Chat du Bengal : Traits physiques, caractère et soins

chat bengal photo

Grande race athlétique, le Bengal s’attache étroitement à ses congénères et est un ami loyal à la personnalité douce.

Mais le Bengal est tout sauf un chat de salon. C’est une race sportive, énergique et gracieuse, et leur corps musclé donne l’impression que les Bengals sortent tout droit de la jungle.

Si vous arrivez à satisfaire les besoins en exercice du Bengal, vous aurez un chat intelligent et affectueux qui peut vous tenir en haleine.

Lisez la suite de cet article pour tout savoir de cette race si particulière, qui figure parmi les 3 préférées des français !

 

Aperçu de la race et attributs physiques

Les caractéristiques du Bengal

  • Poids : entre 3 et 5 kg (mâles et femelles)
  • Couleur des yeux : bleu, bleu-vert, vert, noisette, etc.
  • Espérance de vie : 9 à 13 ans
  • Besoins d’attention : élevés
  • Perte de poil : faible
  • Pelage : poil court, brillant et lisse
  • Robe : Brune
  • Allergène : oui
  • Besoins généraux en toilettage : modérés

A lire aussi : Chat main Coon ; Tout savoir sur la race 

L’apparence unique des chats du Bengal

Les chats Bengals sont une race légère et agile et pèsent généralement entre 3 et 4 kilos.

Ils sont appréciés pour leur pelage dense et court qui présente des motifs audacieux dans différentes nuances de brun, d’argent et de neige. Leur fourrure est très douce au toucher, un peu comme les poils d’un lapin.

La forme et la corpulence du Bengal sont similaires à celles de son ancêtre sauvage, avec une tête large, légèrement plus longue que large, des pommettes hautes et des oreilles de taille moyenne à base large.

Le nez doit être grand et large, avec une peau légèrement bouffie, et le museau large et arrondi, avec des babines proéminentes créées par les canines largement implantées.

Ses grands yeux ovales sont légèrement inclinés et peuvent être dans des nuances profondes de doré, de vert ou de noisette, voire de bleu ou de bleu-vert.

Le corps est long, lisse et musclé, avec des pattes fortes – les pattes postérieures étant un peu plus longues – et des coussinets larges et arrondis. La queue doit être de longueur moyenne et épaisse.

La fourrure courte, dense et pelucheuse doit être douce au toucher et très luxueuse, et ne ressemble à aucune autre fourrure de chat..

chat du bengal savoir comprendre vétérinaire

 

Les motifs de la robe du Bengal

Il existe deux grands types de pelage pour le Bengal : tacheté et marbré. Le visage et la tête présentent des motifs spectaculaires : des lunettes autour des yeux, un M sur le front, des stries et des tâches qui courent sur la tête et les épaules.

Comme leur fourrure est très courte, ils n’ont besoin que d’un brossage hebdomadaire pour éliminer les poils perdus et les cellules mortes.

Chez les Bengals tachetés, les tâches peuvent varier en taille et en forme, mais doivent être grandes et bien formées, réparties au hasard ou en alignement horizontal.

Elles peuvent également consister en des rosettes formées par un cercle autour d’un centre plus clair.

Les tâches doivent bien contraster avec la couleur de fond, ce qui donne un contour net aux taches.

Les pattes peuvent présenter des lignes horizontales brisées et des tâches (parfois jusqu’aux orteils tachetés), et la queue doit présenter des anneaux, des stries et/ou des taches sur toute sa longueur, se terminant par un bout uni.

Chez les Bengals marbrés, le motif du corps présente des tâches ou des stries tourbillonnantes qui ne sont pas symétriques et donnent l’impression de marbre, et ne doit pas être similaire à un tabby classique ou maquereau normal.

Comme pour les marbrés, le contraste des marques avec la couleur de fond doit être bien défini.

Enfin, il existe des Bengals très rares, au pelage blanc, appelés Bengals des neiges ou “snows”.

Leur couleur de fond est ivoire à crème, avec des marques de couleur anthracite à brun clair ou foncé. Les variétés “snows” présentent un magnifique effet de poussière de perle sur leur pelage.

Origines et histoire du chat du Bengal

Avec son pelage tacheté distinctif et sa grande taille, le Bengal ressemble à un chat sauvage qui rôde, mais bien que l’un de ses ancêtres soit le petit léopard d’Asie, c’est un chat domestique à part entière.

Origines de la race

Les Bengals tirent leur nom du nom scientifique du chat léopard d’Asie, Felis Bengalensis. Ils sont issus de croisements entre un chat léopard d’Asie – que l’on pouvait acheter en animalerie dans les années 1950 et 1960 – et des chats domestiques à poil court.

La beauté des chats sauvages a toujours attiré l’attention des gens, si bien que des efforts ont été faits pour accoupler l’un des chats sauvages à un chat domestique afin d’obtenir un chat domestique d’apparence sauvage, mais au tempérament doux.

Jean Mill, une éleveuse de Californie, a été la première à effectuer un tel croisement dans les années 1980, mais non pas parce qu’elle voulait créer une nouvelle race.

Elle avait acquis un chat léopard et lui avait juste permis de tenir compagnie à un chat noir pour qu’il ne se sente pas seul.

Mais à sa grande surprise, les deux espèces se sont accouplées et des chatons en ont résulté.

Environ à la même époque, le Dr Willard Centerwall croisait des chats léopards d’Asie avec des chats domestiques à l’Université de Loyola. Les chats léopards étant résistants au virus de la leucémie féline, les chercheurs ont voulu savoir si cette caractéristique pouvait être transmise à la descendance hybride.

A lire aussi : Chat Angora ; tout savoir sur la race

Les Bengals aujourd’hui

Les chats Bengals sont si recherchés qu’une femme britannique a payé plus de 50 000 $ pour son chat Bengal en 1990, le surnommant la ” Rolls Royce ” des compagnons félins.

Le Bengal était au début une race controversée, et, dans une certaine mesure, elle le reste aujourd’hui, car certains craignent que davantage de chats sauvages soient utilisés pour l’élevage domestique, et que la partie sauvage du Bengal ne puisse jamais être véritablement éliminée du chat domestique.

Néanmoins aujourd’hui les Bengals sont considérés comme faisant partie intégrante des chats domestiques, et tout Bengal acheté doit être éloigné d’au moins quatre générations de tout ancêtre de lignée sauvage.

Prix du chat du Bengal

Le prix d’un chat du Bengal varie entre 1 000 et 3 000 euros. Les soins annuels coutent quant à eux 300 à 600 euros.

Spray Calmant pour chat et friandises apaisantes pour chat - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Spray Calmant pour chat et friandises apaisantes pour chat - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Meilleur produit calmant pour chat - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHAT NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Santé et soins du chat du Bengal

L’espérance de vie typique d’un chat Bengal est de 9 à 15 ans, et c’est une race relativement saine.

Cependant, comme pour tous les chats, ils présentent quelques problèmes de santé que vous devez garder à l’esprit avant d’acheter un nouvel animal. Nous allons voir également ce qu’il en est du toilettage pour cette race.

Besoins vitaux des chats du Bengals

La stimulation mentale est la clé d’un chat Bengal heureux. Commencez par présenter votre chaton à d’autres personnes, à des enfants, à des animaux, à la voiture, et même à une laisse et un harnais pour les sorties à l’extérieur.

Parce qu’ils sont très intelligents, les Bengals ont besoin d’un large éventail d’expériences pour rester occupés, alors travaillez avec eux tôt et souvent.

Il est également utile de fournir de nombreux jouets pour chats et de les faire tourner toutes les quelques semaines pour que votre chat ne s’ennuie pas.

Les propriétaires doivent avoir au moins un arbre à chat pour ce grand minou, ainsi que de nombreux jouets pour le distraire pendant votre absence. Et si vous passez de longues heures loin de chez vous, avoir un deuxième chat est une bonne idée pour aider à garder votre animal amusé et occupé.

Enfin le Bengal a une forte propension à la chasse et aime observer les oiseaux, les écureuils et les autres animaux depuis l’intérieur de votre maison. Comme il aime jacasser à la fenêtre, c’est une bonne idée d’installer un perchoir en moquette (ou deux) pour lui donner un point de vue confortable.

Le toilettage

Prendre soin du pelage d’un Bengal est facile : il suffit de le brosser une fois par semaine pour que son pelage soit en parfait état. Et comme ils aiment tellement l’eau, un bain occasionnel peut être quelque chose qu’ils attendent avec impatience.

L’entretien régulier des dents et des griffes est également important, comme pour toute race de chat. Brossez les dents pour prévenir les maladies parodontales. Coupez les griffes toutes les deux semaines.

Enfin, gardez le bac à litière impeccablement propre. Les chats sont très attachés à l’hygiène, et un bac sale peut les inciter à utiliser d’autres endroits de la maison.

Les maladies à surveiller

Le Bengal est généralement en très bonne santé, sans maladies spécifiques à la race ou problèmes de santé liés à leur génétique. Ils ont la même sensibilité aux maladies infectieuses que les autres chats.

Ils n’ont pas non plus besoin d’un régime spécial et ne sont pas des mangeurs difficiles.

Les Bengals sont donc généralement en bonne santé, mais les maladies suivantes ont tout de même été observées dans la race :

  • La neuropathie distale, un trouble du système nerveux qui entraîne une faiblesse. Elle peut apparaître chez les Bengals dès l’âge d’un an. Heureusement, de nombreux chats se rétablissent d’eux-mêmes, bien que quelques-uns rechutent.
  • Le syndrome du chaton à la poitrine plate, une déformation qui peut aller de légère à grave. Les chatons qui survivent jusqu’à l’âge adulte ne présentent généralement aucun signe une fois la maturité atteinte.
  • La dysplasie de la hanche, qui, dans les cas graves, peut entraîner une boiterie.
  • La cardiomyopathie hypertrophique, une forme de maladie cardiaque qui est héréditaire chez certaines races.
  • La luxation de la rotule, une luxation héréditaire de la rotule qui peut aller de légère à grave. Les cas graves peuvent être soulagés par la chirurgie.
  • L’atrophie rétinienne progressive, une maladie oculaire dégénérative

 

Personnalité du chat du Bengal

Bien que de nombreuses personnes considèrent le Bengal comme un chat sauvage qui ne fait que prétendre être domestiqué, cette race est en fait très douce et affectueuse.

Une race affectueuse et familiale malgré ses origines sauvages

Un Bengal ne reste pas sans rien faire lorsque vous rentrez chez vous après une longue journée de travail. Vous pouvez vous attendre à un accueil royal, accompagné d’une sérénade. Ils détestent en effet la solitude et préfèrent la présence humaine ou d’un autre chat ou chien plutôt que la solitude.

A lire aussi : Mon  chat et mon chien ne s’entendent pas ; que faire ?

Les chats du Bengal sont également connus pour être un peu bavards avec leurs propriétaires.

Ils ne miaulent pas excessivement, mais ils sont très forts pour vous dire exactement ce dont ils ont besoin, surtout si c’est “mon bol de nourriture est presque vide” ou “je veux jouer”.

De plus, les Bengals s’entendent très bien avec les enfants, les autres chats et les chiens de la famille.

Le Bengal joue à la balle aussi bien que n’importe quel retriever, apprend facilement des tours et adore l’attention qu’il reçoit des enfants qui le traitent poliment et avec respect. Il est aussi suffisamment intelligent pour s’éloigner des tout-petits, mais il adore les enfants d’âge scolaire, car ils sont à la hauteur de son énergie et de sa curiosité.

La clé, cependant, est la socialisation précoce et l’exposition aux membres de la famille dès le plus jeune âge.

Si vous essayez d’introduire un nouvel animal dans une famille de Bengals plus âgés et déjà bien établi, vous risquez de rencontrer des difficultés.

En revanche, comme beaucoup de chats actifs, les Bengals ont une forte propension à la proie et il ne faut pas leur faire confiance avec des animaux de proie plus petits comme les hamsters, les petits lapins, les cochons d’Inde et surtout les poissons.

Une race extrêmement énergique avec un grand besoin d’exercice

Les Bengals étant une race intelligente et curieuse, ils ont besoin d’une stimulation constante pour garder leur gros cerveau actif. Ils aiment jouer avec des jouets et sont également connus pour aimer l’eau.

Le Bengal est très actif et très intelligent. C’est pourquoi il est agréable de vivre avec lui, mais il peut parfois être difficile. Rien ne lui échappe. Il aime jouer, notamment à la balle, et il est un as pour apprendre des tours.

Il aime aussi grimper et on le retrouve souvent perché au point le plus haut qu’il peut atteindre dans la maison.

Un ou deux grands arbres à chats sont indispensables pour ce félin, tout comme les jouets casse-tête qui mettent son intelligence à l’épreuve.

Si on lui donne suffisamment d’espace pour faire de l’exercice, le Bengal peut maintenir son propre poids sans trop de difficulté.

En revanche, il n’est pas judicieux de laisser les Bengals sortir et se promener en liberté, mais ils peuvent être entraînés à marcher avec un harnais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *