INTERVIEW : Dr Audrey Caix, Vétérinaire Holistique

Audrey Caix médecine vétérinaire traditionnelle chinoise cote d'azur

Acupuncture, phytothérapie chinoise, diététique chinoise, Tui-Na… les médecines vétérinaires holistiques se démocratisent chaque jour un peu plus auprès des parents d’animaux.

Pour rétablir l’équilibre, soulager des douleurs, aider le corps à guérir et à combattre la maladie, etc. ces médecines dites douces offrent une approche globale, et ont pour objectif de favoriser la santé ainsi que le bien-être de nos fidèles compagnons (chats, chiens, mais aussi chevaux, nacs…)

Mais en quoi consistent-elles exactement ? En quoi diffèrent-elles des thérapies traditionnelles ? Comment se passe une séance de médecine vétérinaire alternative ?

Pour comprendre ces pratiques vétérinaires naturelles, Botaneo est parti à la rencontre de ces professionnels de la santé animale qui se sont formés pour aider naturellement nos animaux au quotidien, sans forcément passer par des traitements agressifs.

Voici le troisième portrait de notre série, “Dans les coulisses de la médecine vétérinaire au naturel”, avec l’interview du Dr Audrey Caix, vétérinaire holistique, spécialisée dans la médecine chinoise traditionnelle.

 


Interview – Dr Audrey Caix, Vétérinaire Holistique 


 

 

Bonjour Dr Caix, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Audrey Caix.

Dès mon plus jeune âge, j’ai toujours voulu soigner et venir en aide aux animaux.

Une grande envie de pouvoir comprendre leurs émotions, leurs souffrances et leurs désirs.

Dans les années passées en ayant côtoyé différentes rencontres, j’ai eu cette impression rédhibitoire, que les animaux sont souvent incompris et rabaissés à des êtres sans conscience et ressenti.

J’aimais l’idée qu’un jour je pourrais leur apporter une voix d’une meilleure compréhension.

Le slogan qui m’a guidée dans la profession c’est ; « Etre médecin c’est soigné les humains, alors qu’être vétérinaire c’est soigné l’Humanité. »

Quelles études avez-vous suivies ?

Diplômée vétérinaire en 2016, je pratique en tant que vétérinaire généraliste pour petits animaux.

Mon expérience personnelle et professionnelle de tous les jours m’a progressivement amenée à m’intéresser aux médecines holistiques et complémentaires, plus particulièrement à la médecine vétérinaire traditionnelle chinoise (MVTC).

J’ai décidé de me spécialiser en acupuncture vétérinaire au Chi Institute of Europe de Madrid en 2018.

En 2019, après un travail de diplôme, j’ai obtenu mon titre de CVA (Certified Veterinary Acupuncturist).

Depuis, je continue à approfondir mes connaissances dans les autres branches de la MVTC (pharmacopée chinoise/herbologie, nutrition et Tui-Na).

Pourquoi choisir de se tourner vers les médecines naturelles pour animaux ?

En finissent mes études vétérinaires, je suis restée avec un manque dans l’approche vers l’animal, le regard non individualisé, le manque d’approfondissement et de soutien pour le bien-être des animaux gériatriques ou souffrants de maladies chroniques.

A la fin de mes études, j’ai donc suivi un vétérinaire qui pratiquait une médecine alternative.

J’ai été conquise par les résultats et l’approche individualisée.

J’aimais l’idée de prendre le temps avec le client et l’animal, ainsi que d’analyser l’animal dans son ensemble avec le rapport à l’environnement.

D’où vient cette envie d’ouvrir un cabinet vétérinaire holistique ?

L’envie m’est venue avec le manque de compréhension, d’épanouissement dans le milieu vétérinaire et la difficulté de proposer différentes approches et d’évoluer dans un quotidien hebdomadaire.

La nécessité de créer une structure est un pilier pour pouvoir supporter toutes nouvelles approches complémentaires qui viendront enrichir et consolider au fur et à mesure la médecine holistique et intégrative.

Présentez-nous vos différentes approches (principes de base de l’acupuncture, phytothérapie chinoise, diététique chinoise et Tui-Na…) ?

L’acupuncture est une technique ancienne de plus de 3000 ans qui consiste à insérer des aiguilles dans des points très précis du corps, les points d’acupuncture.

En médecine chinoise, toute maladie est considérée comme un déséquilibre du corps.

Les aiguilles insérées selon un protocole très précis et propre à chaque patient lui permettent de rééquilibrer son corps et de se soigner par lui-même.

Contrairement à la médecine occidentale, la médecine chinoise se focalise sur le corps dans sa globalité !

Le traitement ne se concentre pas uniquement sur l’organe malade, mais cherche d’où débute cette dysharmonie qui crée cette maladie.

L’idée est de réajuster les relations entre tous les organes en travaillant sur le système des méridiens dans lequel circule l’énergie vitale qui est appelé le « Qi ».

Les herbes chinoises font partie de la grande famille de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

En Chine, les plantes médicinales constituent un « trésor national » et sont très largement utilisées, de manière tant préventive que curative.

Leurs utilisation est complémentaire à l’acupuncture.

Le choix des formulations est spécifique aux débalancements précis diagnostiqués selon l’examen.

La diététique chinoise va permettre de réajuster l’équilibre énergétique, en fonction des saisons, mais aussi de sa constitution, de la, ou des pathologies constatées pendant l‘examen.

Le Tui Na est un massage thérapeutique qui permet de relancer la circulation du Qi, l’énergie vitale, pour détendre des tensions musculaires ou de dénouer des blocages.

Quel regard porte la médecine vétérinaire conventionnelle sur les approches alternatives ?

Un regard critique et très fermé d’esprit.

Malgré mes formations, mes prospectus et mes initiatives de rencontres avec mes collègues, ils gardent une idée forgée d’une pratique ésotérique et non pas d’une médecine réelle et complémentaire.

Ce constat s’explique par le fait que nos études vétérinaires sont fondées essentiellement sur des faits scientifiques.

Dès lors, il est extrêmement difficile de faire comprendre qu’il existe une énergie vitale, qui peut être une cause majeure de maladie.

Sentez-vous un intérêt croissant pour les médecines vétérinaires douces ? Une évolution des mentalités ? Pourquoi à votre avis ?

Oui il y a une évolution, lente mais présente et certaine.

Souvent, les clients intéressés ont eu un contact, une expérience personnelle antérieure avec une médecine douce.

Il y a de plus en plus d’intérêts vers le bien être de l’animal, leurs émotions, la naturopathie et la recherche d’alternative à des cas complexes et incurables.

En ayant suivi des vétérinaires pratiquant une médecine alternative dans différents pays (Italie, Bulgarie, Espagne, Finlande, Etats-Unis), j’ai pu observer une nette ouverture de mentalité et un intérêt bien plus grand que celui de nos collègues en France.

Il est certain que leur soutien joue un rôle primordial dans cette évolution des mentalités et des soins.

Comment se passe une consultation type ? Sur quels points se différencie-t-elle d’une consultation « classique » ?

La consultation commence dès l’entrée de l’animal dans la salle de consultation.

Je cherche à déterminer sa constitution (c’est-à-dire son élément – bois, feu, terre, métal ou eau), ce qui me permettra de savoir quelle approche et quel contact seront les plus appropriés.

Puis cette constitution nous aidera à déterminer sur quels éléments l’animal sera le plus sensible et quel traitement sera le plus approprié.

Par la suite, vient l’anamnèse, qui est plus approfondi en consultation holistique par rapport à la consultation « classique ».

Je prends également en compte l’alimentation, le cadre de vie et l’activité physique ainsi que psychique.

Ensuite, j’examine le pouls, la couleur, l’aspect et l’humidité de la langue et la réactivité de points très spécifiques à la palpation du corps de l’animal.

En fonction du ou des diagnostics, je choisis la ou les techniques appropriées pour traiter le plus efficacement possible.

Combien de temps ça dure ? Combien de séances sont nécessaires ?

La durée du traitement d’acupuncture dépend des symptômes et de la réponse individuelle.

Les séances peuvent durer de 10 à 40 minutes selon le problème à traiter.

Une réponse positive est souvent constatée dans les 3 à 6 premiers traitements et parfois plus tôt selon les conditions.

Les situations aiguës ou subaiguës nécessitent rarement plus de deux séances.

Le passage à la chronicité (au-delà de 3 à 4semaines) nécessite au moins 3 à 4 séances à 1 ou 2 semaines d’intervalle.

Un entretien mensuel, trimestriel ou semestriel peut être nécessaire dans le cas d’affection chronique.

Votre plus beau souvenir professionnel ?

Mon plus beau souvenir c’est d’avoir vu un chien paralysé après quelques séances d’acupuncture faire quelques pas, alors que la médecine conventionnelle avait baissé les bras.

Ce petit miracle fut pour moi un déclic pour un désir futur de pouvoir venir en aide pour tous ces cas dont la médecine conventionnelle est bloquée.

3 conseils « bien-être » pour les propriétaires de chiens et chats qui nous lisent ?

  • Une activité physique et psychique au quotidien est très importante pour la santé de vos animaux. Les sortir pour leur besoins, n’est pas leur seul besoin ! Un contact avec la nature apporte un bien-être et une harmonie.
  • Dans cette approche holistique, chaque organe du corps a non seulement un rôle physique, mais exerce également une “fonction de filtration de nos émotions”. La Tristesse/Anxiété, la Peur, la Colère, la Joie sont les émotions essentielles qui peuvent engendrer des déséquilibres de l’esprit mais aussi du corps.
  • Le repas est au quotidien le geste santé. L’art de préserver la santé et d’augmenter la longévité est aussi de rester en connexion avec ce que produit la nature, à chaque saison.

Où peut-on vous retrouver si l’on souhaite faire appel à vous ?

J’ai un cabinet itinérant en médecine vétérinaire holistique.

Je propose des consultations en clinique ou à domicile dans les Alpes Maritimes, le Var et Monaco.

Vous pouvez trouver toutes les informations sur mon site www.holi-vet-azur.fr et sur ma page Facebook Holi-Vet Azur.

2 Commentaires sur “INTERVIEW : Dr Audrey Caix, Vétérinaire Holistique

  1. Michel CHARTIER says:

    Bonjour,
    Mon chien cairn terrier Hugo de 8 ans et 7 mois souffre de gastrite chronique. Ayant été traité par ma véto il me semble que cela se soit calmé. Après un passage de 3 jours en clinique spécialisée et après un batterie examens les résultats sont tombés pour la gastrite c’est plutôt stationnaire le problème est qu’il a une fonte des muscles temporaux masticateurs cela en résulte d’une maladie auto immune d’après les résultats du labo. Ma véto m’a proposé un traitement chimique de 6 mois sans garantie de résultat forcément je ne suis pas trop d’accord en même temps il semblerai que la dite maladie soit en standby en ce moment.
    Ma question est: est ce que vos produit de votre boutique serait bénéfique pour mon chien j’ai cru voir qu’éventuellement cela pouvait être bénéfique sur les maladie auto immune et sur le système immunitaire.
    Merci de me lire
    Cordialement
    Michel Chartier
    J’ai rendez vous avec ma véto mardi 20 je lui parlerai de votre produit.

    • Audrey Costa says:

      Bonjour Monsieur,

      Je vous remercie pour votre message. Nous vous avons donc répondu par message privé, suite à l’envoi de votre mail en parallèle.
      Cordialement,
      Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Solution de paiement Moneytigo pour WooCommerce