Maladie d’Addison chien : origine, signes, guérison

maladie addison chien symptome traitement vétérinaire

On veut tous que nos animaux de compagnie soient en bonne santé !

Prendre soin d’eux est à la fois un plaisir mais aussi une nécessité.

Malheureusement certaines maladies arrivent sans qu’il soit possible de les prévenir.

La maladie d’Addison, par exemple, survient lorsque l’organisme ne parvient pas à produire des quantités suffisantes de certaines hormones, notamment du cortisol.

Le diagnostic de cette maladie endocrinienne peut être compliqué. Mais la plupart des chiens répondent bien à un traitement approprié et peuvent mener une vie normale.

Dans cet article, l’équipe Botaneo vous partage toutes les informations à savoir pour :

  • anticiper cette affection au maximum
  • agir avec efficacité
  • en connaître plus sur la maladie d’Addison
  • permettre à votre chien de vivre au mieux malgré cette maladie

 

Origine et explication de la maladie d’Addison

Il faut savoir que les glucocorticoïdes (principalement le cortisol) et les minéralocorticoïdes sont deux types d’hormones produites par les glandes surrénales.

Dans des conditions normales, le cerveau libère une hormone appelée “hormone adréno corticotrope” ou ACTH. Ce sont les glandes surrénales en question qui sont chargées de les libérer.

Lorsqu’un chien est atteint de la maladie d’Addison (aussi appelé hypoadrénocortique), son cerveau ne libère pas des quantités adéquates d’ACTH.

Bien que ces termes médicaux soient compliqués, il faut savoir que les glucocorticoïdes et les minéralocorticoïdes aident à réguler de nombreux processus complexes dans l’organisme et sont impliqués dans des fonctions essentielles telles que :

  • le maintien l’équilibre hydrique de l’organisme de votre animal
  • le maintien de l’équilibre en sodium et en potassium de l’organisme
  • le maintien de l’intégrité et de la fonction des vaisseaux sanguins
  • la régulation de la pression sanguine et du flux sanguin vers les organes vitaux, tels que les reins
  • le soutien la fonction cardiaque
  • le contrôle la glycémie et le métabolisme des glucides
  • l’aide à contrer les effets du stress
  • l’aide au maintien de la fonction du système immunitaire

L’organisme de votre animal de compagnie possède des systèmes appelés mécanismes de rétroaction.

Ils ont pour but de contrôler la quantité d’hormones que les glandes surrénales produisent et libèrent en fonction des besoins de l’organisme.

Si votre compagnon à quatre pattes vit une période de stress physique ou émotionnelle intense, le corps va avoir tendance à augmenter la production et la libération de glucocorticoïdes (cortisol) afin de faire face à l’épisode stressant.

En revanche, lorsque l’organisme reçoit du cortisol d’une source externe (comme un comprimé, médicament ou une injection de cortisone), il réduit la quantité d’hormones produite par les glandes surrénales.

Alors, que se passe-t-il avec la maladie d’Addison ? Concrètement, la maladie d’Addison se traduit par une sous-production ou une sur-production de cortisol.

Dans la plupart des cas, la cause de cette affection ne peut malheureusement pas être déterminée.

Parfois, c’est le système immunitaire qui peut endommager les cellules des glandes surrénales à tel point qu’elles ne peuvent plus libérer d’hormones quand elles en ont besoin.

Dans d’autres cas, comme celui d’une tumeur cérébrale, la partie du cerveau qui devrait libérer l’ACTH est incapable de le faire.

Cependant, la maladie d’Addison peut également survenir lorsqu’un animal qui reçoit des médicaments contre le cortisol cesse soudainement de les recevoir.

Dans ce cas, l’organisme a réduit sa propre production de cortisol et ne peut l’augmenter assez rapidement pour compenser l’arrêt du médicament.

C’est pourquoi les médicaments stéroïdes (comme la prednisone) ne doivent pas être arrêtés soudainement !

Ils doivent être réduits progressivement en suivant au préalable les indications de votre vétérinaire, puis arrêtés.

Meilleurs produits apaisants calmant relaxant pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Meilleurs produits apaisants calmant relaxant pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Causes

La maladie d’Addison survient lorsque les glandes surrénales sont endommagées.

La plupart du temps, elle est causée par le système immunitaire de l’animal de compagnie – qui combat normalement les infections – qui devient “hyperactif” et qui finit par endommager les glandes surrénales.

D’autres causes moins fréquentes de la maladie d’Addison peuvent être les infections ou les tumeurs.

Celles-ci peuvent envahir et détruire les tissus des glandes surrénales empêchant la bonne production des hormones ACTH.

De façon générale, les vétérinaires soupçonnent que la plupart des cas de maladie d’Addison sont le résultat d’un processus auto-immune. En revanche, ce trouble de l’organisme peut également être causé par la destruction de la glande surrénal dû à :

  • une tumeur métastatique
  • un infarctus
  • une hémorragie
  • une maladie granulomateuse
  • des agents adrénolytiques (ex. : le médicament mitotane ou un médicament comme le trilostane, qui a la capacité d’inhiber les enzymes surrénaliennes)

 

Existe-t-il des prédispositions à la maladie d’Addison chez les chiens ?

La réponse est OUI.

Rappelons que la maladie d’Addison est le plus souvent diagnostiquée chez les jeunes chiens. Elle est aussi plus fréquente chez les chiens femelles.

Cependant, gardez en tête que les autres types de chien ne sont pas immunisés pour autant !

Aussi, certaines races sont considérées comme plus prédisposées à la maladie d’Addison, comme par exemple :

  • Le Dogue Allemand
  • Le Rottweiler
  • Le Caniche
  • Le Basset Hound
  • Le Colley à barbe
  • Le Leonberg
  • Le Chien d’eau portugais
  • Le Westie

Malgré cela, les signes cliniques sont assez peu spécifiques. Ils peuvent passer inaperçus ou être confondus avec d’autres maladies. Il est donc courant que le diagnostic soit retardé.

La maladie d’Addison est considérée comme une pathologie sous-diagnostiquée.

 

Signes de la maladie d’Addison

Les signes cliniques associés à la maladie d’Addison sont très variables et peuvent ressembler à ceux d’autres maladies. Il faut être attentif au moindre changement de comportement de votre chien.

Quels sont les signes pouvant vous alerter ?

  • Vomissements et diarrhée
  • Diminution de l’appétit
  • Augmentation de la consommation de liquides et de la miction
  • Déshydratation
  • Faiblesse et épisodes d’effondrement
  • Douleur abdominale
  • Perte de poids
  • Pouls faible et rythme cardiaque lent

La gravité de ces signes cliniques peut varier en fonction du chien, de sa race et de son âge. Il faut donc rester méfiant !

Étant donné que les chiens atteints de la maladie d’Addison ont une capacité réduite à gérer le stress, le stress émotionnel (ex. : visite d’un chenil et rencontre d’autres chiens) peut provoquer une résurgence des signes cliniques.

 

Hypoadrénocorticisme canin : comment s’effectue le diagnostic ?

Le diagnostic de la maladie d’Addison de votre animal peut nécessiter plusieurs étapes.

Votre vétérinaire commencera probablement par examiner les antécédents médicaux de votre animal. Il est donc important d’avoir le carnet de santé de votre compagnon à jour

Un examen physique approfondi peut être suivi de recommandations pour des tests. Les résultats de ces tests peuvent étayer le diagnostic de la maladie d’Addison.

Si votre animal domestique est soupçonné d’être atteint de la maladie, divers tests vont être nécessaires :

  • Des analyses de sang, notamment un bilan chimique et une numération sanguine complète ;
  • Des analyses d’urine ;
  • Radiographies de l’abdomen au rayons X ;
  • Échographie abdominale.

Le vétérinaire peut aussi recommander un test supplémentaire appelé test de stimulation de l’ACTH.

Si le chien est atteint de la maladie d’Addison, l’ACTH peut être absente ou les glandes surrénales peuvent être incapables d’y répondre comme elles le devraient.

Le test de stimulation de l’ACTH consiste à administrer une petite quantité d’ACTH par injection (effectué par le vétérinaire) puis à mesurer les niveaux de cortisol produits sur une période de quelques heures.

Dans le cas où l’injection n’entraîne pas une augmentation significative du taux de cortisol, le diagnostic est confirmé. L’animal est bel et bien détenteur du trouble d’Addison.

Meilleurs produits apaisants calmant relaxant pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Meilleurs produits apaisants calmant relaxant pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Quel est le traitement à suivre ?

Le traitement dépend de la sévérité de la maladie.

Au départ, la plupart des animaux de compagnie atteints de la maladie d’Addison présentent une déshydratation très importante et une hypokaliémie (manque de potassium) potentiellement mortels.

Ils doivent alors être hospitalisés pendant plusieurs jours pour procéder au traitement initial ainsi qu’à la stabilisation.

Cependant, la plupart du temps, les animaux présentent des symptômes moins graves qui ne nécessitent qu’un traitement constant.

Quoi qu’il en soit, une fois diagnostiqués et stabilisés, les animaux atteints de la maladie d’Addison nécessitent un traitement hormonal tout au long de leur vie ayant pour but de remplacer les minéralocorticoïdes et les glucocorticoïdes qu’ils sont incapables de produire.

Ces médicaments peuvent être administrés par voie orale tous les jours ou par des injections et des comprimés.

Il est possible que le traitement doive être modifié au fil du temps, certains animaux ayant besoin d’une quantité plus ou moins importante selon les différents stades de leur vie.

Il est recommandé de procéder à des analyses sanguines fréquentes (une fois tous les mois) pour surveiller la maladie et améliorer les chances de contrôler son évolution.

Les chiens et autres animaux (chats notamment) atteints de la maladie d’Addison ne doivent pas être soumis à des situations stressantes (ex. : intervention chirurgicale, orage…).

Si tel est le cas, votre vétérinaire peut vous conseiller une modification du traitement supplémentaire.

Si votre chien vomit ou est incapable de recevoir un médicament par voie orale, il est extrêmement important de consulter un spécialiste afin d’injecter directement le médicament par voie sanguine.

Rappel : les glucocorticoïdes et les minéralocorticoïdes sont essentiels à la vie. Si votre animal ne les reçoit pas, il peut tomber gravement malade voire mourir.

 

Quelques conseils pour faciliter la prise de médicament de votre chien !

Avant toute chose, nous vous recommandons d’être détendu lorsque vous donnez le médicament à votre chien, et ce, surtout si c’est la première fois !

En effet, si vous êtes stressé ou mal à l’aise, l’animal va penser qu’il y a un danger à proximité et il va être compliqué de lui faire avaler le médicament ! En revanche, si vous l’aborder de manière naturelle, il ne présentera aucune opposition à la prise du médicament.

Saviez-vous que les chiens sont extrêmement doués pour recracher les pilules ? Ils les cachent sous leur langue et le propriétaire peut penser qu’il les a avalés, or ce n’est pas le cas !

Pour faire ingurgiter la solution à votre boule de poils, plusieurs techniques existent ! Comment faciliter l’administration de médicaments à votre chien lorsque vous êtes à la maison ?

  • Cachez le comprimé dans un morceau de nourriture que votre chien aime particulièrement. Si celui-ci est trop grand, il peut être divisé en deux parties. Il peut également être réduit en poudre et mélangé aux aliments.
  • Les sirops peuvent être administrés avec une seringue sans aiguille. Pour cela placez-la sur le côté, derrière les dents, puis injectez le contenu.
  • Dans le cas des médicaments en poudre, il est plus difficile de les recracher car ils restent collés à la bouche. Ils peuvent être donnés directement ou mélangés à de la nourriture.
  • Les gouttes ophtalmiques sont plus complexes à appliquer. La tête de votre chien doit être maintenue fermement en place et les paupières doivent être soigneusement ouvertes pour permettre aux gouttes de s’écouler. Si vous pouvez avoir quelqu’un pour vous aider, ce sera plus facile. Cette forme de médication reste relativement rare.
  • Liquide pour les oreilles. Les oreilles sont délicates. La tête du chien doit être tenue de manière à ce qu’elle soit inclinée sur le côté. Une fois la goutte versée, vous pouvez la masser doucement à la base de l’oreille. De cette façon, le liquide est réparti dans tout le conduit auditif.
  • Si des pommades et des crèmes doivent être appliquées suite à une injection, la zone doit d’abord être débarrassée des poils et nettoyée pour éviter toute infection. Le chien ne doit pas se gratter ou se lécher, il faut donc utiliser une compresse de gaze. Dans les cabinets vétérinaires, il existe également des colliers élisabéthains, qui entourent le cou du chien, l’empêchant de toucher ou de lécher toute partie du corps. Le vétérinaire peut en fournir un pendant quelques jours pour empêcher le chien de se lécher.
  • Enfin, une option qui est indiquée en dernier recours et lorsque le chien est plutôt docile : placez-vous à côté du chien et ouvrez sa mâchoire d’une main. Placez le médicament dans sa bouche, aussi près de sa gorge que possible. Fermez délicatement ses mâchoires et maintenez la pression jusqu’à ce que vous sentiez qu’il avale la pilule. Pour s’assurer qu’elle descende en douceur, frottez la gorge vers le bas.

N’oubliez pas que le calme et la patience sont essentiels pour que vous puissiez donner des médicaments à votre chien sans qu’il s’en aperçoive.

De l’origine au diagnostic en passant par les signes devant vous alerter, vous savez dorénavant tout ce qu’il y a à savoir à propos de la maladie d’Addison chez les chiens.

Point important : Si votre toutou est atteint de la maladie d’Addison, retenez bien qu’un suivi régulier de l’évolution de la maladie est primordial pour son bon rétablissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *