Maladie de Pica chez le chien : Comprendre & Agir

La maladie de Pica, ou syndrome de Pica, existe chez les animaux comme chez les humains. Son nom vient du latin « Pica » qui désigne la pie, oiseau connu pour ingérer tout ce qu’il trouve.

Car il s’agit bien de cela ! Un chien ou un chat atteint de Pica va avaler des produits non comestibles, de manière compulsive, quitte à se mettre en danger !

Déroutante et inquiétante, cette pathologie se révèle facile à diagnostiquer mais la cause se révèle parfois difficile à identifier. La maladie de Pica peut, effectivement, être le signe d’une pathologie ou d’un trouble sous-jacent. Pour mieux cerner cette maladie, voici tout ce qu’il faut savoir sur la maladie de Pica chez le chien !

 

Qu’est-ce que la maladie de Pica ?

Définition

Il s’agit d’un trouble du comportement qui consiste à avaler des produits non comestibles, peu importe la matière ou la forme !

On observe des chiens manger des cailloux, de la terre, du tissu, du carton, du papier, des bouteilles de plastique, du grillage, etc. Bien évidemment, ce trouble a des répercussions sur la santé de l’animal.

La coprophagie (ingestion de selles) est une forme particulière de Pica car elle peut s’avérer tout à fait normale. Par exemple, les chiens raffolent des selles de chats car elles contiennent beaucoup de protéines. Elles ne sont donc pas nocives pour l’organisme du chien !

A lire aussi : Mon chien mange des cailloux

Différencier Pica et expériences du chiot

Avaler des produits non comestibles est pathologique chez le chien uniquement à l’âge adulte !

Il est, en effet, habituel, même si cela peut s’avérer dangereux, que le chiot mordille, lèche et avale un peu toutes les matières dans sa phase de découverte de l’environnement. L’éducation et l’expérience vont lui permettre progressivement d’apprendre ce qui est bon pour lui et ce qui ne l’est pas, ce qu’il peut faire et ce qui est interdit.

A lire aussi : Help ! Mon chien mange son caca !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quelles sont les causes de la maladie de Pica chez le chien ?

1. Carence alimentaire

Si l’alimentation proposée au chien n’est pas suffisante en quantité et/ou de mauvaise qualité, le chien peut présenter une anémie (diminution du nombre de globules rouges) consécutive à une carence en fer. L’organisme s’épuise et le chien semble tenter de compenser ses carences par l’ingestion de ce qu’il trouve dans son environnement.

2. Trouble digestif

La maladie de Pica peut indiquer que le chien cherche à soulager des douleurs abdominales en avalant des objets qu’il croit aidants pour lui ou cherche à se faire vomir.

C’est bien évidemment une erreur car l’ingestion d’objets va surajouter aux douleurs déjà présentes. Ces douleurs peuvent être liées à :

  • Une inflammation de l’intestin
  • Des parasites internes
  • Un nombre important de bactéries dans l’intestin
  • La présence d’un (premier) corps étranger dans l’estomac

3. Maladie

Le chien peut également se mettre à manger n’importe quoi s’il souffre de douleurs liées à une pathologie et qu’il cherche à les stopper, se faire vomir ou réguler son stress. Citons :

  • Les maladies hormonales telles que l’hyperthyroïdie (augmentation de la production d’hormones thyroïdiennes),
  • L’insuffisance pancréatique,
  • Le shunt porto-systémique (transit direct des nutriments dans la circulation sanguine sans passer par le foie)
  • Le diabète
  • L’hyperadrénocorticisme (augmentation de la production de cortisone par les glandes surrénales)
  • Certaines maladies du système nerveux central
  • Certains cancers
  • La maladie de Cushing

4. Séparation maternelle précoce

Le chiot se détache naturellement de sa mère vers l’âge de 3 mois. La pousse de ses dents serait un motif de distanciation de la part de la mère qui se fait mordiller par des dents devenues un peu trop pointues ! Raison pour laquelle il est fortement déconseillé d’opérer une séparation avant l’âge de 12 semaines même si l’âge légal chez les éleveurs est de 8 semaines.

Un chiot séparé de sa mère avant l’âge de 8 semaines va se révéler insécure, c’est-à-dire que l’insuffisance de ses expériences d’apprentissage avec sa mère va provoquer une anxiété chronique, une crainte perpétuelle, une forme d’hypersensibilité à l’environnement.

Ainsi, la maladie de Pica pourrait constituer un trouble du comportement chez un chiot séparé de sa mère vers l’âge de 30 à 45 jours.

A lire aussi : Comment soulager un chien qui souffre

5. Stress et ennui

Un chien subissant du stress et/ou un ennui quotidien est susceptible de présenter des troubles du comportement et notamment la Pica.

Ce stress peut être lié à des situations de séparation, des changements dans l’environnement ou le quotidien du chien. La solitude, la journée ou la nuit, peut provoquer chez le chien anxiété et dépression et amener l’ingestion d’objets non comestibles pour évacuer le stress.

C’est aussi parfois un moyen pour l’animal d’attirer l’attention de son maître sur sa détresse. Les animaux en captivité sont fréquemment sujets à la maladie de Pica comme les chiens en chenil, les volailles en élevage industriel, les oiseaux en cage ou les animaux dans les zoos.

A lire aussi : 13 signes que votre chien s’ennuie

6. Vieillissement pathologique

L’ingestion d’objets peut aussi être observée chez des chiens âgés dans un contexte de déclin cognitif. On parle de Syndrome DCC ou dysfonctionnement cognitif canin pour évoquer l’ensemble des troubles et déficits pouvant apparaitre à un âge avancé.

Il s’agit donc ici d’une pathologie contrairement au vieillissement normal qui est, également, source de pertes et incapacités progressives. Le DCC peut s’accompagner de troubles de l’humeur, de désorientation et d’agressivité.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quelles sont les risques de la maladie de Pica chez le chien ?

1. Ingestion de parasites

Avaler de la terre ou du sable expose le chien à un risque de contamination par des parasites présents en nombre dans ces matières.

2. Irritation de l’appareil digestif

L’ingestion d’objets est très dangereuse pour l’appareil digestif. Elle peut provoquer des perforations, une occlusion intestinale, une péritonite ou moins gravement des vomissements et diarrhées.

3. Usure prématurée des dents

Mordre et mâcher des substances dures et résistantes comme du métal ou du plastique peut provoquer de façon soudaine une fracture dentaire ou, à la longue, une usure précoce de l’émail des dents.

4. Intoxication

Si le produit ingéré est toxique (contenant d’un produit toxique, médicaments, végétaux non comestibles), le chien peut se retrouver gravement intoxiqué, nécessitant une consultation en urgence.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment diagnostiquer et soigner la maladie de Pica chez le chien ?

Diagnostic

Si le constat de l’ingestion d’objets par le chien est aisé à établir par une observation directe, il ne l’est pas forcément pour des propriétaires qui sont absents la journée. Des déductions et parfois une « enquête » s’avèrent nécessaires pour comprendre ce qui se passe chez votre chien !

Le diagnostic vétérinaire, face à un chien qui ingère toutes sortes d’objets, va d’abord reposer sur un interrogatoire précis du propriétaire de l’animal concernant les habitudes de son chien :

  • La quantité et la qualité de la nourriture proposées à l’animal sont-elles adaptées ?
  • Le chien est-il vermifugé régulièrement ? La vermifugation est-elle efficace ? Dans le doute, une coproscopie peut être réalisée pour évaluer l’effet du traitement.
  • L’animal est-il sorti régulièrement ?
  • S’il est laissé seul pendant de longues périodes, a-t-il des sources de stimulation à disposition (jouets, os à mâcher) ?

Il va également questionner la présence de symptômes éventuels pour affiner son diagnostic. Le vétérinaire cherche donc à évaluer la présence de troubles ou maladies liées à l’appareil digestif. Cela peut passer par des examens complémentaires comme un bilan sanguin, une analyse des selles, une échographie ou une endoscopie digestive. Il cherche également à dépister une origine psychologique (stress, ennui et dépression).

A lire aussi : 9 vermifuges naturels pour chien

Traitement

Si le manque de nourriture ou sa mauvaise qualité nutritive provoque la maladie de Pica, le vétérinaire conseillera un nouveau régime alimentaire beaucoup plus équilibré pour le chien.

Si la vermifugation est inefficace, il orientera vers de nouveaux traitements plus drastiques.

En présence de troubles et maladies, le vétérinaire va mettra en place les traitements adaptés.

Une intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire notamment en cas de présence d’un corps étranger chez le chien. S’il s’agit de causes psychologiques, l’apaisement des troubles du chien passera par des changements dans son quotidien, une présence plus sécurisante de son maitre ou l’instauration de temps de jeux et de sorties.

Quel que soit le traitement mis en place, une surveillance accrue du chien sera nécessaire lors des promenades qui se feront uniquement en laisse. L’environnement devra être vidé de tout objet potentiellement dangereux pouvant être ingéré. Même si une solution est trouvée au problème qui provoquait la Pica, il convient de rester très vigilant.

Remèdes naturels

Face à un stress ponctuel ou à une anxiété chronique, les médicaments allopathiques sont souvent inadaptés et inefficaces à long terme, générant dépendance et effets secondaires. Des remèdes naturels, plus respectueux de la santé du chien existent, heureusement, aujourd’hui !

Le CBD ou cannabidiol en est un bon exemple puisque ce produit naturel, extrait du chanvre, favorise le bien-être des chiens et des chats anxieux et ce, sans effets secondaires, ni accoutumance.

Présenté sous forme de spray ou de croquettes appétissantes, le CBD pour chien peut être facilement administré aux chiens et aux chats pour retrouver apaisement et sérénité. Séparation, nuit difficile, transport en voiture, visite chez le vétérinaire, toutes les situations stressantes pour votre animal peuvent être régulées par les produits au CBD sans aucun risque pour sa santé.

A lire aussi : CBD : 10 bienfaits sur les chiens

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.