Acheter le meilleur CBD pour animaux, recommandé par les vétérinaires

Comment renforcer les défenses immunitaires de mon chien naturellement – Botaneo

INFOS COVID-19 : 1. Courage ! 2. Livraisons assurées, produits nettoyés 😘

Comment renforcer les défenses immunitaires de mon chien naturellement ? 

Comment renforcer les défenses immunitaires de mon chien naturellement ?


Qu’est-ce que le système immunitaire chez le chien ?

Tout comme chez les humains, le rôle principal du système immunitaire du chien est de défendre le corps contre les agressions extérieures.

Pour ce faire, le système immunitaire doit faire la distinction entre lui-même et le reste. En reconnaissant les micro-organismes envahisseurs (tels que les virus ou les bactéries), les agents chimiques ou d'autres substances étrangères qui ne font pas partie de lui, un corps peut se protéger des attaques.

Les substances qui stimulent une réponse immunitaire dans le corps des chiens sont appelées antigènes. Les antigènes peuvent être contenus dans ou sur des bactéries, des virus, d'autres micro-organismes ou des cellules cancéreuses. Les antigènes peuvent également exister seuls - par exemple, sous forme de pollen ou de molécules alimentaires. Une réponse immunitaire normale consiste à reconnaître un antigène étranger, à mobiliser des forces pour se défendre contre lui et à l'attaquer.

Il existe 3 lignes de défense contre les agressions : les barrières physiques, l'immunité non spécifique (ou innée) et l'immunité spécifique (ou adaptative). L'immunité non spécifique et spécifique implique divers globules blancs.

Les barrières physiques

Les premières lignes de défense contre les envahisseurs sont les barrières mécaniques ou physiques. Celles-ci incluent la peau, la cornée de l'œil et les membranes tapissant les voies respiratoires, digestives, urinaires et reproductives. Tant que ces barrières restent intactes, de nombreux envahisseurs ne peuvent pas les pénétrer. Cependant, si une barrière est brisée (par exemple, si la peau est ouverte à cause d'une plaie), le risque d'infection est accru.

De plus, les barrières physiques sont défendues par de « bonnes » bactéries et par des sécrétions contenant des enzymes qui peuvent détruire les bactéries nocives. Les exemples sont les larmes dans les yeux, les sécrétions dans le tube digestif et la flore intestinale.

La réponse innée ou l'immunité non spécifique

L'immunité non spécifique (innée) est présente dès les premiers jours des chiens. Elle est nommée ainsi parce que ses composants traitent toutes les substances étrangères de la même manière.

L'inflammation aiguë est le processus le plus courant impliqué dans l'immunité non spécifique. Pendant l'inflammation, les globules blancs voyagent rapidement du sang vers les tissus pour tuer les organismes envahisseurs et éliminer les cellules blessées. Les autres globules blancs impliqués dans la réponse innée sont les monocytes, les éosinophiles, les basophiles et les cellules tueuses naturelles. Ces types de globules blancs non spécifiques agissent généralement seuls pour détruire les envahisseurs. 

L'immunité spécifique

L'immunité spécifique (adaptative) n'est pas présente à la naissance ; elle s'acquiert.

Comme le système immunitaire rencontre différents antigènes, il apprend la meilleure façon d'attaquer chaque antigène et commence à développer une mémoire pour cet antigène. L'immunité spécifique est ainsi nommée car elle adapte son attaque à un antigène spécifique rencontré précédemment. Il faut du temps pour développer une immunité spécifique après une exposition initiale à un nouvel antigène ; cependant, lorsque l'antigène est rencontré à l'avenir, la réponse est plus rapide et plus efficace que celle générée par l'immunité non spécifique. L'immunité spécifique implique l'action des lymphocytes (cellules B et cellules T), des anticorps, des cellules présentant des antigènes et des cytokines.

La plupart des vaccins agissent en stimulant le développement d'une immunité spécifique. Les vaccinations ont été développées pour de nombreuses maladies chez les animaux et sont donc un moyen efficace d'améliorer la réponse immunitaire.

Perturbations du système immunitaire chez les chiens

Plusieurs causes peuvent perturber la fonction immunitaire d'un chien. Les éléments suivants sont parmi les plus courants.

De nombreuses maladies, en particulier celles causées par des virus, peuvent attaquer directement les cellules du système immunitaire des chiens. Elles peuvent également être plus insidieuses et s'infiltrer lentement dans un ou plusieurs composants du système immunitaire pour finalement entraîner une efficacité réduite.

Le stress, surtout s'il est prolongé et si le chien ne peut pas l'éviter. L'anxiété peut fragiliser la capacité du système immunitaire à réagir, ce qui conduit finalement à une sensibilité accrue aux maladies. Cependant, le stress à dose réduite peut être bon pour le corps et l'âme des chiens car il stimule et rend alors plus fort. Une étude intéressante a récemment démontré qu'un stress modéré à court terme sur les chiens (deux heures) améliorait la réponse immunitaire de la peau. Cette réponse a été mesurée comme étant deux à quatre fois plus robuste qu'une réponse normale.

Les antibiotiques que l'on donne aux chiens peuvent également affaiblir son système immunitaire. Bien que les antibiotiques puissent aider le système immunitaire en diminuant le nombre de bactéries pathogènes, ils peuvent également détruire une grande partie des mécanismes de protection du chien.

Les corticostéroïdes peuvent être utilisés pour inhiber un processus immunitaire hyperactif, mais une utilisation excessive ou prolongée peut inhiber le système au point de ne plus être fonctionnel.

Les vaccins sont destinés à stimuler le système immunitaire afin qu'il puisse monter une attaque ultérieure contre la maladie spécifique face à laquelle le vaccin est dirigé. Des problèmes avec les vaccins surviennent lorsque la stimulation immunitaire est trop importante pour le chien. Cela peut provoquer une anaphylaxie - une réaction hypersensible rare mais immédiate qui peut mettre sa vie en danger.

Comment reconnaître les signes d'un système immunitaire fragilisé ?

Il peut être extrêmement difficile de déterminer si le système immunitaire de votre chien fonctionne correctement, car les chiens essaient souvent de cacher les signes de maladie et d'inconfort pour éviter de paraître faibles. Heureusement, il y a toutefois des signes à surveiller tels que :

  • Une perte d'appétit
  • Une faible énergie 
  • Une lassitude
  • Une prédisposition aux maladies

Il est important de se rappeler que la plupart des animaux réagissent différemment à la douleur, aux infections et aux maladies. Alors qu'un chien peut se gratter de manière obsessionnelle, un autre aura plutôt tendance à tourner en rond. En cas de doute, prenez rendez-vous avec votre vétérinaire dès que possible.

Comment renforcer les défenses immunitaires de mon chien naturellement ? 

Que ce soit les barrières physiques, la réponse innée ou l'immunité spécifique, il existe de nombreuses manière de protéger et renforcer le système immunitaire de votre chien de façon naturelle. Voici quelques gestes simples :

Offrez à votre chien une bonne hygiène de vie

Tout comme nous, une bonne hygiène de vie est primordiale pour renforcer les défenses immunitaires des chiens. Alimentation, exercice, propreté, sommeil etc. en respectant ces quelques règles de vie de bases, votre chien sera plus fort, plus susceptible de combattre les agressions extérieurs et donc moins sujet au maladie.

Faites faire suffisamment d’exercice à votre chien

Tous les parents de chien connaissent l'importance de faire régulièrement de l'exercice, mais de nombreux chiens n'en reçoivent pas toujours une quantité suffisante. Plutôt que de faire le tour du bloc matin et soir, sortez régulièrement votre chien en promenade au parc ou dans la forêt et laissez-le courir et jouer. L’exercice est non seulement excellent pour la santé physique de votre chien, mais le simple fait d’être en contact avec vous peut minimiser le stress et ainsi maintenir son immunité robuste.

D'une manière générale, on dit que la plupart des chiens ont besoin de 30 à 60 minutes d'activité physique par jour. 

Voici quelques conseils pour apporter suffisamment d'exercice à votre chien :

  • Les races actives ont besoin d'un minimum de 30 minutes de cardio, idéalement quotidiennement.
  • Contrairement à la croyance populaire, les petites races ne font pas assez d'exercice en restant à l'intérieur de la maison. Les carlins, par exemple, sont sujets à l'obésité et ont besoin de beaucoup plus d'activité que ce qu'on pense devoir leur donner généralement.
  • Lorsqu'il fait trop chaud ou trop froid, restez à l'intérieur et enseignez des trucs à votre chien pour stimuler son esprit, lancez-lui des jouets ou montez et descendez les escaliers ensemble.
  • Un bon exercice utilise les muscles mentaux et physiques. Explorer un nouveau sentier de randonnée, par exemple, stimule l’esprit de votre chien ainsi que son corps.
  • Vivez selon la philosophie qu'un chien fatigué après un exercice est un chien dont les défenses immunitaires ont été renforcées.

Respecter la quantité de sommeil nécessaire à votre chien

Un chien faible est un chien aux défenses immunitaires affaiblies. 

Les neuroscientifiques s'accordent en effet à dire que la privation de sommeil peut exposer votre chien à un risque de maladie, allant d'une gastro à des affections plus graves.

Un chien dort en moyenne 12 à 14 heures par cycle de 24 heures. Mais le besoin de sommeil varie d'un chien à l'autre. Les chiots, qui dépensent beaucoup d'énergie à explorer et à apprendre, peuvent par exemple avoir besoin de 18 à 20 heures. Les chiens plus âgés ont également besoin de plus de repos, tout comme certaines races spécifiques.

Faire attention à son régime alimentaire

Alors qu'un chien correctement nourrit sera moins susceptible de tomber malade, un chien obèse sera un chien fragilisé. Tout comme un chien sous alimenté.

Pour booster les défenses immunitaires de votre chien, apportez-lui le régime alimentaire qui lui convient.

 L'alimentation est l'une des principales clés pour renforcer le système. Environ 70% du système immunitaire de votre chien réside en effet dans son intestin.

Une alimentation riche en nutriments est essentielle au maintien du système immunitaire de votre chien.

Les antioxydants, en particulier, jouent un rôle majeur dans le maintien de la santé de votre animal. Les antioxydants sont des vitamines et des minéraux contenus dans les aliments qui neutralisent les radicaux libres et arrêtent leurs dommages aux cellules. Les antioxydants sont facilement disponibles dans de nombreux aliments courants tels que les baies, les fruits et les légumes. 

Voici une liste des meilleurs aliments riches en antioxydants pour les chiens :

  • Haricots : rouge, noirs
  • Baies : canneberges, bleuets, framboises, fraises
  • Pommes
  • Prunes et prunes noires
  • Pommes de terre (cuites)
  • Chou
  • Brocoli 

En d'autres termes, assurez-vous d'offrir tous les nutriments et l'apport calorique nécessaires à votre chien pour qu'il puisse rester en bonne santé.

A lire aussi : Le BARF pour chien, c'est quoi au juste ?

Soignez votre chien et faites attention à la propreté de son environnement

Nous savons tous à quel point une bonne hygiène est importante pour notre santé. Cela s'applique également aux chiens. Bien sûr, le corps des chiens a une façon différente de traiter les choses impures - après tout, ils reniflent et lèchent à peu près tout.

Cependant, cela ne signifie pas qu'un chien ne doit pas être propre. Garder une bonne hygiène est un autre facteur primordial pour stimuler le système immunitaire d'un chien. Chaque jour, les défenses immunitaires de votre chien doivent faire face à la saleté et aux bactéries. Bien sûr, certaines bactéries et parasites aideront réellement à renforcer le système immunitaire de votre chien, mais il doit toujours y avoir un équilibre raisonnable. Un bain régulier de votre chien réduira le nombre de bactéries, laissant plus de réserves immunitaires pour des batailles plus importantes. Cependant, gardez à l'esprit que « régulièrement » ne signifie pas « constamment » - Car si votre chien est trop propre, le système immunitaire peut s'affaiblir. 

A lire aussi : Les bons gestes pour toiletter son chien à domicile selon un toiletteur

Aussi, les chiens reniflent et lèchent à peu près tout ce qui se trouve à l'extérieur de la maison, puis retournent jouer avec leurs « effets personnels ». Les germes de la bouche de votre chien seront donc transmis à tout ce qu'il touche. Le lavage des jouets et des bols réduit la charge quotidienne de bactéries que le système immunitaire doit gérer. Le lavage quotidien de ces articles avec de l'eau tiède (évitez le savon à vaisselle car il pourrait être toxique) est important pour la santé de votre chien - un rinçage rapide fait généralement l'affaire. Assurez-vous également de bien sécher les jouets et les bols après le lavage, car l'humidité restante est un excellent nid pour les bactérie.


Préservez la santé de votre chien

Outre ces gestes quotidiens, faites attention aux comportements inhabituels de votre chien ainsi qu'aux modifications physiques soudaines.
Votre chien ne peut pas vous dire que quelque chose ne va pas. C'est donc à vous de faire attention à lui et aux signes d'un problème potentiel.

Par ailleurs, prenez régulièrement rendez-vous avec votre vétérinaire pour vous assurer que tout va bien. Les visites de contrôle donne à votre vétérinaire la possibilité de vérifier le système immunitaire de votre chien et de détecter des changements dans la santé physique globale de votre animal. Chez votre vétérinaire, vous pouvez également obtenir des vaccins et d'autres types de protection qui garantissent que votre chien ne tombe pas malade.

Évitez le stress

De nombreux propriétaires de chiens ne savent pas que les chiens sont sensibles au stress. Mais le stress est en fait un vrai problème pour les chiens comme pour les humains. Le stress peut fragiliser le système immunitaire et réduire la capacité du corps à se battre contre les maladies. Éviter les situations et les environnements stressants est l'une des clés pour garder votre chien en bonne santé.

Donc, si vous voulez stimuler le système immunitaire de votre chien, faites-lui faire beaucoup d'exercice et essayez de suivre un horaire fixe de repas, de sieste et de jeu.

Enfin et surtout, éliminez les interactions négatives avec d'autres animaux de compagnie et humains.

Se faire aider par les plantes et la nature

Pour augmenter l'efficacité du système immunitaire, vous pouvez envisager de compléter l'alimentation de votre chien avec certaines plantes ou ingrédients naturels. 

Les probiotiques

Les probiotiques sont convoités car ils introduisent des micro-organismes bénéfiques dans le tube digestif. Et une flore intestinale saine favorise une immunité intestinale renforcée. Si vous envisagez de compléter l'alimentation de votre chien avec des probiotiques, gardez à l'esprit que le microbiome canin diffère du nôtre. Donc, leur donner le même supplément que vous prenez, ou les traiter avec une portion de yaourt, ne leur sera probablement pas bénéfique. Une meilleure alternative est de consulter votre vétérinaire au sujet du dosage et des espèces et souches probiotiques appropriées.

L'huile de poisson

L'huile de poisson contient des acides gras oméga-3 qui combattent l'inflammation. Les acides gras sont essentiels car ils tempèrent la réponse inflammatoire. Cependant, il peut être difficile d'obtenir des quantités suffisantes par le biais du régime alimentaire. Il donc généralement recommandé de donner à votre chien un supplément d'huile de poisson.

La curcumine

La curcumine est l'ingrédient actif présent dans le curcuma. En plus de contenir des propriétés anticancéreuses, la curcumine est également un anti-inflammatoire et un analgésique.

La vitamine E

La vitamine E joue un rôle important dans la santé cardiaque et immunitaire chez l'homme et le chien. Elle améliore également la santé des yeux, de la peau et des muscles. Tous ces éléments sont essentiels pour garder votre chien en bonne santé. Bien qu'une surdose de vitamines liposolubles comme la vitamine E soit possible, elle est très rare et les avantages l'emportent certainement sur les risques.

L'huile de noix de coco

Les huiles de noix de coco deviennent de plus en plus populaires auprès des propriétaires de chiens et à juste titre. Elles regorgent d'avantages ! Elle est notamment réputée pour ses propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales qui bénéficient vraiment à la santé entière de votre chien. Il a été démontré que l'huile de coco améliore également les conditions cutanées, facilite la digestion et aide à contrôler et à prévenir le diabète. Si vous choisissez un supplément, l'huile de coco est un excellent choix.

La vitamine C

La vitamine C est naturellement produite par nos chiens, et en ajouté est souvent inutile. Cela dit, certaines conditions médicales peuvent bénéficier de la vitamine C ajoutée aux repas de votre chien, y compris la toux de chenil, le glaucome et d'autres infections.

Le CBD

Le cannabidiol ou CBD est populaire pour ses bienfaits anti-douleur et anti-inflammatoire. Mais ce n'est pas tout. L'une des qualité de cet extrait de chanvre est de renforcer naturellement les défenses immunitaires ainsi que favoriser le bon fonctionnement de l'homéostasie. L'homéostasie est l’équilibre interne qui fait que toutes les fonctions fonctionnent à un niveau optimal.

Choisir d'utiliser du CBD pour chien est ainsi un moyen de garder votre chien en bonne santé mais également de réduire les coûts des factures vétérinaires et des médicaments sur ordonnance aux effets secondaires parfois indésirables.

Voici les avantage du CBD pour chien sur l'homéostasie :

  • Le CBD est riche en antioxydants et terpènes

Le CBD a des propriétés antioxydantes et des terpènes, éliminant les radicaux libres dans le corps qui causent différentes maladies. Les terpènes sont des arômes naturels avec des profils de récepteurs qui interagissent avec d'autres récepteurs pour favoriser un cœur sain et d'autres organes. L'élimination des radicaux libres diminue les risques de cancer, de problèmes cardiaques et d'autres maladies résultant du stress oxydatif.

  • Le CBD favorise le renouvellement et la croissance des cellules

Le CBD joue un rôle important dans la création de nouvelles cellules et la croissance des cellules, en particulier dans le cerveau. Des études ont confirmé l'efficacité du CBD dans les maladies neurologiques dégénératives telles que Parkinson et Alzheimer. Commencer tôt avec le CBD peut ainsi prévenir les symptômes dégénératifs tels que la mort des cellules cérébrales.

  • Le CBD aide à garder le cœur, le foie et le pancréas de nos chiens en bonne santé

Les récepteurs CBD fonctionnent avec les récepteurs immunitaires, cardiovasculaires, hépatiques et pancréatiques pour une fonction optimale - circulation sanguine, prévention du stress oxydatif, libération, absorption de l'insuline et réponse immunitaire à l'inflammation et à la guérison cellulaire.

  • Le CBD maintient votre chien détendu et calme

L'anxiété et la dépression sont les principales raisons des problèmes de comportement chez les chiens. La qualité antidépressive du CBD élève l'humeur et maintient le chien détendu même en présence de facteurs de stress tels que les bruits forts, des étrangers (invités) et le fait d'être seul à la maison toute la journée.

En favorisant l'homéostasie, le CBD renforce donc les défenses immunitaires de votre chien et peut prévenir les maladies de manière naturelle.

Vous souhaitez découvrir le CBD pour chien ? Rendez-vous sur la boutique en ligne de Botaneo >

CBD pour chien Botaneo



À propos de l'auteur - Audrey Costa

Passionnée par les animaux, Audrey puise son expertise dans sa formation d'éducatrice, comportementaliste canin ainsi que sa large expérience auprès des propriétaires d'animaux.

Spécialiste du comportement des chiens, Audrey ne cesse d'en apprendre sur nos compagnons à quatre pattes en étudiant les ouvrages vétérinaires de référence mais aussi les sites de recherches universitaires (Royal Vetenarinay College, UCD, Utrecht, Cambridge, Cornell, etc.)

Aujourd'hui, Audrey partage son temps entre les conférences qu'elle donne en France et à l'étranger, et la rédaction d'articles pour Botaneo.

  • Consulter son profil LinkedIn
  • Social Proof Experiments