Barion Pixel

Mon chien perd l’équilibre : 10 causes possibles

Chaque jour, en observant mon compagnon à quatre pattes, je remarque à quel point son bien-être est essentiel à mon bonheur. Il y a quelques temps, j’ai été confrontée à un problème qui m’a particulièrement effrayé : mon chien a commencé à perdre l’équilibre.

Heureusement pour nous, il s’est avéré qu’il n’avait rien de grave. Mais je me suis dit qu’il fallait que j’écrive sur ce sujet qui doit inquiéter d’autres parents de toutou que moi.

Car même si voir son chien perdre l’équilibre peut être particulièrement déroutant, toutes les causes ne sont pas graves. Il peut par exemple s’agir d’une simple infection de l’oreille comme c’était le cas de mon chien.

Dans cet article, je vais explorer les causes potentielles de cette instabilité, les diagnostics possibles et les mesures à prendre pour aider votre ami fidèle.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Qu’est-ce qu’un chien qui perd l’équilibre?

Lorsqu’un chien perd l’équilibre, il montre des difficultés à maintenir sa posture normale ou à se déplacer de manière coordonnée (comme s’il avait bu de l’alcool). Ce phénomène peut se manifester par des chutes, des trébuchements fréquents, ou une incapacité à se tenir droit. Les signes peuvent varier en intensité, allant de légers déséquilibres occasionnels à des troubles graves affectant la capacité du chien à se déplacer normalement. Ce problème peut être le symptôme d’une condition médicale sous-jacente nécessitant une évaluation vétérinaire pour déterminer la cause et le traitement appropriés.

Causes de la perte d’équilibre chez le chien

Les raisons pour lesquelles un chien peut perdre son équilibre sont multiples et peuvent indiquer des problèmes de santé sérieux. Voici une liste des causes principales :

1. Problèmes neurologiques

Les troubles neurologiques peuvent gravement affecter l’équilibre d’un chien. Des conditions telles que le syndrome vestibulaire, qui est souvent comparé au vertige chez les humains, peuvent désorienter un animal. D’autres problèmes neurologiques graves incluent les tumeurs cérébrales, les accidents vasculaires cérébraux, et les inflammations du cerveau ou de la moelle épinière.

2. Infections de l’oreille

L’oreille interne est cruciale pour maintenir l’équilibre. Une infection dans cette région peut provoquer une perte d’équilibre significative. Ces infections peuvent être aiguës ou chroniques et sont souvent accompagnées de signes visibles tels que des secousses de la tête ou du liquide s’écoulant de l’oreille.

💡 A lire aussi : 8 remèdes maison pour soigner l’otite de mon chien

3. Traumatismes et blessures

Les traumatismes, tels que les accidents de voiture ou les chutes, peuvent provoquer des lésions cérébrales ou des blessures aux pattes qui affectent l’équilibre du chien. Les blessures à la colonne vertébrale peuvent également entraîner une perte de coordination ou de motricité.

4. Problèmes métaboliques et autres conditions internes

Certaines conditions métaboliques, comme une faible glycémie (hypoglycémie), des troubles thyroïdiens ou une insuffisance rénale, peuvent affecter l’équilibre. Ces troubles influencent souvent d’autres aspects de la santé du chien, nécessitant une approche globale pour le diagnostic et le traitement.

5. Intoxications et empoisonnements

Les chiens sont souvent curieux et peuvent ingérer des substances toxiques qui affectent leur système nerveux. Cela inclut certains médicaments humains, des plantes toxiques, des pesticides, ou même des aliments comme le chocolat et le xylitol. Ces substances peuvent provoquer des symptômes neurologiques, y compris des perturbations de l’équilibre.

💡 A lire aussi : Empoisonnement chez le chien : chances de survie

6. Maladies cardiaques

Les troubles cardiaques peuvent réduire la circulation sanguine vers le cerveau et d’autres organes vitaux, entraînant des épisodes de faiblesse ou de déséquilibre. Les signes peuvent inclure de la fatigue, des évanouissements, et une incapacité à se mouvoir sans perdre l’équilibre.

7. Déshydratation et déséquilibres électrolytiques

Une déshydratation sévère ou des déséquilibres dans les niveaux d’électrolytes (comme le sodium et le potassium) peuvent affecter la fonction musculaire et neurologique, menant à des problèmes d’équilibre. Ces conditions peuvent survenir rapidement et nécessitent une intervention médicale immédiate.

8. Maladies infectieuses

Certaines infections bactériennes ou virales, telles que la maladie de Lyme ou la méningite, peuvent influencer la capacité d’un chien à maintenir son équilibre. Ces maladies peuvent causer une inflammation dans diverses parties du corps, y compris le système nerveux central.

9. Vieillissement et troubles dégénératifs

À mesure que les chiens vieillissent, ils peuvent développer des conditions dégénératives telles que la maladie dégénérative du disque intervertébral ou l’arthrite, qui affectent leur mobilité et leur équilibre. La démence canine, connue sous le nom de dysfonctionnement cognitif, peut également entraîner des changements dans la perception et la coordination.

💡 A lire aussi : Démence chez le chien : Le CBD une bonne idée ?

10. Anomalies congénitales

Certains chiens naissent avec des anomalies congénitales qui affectent leur équilibre, comme des malformations de l’oreille interne ou des déficiences neurologiques. Ces conditions peuvent être diagnostiquées tôt dans la vie du chien et nécessiter une gestion continue.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Identifier la cause exacte de la perte d’équilibre chez un chien peut être complexe et exige souvent une série de tests diagnostiques. Collaborer étroitement avec un vétérinaire est essentiel pour déterminer la meilleure stratégie de traitement pour aider votre compagnon à quatre pattes à retrouver une vie normale et active.

Notre équipe éditoriale

Experte en santé animale, elle intervient comme spécialiste des médecines douces auprès d’intervenants du monde animalier. Rédactrice pour des médias du domaine vétérinaire, elle est également l’auteur d’un livre de référence en phytothérapie animale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.