispose pas d’herbe pour y enfouir sa truffe ou arracher quelques brins !

Sans compter que faire sortir votre chien tous les jours dans votre petite cour, va amener des odeurs qui vont rapidement devenir insupportables !

Prenez donc l’habitude d’offrir à votre animal de compagnie un minimum de 3 sorties quotidiennes.

Vie en maison avec jardin

C’est l’idéal pour les propriétaires de chien ! Cependant, comme nous l’avons vu, si vous répondez aux besoins de votre animal, vous pouvez tout à fait adopter un chien en appartement.

Bien évidemment, un jardin d’une superficie proportionnelle à la taille du chien est parfait !

Toutefois, si un jardin peut s’avérer suffisant pour que votre chien fasse ses besoins, il ne répond pas au besoin d’activité physique, de rencontres et de stimulations de votre animal de compagnie.

Selon l’âge, l’état de santé et la race de votre chien, il conviendra de prévoir au minimum 2 à 3 promenades par semaine.

Longues périodes de solitude

Quel que soit votre habitat, si vous travaillez à l’extérieur de chez vous, comme une majorité de personnes, votre chien doit rester seul à la maison pendant plusieurs heures voire la journée entière.

Ayez donc en tête que, même si vous disposez d’un jardin, ses besoins de « voir du monde » sont majorés.

Si vous manquez cruellement de temps la journée, vous pouvez solliciter les services d’un « dog-sitter » ou « pet-sitter » qui se chargera de faire sortir votre chien, une à plusieurs fois par jour, contre rémunération.

Cette offre de service très tendance est en pleine expansion actuellement. Il vous suffit de rechercher un intervenant près de chez vous sur Internet !

A lire aussi : Où faire garder son chien pendant les vacances ?

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Caractéristiques d’une « bonne promenade » pour le chien

Meilleur moment

Le meilleur moment pour faire sortir votre chien est celui où vous vous sentirez disponible !

Trop de maitres partent en promenade à contrecœur, passant l’entièreté de la sortie à tirer sur la laisse pour rentrer au plus tôt à la maison !

Dans ces circonstances, leur chien n’a pas la possibilité de renifler les odeurs et prendre du plaisir.

Ils ressentent, de plus, l’agacement de leur maitre pendant la promenade.

Résultat, les animaux rentrent, au domicile, encore plus frustrés qu’en partant !

Ne vous laissez pas dicter vos comportements par la culpabilité ! Il vaut mieux une promenade agréable par semaine en partageant le plaisir de la détente que 3 promenades réalisées dans le stress et au pas de course !

À noter que vous pouvez aussi partager avec votre toutou des activités canines comme l’agility ou le cani-cross, c’est l’occasion d’établir une complicité avec votre animal de compagnie comme lors des balades.

Un moment, cependant, à éviter absolument pour faire sortir votre chien est juste après le repas. Votre chien, en s’agitant peut effectivement, provoquer une dilatation-torsion de l’estomac qui peut s’avérer, malheureusement, fatale.

Attendez au moins une heure après son repas pour faire sortir votre animal. En périodes de grosses chaleurs, les promenades sont à privilégier tôt le matin ou tard le soir pour éviter les coups de chaleur.

Durée

Là encore, faites au mieux ! Il est évident qu’un petit chien d’agrément n’aura pas besoin de promenades aussi longues qu’un Border Collie ! Sachez vous adapter aux besoins de votre animal de compagnie et aux vôtres !

Contenu

Plaisir, jeu, découverte, éducation, rappel des ordres de base, rencontres sont à recommander au menu pour une promenade épanouissante ! Une sortie avec votre chien, les yeux rivés sur le portable n’a que peu d’intérêt ! Votre chien adore la promenade mais surtout, il adore la promenade… avec vous ! Il a besoin de vivre des moments complices avec vous !

Laisse ou pas

Un chiot ou un jeune chien a besoin d’être promené en laisse pour accepter et intégrer la marche en laisse.

Cela passe par la nécessité de ne pas tirer et de marcher au côté de son maitre de façon disciplinée.

Cependant, il a également besoin d’apprendre le rappel que vous ne pouvez tester que si vous lâchez votre chien !

Pour cela, choisissez un endroit tranquille sans passage d’humains ou de chiens pour ne pas le parasiter et détachez-le.

Votre chien doit prendre plaisir à évoluer en liberté mais il doit aussi accepter d’être rattaché quand vous le décidez.

L’apprentissage du rappel nécessite beaucoup de répétitions pour être intégré. Une fois le rappel assimilé, vous pouvez détacher votre chien quand le lieu l’autorise et qu’il n’existe, par ailleurs, pas de danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.