La vaseline pour les coussinets de mon chien ?

La vaseline, ou gelée de pétrole, ou pétrolatum est une substance (généralement de couleur blanche), onctueuse, extraite du pétrole.

Elle constitue une sorte de pommade hydratante, et est utilisée depuis des siècles (fin 19e) aussi bien chez l’homme que chez les animaux.

En raison de son origine – issue du pétrole – la vaseline connaît une certaine méfiance de la part de certains parents de chiens et de chats.

Pourtant, ce corps gras minéral ne présente aucune dangerosité particulière pour nos amis à 4 pattes, lorsqu’utilisé correctement !

Alors… oui, vous pouvez appliquer de la vaseline sur les coussinets de votre chien, mais à certaines conditions.

Voici comment utiliser cette solution pour coussinet.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Bienfaits de la vaseline sur les coussinets de mon chien 

La vaseline possède de nombreuses vertus cosmétiques.

Elle est avant tout émolliente (amollit, adoucit les inflammations cutanées).

En cas de rougeur, de gonflement, de douleur, elle est ainsi parfaitement indiquée.

La vaseline a aussi des propriétés cicatrisantes.

Vous pouvez l’appliquer sur les brûlures, les plaies ou les lésions de votre petite boule de poils (sous validation de votre vétérinaire).

Cette huile minérale est également utilisée dans le traitement de certaines dermatoses canines : eczéma atopique, prurit ou démangeaisons vives.

Isolante, la vaseline crée un film protecteur au-dessus de la peau et protège votre meilleur ami du froid et de l’humidité.

Sur les coussinets, spécifiquement, elle améliore la résistance de cette partie inférieure des pattes de certains animaux (chiens, chats, loups, renards…) et favorise la cicatrisation en cas de lésions.

La gelée de pétrole restaure les tissus lésés, elle agit comme une crème réparatrice.

Grâce à ses multiples applications, la vaseline est aujourd’hui la base la plus courante des pommades.

Elle a par ailleurs l’avantage d’être accessible (comptez 4 € pour un flacon de 75 ml), se conserve aisément (la vaseline ne rancit pas) et révèle peu, voire aucun effet secondaire.

Quel pétrolatum utilisé ?

Il est conseillé de se tourner vers la vaseline blanche, purifiée, hypoallergénique.

Comment utiliser la vaseline sur les coussinets de mon chien ?

L’usage de la vaseline est assez simple.

En application topique, administrez directement le produit sur les coussinets de votre animal — chien ou chat, à l’aide de vos mains.

Vous pouvez utiliser la vaseline pour traiter une coupure ou une fissure, mais aussi en prévention pour renforcer les coussinets et éviter les craquèlements.

Avant chaque promenade, appliquez ainsi de la vaseline — ou toute autre crème à visée protectrice — sous les pattes de votre compagnon.

Et après les balades, vérifiez l’état de ses coussinets.

Si vous décelez une plaie, commencez par la rincer à l’eau propre et douce.

Ôtez ensuite les éventuels corps étrangers qui y sont coincés : morceau de végétal, de verre ou de métal, avec une pince à épiler, puis appliquez une solution antibactérienne (ex. Bétadine) pour désinfecter.

La blessure est trop profonde, saigne abondamment ?

Réalisez un pansement compressif — avec un bout de linge propre et du sparadrap — puis conduisez Médor ou Fifi chez le vétérinaire.

Vous pourrez ensuite vous servir de votre bonne vieille vaseline lors des différents changements de pansement pour soigner les coussinets de votre compagnon canin ou félin.

Vaseline pour chien : quelles précautions d’emploi ?

La gelée de pétrole (malgré son nom) n’est pas nocive en application externe chez les animaux.

Cependant, ingérée suffisamment, elle devient toxique et peut causer des maux d’estomac et des troubles digestifs tels que les vomissements et les diarrhées.

Vous l’aurez compris, les précautions d’emploi en matière d’utilisation de la vaseline chez le chien consistent essentiellement à empêcher l’animal de lécher le soin sur sa peau ou ses pattes.

Pour cela, utilisez une collerette vétérinaire ou un collier élisabéthain.

A lire aussi : Comment empêcher un animal de se lécher ?

Quelles sont les alternatives naturelles à la vaseline ?

Vous pouvez remplacer la vaseline, au choix, par :

  • L’huile de coco 
  • Le beurre de cacao 
  • Le beurre de karité

D’origine végétale, ces produits naturels hydratent tout aussi bien que la vaseline, et s’avèrent tout aussi efficaces pour soigner les lésions cutanées et encourager la cicatrisation.

La marque Botaneo a notamment créé un baume protecteur, nourrissant et apaisant à base d’ingrédients 100% naturels. Huile de coco, beurre de karité, extrait de chanvre et cire d’abeille combinent ainsi leurs bienfaits dans le soin pour coussinets BotaBalm, à découvrir en cliquant ici.

A lire aussi : Avis : Crème Nivea sur les coussinets du chien

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment prendre soin des coussinets de mon chien en hiver ?

L’hiver est une saison particulièrement rude, aussi bien pour l’humain que pour l’animal.

Pour des coussinets en bonne santé pendant la période hivernale, vous pouvez appliquer des astuces toutes simples, mais redoutablement efficaces.

1. Raser les poils situés entre les coussinets du chien

Il peut être tentant de conclure que les poils localisés entre les coussinets de nos animaux de compagnie agissent comme une couverture naturelle pour les protéger du froid et de la neige. Que nenni !

Un tel revêtement favorise en réalité la formation de petites boules de neige, et parfois de glaces dures, entre les orteils des chiens et des chats.

Cette accumulation réduit la mobilité de nos petits compagnons : ils se déplacent avec difficulté et ont mal.

Raser les poils situés entre les coussinets de son chien est donc une chose à faire pour prévenir ce type d’inconfort hivernal.

2. Appliquer de la gelée de pétrole sur les coussinets avant chaque sortie

La vaseline servira de film protecteur et empêchera la neige de s’entasser sur les pattes de l’animal. Pour une solution plus naturelle, préférez toutefois le baume de Botaneo au beurre de karité, huile de coco, cire d’abeille et extraite de chanvre.

3. Laver les pattes de l’animal après chaque sortie

En plus des accumulations de neige et de glace évoquées plus haut, les pattes des canidés sont confrontées, entre décembre et février, aux :

  • Dépôts de sel 
  • Et agents de déglaçage chimiques et de fonte de la neige répandus sur la chaussée

Ces éléments ne sont pas sans risque : ils peuvent occasionner des brûlures cutanées et craqueler les coussinets. 

Vous comprenez maintenant pourquoi il est conseillé de rincer (et sécher doucement) les pattes de l’animal — à l’eau tiède — après chaque sortie ?

Vérifiez aussi s’il y a des inflammations, des entailles ou des rougeurs sous les pattes de votre compagnon, puis appliquez, quoi qu’il en soit, une petite quantité de gelée de pétrole pour hydrater les coussinets et stimuler la réparation des microfissures.

4. Offrir une paire de bottes à son chien

Il ne nous viendrait jamais à l’idée de passer la saison hivernale pieds nus. Les animaux, eux, ont l’habitude de cet exercice. Mais cela demeure dangereux — pour les raisons évoquées ci-dessus.. 

Lorsqu’elles sont confortables, les bottes pour chiens peuvent aider votre toutou à mieux vivre l’hiver. Choisissez-les simplement à la bonne taille, optez pour des modèles imperméables, évidemment.

Par manque d’habitude, les chiens peuvent se montrer réticents au début, c’est normal. Quelques mètres plus tard, ils apprécieront néanmoins la protection que ces accessoires offrent contre l’hostilité de l’environnement.

Pour les maîtres qui ont du mal à faire adopter les chaussures à leur chien, vous pouvez essayer cette technique :

  • Préparez-vous pour votre promenade.
  • Mettez les bottes à votre compagnon. Sortez aussitôt que cela est fait.
  • Commencez la balade par un petit jogging.
  • Avancez plus rapidement avec votre chien.
  • Puis allez-y à votre rythme. 

Plus votre canidé se déplacera en chaussures, plus il les tolèrera et ne rechignera plus à l’idée de les porter. Stimulé par l’environnement et son envie de sortir, il ne sera même plus intéressé par son nouveau style hivernal.    

A lire aussi : Comment protéger mon chien du froid en hiver ?

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Coussinets du chien : quel rôle ? 

Les coussinets désignent la partie — de couleur sombre — située en dessous des pattes du chien.

Naturellement résistants et recouverts d’une corne épaisse, ils sont aussi sensibles, et soumis à rude épreuve, en raison de leur contact direct avec le sol. 

Quel rôle jouent-ils ?

Les coussinets permettent principalement au chien de se déplacer, même sur des surfaces hostiles telles que la neige ou les chemins pierreux. C’est l’équivalent d’une chaussure particulièrement solide pour l’homme.

Les coussinets des chiens :

  • Protègent les pattes de l’animal (contre la chaleur, le froid, le gel…) 
  • Sont antidérapants 
  • Favorisent la motricité.

A lire aussi : Recette : Baume hydratant maison pour coussinets – chien

Coussinets du chien : comment en prendre soin ?

Les coussinets de votre toutou sont très robustes, mais pas imparables.

Ils recouvrent une sous-couche d’épiderme vulnérable, et renferment de nombreuses terminaisons nerveuses, ce qui explique pourquoi nombre de nos amis à 4 pattes n’aiment pas être touchés à cet endroit.

Comme nous l’avons vu, les coussinets constituent l’unique élément de contact entre le chien et le sol. Ils sont de fait exposés à différents problèmes potentiels : plaies, engelures, brûlures, etc.

À savoir : les blessures et crevasses du coussinet sont très douloureuses pour le chien. Elles peuvent provoquer des claudications, et s’infecter si rien n’est fait.

Afin d’entretenir, de protéger et de soigner les coussinets de votre toutou, vous pouvez, outre les conseils délivrés dans les sections précédentes, respecter les indications données ci-dessous :

  • Contrôlez régulièrement l’état des coussinets de votre compagnon.
  • Apprenez à interpréter les signes de douleur au niveau de la patte : léchage nerveux, patte maintenue en l’air, boiterie…
  • Évitez de faire sortir votre petite boule de poils lorsque les conditions climatiques sont trop rudes.
  • Faites la chasse aux épillets (microrésidus d’herbe séchée et pointue) qui s’infiltrent discrètement dans les pattes de nos petits compagnons.
  • Ayez toujours une boîte à pharmacie. Celle-ci doit contenir, à minima, du désinfectant, des compresses, des bandages, de la vaseline — ou une huile végétale —, et une pince à épiler pour retirer les corps étrangers tels que les épillets.
  • N’oubliez pas le suivi régulier chez le vétérinaire.

Pour plus de conseils sur comment protéger les coussinets de votre chien, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.