Chat Mourant : 10 Comportements & Signes

Lorsqu’il est sur le point de mourir, le chat adopte un comportement différent et certains signes doivent vous alerter, qu’il soit trop tard ou non pour intervenir.

Votre compagnon n’est malheureusement pas éternel et, récemment, vous avez remarqué que quelque chose n’allait pas chez lui ? Cet article vous présente le comportement d’un chat mourant et les conseils à suivre pour, si nécessaire, le soulager;

 

Comportement d’un chat mourant : 10 signes annonciateurs

Tôt ou tard, vous allez devoir faire face à un évènement tragique et douloureux : la mort de votre chat.

Parfois brutal (accident), le décès de votre compagnon à 4 pattes reste la plupart du temps “prévisible”. Que ce soit à cause d’une maladie ou de la vieillesse, le comportement d’un chat mourant se remarque rapidement.

Depuis quelque temps, vous avez remarqué que votre petite bouille n’était pas dans son assiette.

Avant même que vous ne vous rendiez chez le vétérinaire (chose que vous devrez faire), certains symptômes devraient vous mettre la puce à l’oreille.

1. Il ne se déplace plus (ou peu)

C’est un réflexe qu’adoptent la plupart des animaux mourants. Par instinct, lorsqu’il sent qu’il est sur le point de partir, le chat s’isole et ne bouge plus. Il attend patiemment.

De nature curieuse, le chat, quand il est en pleine forme, aime jouer, se déplacer, sauter et être actif. Si depuis quelques jours votre animal de compagnie reste au même endroit, limite ses déplacements ou semble souffrir lorsqu’il bouge, il est en train d’adopter un comportement de chat mourant. Ce changement doit vous alerter.

2. Il a soudainement changé de comportement

C’est un signe qui ne trompe pas. C’est aussi le premier qui doit vous inquiéter. En l’espace de quelques jours, votre chat a complètement changé de comportement ? Il a des sauts d’humeur ? Il semble plus hostile, plus peureux ou plus distant que d’habitude alors qu’il a toujours été câlin et joueur ? Votre petite bouille ne va pas bien, un changement soudain de comportement en dit beaucoup sur l’état de santé des chats.

A lire aussi : Mon chat à peur de tout : Pourquoi & Que faire ?

3. Il se cache dans les moindres recoins

Quand ils se sentent malades ou affaiblis, les animaux (et notamment le chat) se cachent. Il faut bien faire la différence entre un minou qui se cache parce qu’il a peur de tout et un minou qui se cache parce qu’il est mourant. Pour ce faire, vous devez corréler ce symptôme avec les autres.

Si votre félin sent que la fin approche, il va avoir tendance à se cacher partout, même dans les endroits les plus improbables ! Il recherche la tranquillité absolue pour partir en paix. Les chats mourants ne veulent être vus ni par leurs congénères ni par leur maître.

4. Il dort, énormément

Le chat est un animal qui passe son temps à se reposer, entre 12 et 16h par jour en moyenne.

Pourtant, lorsque vous êtes à la maison, il est toujours à vos côtés, prêt à vous câliner, à vous embêter et à jouer avec vous. Alors, certes, un chat qui dort beaucoup ne devrait, a priori, pas vous alarmer…

Cependant, si vous vous apercevez que malgré ses siestes votre animal domestique continue d’être fatigué et a constamment besoin de sommeil, il se peut qu’il adopte un comportement de chat mourant ou qu’il soit malade.

5. Il ne mange plus et ne boit plus

Un chat, un chien, un lapin… Qu’importe : un animal qui ne mange plus est signe que quelque chose ne va pas. La plupart du temps, cela veut dire que votre compagnon est malade ou qu’il ne se sent pas bien. Cela peut être anodin, comme chez un humain, ou plus grave, voire signifier que votre chat est mourant.

Bien qu’il puisse s’agir d’un trouble digestif banal, d’une douleur dentaire ou d’une petite maladie passagère, la perte de l’appétit chez votre félin ne doit pas être prise à la légère. Cela peut aussi être un des comportements d’un chat en fin de vie !

A lire aussi : Mon chat ne mange plus depuis 3 jours

6. Il ne se toilette plus (ou pas correctement)

Le chat est un animal connu pour sa propreté ou par sa capacité à s’auto-nettoyer, et ce, qu’importe la race. La négligence hygiénique est un des comportements du chat mourant.

Les chats sont des félins qui effectuent des toilettes quotidiennes, d’une part parce qu’ils aiment la propreté, d’autre part parce que la toilette les maintient en bonne santé !

Si vous vous rendez compte que votre petite boule de poils n’a plus la force ou l’envie de se laver, cela est mauvais signe. Soit votre chat est malade, soit il est en fin de vie, dans les deux cas vous devriez consulter votre vétérinaire.

A lire aussi : Comment laver un chat : Les meilleures techniques

7. Il ne fait plus ses besoins dans litière

C’est un trouble qui intervient surtout chez les chats destinés à mourir de vieillesse. Comme pour les humains, les organes des chats vieillissent en même temps que ces derniers.

Lorsqu’ils se font vieux, la vessie et les reins peuvent présenter des dysfonctionnements. Combiné à la fatigue, votre boule de poils peut ne plus avoir le temps d’aller jusqu’à sa litière pour faire ses besoins.

Si vous vous apercevez que votre chat urine et fait ses besoins un peu partout dans votre maison, votre animal est peut-être malade ou mourant.

A lire aussi : Comment enlever l’odeur d’urine d’un chat

8. Il souffre d’incontinences

Ce signe annonciateur de la mort d’un chat est directement lié avec le point précédent. Souvent, les chats vieux ou malades ne se rendent même pas compte de leurs incontinences. Ces dernières sont la plupart du temps dû à des maladies comme :

  • la leucémie féline
  • une infection des voies urinaires
  • un cancer de la prostate ou de la vessie
  • une inflammation des intestins
  • des calculs rénaux
  • Des troubles neurologiques

9. Sa respiration est inhabituelle

Respiration haletante, coupée… Vous avez récemment remarqué que votre vieux compagnon à poils présentait des troubles respiratoires, il est essoufflé au moindre effort. Ses organes respiratoires sont probablement touchés et il est possible que votre petite bête n’en ait plus pour longtemps…

Avant de vous rendre chez le vétérinaire et afin d’être sûr que votre chat présente des problèmes respiratoires, écoutez sa fréquence respiratoire pendant quelques minutes. Elle doit être de 20 à 40 respirations par minute.

10. Il a le poil terne

Chez les chiens et les chats, le poil est un excellent indicateur de santé. Si votre animal de compagnie à le poil soyeux, doux et brillant : tout va bien. Il est au top de sa forme !

En revanche, si votre chat a le poil terne et cassant, il y a de quoi s’inquiéter.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Votre chat est mourant, comment le soulager ?

Le verdict du vétérinaire est tombé. Votre fidèle compagnon est mourant… L’idée d’accepter de le perdre est difficile. Mais vous avez à cœur de faire votre maximum pour qu’il parte sereinement et pour que ces derniers instants à vos côtés soient les plus agréables possible.

Plutôt que de vous attrister, profitez des derniers instants à votre chat. Faites en sorte qu’il se sente comme un roi afin de le réconforter.

Pour ce faire, vous allez notamment pouvoir rendre son environnement confortable et le nourrir avec ses aliments préférés.

1. Rendre son environnement confortable et rassurant

  • Réduisez le bruit et les activités autour de votre chat : offrez-lui la tranquillité absolue. Vous pouvez passer de la musique douce et apaisante dans votre maison pour que votre minou se sente en paix.
  • Arrangez son espace de sommeil pour qu’il puisse se reposer confortablement : couvertures, coussins, jouets, peluches… Choyez votre animal de compagnie pour qu’il profite de ses derniers moments. Vous pouvez utiliser un matelas en mousse et pensez à bien le tenir au chaud.
  • Ajustez l’éclairage : en journée, faites en sorte de lui donner accès à une lumière naturelle. La nuit, les lumières doivent donner une ambiance tamisée. Votre chat sera d’autant plus à l’aise.
  • Mettez-lui tout ce dont il a besoin à sa disposition : nourriture, litière, eau… Votre chat n’a sûrement pas la force de se déplacer, pensez donc à mettre en place tout le matériel nécessaire pour un confort absolu.

2. Changer votre façon de le nourrir

  • Préparez-lui des plats savoureux : lorsqu’il n’était qu’un chaton, vous avez probablement volontairement sélectionné avec soin la nourriture que vous lui donniez. Il est grand temps de répondre à ses moindres désirs (saumon, miettes de thon, viande molle, pâté haut de gamme…).
  • Aidez-le à manger : en plus de perdre l’appétit, il se peut que votre félin n’ait plus la force de se nourrir seul. Dans ce cas, mettez la nourriture en bouillie et donnez-la-lui à la petite cuillère.
  • Mettez-lui de l’eau fraîche à disposition.

3. Soulager sa maladie via un traitement vétérinaire

Certaines maladies sont tristement incurables (péritonite infectieuse féline, typhus du chat…). Mais il est possible de ne pas laisser votre matou souffrir avant qu’il ne parte ! Dès lors, il est primordial de faire le point avec votre vétérinaire afin de savoir s’il existe un traitement capable d’atténuer les souffrances de votre animal.

Le traitement, qu’il soit naturel ou médicamenteux, est une solution pour que votre chat ne souffre pas. Qui plus est, il peut permettre de rallonger de quelques mois ou de quelques années l’espérance de vie de votre compagnon.

A lire aussi : Anti-inflammatoire chat sans ordonnance

4. Utiliser des remèdes naturels calmants 

Outre les traitements médicamenteux parfois toxiques et pouvant provoquer de nombreux effets secondaires, les remèdes naturels peuvent aider à améliorer la qualité de vie de votre chat, et l’aider à vivre plus sereinement ses derniers jours.

Le CBD pour chat par exemple est un extrait de chanvre calmant et apaisant. Particulièrement efficace et utile si votre chat est en fin de vie, il est aussi idéal pour atténuer le stress que génère souvent la maladie.

Parmi les bienfaits du CBD :

  • Améliore l’appétit et la digestion
  • Soulage l’inconfort
  • Apaise & détend

A lire aussi : CBD : 3 bienfaits sur les chats âgés

5. L’euthanasie, le dernier recours

L’état de santé de votre chat ne cesse de se dégrader ? Loin d’être une décision facile à prendre, l’euthanasie (fait de donner délibérément la mort) peut s’avérer être une option pour soulager votre animal et l’aider à partir en paix. Si votre animal domestique présente plusieurs signes et comportements de chat mourant, est trop vieux ou atteint d’une maladie incurable qui le fait souffrir, l’euthanasie, après discussion avec votre vétérinaire, peut être un acte bénéfique pour votre animal bien que la décision soit très difficile.

L’euthanasie du chat peut être pratiquée dans certains cas :

  • Il n’est plus possible de soulager votre animal. Il souffre au quotidien.
  • Son grand âge l’empêche de vivre convenablement. Il présente de nombreux symptômes de chat mourant cités ci-dessus.
  • Malgré son traitement médicamenteux et/ou naturel, il n’est plus possible de le soulager.
  • Il ne peut plus vivre seul. Il a besoin d’une assistance constante.

Dans ces cas, il peut être préférable d’avoir recours à l’euthanasie. Vous épargnerez en effet de nombreuses souffrances à votre animal.

Vos questions les plus récurrentes liées à ce sujet

  • Quelle est l’espérance de vie d’un chat ?

En moyenne, les chats vivent entre 12 et 18 ans. Certains peuvent même vivre jusqu’à 20 voire 22 ans.

  • À quel âge un chat est-il considéré comme étant vieux ?

On dit qu’un chat est “senior” lorsqu’il a dépassé les 15 ans et plus. On parle alors de “chat gériatrique”.

  • Quelles sont les maladies les plus courantes chez les chats ?

Les chats sont exposés à de nombreuses maladies, dont certaines mortelles si elles ne sont pas traitées. Les plus répandues sont : la leucémie virale féline, la panleucopénie, le typhus, le coryza, l’immunodéficience, les maladies parasitaires.

  • Quels sont les aliments à éviter à tout prix pour mon chat ?

Certains aliments peuvent être mortels pour votre chat. L’avocat, les oignons, l’ail, le chocolat, le thé et le café peuvent, par exemple, causer la mort de votre chat.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Pour conclure

Vous avez la certitude que votre chat ne va pas bien et qu’il n’en a plus pour longtemps ? Vous avez dorénavant le temps pour anticiper et pour vous préparer correctement à son départ.

Votre boule de poils a adopté un comportement de chat mourant ? N’attendez pas qu’il soit trop tard. Emmenez-le le plus vite possible chez votre vétérinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.