Staffordshire bull terrier : 7 Mythes & Réalité

Bull Terrier stéréotypes Staffy, Staffie, Staff, american staff, amstaff, elevage, comportement, Dangereux, Staffy Bleu, Race, Caté

Il est courant d’entendre dire que le Staffordshire bull terrier est un animal violent et agressif.

Ces chiens traînent une mauvaise réputation, c’est indéniable.

Cependant, malgré de nombreux stéréotypes, vous allez voir que la réalité est toute autre.

Il est grand temps de casser les mythes autour du Staffordshire Bull Terrier !

Le Bull terrier était à l’origine un chien de combat, certes. En revanche, il est loin d’être une bête sauvage dangereuse et imprévisible.

C’est souvent l’éducation qui lui est donnée qui est à l’origine de son comportement pouvant être virulent.

Voici 7 mythes vs réalité sur le Staffie.

 

Présentation de la race

C’est James Hinks qui, en 1850, a fixé le terme de Bull Terrier pour désigner cette espèce d’animal issue d’un croisement entre un Bulldog Anglais et un White English Terrier. 

À l’origine, cette espèce de chien a été créée pour la chasse à divers animaux. Ours, taureaux, chevaux, loups…Le Staffordshire est une des rares races canines qui, il y a deux siècles, pouvait se mesurer à de telles bêtes

Cependant, ça ne suffit pas à dire que cet animal est dangereux. Encore une fois, c’est son éducation qui fait sa personnalité

Bien qu’au 19ème siècle on lui ait adossé le surnom de “gladiateur des chiens”, la réalité est toute autre.

Que l’on parle d’Amstaff ou de Bull Terrier Britannique, ces animaux souvent appelés “chien nounou” ou “chien babysitter” sont d’adorables boules de poils lorsqu’elles tombent entre de bonnes mains.

 

7 mythes vs réalité sur Staffordshire Bull Terrier

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par 𝙽𝚎𝚋𝚋𝚒𝚘𝚕𝚘 & 𝚁𝚘𝚖𝚢 (@nebbiolo_romy_staffies)

Mythe #1 : Le Staffordshire Bull Terrier est une espèce agressive

Quel est le premier mot qui vous vient en tête lorsque vous voyez un chien de cette race ?

Que ce soit au cinéma, dans la littérature ou dans la vie de tous les jours, le staffie a une réputation de chien dangereux qui lui colle à la peau. 

La réalité

Une étude menée par le RVC (Royal Veterinary College) est venue contredire ce stéréotype de manière officielle.

Après avoir analysé 1304 Staffordshire Bull Terrier et plus de 20 000 autres espèces de canidés, la conclusion a été la suivante :

  • Les Bull Terriers ne sont pas des chiens agressifs. Du moins, par rapport aux autres races !

Certes, c’est un animal de compagnie qui a du tempérament et qui ne se laisse pas intimider. En revanche, les staffs sont loin d’être agressifs. 

Si ce chien de taille moyenne est tant stéréotypé, c’est en partie à cause de son apparence dite “molossoïde”. 

Dans l’imaginaire collectif, un “molosse” est un terme péjoratif associé à la dangerosité et à l’agressivité. Dès lors, à la vue d’un animal à la carrure si atypique, il est commun de ressentir un sentiment de gêne sinon de peur.

Mais, tant qu’il n’est pas éduqué à la violence, le staffie est tout aussi docile qu’un berger allemand ou qu’un jack russel !

Aussi, le Bull Terrier est un animal très énergique et très joueur. Il a besoin de se dépenser.

Dès lors, si vous ne vous accordez pas de temps pour le sortir quotidiennement et l’aider à se défouler, il est probable qu’il puisse adopter un comportement agressif.

Les chiens sont comme les humains. 

Imaginez rester enfermé plusieurs jours chez vous sans pouvoir mettre un seul pied dehors. Vous finirez rapidement par être sur les nerfs et facilement irritable. Le principe est le même avec le Bull Terrier ou d’autres races de canidés ! 

De plus, le staff est une espèce qui peut rapidement être stressé ou surexcité. Face à ces problèmes, des solutions naturelles pour le calmer existent. 

Parmi elles, le CBD pour animaux. 

Si vous sentez que votre chien est anxieux et qu’il pourrait adopter un comportement agressif lors d’un événement particulier, le CBD pour chien est votre meilleur allié. 

Utilisable sous forme de spray ou de friandises, ce produit peut s’avérer (en parallèle de méthodes d’éducation comme le renforcement positif) extrêmement utile dans de nombreuses situations :

  • déménagement 
  • repas avec des invités
  • arrivée d’un nouveau-né à la maison 
  • aboiements excessifs
  • blessures et petits bobos
  • trop-plein d’énergie
  • etc.

Avec Botaneo, leader français du marché du CBD pour animaux, des produits 100% naturels et spécialement conçus pour le bien-être de votre chien sont mis à votre disposition.

Grâce à cette solution, votre chien sera plus détendu au quotidien sans pour autant être dans un état second ! C’est une excellente alternative aux cachets calmants.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par ALLI & ELMA – STAFFYGIRLS (@alliandelma)

Mythe #2 : Tout le monde ne peut pas adopter un Bull Terrier

On entend souvent dire que l’adoption et l’éducation d’un Staff ne peuvent pas être effectuées par tout le monde. 

Pire encore, certains diront même qu’un Staffordshire doit être éduqué par un homme qui sera capable de maîtriser le chien. 

C’est FAUX.

La réalité

Le staffie bull terrier LOF ne nécessite pas de permis de détention pour être possédé. En effet, cette race n’est pas inscrite dans l’une des 2 catégories qui définissent la liste des chiens dits “dangereux”.

Comme toutes les espèces de chiens, le croisement du Bulldog Anglais et du White English Terrier a besoin d’une éducation spécifique. Vous n’éduquerez pas un chihuahua de la même façon que vous éduquerez un Labrador, un Rottweiler ou un Bull Terrier !

Il n’empêche que tout le monde, homme comme femme, peut effectuer l’éducation canine de ce chien. Encore faut-il savoir être ferme dans les bons moments.

C’est la raison pour laquelle l’adoption d’un Staffordshire est généralement réservée à des maîtres responsables et expérimentés. Bien éduqué, ce canin fera un excellent chien de garde et sera extrêmement fidèle à sa famille.

Si vous prenez la décision d’adopter un Bull Terrier, soyez averti : ce canidé ne supporte pas la solitude. Vous devez veiller à être à ses côtés le plus possible. 

Contrairement à d’autres races de chiens comme le Chow-Chow, le Shiba ou l’Akita, le Staffordshire nécessite une compagnie au quotidien. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Giorgia SPD (@giorgiaroxyspd)

Mythe #3 : Il ne s’entend pas avec les enfants et les autres animaux

Il est récurrent d’entendre que cette race de chien ne peut pas vivre avec des enfants sous prétexte qu’il est trop dangereux ou imprévisible. 

Encore une fois, ce n’est pas vrai.

La réalité

À défaut de se répéter : tout dépend de l’éducation que vous donnez à votre chien. 

Cette race de canins à une excellente capacité d’adaptation et est aussi connue pour son habilité à s’entendre avec les enfants et d’autres animaux dans un même foyer. 

Le Staffordshire n’a normalement aucun problème avec la compagnie enfantine !

Au contraire, les enfants sont, comme cet animal de compagnie, pleins d’énergie à revendre. Ils feront bien souvent la paire et finiront tous deux par être épuisés en même temps. Une aubaine pour vous !

Alors, oui, certains Staff ont des comportements plus radicaux que d’autres (on doit ça à l’instinct de protection dont dispose cet animal). Si tel est le cas pour le vôtre, plusieurs méthodes existent pour calmer votre animal de compagnie : 

  • Allez voir un éducateur si votre animal de compagnie est encore à l’état de chiot ;
  • Rendez-vous chez un comportementaliste ;
  • Donnez des friandises calmantes à base de CBD à votre chien.

En parallèle d’une méthode d’éducation adaptée, le CBD est en effet excellente alternative naturelle pour détendre votre chien au quotidien

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Staffordshire.Bull.Terrier (@staffordshire.bull.terrier)

Mythe #4 : C’est un chien d’extérieur 

De par son caractère énergique et dynamique, vous avez probablement déjà entendu dire que cette espèce devait être élevée en extérieur. 

Quand on parle de “chiens d’extérieurs”, on se réfère à des espèces dont le pelage et la personnalité leurs permettent de vivre dehors toute l’année. 

Le Staffordshire n’est pas un chien d’extérieur.

La réalité 

Le Bull Terrier ne supporte pas bien le froid. 

Chien à poil court, il est impossible de le faire vivre une année entière à l’extérieur, et ce, même si vous lui mettez une niche à disposition. 

En plus d’être exposé à des risques d’hypothermies, laisser vivre votre chien dehors le condamne à une vie solitaire remplie de frustrations…Tout ce qu’une race comme le Staffie n’aime pas.

Malgré qu’il ait régulièrement besoin de se dépenser, ce compagnon est un chien d’intérieur. Que ce soit en appartement ou en maison, du moment que sa famille est proche de lui, le Bull Terrier est heureux ! 

Cet animal se définit plus comme un chien de ville que comme un chien de campagne. La présence des humains autour de lui a tendance à le rassurer.

En revanche, prenez en compte qu’il a besoin de se défouler régulièrement. Dès lors, il est recommandé de :

  • le balader au moins 1h quotidiennement ;
  • le promener 1 à 2 fois par jour pendant 15 à 20 minutes.
 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Arnold Staffzenegger (@arnoldstaffzenegger)

Mythe #5 : Il a besoin de plus d’exercice que les autres

Oui et non.

Dans les points précédents, nous expliquions que cette race de canidés a besoin de se dépenser régulièrement. 

Toutefois, il est faux de penser que le Bull Terrier a besoin de plus d’exercices qu’une autre race comme le lévrier.

La réalité

C’est une espèce comme beaucoup d’autres ! 

Le Bull Terrier, avec sa carrure de molosse athlétique, laisse souvent penser qu’il est un compagnon à qui il faut procurer des entraînements et des exercices particulièrement intenses.

Il n’en est rien.

C’est un chien qui a de l’énergie à revendre, c’est un fait. Mais le besoin de se défouler de ces toutous est le même que celui d’un Jack Russel, d’un Berger Allemand ou d’un Husky. 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par ⇨ Harry the staffordshire (@harrythestaffordshire)

Mythe #6:  C’est un carnivore qui ne mange que de la viande

On doit probablement cette image du Bull Terrier et des autres animaux (Rottweiler, Pitbull, Staff…) aux films. 

Le Bull Terrier, un animal assoiffé de sang ?

Il n’en est rien !

La réalité 

L’alimentation est au cœur du bien-être de votre compagnon. 

Chez le Staffordshire, un mauvais régime alimentaire est souvent à l’origine de maladies.

Les Bull Terriers (et les blancs en particulier) ont besoin d’une alimentation saine et équilibrée. Penser que ces chiens ne mangent que des morceaux de chair à longueur de journée est complètement faux.

La nourriture que vous donnez à votre chien doit être adaptée à :

  • son âge
  • son activité
  • ses besoins physiologiques

Le staffie doit être nourri avec de la pâtée pour chien ou des croquettes de qualité.

Du côté des besoins nutritionnels, privilégiez des croquettes riches en protéines (55 à 65% de viande) et riches en fruits, légumes et céréales (35 à 45%).

Pour élaborer un régime alimentaire adapté à votre chien, demandez conseil à votre vétérinaire.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Sabrina Wob (@sabrina_wobith_photography)

Mythe #7 : Le staffie est un animal fort et solide

Beaucoup de gens disent, à tort, que le staffie est un chien teigneux qui tombe rarement malade. Le Staffordshire n’est en réalité pas aussi solide qu’il n’y paraît. 

Au contraire même, il est prédisposé à un certain nombre de maladies…

La réalité

Toutes les races de chiens ne sont pas égales face aux maladies. Tandis que certains canidés disposent d’une santé et d’un métabolisme solide (c’est le cas du Shiba Inu ou du Bouvier australien), d’autres, comme c’est le cas du Staffie, sont plus enclins à tomber malades. 

En effet, les Bull Terriers présentent des risques de convulsions jusqu’à 2 fois supérieurs aux autres races. Ils sont aussi sujets :

  • aux hernies ombilicales
  • aux tumeurs
  • aux maladies cardiovasculaires
  • aux maladies rénales
  • aux problèmes d’articulation
  • à la surdité (chez les chiens blancs notamment)

C’est pourquoi l’entretien d’un staffie peut être plus complexe et plus coûteux que celui d’un Border Collie, un Basenji ou un Husky de Sibérie.

Les chiens pures races (comme le Staff) sont plus fragiles que les races mixtes. Le patrimoine génétique des chiens mixtes étant plus varié, les risques de maladies sont moindres.

Un autre facteur est à l’origine de cette fragilité accrue chez les chiens de races : les éleveurs. Certains éleveurs peu soucieux de la santé des animaux qu’ils détiennent n’hésitent pas à faire s’accoupler leurs canidés sans se soucier des risques de santé (consanguinité, maladies héréditaires, maladies génétiques…). 

 

En résumé, Staffordshire Bull Terrier 

Malheureusement, le Staffordshire Bull Terrier plus communément appelé “Staffie” traîne une mauvaise réputation, la faute à de nombreux stéréotypes qui ont la peau dure !

En lisant cet article, vous l’aurez compris, un bull terrier n’est ni un animal méchant ni un animal agressif. 

Bien qu’il soit un chien doté d’un instinct de protection fort, il reste un toutou attachant qui, si bien éduqué, fera le bonheur de toute la famille ! 

Et si votre bête a tendance à être stressée ou trop énergique, pensez à l’alternative CBD. En spray ou en friandises, c’est la solution la plus naturelle qui soit pour calmer votre chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *