West Highland White Terrier (westie) : Fiche de la race

Reconnaissable à sa fourrure blanche immaculée, à son air de fripon et à sa queue fièrement dressée, le West Highland White Terrier (surnommé westie)est un chien de petite taille originaire des hauts plateaux d’Écosse.

Derrière son pelage dense entièrement blanc, se cache une histoire dramatique qui vous donnera sans doute envie d’aboyer. Morphologie, caractère, santé, dressage… retour sur les traces de ce canidé robuste et étonnant.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Westie : Présentation de la race

West Highland White Terrier : quelle histoire !

Le West Highland White Terrier, littéralement « Terrier blanc des hautes terres de l’Ouest », est un petit toutou surprenant, à la fois par sa force et son l’intelligence.

Natif d’Écosse, il est aujourd’hui très convoité (fait partie du top 10 des canidés les plus demandés) et présent dans quasiment toutes les régions du monde.

C’est Edward Malcolm de Poltalloch, un colonel et gentleman écossais du comté d’Argyll, qui serait à l’origine du nom et de la couleur de la race, à la fin des années 1800.

L’histoire raconte que ce dernier chassait avec sa meute de terriers de cairn (chiens roux), lorsqu’il tua malencontreusement son cairn préféré, le confondant avec un gibier.

Dès lors, il décida de ne plus élever que des chiens blancs, plus faciles à identifier, à ses yeux du moins.

Dans le même temps, au château de Roseneath, un duc et amateur de science nommé George John Douglas Campbell commença également à élever des chiens de couleur blanche : les Roseneath Terriers, du nom de sa résidence.

Le West Highland White Terrier serait issu du croisement entre les terriers de Malcolm et ceux de Campbell. Quelle histoire !

Trois dates sont importantes pour cette race canine :

  • 1899. Début de l’exposition des Westie.
  • 1906. La race West Highland White Terrier est officiellement reconnue par le Kennel Club anglais.
  • 1954. La FCI reconnaît à son tour le Westie comme une race canine à part entière.

En France, avec plus de 2 500 naissances par an, le terrier blanc est le terrier écossais le plus répandu ; ses apparitions dans les spots publicitaires de la marque de pâté pour chien César ayant largement contribué à la construction de sa notoriété.

Description physique de la race

Physiquement, le West Highland White Terrier présente des traits de ressemblance avec ses cousins écossais, le scottish terrier, le skye terrier, le cairn terrier et le dandie Dinmont Terrier.

Sa tête ronde dévoile un crâne légèrement bombé qui s’effile faiblement entre les oreilles et les yeux.

Le stop (cassure du nez) est très marqué et les arcades sourcilières sont lourdes.

Les oreilles de l’animal sont de petite taille, plutôt droites. Pas très larges à la base, elles se terminent par des bouts pointus.

Le poil double du Westie est constitué d’un sous-poil court, doux, serré, et d’un poil de couverture dur, de 5 cm de longueur environ et non bouclé, qui lui permettent de résister courageusement aux intempéries. Sa couleur est totalement blanche.

Ses yeux, moyens, sombres, grands, lui confèrent une expression de petit espiègle et contrastent avec ses poils blancs.

La truffe aussi est noire, et trône au milieu du visage.

Le corps est compact, pas très impressionnant, mais laisse apparaître des reins larges et solides, ainsi qu’un dos droit et de puissantes arrière-mains. La poitrine et les dernières côtes sont très abaissées.

Le West Highlands White Terrier porte une queue droite de longueur variable (entre 13 et 15 cm). Celle-ci a la particularité de ne jamais se recourber sur le dos et comporte des poils durs.

Taille de l’animal : 25 à 40 cm. Poids : 5 à 8 kg.

A lire aussi : Race de chien qui reste petit : Top 20 (+photos)

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Caractère du Westie

L’indépendance est le premier qualificatif qui nous vient à l’esprit lorsqu’on parle du Westie.

En effet, contrairement aux autres races de chiens, relativement dépendantes de leurs maîtres, le West Highlands White terrier se distingue, lui, par une grande indépendance que l’on retrouve habituellement chez le chat.

La race est toutefois très affectueuse et proche de son maître. Elle adore les câlins et se montre très patiente avec les enfants. C’est le chien de compagnie par excellence. 

Joueur, rusé, très curieux et sportif, le Westie n’a pas tout oublié de son passé de chasseur. Il n’est donc pas rare de le voir courir après de petits rongeurs tels que des souris ou des rats.

Très sociable, par contre, il est super accueillant et aimable avec les humains, même étrangers, et ne rechigne pas à partager son espace de vie avec ses congénères.

Il est très intelligent, apprend et exécute rapidement les ordres.

Le West Highlands White Terrier n’est pas très protecteur, il ne s’agit pas d’un chien de garde. Il sait néanmoins aboyer pour signaler un danger, supposé ou réel.

Quels sont les défauts de l’animal ? Il peut parfois faire preuve de désobéissance. Mais globalement, c’est un chien plein de vie et d’énergie, motivé, facile à vivre et à prendre en main, téméraire.

Une bonne éducation suffit à calmer ses relents de têtu.  

Maître idéal

Le West Highlands White Terrier est un chien fondamentalement actif, bien qu’il puisse aussi se montrer calme.

C’est au côté d’un maître dynamique, voire sportif, qu’il sera entièrement épanoui.

Compagnon idéal du joggeur, il est toujours partant pour une partie de course à pied.

De longues promenades quotidiennes dans la nature et la pratique de certains sports canins, comme l’agility, lui feraient le plus grand bien. Dans une famille avec enfants, ce canidé joyeux et joueur trouvera aisément sa place.     

A lire aussi : Famille avec enfant : 8 meilleures races de chien

Habitat idéal

La race s’adapte aussi bien à la vie en maison qu’en appartement. Il faut simplement veiller à ce qu’elle se dépense suffisamment, sans oublier de la stimuler mentalement.

Elle sera quand même plus heureuse en campagne, dans un environnement ouvert, qu’en ville.  

Santé du West Highland White Terrier

Comme la plupart des animaux de compagnie rustiques (ex. le chat norvégien) et plus précisément les chiens terriers, le West Highlands White Terrier est un animal robuste, qui ne craint ni le froid ni la chaleur.

Généralement de très bonne santé, il est cependant prédisposé à certaines maladies comme :

  • Les affections de la peau (séborrhée grasse, eczéma) qui surviennent le plus souvent chez les chiens d’un certain âge (+/— 7 ans).
  • Fibrose pulmonaire (modification des tissus des poumons qui deviennent des tissus fibreux). Maladie incurable.
  • Gales auriculaires, qu’un simple nettoyage régulier permet habituellement d’éviter.

L’espérance de vie du Westie se situe entre 12 ans — 14 ans. Certains individus peuvent atteindre jusqu’à 16 ans — 17 ans.

Pensez à faire vacciner votre chien (contre la rage, la parvovirose, l’hépatite de Rubarth, la maladie de Carré).

Entretien et toilettage du terrier blanc écossais

Contrairement à d’autres chiens comme le Labrador, le husky ou le Chow-chow, le terrier blanc écossais connait une mue légère, avec une perte de poils peu abondante. Mais, pour que sa robe blanche immaculée, caractéristique de la race, demeure soignée, il faut l’entretenir au quotidien.

  • Lavage. Ne lavez pas votre toutou trop régulièrement, mais en fonction de son activité (tous les 2 à 3 mois). Utilisez, de préférence, un shampooing adapté, shampooing sec au carbonate de calcium, par exemple, parfait pour garder son pelage blanc.  
  • Brossage. Un brossage journalier est conseillé. Pensez à bien démêler le poil (et les franges) sur le dos, sous le ventre, sur les pattes et entre les membres. Brossez dans le sens du poil.
  • Tonte. La tonte est déconseillée chez le West Highlands White Terrier, car elle pourrait ramollir son poil qui deviendrait alors difficile à démêler.
  • Épilation. Elle est souvent réalisée sur les Westie destinés à l’exposition (chiens de concours) et permet de retirer les poils morts.
  • Nettoyez les yeux et les oreilles de votre compagnon. Brossez les dents de Médor régulièrement.

Dressage du Westie

Le Westie n’est pas plus difficile à dresser qu’une autre race de chien. C’est un animal naturellement sociable et amical avec l’Homme, il peut être mis sans problème entre les mains d’un primoadoptant ou d’un nouveau maître.

Intrépide comme il est, son éducation doit toutefois commencer le plus tôt possible, dès son arrivée dans sa famille adoptive (autour de deux mois d’âge), et même avant, chez l’éleveur, afin de lui fixer des limites.

On profite souvent de l’inclination naturelle du West Highlands White Terrier pour le travail et le jeu pour mettre en place une éducation positive, bienveillante, basée sur la fermeté et la récompense.

Alimentation

L’alimentation du Westie peut varier en fonctions de certains facteurs :

  • Âge 
  • Sexe 
  • Niveau d’activité du chien 
  • Stérilisé ou non 
  • Éventuelles pathologies.

En ordre général, une nourriture canine saine et équilibrée doit assurer un apport en :

  • Calories pour le plein d’énergie
  • Acides gras pour assainir et lustrer la fourrure du canidé
  • Matières grasses et protéines pour renforcer les muscles du Westie.

L’utilisation de compléments alimentaires tels que l’huile de saumon pour chien riche en acides gras oméga 3 et 6 est chaudement recommandée chez les chiots, car ces suppléments favorisent un meilleur développement du cerveau des nouveau-nés et facilitent leur apprentissage. 

Pour les chiens atteints d’une pathologie, il est conseillé de consulter un vétérinaire ou un expert de la nutrition animale.

Ces professionnels sont pleins de ressources et sauront vous orienter sur le choix des croquettes et/ou de la nourriture ménagère à donner à votre toutou. Respectez les rations journalières conseillées.

Combien coûte un West Highlands White Terrier ? 

Nous l’avons vu : le West Highlands White Terrier est un chien très demandé. Mâle et femelle ne vous coûteront pas la même chose. Suivant l’âge de l’animal, son pédigrée, le type d’élevage, son sexe, le prix d’achat d’un Westie varie entre 900 € et 1 400 €.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

FAQ : questions les plus fréquentes sur le West Highlands White Terrier 

Le West Highlands White Terrier est-il un chien hypoallergénique ?

Oui. Le Westie est un chien dit « hypoallergénique ». Ce qui signifie qu’il peut être adopté par des personnes allergiques aux poils de chien.

Quelles activités puis-je faire avec mon West Highlands White Terrier ?

Le West Highlands White Terrier, comme tous les chiens terriers, est un toutou sportif qui a besoin de se dépenser pour être en bonne santé physique et mentale.

Vous pouvez, avec votre ami à 4 pattes, faire du jogging, effectuer de longues balades en plein air, dans des milieux ouverts, ou encore aider votre compagnon à pratiquer des sports canins.

L’objectif, c’est de stimuler à la fois son corps et son esprit.
Avoir des jouets pour chiens comme une balle et autres accessoires peut être d’une grande utilité.

Quelle est la taille d’une portée de Westie ?

La taille d’une portée de Westie est, en moyenne, de 2 à 5 chiots.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.