Urgent : mon chien a avalé une chaussette !

Ce n’est un secret pour personne : les chiens sont de véritables gloutons ! Associé à leur instinct de chasseur — peu ou prou développé selon les races canines — qui les pousse à découvrir le monde qui les entoure avec leur truffe, cette gourmandise légendaire conduit souvent nos petits compagnons à ingérer des vertes et des pas mûres.

Mais, comme vous le verrez dans cet article, ce n’est pas toujours de la faute de Médor, car certains troubles pathologiques et manquements du maître peuvent être à l’origine d’un comportement alimentaire inapproprié chez nos petites boules de poils.   

Votre chien a lui aussi avalé une chaussette ? Ah ! Voilà une situation que les propriétaires canins connaissent trop bien. D’ailleurs, pour les primoadoptants, vous savez que vous êtes réellement un parent de chien lorsque ce dernier avale des chaussettes!

Comment réagir en pareille circonstance ? Ne cédez surtout pas à la panique. Un chien qui avale une chaussette, ce n’est pas une fatalité. Communiquez avec votre vétérinaire. Appliquez les quelques conseils que nous vous prodiguons ci-dessous.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Mon chien a avalé une chaussette : pourquoi ?  

Cela vous surprendra peut-être, mais un chien (ou un chiot) qui avale une chaussette, ça n’a rien d’exceptionnel. Ces petits gourmands sur pattes sont en effet connus pour manger des choses improbables, parmi lesquelles des chaussettes.

Mais pourquoi font-ils cela ? Pour des raisons diverses que nous passerons en revue dans les lignes qui suivent. 

1. Mon chien avale des chaussettes parce qu’il souffre de pica

Le pica, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un des symptômes du vieillissement pathologique canin, plus largement connu sous l’appellation de syndrome du dysfonctionnement cognitif du chien (DCC).

Le pica s’accompagne généralement de nombreux signes chez Médor, parmi lesquels : l’agressivité, la désorientation, le trouble de l’humeur, les gémissements, mais aussi une tendance à ingurgiter n’importe quel objet non comestible qui lui passe sous la patte :

  • Tissu ;
  • Bois ;
  • Sable ;
  • Terre ;
  • Ficelle ;
  • Plastique ;
  • Et parfois même des excréments, dans les cas de coprophagie.

Si votre chien avale régulièrement des chaussettes, un trouble alimentaire consécutif à un pica peut ainsi être suspecté.

Pour aller plus loin : Maladie de Pica chez le chien : Comprendre & Agir

2. Mon chien avale des chaussettes parce qu’il est en détresse émotionnelle

Une autre raison qui peut expliquer pourquoi votre petite boule de poils ingère des chaussettes est l’ennui ou la solitude.

Lorsqu’ils ne bénéficient pas d’une attention suffisante, nos animaux de compagnie ont en effet tendance à développer des troubles du comportement ou des troubles de l’alimentation qui servent à exprimer leur mal-être émotionnel.

En ingérant des chaussettes, ils cherchent ainsi à attirer notre attention, à nous envoyer un message ou souhaitent simplement passer plus de temps en notre compagnie.

3. Mon chien avale des chaussettes par inadvertance

Enfin, un chien peut avaler une chaussette malencontreusement.

Les chaussettes sont odorantes, elles sont étirables, faciles à transporter et ont souvent une texture plus ou moins douce. Nos toutous, notamment les plus jeunes, s’en servent généralement comme des jouets. Ils aiment les mâchouiller, et vont parfois jusqu’à les avaler par défaut d’attention (disons-le comme ça).

Voilà, ainsi présentées, les trois principales raisons qui peuvent expliquer pourquoi un chien avale des chaussettes.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Mon chien a avalé une chaussette : que faire ?  

Comment réagir lorsque mon fidèle compagnon avale une chaussette ?

Je conduis mon chien chez le vétérinaire sans délai

La première et unique chose à faire lorsqu’un chien consomme un objet incomestible consiste évidemment à contacter un service d’urgence vétérinaire sans tarder.

L’objectif, ce serait de retirer le corps étranger de l’organisme de l’animal avant qu’il ne descende davantage dans son tube digestif. Le professionnel de santé canine tentera alors de l’extraire à l’aide d’un endoscope ou de produits médicaux qui provoquent des vomissements. Nous faisons le point un peu plus bas.

Mon chien a avalé une chaussette : que risque-t-il ?  

Une prise en charge rapide de votre ami à 4 pattes lui permettra normalement d’éviter toute complication.

À l’inverse, s’il n’est pas conduit le plus tôt possible chez le véto, ou si le propriétaire du chien ignore que ce dernier a mangé une chaussette, les conséquences sur la santé du canidé peuvent être sérieuses. Mais uniquement dans un cas particulier.

Lorsqu’un chien avale une chaussette, le principal danger est en effet que le bout de textile reste coincé dans ses intestins ou dans son estomac. Cela pourrait provoquer différents troubles digestifs :

On peut aussi observer un défaut d’irrigation sanguine de l’intestin. Cela se produit lorsque la chaussette traverse le pylore, mais reste bloquée dans la sphère intestinale.

Lorsqu’elle transite, elle peut perforer la paroi des intestins et se retrouver dans la cavité abdominale, ce qui peut entraîner une péritonite.

Si rien n’est fait, l’état de santé général du canidé se détériore progressivement ou assez rapidement et une mort prématurée peut survenir.

Fort heureusement, les situations où nos animaux de compagnie avalent des objets non alimentaires connaissent généralement des fins moins dramatiques. Des traitements existent, en effet. 

Soins vétérinaires  

La réponse thérapeutique à mettre en place varie généralement en fonction du type de chaussette avalé par le chien, de sa taille, de sa localisation et du nombre de temps qu’il a déjà effectué dans le corps du chien.

En règle générale, 4 solutions sont envisageables. Mais uniquement à l’initiative du vétérinaire. 

Utilisation des laxatifs

Les laxatifs viendront lâcher le ventre de votre toutou pour accélérer le processus naturel d’élimination de la chaussette présente dans son système digestif. Ce traitement n’est toutefois pas anodin, il peut avoir des effets indésirables plus ou moins graves.

D’abord, les chiens se mettent facilement en colère lorsqu’ils sont sous laxatifs et peuvent être très agités jusqu’à ce que l’expulsion de l’objet inapproprié soit effectuée. La chaussette peut aussi s’agglutiner pendant que la substance laxative agit, provoquant une occlusion intestinale.

Seul un professionnel de santé animale doit pour cela administrer un laxatif à un chien.

Utilisation d’inducteurs de vomissements

Il est possible de faire vomir le chien par induction de vomissements. La méthode consiste à administrer à votre compagnon à fourrure, souvent par injection, des produits induisant une évacuation orale.

Cette solution est toutefois limitée dans le temps, elle n’est plus efficace au-delà de deux à trois heures après que le chien ait avalé une chaussette ou tout autre objet inapproprié.

Il s’agit aussi d’un traitement assez remuant, on l’utilise par conséquent uniquement chez les animaux en bonne santé. 

Utilisation d’un endoscope 

L’endoscopie est une autre solution qui peut être envisagée par le vétérinaire pour extraire une chaussette de l’organisme du chien. Un instrument flexible, l’endoscope, permet d’explorer visuellement le l’estomac des animaux comme des humains grâce à une caméra embarquée pour localiser l’objet et le retirer assez facilement de différentes façons.

Opération chirurgicale 

Les vétérinaires décrivent certains scénarios dans lesquels l’objet indésirable est resté coincé très longtemps, un à plus de deux mois, dans l’estomac du chien.

Une intervention chirurgicale a alors été prescrite en urgence (à ce stade, elle est inévitable) pour extraire la chaussette du corps de l’animal et éviter qu’il ne décède.

Solution naturelle  

Parfois, l’intervention vétérinaire n’est pas nécessaire. Le système digestif de Médor est bien fait. Il s’occupe dans certains cas lui-même de l’expulsion des corps étrangers, soit par voie orale (le chien rejette la chaussette lorsqu’il vomit de façon naturelle), soit par voie rectale (il la rejette lorsqu’il défèque naturellement).

Ainsi, si vous n’avez pas la possibilité d’emmener votre chien chez un vétérinaire lorsqu’il avale une chaussette, pensez à contrôler ses vomissements et ses fèces dans les jours suivant l’ingestion pour vous assurer que l’objet a bien été expulsé.

Évidemment, l’urgence vétérinaire est plus accrue chez les chiots et les chiens de petite taille (le maître doit faire l’effort de consulter immédiatement), les grands chiens ayant plus de chance de se débarrasser naturellement de la chaussette ingérée.

Mon chien a mangé des chaussettes : ce qu’il ne faut pas faire   

Les chaussettes sont non digérables. Vous le savez. Vous savez donc aussi qu’elles doivent absolument être retirées de l’organisme de votre compagnon.

Par contre, la fausse bonne idée, c’est de vouloir provoquer vous-même un vomissement mécanique chez votre petite boule de poils. Ne faites surtout pas cela.

En retraversant l’œsophage, la chaussette risque fort d’étouffer le chien si sa remontée est faite dans la brutalité. Mieux vaut donc laisser l’organisme de l’animal juger de la meilleure façon de faire sortir l’objet, à défaut de pouvoir confier votre toutou à un professionnel de la santé animale.

Comment éviter que mon chien ne mange des chaussettes ?

Il est difficile d’empêcher un chien de manger un objet non consommable. Les propriétaires de chiens ne sont pas toujours derrière leurs animaux de compagnie, ils vont travailler, vaquent à leurs activités quotidiennes, laissant parfois leurs petits compagnons tout seuls à la maison pendant de nombreuses heures.

De plus, les chiens (principalement les plus jeunes) sont très curieux de nature. Ils aiment sentir, goûter tout ce qui leur passe sous la patte.

Il est toutefois possible de prendre quelques dispositions pour éviter que vos chaussettes ne terminent dans le tractus intestinal de votre toutou :

  • Évitez de les laisser traîner dans la maison (encore plus lorsqu’elles sont sales).
  • Passez du temps, suffisamment de temps avec Médor pour éviter qu’il ne développe un trouble du comportement et ne se mette à déchiqueter ou à manger tout ce qu’il trouve sur son passage.

Les chaussettes ne sont pas les seuls articles qu’un chien est susceptible d’avaler ou de manger. Faites aussi attention à vos sous-vêtements, aux jouets qui trainent sur le sol, aux boules quies, élastiques pour cheveux, tétines, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.