Urgent : apparition de taches noires sur mon chat

Avez-vous remarqué la présence de taches noires sur votre chat ? Ça s’appelle l’hyperpigmentation, et cela correspond à l’apparition de tâches foncées sur les poils ou la peau d’un individu.

Souvent présentes au niveau des muqueuses, ces tâches apparaissent généralement à partir de l’âge d’un an chez le chat.

Mais est-ce dangereux ? Devriez-vous vous inquiéter ? Et surtout, qu’est-ce qui déclenche cette particularité physique ? Réponse maintenant !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Pourquoi mon chat a des tâches noires ? Les causes possibles

La plupart du temps, les tâches noires observées chez nos amis félins se situent sur le museau ou au niveau des muqueuses.

Néanmoins, il est difficile d’identifier soi-même la cause précise de cette soudaine noirceur.

En effet, seul un vétérinaire est en capacité d’établir un diagnostic précis. Et parmi les différentes raisons de l’apparition de taches noires sur les chats, les plus fréquentes sont :

  • le lentigo
  • l’acné féline
  • les allergies et réactions cutanées
  • le mélanome

Zoom sur ces potentielles causes.

1. Le lentigo

Comme nous, humains, les chats peuvent aussi développer un lentigo.

Il s’agit de l’apparition de taches foncées allant du brun au noir, au niveau de la peau, et qui apparaissent en vieillissant chez l’Homme mais qui sont génétiques chez nos minous.

C’est une particularité assez fréquente et qui ne doit surtout pas vous inquiéter.

Le lentigo est dû à une multiplication des mélanocytes (les cellules qui provoquent la pigmentation de la peau) dans l’épiderme, ce qui entraîne un taux de mélanine plus élevé dans la peau, et donc l’apparition de tâches plus ou moins foncées, allant du brun au noir.

Ces tâches sont plus particulièrement observées chez les chats qui ont le pelage roux, crème, calico ou écaille de tortue.

Cependant, n’importe quelle race et couleur de chat peut en développer, car il s’agit avant tout d’une question d’hérédité.

2. L’acné féline

Saviez-vous que nos petits tigres de salon peuvent, eux aussi, avoir des problèmes d’acné ? En effet, ce n’est pas un phénomène rare chez le chat, contrairement à ce que l’on pourrait avoir tendance de croire.

Bien souvent, l’acné laisse apparaître (en plus des tâches) des reliefs et petits boutons au niveau du menton et de la lèvre inférieure.

En fait, c’est le sébum présent à la surface de la peau et qui sèche qui provoque ces tâches noirâtres. Mais sachez que la plupart du temps, l’acné féline n’est pas un phénomène inquiétant.

Cependant, l’apparition d’une grande inflammation avec des papules et des pustules, du pus qui suinte des pores de la peau ou encore des poils qui tombent au niveau de la zone concernée, doivent faire l’objet d’une grande vigilance de votre part.

3. Une réaction allergique cutanée

Si votre chat a accès à l’extérieur, il est tout à fait possible que la survenue de ces tâches soit due à une réaction allergique à différentes choses qu’il croise dehors.

Par exemple, cela peut être une réaction à une certaine plante, un arbre, ou encore à la piqûre d’un insecte. Les tâches noires sur votre chat, surtout si elles sont localisées vers la bouche, peuvent témoigner d’une allergie à un aliment.

Aussi, les chats qui sont un peu plus sédentaires peuvent être allergique à un tissu (si vous avez récemment changé sa couchette, par exemple), d’un produit ménager que vous utilisez souvent en sa présence, ou encore de la présence de certaines bactéries et acariens présents dans leur espace de vie.

Notez aussi que nos amis félins peuvent être allergiques aux puces qui les piquent et courent sur leur pelage.

4. Un mélanome

Les chats sont très bien protégés du soleil grâce à leurs poils, ce qui, contrairement à nous humains, les amène très rarement à développer un (ou plusieurs) mélanome.

En effet, nos compagnons félins ne développent que rarement des mélanomes à cause de fortes expositions au soleil, mise à part les races de sphynx.

Néanmoins, cela n’en exclut pas le risque que cela apparaisse soudainement, que ce soit dû au soleil ou non.

Ce phénomène est dû à un excès de mélanine (pigment) au niveau de la peau, et il forme une grosseur qui est souvent facilement palpable.

Le mélanome peut être de forme bénigne, ou de forme maligne qui peut être, elle, plus préoccupante.

Le mélanome est visible sur les lèvres, le nez, les gencives, la langue, les yeux et les oreilles.

Il peut très vite se propager vers des organes comme les poumons et le foie, c’est pour cela qu’un contrôle chez le vétérinaire s’impose si vous avez vu des tâches noires sur votre chat.

Et aussi… Ce n’est peut-être pas si grave que vous ne le pensez

Si votre chat a des tâches noires sur son pelage, cela peut s’avérer être des puces, ou même de simples crottes de puces !

Évidemment, cette possibilité n’exclut pas l’importance de faire diagnostiquer votre boule de poil par un vétérinaire, afin de confirmer l’origine de ces tâches et de vérifier que votre matou ne risque rien de plus grave pour sa santé.

De même, la présence de plusieurs petites tiques peut aussi être confondue avec de simples tâches noires ou d’autres infections de peau, surtout si elles sont gorgées de sang.

Si c’est ce que présente votre chat, vous pouvez les enlever de son corps à l’aide d’une pince à tiques prévue à cet effet et désinfectée, en tournant bien la tique de manière à ne pas y laisser la tête.

A noter : Il est très important d’enlever les tiques de son animal et de le traiter avec des médicaments anti-puces et tiques qui se trouvent en pharmacie. En effet, les tiques peuvent transmettre la maladie de Lyme, qui est une pathologie très difficile à vivre et qui, bien souvent, s’avère être mortelle. Cependant, si vous remarquez un relief au niveau des tâches noires mais que vous n’êtes pas sûr qu’il s’agisse de tiques, il vaut mieux se rendre chez un vétérinaire pour éviter de faire encourir des risques à votre petite boule de poils.

A lire aussi : Chat Mourant : 10 Comportements & Signes

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Que faire si mon chat a des taches noires ?

Si vous remarquez l’apparition soudaine de tâches noires chez votre chat, il est important de réagir rapidement pour identifier la cause précise de cette soudaine éruption cutanée.

Mise à part s’il s’agit de tiques ou de puces, il n’y a rien que vous puissiez réellement faire pour aider votre chat, si ce n’est de contacter un vétérinaire.

Prenez un rendez-vous chez un vétérinaire

Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, le vétérinaire est la seule personne qui a les capacités d’établir un diagnostic fiable et précis.

C’est pour cela que votre premier réflexe doit être de prendre un rendez-vous chez un de ces professionnels, de manière à traiter rapidement le problème (notamment s’il s’agit d’une infection de la peau).

De même, comme les raisons peuvent être très diverses et avec des conséquences plus ou moins importantes, il est nécessaire de ne pas laisser cette anomalie traîner, et de ne surtout pas vouloir prendre soi-même les choses en main.

Comment est établi le diagnostic ?

Comme expliqué ci-dessus, l’apparition de taches noires ou foncées sur le pelage de votre ami à quatre pattes doit faire l’objet d’une visite chez un vétérinaire, afin de réaliser un diagnostic précis et permettant de soigner son chat. Et pour cela, le vétérinaire aura comme principal outil l’observation.

En effet, c’est généralement à l’œil nu qu’il décèle les raisons de l’apparition de ces tâches noires, mais il peut aussi faire passer des examens cliniques plus poussés à l’animal, telle qu’une prise de sang, une biopsie ou encore une radio (en cas de suspicion de mélanome).

Y a-t-il un traitement ?

La prise en charge de votre chat dépend de l’origine de ses tâches.

En effet, pour le lentigo (qui est la raison la plus courante), il n’y a aucun traitement pouvant être mis en place.

A l’inverse, les autres causes potentielles peuvent faire l’objet d’un suivi et/ou de la prise de médicaments. C’est le cas pour :

  • Les allergies, qui selon leur gravité peuvent être traitées par la prise d’antihistaminiques, ou par des procédés médicaux comme de la désensibilisation.
  • La présence de puces, qui s’estompe facilement avec la prise de médicaments anti-puces et un shampoing si nécessaire.
  • Le mélanome, lui, doit faire l’objet d’une vigilance toute particulière s’il est de forme maligne. Selon sa gravité, il peut nécessiter une intervention chirurgicale afin d’extraire la tumeur. Sinon, lorsque cela reste gérable, elle peut être traitée localement au laser. La prise d’un traitement médicamenteux peut aussi être préconisée afin de soulager les potentielles douleurs et fièvre que peut ressentir l’animal (notamment à cause des lasers).

Quelles conséquences pour mon chat ?

Encore une fois, tout dépend de la cause et de l’intensité de ces tâches.

En cas de lentigo, aucune conséquence ne sera à craindre, étant donné que cette pathologie n’a que des répercussions sur son aspect physique.

En effet, les tâches peuvent petit à petit se répandre vers les coussinets, sur les paupières ou vers l’intérieur des oreilles, mais cela est tout à fait normal.

D’ailleurs, le lentigo ne s’accompagne d’aucun autre symptôme. Toutefois, il est quand même possible qu’une tâche cache l’apparition d’un mélanome, mais cela se produit que dans de rares cas.

Quant au mélanome, comme nous avons pu vous l’expliquer, il peut se propager vers des organes plus importants et créer d’importants soucis de santé (cancer).

Mais ne vous affolez pas, cela arrive rarement étant donné que le mélanome est relativement visible tôt, et qu’il est très bien pris en charge de nos jours.

Concernant les allergies et réactions cutanées, celles-ci sont très bien prises en charge et peuvent s’estomper facilement à l’aide de crèmes et de traitements médicamenteux.

Néanmoins, il ne faut pas les laisser traîner au risque de développer des maladies et infections de peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.