Barion Pixel

Chat Mourant : 10 Comportements & Signes

Lorsqu’il est sur le point de mourir, le chat adopte un comportement différent et certains signes doivent vous alerter, qu’il soit trop tard ou non pour intervenir.

Votre compagnon n’est malheureusement pas éternel et, récemment, vous avez remarqué que quelque chose n’allait pas chez lui ? Cet article vous présente le comportement d’un chat mourant et les conseils à suivre pour, si nécessaire, le soulager;

 

Comportement d’un chat mourant : 10 signes annonciateurs

Tôt ou tard, vous allez devoir faire face à un évènement tragique et douloureux : la mort de votre chat.

Parfois brutal (accident), le décès de votre compagnon à 4 pattes reste la plupart du temps “prévisible”. Que ce soit à cause d’une maladie ou de la vieillesse, le comportement d’un chat mourant se remarque rapidement.

Depuis quelque temps, vous avez remarqué que votre petite bouille n’était pas dans son assiette.

Avant même que vous ne vous rendiez chez le vétérinaire (chose que vous devrez faire), certains symptômes devraient vous mettre la puce à l’oreille.

1. Il ne se déplace plus (ou peu)

C’est un réflexe qu’adoptent la plupart des animaux mourants. Par instinct, lorsqu’il sent qu’il est sur le point de partir, le chat s’isole et ne bouge plus. Il attend patiemment.

De nature curieuse, le chat, quand il est en pleine forme, aime jouer, se déplacer, sauter et être actif. Si depuis quelques jours votre animal de compagnie reste au même endroit, limite ses déplacements ou semble souffrir lorsqu’il bouge, il est en train d’adopter un comportement de chat mourant. Ce changement doit vous alerter.

2. Il a soudainement changé de comportement

C’est un signe qui ne trompe pas. C’est aussi le premier qui doit vous inquiéter. En l’espace de quelques jours, votre chat a complètement changé de comportement ? Il a des sauts d’humeur ? Il semble plus hostile, plus peureux ou plus distant que d’habitude alors qu’il a toujours été câlin et joueur ? Votre petite bouille ne va pas bien, un changement soudain de comportement en dit beaucoup sur l’état de santé des chats.

A lire aussi : Mon chat à peur de tout : Pourquoi & Que faire ?

3. Il se cache dans les moindres recoins

Quand ils se sentent malades ou affaiblis, les animaux (et notamment le chat) se cachent. Il faut bien faire la différence entre un minou qui se cache parce qu’il a peur de tout et un minou qui se cache parce qu’il est mourant. Pour ce faire, vous devez corréler ce symptôme avec les autres.

Si votre félin sent que la fin approche, il va avoir tendance à se cacher partout, même dans les endroits les plus improbables ! Il recherche la tranquillité absolue pour partir en paix. Les chats mourants ne veulent être vus ni par leurs congénères ni par leur maître.

4. Il dort, énormément

Le chat est un animal qui passe son temps à se reposer, entre 12 et 16h par jour en moyenne.

Pourtant, lorsque vous êtes à la maison, il est toujours à vos côtés, prêt à vous câliner, à vous embêter et à jouer avec vous. Alors, certes, un chat qui dort beaucoup ne devrait, a priori, pas vous alarmer…

Cependant, si vous vous apercevez que malgré ses siestes votre animal domestique continue d’être fatigué et a constamment besoin de sommeil, il se peut qu’il adopte un comportement de chat mourant ou qu’il soit malade.

5. Il ne mange plus et ne boit plus

Un chat, un chien, un lapin… Qu’importe : un animal qui ne mange plus est signe que quelque chose ne va pas. La plupart du temps, cela veut dire que votre compagnon est malade ou qu’il ne se sent pas bien. Cela peut être anodin, comme chez un humain, ou plus grave, voire signifier que votre chat est mourant.

Bien qu’il puisse s’agir d’un trouble digestif banal, d’une douleur dentaire ou d’une petite maladie passagère, la perte de l’appétit chez votre félin ne doit pas être prise à la légère. Cela peut aussi être un des comportements d’un chat en fin de vie !

A lire aussi : Mon chat ne mange plus depuis 3 jours

6. Il ne se toilette plus (ou pas correctement)

Le chat est un animal connu pour sa propreté ou par sa capacité à s’auto-nettoyer, et ce, qu’importe la race. La négligence hygiénique est un des comportements du chat mourant.

Les chats sont des félins qui effectuent des toilettes quotidiennes, d’une part parce qu’ils aiment la propreté, d’autre part parce que la toilette les maintient en bonne santé !

Si vous vous rendez compte que votre petite boule de poils n’a plus la force ou l’envie de se laver, cela est mauvais signe. Soit votre chat est malade, soit il est en fin de vie, dans les deux cas vous devriez consulter votre vétérinaire.

A lire aussi : Comment laver un chat : Les meilleures techniques

7. Il ne fait plus ses besoins dans litière

C’est un trouble qui intervient surtout chez les chats destinés à mourir de vieillesse. Comme pour les humains, les organes des chats vieillissent en même temps que ces derniers.

Lorsqu’ils se font vieux, la vessie et les reins peuvent présenter des dysfonctionnements. Combiné à la fatigue, votre boule de poils peut ne plus avoir le temps d’aller jusqu’à sa litière pour faire ses besoins.

Si vous vous apercevez que votre chat urine et fait ses besoins un peu partout dans votre maison, votre animal est peut-être malade ou mourant.

A lire aussi : Comment enlever l’odeur d’urine d’un chat

8. Il souffre d’incontinences

Ce signe annonciateur de la mort d’un chat est directement lié avec le point précédent. Souvent, les chats vieux ou malades ne se rendent même pas compte de leurs incontinences. Ces dernières sont la plupart du temps dû à des maladies comme :

  • la leucémie féline
  • une infection des voies urinaires
  • un cancer de la prostate ou de la vessie
  • une inflammation des intestins
  • des calculs rénaux
  • Des troubles neurologiques

9. Sa respiration est inhabituelle

Respiration haletante, coupée… Vous avez récemment remarqué que votre vieux compagnon à poils présentait des troubles respiratoires, il est essoufflé au moindre effort. Ses organes respiratoires sont probablement touchés et il est possible que votre petite bête n’en ait plus pour longtemps…

Avant de vous rendre chez le vétérinaire et afin d’être sûr que votre chat présente des problèmes respiratoires, écoutez sa fréquence respiratoire pendant quelques minutes. Elle doit être de 20 à 40 respirations par minute.

10. Il a le poil terne

Chez les chiens et les chats, le poil est un excellent indicateur de santé. Si votre animal de compagnie à le poil soyeux, doux et brillant : tout va bien. Il est au top de sa forme !

En revanche, si votre chat a le poil terne et cassant, il y a de quoi s’inquiéter.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Votre chat est mourant, comment le soulager ?

Le verdict du vétérinaire est tombé. Votre fidèle compagnon est mourant… L’idée d’accepter de le perdre est difficile. Mais vous avez à cœur de faire votre maximum pour qu’il parte sereinement et pour que ces derniers instants à vos côtés soient les plus agréables possible.

Plutôt que de vous attrister, profitez des derniers instants à votre chat. Faites en sorte qu’il se sente comme un roi afin de le réconforter.

Pour ce faire, vous allez notamment pouvoir rendre son environnement confortable et le nourrir avec ses aliments préférés.

1. Rendre son environnement confortable et rassurant

  • Réduisez le bruit et les activités autour de votre chat : offrez-lui la tranquillité absolue. Vous pouvez passer de la musique douce et apaisante dans votre maison pour que votre minou se sente en paix.
  • Arrangez son espace de sommeil pour qu’il puisse se reposer confortablement : couvertures, coussins, jouets, peluches… Choyez votre animal de compagnie pour qu’il profite de ses derniers moments. Vous pouvez utiliser un matelas en mousse et pensez à bien le tenir au chaud.
  • Ajustez l’éclairage : en journée, faites en sorte de lui donner accès à une lumière naturelle. La nuit, les lumières doivent donner une ambiance tamisée. Votre chat sera d’autant plus à l’aise.
  • Mettez-lui tout ce dont il a besoin à sa disposition : nourriture, litière, eau… Votre chat n’a sûrement pas la force de se déplacer, pensez donc à mettre en place tout le matériel nécessaire pour un confort absolu.

2. Changer votre façon de le nourrir

  • Préparez-lui des plats savoureux : lorsqu’il n’était qu’un chaton, vous avez probablement volontairement sélectionné avec soin la nourriture que vous lui donniez. Il est grand temps de répondre à ses moindres désirs (saumon, miettes de thon, viande molle, pâté haut de gamme…).
  • Aidez-le à manger : en plus de perdre l’appétit, il se peut que votre félin n’ait plus la force de se nourrir seul. Dans ce cas, mettez la nourriture en bouillie et donnez-la-lui à la petite cuillère.
  • Mettez-lui de l’eau fraîche à disposition.

3. Soulager sa maladie via un traitement vétérinaire

Certaines maladies sont tristement incurables (péritonite infectieuse féline, typhus du chat…). Mais il est possible de ne pas laisser votre matou souffrir avant qu’il ne parte ! Dès lors, il est primordial de faire le point avec votre vétérinaire afin de savoir s’il existe un traitement capable d’atténuer les souffrances de votre animal.

Le traitement, qu’il soit naturel ou médicamenteux, est une solution pour que votre chat ne souffre pas. Qui plus est, il peut permettre de rallonger de quelques mois ou de quelques années l’espérance de vie de votre compagnon.

A lire aussi : Anti-inflammatoire chat sans ordonnance

4. Utiliser des remèdes naturels calmants 

Outre les traitements médicamenteux parfois toxiques et pouvant provoquer de nombreux effets secondaires, les remèdes naturels peuvent aider à améliorer la qualité de vie de votre chat, et l’aider à vivre plus sereinement ses derniers jours.

Le CBD pour chat par exemple est un extrait de chanvre calmant et apaisant. Particulièrement efficace et utile si votre chat est en fin de vie, il est aussi idéal pour atténuer le stress que génère souvent la maladie.

Parmi les bienfaits du CBD :

  • Améliore l’appétit et la digestion
  • Soulage l’inconfort
  • Apaise & détend

A lire aussi : CBD : 3 bienfaits sur les chats âgés

5. L’euthanasie, le dernier recours

L’état de santé de votre chat ne cesse de se dégrader ? Loin d’être une décision facile à prendre, l’euthanasie (fait de donner délibérément la mort) peut s’avérer être une option pour soulager votre animal et l’aider à partir en paix. Si votre animal domestique présente plusieurs signes et comportements de chat mourant, est trop vieux ou atteint d’une maladie incurable qui le fait souffrir, l’euthanasie, après discussion avec votre vétérinaire, peut être un acte bénéfique pour votre animal bien que la décision soit très difficile.

L’euthanasie du chat peut être pratiquée dans certains cas :

  • Il n’est plus possible de soulager votre animal. Il souffre au quotidien.
  • Son grand âge l’empêche de vivre convenablement. Il présente de nombreux symptômes de chat mourant cités ci-dessus.
  • Malgré son traitement médicamenteux et/ou naturel, il n’est plus possible de le soulager.
  • Il ne peut plus vivre seul. Il a besoin d’une assistance constante.

Dans ces cas, il peut être préférable d’avoir recours à l’euthanasie. Vous épargnerez en effet de nombreuses souffrances à votre animal.

Vos questions les plus récurrentes liées à ce sujet

  • Quelle est l’espérance de vie d’un chat ?

En moyenne, les chats vivent entre 12 et 18 ans. Certains peuvent même vivre jusqu’à 20 voire 22 ans.

  • À quel âge un chat est-il considéré comme étant vieux ?

On dit qu’un chat est “senior” lorsqu’il a dépassé les 15 ans et plus. On parle alors de “chat gériatrique”.

  • Quelles sont les maladies les plus courantes chez les chats ?

Les chats sont exposés à de nombreuses maladies, dont certaines mortelles si elles ne sont pas traitées. Les plus répandues sont : la leucémie virale féline, la panleucopénie, le typhus, le coryza, l’immunodéficience, les maladies parasitaires.

  • Quels sont les aliments à éviter à tout prix pour mon chat ?

Certains aliments peuvent être mortels pour votre chat. L’avocat, les oignons, l’ail, le chocolat, le thé et le café peuvent, par exemple, causer la mort de votre chat.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Pour conclure

Vous avez la certitude que votre chat ne va pas bien et qu’il n’en a plus pour longtemps ? Vous avez dorénavant le temps pour anticiper et pour vous préparer correctement à son départ.

Votre boule de poils a adopté un comportement de chat mourant ? N’attendez pas qu’il soit trop tard. Emmenez-le le plus vite possible chez votre vétérinaire.

24 Commentaires sur “Chat Mourant : 10 Comportements & Signes

  1. Prêteur says:

    Bonjour je viens de perdre mon chat de 9 mois je l’est retrouvé morts devant mon portail il étais sorti la veille et au petit matin il était sans vie position latérale yeux et bouche fermer avec un morceaux d’herbe entre les dans sa bouche fermer… je suis triste et ne comprend pas son décès tout allait bien c’était un chat assez actif et nerveux… pouvez vous m’aider svp j ai du mal à faire mon deuil je culpabilise
    Merci d’avance

    • Audrey Costa says:

      Bonjour,

      Tout d’abord, nous sommes navrés de lire votre message et comprenons votre souffrance. Malheureusement, il est très difficile à distance de vous faire un retour sur les causes du décès de votre chat. Il peut s’agir d’une intoxication ou d’un choc, ou d’une tout autre cause encore. Peut-être que votre vétérinaire peut vous éclairer.

      De notre côté, nous pouvons simplement partager votre peine et vous assurer que vous n’avez pas à culpabiliser. Les chats sont des animaux intrépides, curieux, aventuriers, et leur laisser une certaine liberté est une preuve d’amour et de respect de notre part. Malheureusement, le monde extérieur est dangereux et l’exploration de celui-ci peut avoir un prix… Vous n’y êtes pour rien. Ce message que vous nous laissez est une ultime preuve de l’amour que vous lui portiez. C’est tout ce qui compte !

      Vous envoyant tout notre courage,

      Audrey

  2. Johnathan says:

    Merci, pour ce texte
    Ma chatte a 22 ans et a tout les symptômes d’une chatte mourante sauf incontinence.

    Je vais voir le vétérinaire aujourd’hui.

    Je suis très triste, un morceaux de ma vie va partir.

    Je ne console en me disant qu’elle Lily a eux une très belle vie.

    • Nat says:

      Laissez vous porter par les beaux moments que vous avez passé avec elle. Elle vous a sans doute laisse une belle leçon de vie. Toutes mes meilleures pensées

  3. Ljc says:

    Mon petit mimi s’est éteinte hier à l’âge de 17 ans.. je ne fais que culpabiliser parce qu’on a dû l’euthanasier.. elle n’a jamais montré aucuns signes de souffrance, bien que dû à un accident et sa paralysie, elle avait quelques soucis d’estomac.. ça faisait quelques temps qu’elle faisait des crottes sèches et je voulais l’emmener chez le veto mais ça ne s’est pas fait et je m’en veux de ne pas avoir assez prit cela au sérieux.. bien que je pensais que c’était dû à ses croquettes qu’on a changé et ça s’est arrêté.. hier elle commençait à haleter comme les chiens, elle ne voulait plus boire ni manger, elle s’isolait et n’arrivait plus à faire ses besoins toute seule.. je l’ai emmené en vitesse chez le veto (elle avait peur puis s’est très vite calmée une fois que je l’ai aidée à faire ses besoins) qui m’a directement dit qu’elle avait une tumeur.. elle ne comprenait pas ce qu’il se passait et en même temps elle était allongée et ne disait rien.. il m’a dit qu’elle avait la vessie pleine et tout ce qui s’en suit (elle n’a jamais eu de litière elle préférait faire ses besoins dehors, du coup on ne l’a pas vu mais ça semblait récent puisqu’elle a eu le ventre gonflé seulement hier, on a l’habitude de lui masser le ventre tous les jours..) ils ont voulu l’euthanasier directement après m’avoir laisser un peu avec elle.. qu’elle souffrirait dans la nuit et qu’il fallait penser à elle, elle n’avait pas l’air de souffrir pourtant.. enfin plus que je l’imaginais mais elle s’est relevée pour faire sa toilette, elle pensait sûrement rentrer à la maison.. finalement on a prit la décision de le faire sur le moment et je m’en veux terriblement de ne rien avoir vu plus tôt et de ne pas lui avoir consacré une nuit de plus pour lui parler et la rassurer même si j’ai fais ce que j’ai pu avant qu’elle parte.. j’étais avec ma maman mais pas mon papa qui ne s’en remet pas de ne pas l’avoir vu pour lui dire au revoir (ils avaient un lien spécial..) je suis dévastée à l’idée qu’elle n’est pas dit au revoir à sa fille et qu’elle pensait sûrement rentrer à la maison et que finalement elle n’est jamais ressortie du veto.. je crois ne jamais m’en remettre et j’espère qu’elle ne m’en veut pas là d’où elle est, j’espère qu’elle est en paix et qu’elle sait combien on l’aime.

    • Audrey Costa says:

      Bonjour LJC,

      Nous avons été déchirés à la lecture de votre histoire et partageons votre peine. 🙁 Toutefois, nous sommes certains que votre petite Mimi est désormais en paix et surtout qu’elle n’a jamais douté de l’amour que vous lui portiez. Nos animaux ressentent nos émotions et votre choix a été uniquement guidé par l’amour et la volonté qu’elle ne souffre pas.

      Vous apportant tout notre soutien.

  4. aoustin says:

    bonjour, Mon gros Zac d’amour est parti mourir dans le jardin de la voisine, il avait 15 ans, il n’avait pas le comportement d’un chat qui allait mourir, il était amaigri mais mangeait toujours un peu et aimait toujours mes câlins, restait toujours dans mon jardin près de la maison, il ne s’éloignait jamais et rentrait juste pour manger, mais depuis qu’il est tout petit il aimait passer tous les étés dehors ou je lui avait fait un petit coin confortable à l’abri de la pluie et du vent, il me manque terriblement, quand je l’ai trouvé il avait 15 jours, nourri au biberon, il est devenu magnifique, un gros chat gris aux yeux vert qui pesait plus de 6 kilos, sa présence me manque, je suis triste de savoir qu’il et mort tout seul dans un coin du jardin de ma voisine. maintenant il est au pays des chats sans souffrance et mon cœur est gros. je l’aime frot fort fort.

    • Audrey Costa says:

      Bonjour, et merci pour ce commentaire déchirant. Nous savons à quel point il est difficile de perdre nos compagnons de vie.
      Le principal est de leur offrir une vie d’amour comme vous l’avez fait pour Zac. Il peut maintenant reposer en paix, et nous sommes certains qu’au moment du départ, il savait toute la bienveillance que vous lui portiez.

      Vous apportant tout notre soutien.

  5. Demian says:

    Bonjour, mon chat à un lymphome et l’oncologue lui a donnée entre 2 semaine à 1 mois de vie. Je ne veux pas l’euthanasier c’est une question éthique et j’aimerais savoir ce que vous conseillé, s’il existe une littérature, ou des expert sur comment accompagner son animal mourant naturellement à la maison. merci

    • Audrey Costa says:

      Bonjour,

      Tout d’abord nous sommes sincèrement touchés par votre commentaire. Nous savons qu’il s’agit d’un sujet très difficile à aborder et que les parents d’animaux se retrouvent souvent désarmés face à la détresse de leur compagnon. Nous avons rédigé un article sur comment accompagner les chiens en fin de vie. Peut-être y trouverez vous quelques soutiens pour votre chat. Pour le parcourir, cliquez ici.

      Cordialement,

    • Rouan says:

      Bonsoir, mon chat Manouche a souffert d’un lymphome des cavités nasales en 2012. Certains vétos lui donnaient 6 à 8 semaines à vivre. Je l’ai confié à un oncologue d’une grande école vétérinaire. Ils ont tenté une chimiothérapie et mon doudou a vécu dix ans de plus. Il est mort de tout autre chose (crise d’urée), il y a quelques semaines. Il me manque terriblement mais j’ai tenu à le garder près de moi jusqu’au bout. J’ai tenu ses pattes jusqu’au dernier souffle après avoir tout tenté pour le sauver. N’abandonnez pas, quelle que soit votre décision. Accompagnez votre bonhomme dans un traitement ou vers la fin. Courage

  6. Fournaud says:

    Bonjour je suis tiraillée ma chatte qui a 20 ans souffre de gingivite depuis 5 ans elle est soignée à la cortisone régulièrement je lui donne une semaine par mois des antibiotiques mais il y a un an elle a développé un cancer au niveau du museau et là elle a du mal à respirer tellement c est gros mais elle se bat je la fais manger au doigt . Mon vétérinaire qui l a vu il y a 3 semaines m a dit que c était de l acharnement et qu il fallait que je l aide à partir .Je ne sais pas quoi faire je vois qu elle est très fatiguée mais je me dis que ça peut peut-être attendre.Merci.

    • Audrey Costa says:

      Bonjour Madame,

      Je suis navrée pour votre petite chatte… 🙁 Nous savons qu’il est difficile de dire aurevoir à nos compagnons. Malheureusement, même si les vétérinaires nous accompagnent et nous conseillent, la décision finale est toujours entre les mains de la famille. Continuez à écouter la voix de votre cœur et celle du vétérinaire. La réponse que vous cherchez finira par vous parvenir.

      Vous envoyant tout notre soutien.

  7. Frédérique says:

    Bonsoir, ma chatte a 17 ans, elle commence à faire pipi partout même sur le lit de mon fils depuis 2 mois .. si je lui donne de la pâtée elle a la diarrhée , elle réclame .. oui son poil est moins beau mais elle vieillit . Existe-t-il qq chose pour éviter qu’elle fasse Pipi partout ?

    • Audrey Costa says:

      Bonjour Frédérique,

      Je vous remercie pour ce témoignage et suis navrée de lire ces nouvelles de votre petite chatte. Nous avons rédigé un article sur ce thème, peut-être y trouverez-vous des pistes pour réorienter son comportement. Pour le parcourir, cliquez ici.

      Vous apportant tout notre soutien.

      Cordialement,

  8. Armand says:

    Bonjour mon felix va avoir 12 ans bientôt et depuis peu il a eu du liquide dans les poumons je droit lui donner des diurétiques après une semaine sa va mieux au niveau de l’œdème mais il refuse de manger la nourriture l’écœure je suis désemparé il est devenue tellement maigre n’a plus de force reste dans son coin j’ai l’impression qu’il se laisse mourir il boit mais la nourriture je lui donne A la petite cuillère et il tourne sa tete on ma donner du mirataz a voir si il a envie de remanger je suis tellement accablé 😞😞 c’est dur

  9. Orban says:

    Bonjour,
    Ma petite Sumi d’un an et demi a été percuté par une voiture le 2 janvier. L’année ne commence pas bien pour elle et moi. C’est un chat d’appartement que j’ai eu a coeur d’amener avec moi tous les weekends dans les Vosges, voir ses copains (nous avons d’autres chats chez mon papa). J’ai toujours ses flashback d’elle pleurant de l’autre côté de la route… Mon retour à l’appartement est extrêmement compliqué, chaque habitude est bousculée. Le repas du soir, jouer avec elle, lui remplir le lavabo quand je me brosse les dents, lui dire bonne nuit avant de dormir… Elle est actuellement en clinique avec une double fracture du bassin, et pas de réponse nerveuse au niveau des deux pattes arrières ainsi que la queue. Je vais la voir tous les jours. J’attend qu’elle soit plus en forme pour faire un scanner. L’attente est interminable. Si sa moelle épinière est gravement touchée je devrais prendre la décision de l’euthanasier. J’espère de toute mes forces qu’il ne s’agit que d’un pincement ou compression de la moelle qui l’empêche d’avoir des sensations. Mais je me fais une raison… C’est très dure pour moi, l’équipe de la clinique est géniale. Mais mon entourage je pense ne comprends pas le lien que je peux avoir avec mon chat. Elle m’a aidé à surmonter la solitude après être partie de chez mes parents. Elle apportait de la vie dans mon appartement. Elle m’écoutait, me répondait. J’ai eu du mal a l’apprivoiser au début, elle m’a fait beaucoup de bêtises. Mais je l’aime et si je dois m’en séparer l’épreuve va être très compliquée. Je m’en veux de ne pas être rentrée plus tôt chez moi et d’avoir prolongé mes vacances. Je m’en veux de ne pas m’être levée plus tôt ce jour là. Je m’en veux de ne pas avoir été plus attentive a la curiosité de mon chat qui étendait son territoire… Je vois remercie du soutien que vous pourriez m’apporter et d’avoir pris connaissance de ma situation.
    Bon courage a tout ceux qui perdent leur meilleur ami, leur compagnon etc… Je ne suis pas seulement sa propriétaire mais bien plus <3

    • Audrey Costa says:

      Merci pour ce partage déchirant avec nos lecteurs qui se sentent aussi parfois très seuls face à ce type d’événement.

      Effectivement, le lien qui nous lie est bien plus qu’un simple lien propriétaire/animal. Nos animaux sont notre famille, ils nous aiment comme on les aime. Ils nous accompagnent dans tous les moments de notre vie, bons ou mauvais.

      Nous ne pouvons malheureusement pas vous aider dans cette épreuve, simplement vous dire que quand nous lisons ce commentaire nous n’avons aucun doute sur l’amour que vous portez à votre petite Sumi. Et si, via quelques lignes, nous sentons déjà votre bienveillance envers elle, nous n’avons également aucun doute que Sumi sait aussi à quel point elle compte pour vous. Peu importe l’heure ou le moment auquel vous êtes rentrée, l’important est tous ces beaux souvenirs partagés ensemble et que vous soyez présente pour elle jusqu’au bout.

      Vous envoyant nos sincères pensées.

  10. Christine says:

    Bonjour, en mars dernier j’ai récupéré une minette très maigre et qui avait apparemment été maltraitée.
    Je lui ai donné tout mon amour, nourriture et coussins douillets.
    Ces derniers jours elle ne sortait plus et dormait beaucoup, elle se cachait parfois. Elle ne semblait plus très jeune et j’ai pensé que tout cela était du à son âge.
    Aujourd’hui 14h15 elle s’est mise à miauler très fort et s,est effondrée alletante, essoufflée et ne pouvant plus tenir sur ses pattes arrière.
    Je l’ai immédiatement emmenée chez le vétérinaire. Elle ne bougeait presque plus. Le vétérinaire m’a dit qu’il n’y avait plus rien à faire. J’ai donc opté pour l’euthanasie pour qu’elle ne souffre pas.
    J’ai mis sa petite tête dans ma main et lui ai fait plein de bisous. Elle a eu un dernier râle et elle est morte à 15 h.
    Je suis mal, je m’en veut, je ne l’ai pas sauvée. Je n’ai pas fait ce qu’il fallait. Je ne peux pas m’arrêter de pleurer.

    • Audrey Costa says:

      Bonjour Madame,

      Nous sommes sincèrement navrés pour votre minette. Toutefois, la meilleure chose à faire était celle que vous avez faite. La conduire chez le vétérinaire pour qu’il puisse aider votre petite chatte. Malheureusement, il n’existe parfois aucun remède. Nous savons à quel point notre impuissance peut nous faire culpabiliser, mais vous l’avez accompagnée jusqu’au bout et offert tout l’amour possible. C’est le plus important.

      Nous vous apportons tout notre soutien dans cette épreuve difficile. 🙁

      • Christine says:

        Bonjour,
        Merci pour votre réponse.
        J’ai toujours ce sentiment de culpabilité, je regarde des photos et je repense aux bons moments passés.
        Merci encore pour votre gentillesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.