Tumeur chez le chat : Espérance de vie

Les chats sont des compagnons de vie adorables, indépendants, et très attachants, avec une grande capacité d’adaptation.

Ce sont des animaux dont la présence fait énormément de bien aux maîtres.

Il peut malheureusement arriver que ces félins développent certaines maladies comme les tumeurs au cours de leur existence.

Les tumeurs en plus d’altérer leur santé peuvent parfois entraîner de lourdes conséquences.

Le pronostic vital de l’animal peut être engagé en fonction de la nature de la tumeur dont il souffre.

Quelle est l’espérance de vie d’un chat atteint de tumeurs ? Découvrez dans cet article, tout ce qu’il y a à savoir sur les tumeurs du chat.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Qu’est-ce qu’une tumeur de chat ?

Connue également sous le nom de masse ou nodule selon la taille, la tumeur (néoplasme ou néoplasie) est une grosseur résultant d’une multiplication anormale de cellules formant ainsi une masse de tissu. La masse formée peut être solide ou remplie de liquide.

Les cellules tumorales du chat se développent de façon anarchique, au début dans une zone bien spécifique pour ensuite se rendre dans tout l’organisme (pour certains types de tumeur) : on parle de métastases.

Quels sont les différents types de tumeurs fréquents chez le chat ?

Votre chat ne peut que présenter deux formes de tumeurs. Soit elle est bénigne ou soit elle est maligne.

Dans le premier cas, la tumeur est non cancéreuse et sans conséquence grave sur la santé de l’animal.

En revanche, dans le second cas, la tumeur est cancéreuse et se développe très vite, si bien qu’elle s’attaque aux organes ou aux tissus proches ou loin de la zone affectée pour former des métastases.

Seul le spécialiste (vétérinaire) pourra, sur la base d’analyses poussées, établir un diagnostic qui vous permettra de savoir s’il s’agit bien d’une tumeur et si elle est bénigne ou maligne.

Il importe toutefois de connaître les différents types de tumeurs que l’on retrouve fréquemment chez les chats.

1. Le lymphome

Le lymphome félin ou lymphosarcome, comme son nom l’indique, est une forme de tumeur qui attaque les lymphocytes de votre chat.

Les lymphocytes ou globules blancs sont les éléments qui défendent l’organisme de votre animal lorsqu’il est attaqué par un corps étranger.

Le lymphome détruit les lymphocytes et rend le système immunitaire du chat vulnérable à toute autre attaque.

Les cellules lymphoïdes se retrouvent presque partout dans l’organisme de l’animal, notamment dans les organes tels que : la rate, le foie, les reins, les poumons.

Elles se retrouvent également dans les tissus comme la peau, la moelle osseuse ainsi que dans le système nerveux.

Tous ces organes et tissus peuvent être attaqués par les cellules tumorales en cas de lymphome.

C’est la tumeur maligne la plus répandue chez les chats

A lire aussi : Lymphome chez le chat, quelle espérance de vie ?

2. Le fibrosarcome

Le fibrosarcome ou sarcome des tissus mous est une forme de tumeur complexe et invasive qui se développe au niveau des tissus conjonctifs présents dans l’organisme du chat.

Elle naît souvent au niveau de l’épiderme, dans la zone du thorax, du flanc et entre les omoplates.

C’est une tumeur cancéreuse agressive qui attaque les chats quel que soit leur âge. Vous la reconnaîtrez par la présence de nodules de taille variable détectable au toucher. La masse elle-même est indolore pour l’animal.

Les cellules cancéreuses peuvent rapidement attaquer les autres organes formant ainsi des métastases.

3. Les tumeurs mammaires

La majorité des tumeurs mammaires identifiées chez les chattes sont malignes. Étant cancéreuses, elles peuvent mettre en danger la vie de votre animal de compagnie.

Elles sont plus visibles au niveau des mamelles.

On fait généralement référence à la chatte, lorsqu’on parle de tumeur mammaire. Toutefois, il est important de notifier que ce ne sont pas les seules concernées.

Les maux peuvent également avoir des tumeurs mammaires, mais à une échelle un peu plus réduite.

Le taux de prévalence de tumeur est bien plus élevé chez les chattes qui prennent régulièrement des contraceptifs. Il en est de même pour les vieilles chattes qui n’ont pas été stérilisées.

Les hormones telles que la progestérone et les œstrogènes produits par les chattes favorisent le développement et donc la multiplication des cellules tumorales chez les chattes.

Les tumeurs mammaires sont très inquiétantes. Les cellules tumorales qui y naissent peuvent facilement se propager dans l’organisme de votre animal de compagnie, ce qui se manifeste par des symptômes dérangeants et désagréables pour votre chat. Il s’agit entre autres de :

·        La présence de nodule sur la zone mammaire puis sur tout le corps de l’animal

·         L’amaigrissement

·         La perte d’appétit

4. Le carcinome épidermoïde des chats blancs

Le carcinome épidermoïde est une tumeur maligne cutanée. Cette forme de cancer touche généralement les chats nus, ceux qui ont un pavillon auriculaire blanc et ceux qui ont un pelage blanc. Les autres races de chat n’en sont pas épargnées.

Le carcinome est principalement causé par les rayons ultraviolets du soleil. Comme chez bon nombre d’autres animaux, les chats aiment bien se chauffer au soleil.

Ils reçoivent ainsi des coups de soleil et, de ce fait, des rayons ultraviolets.

La tumeur se forme essentiellement dans des zones sans pelage ou peu poilues du corps du chat. Il s’agit par exemple des oreilles, de la truffe etc…

La tumeur passe souvent inaperçue. Elle est souvent confondue à d’autres petites maladies courantes chez le chat.

L’apparition de croûtes et d’ulcérations sur le bord des oreilles ou le nez de votre chat devrait vous mettre la puce à l’oreille et vous pousser à consulter un vétérinaire pour des examens plus approfondis.

5. L’ostéosarcome

L’ostéosarcome ou tumeur de l’os est une tumeur très rare chez les félins. Autant, elle est rare, autant, elle est sévère. Elle peut parfois entraîner des fractures et des douleurs atroces chez le chat.

Ce type de cancer affecte surtout des os du crâne, du bassin et la mâchoire, mais aussi les pattes, notamment les pattes, postérieures.

Quel que soit l’endroit où le cancer se situe, il entrave le confort et bien-être de l’animal. Il aura par exemple du mal à ouvrir la bouche si sa mâchoire est affectée.

De même, si la tumeur est localisée au niveau des pattes du félin, ce dernier risque de boiter en plus ressentir de fortes douleurs dans la jambe.

6. Le carcinome pulmonaire

Le carcinome pulmonaire apparaît le plus souvent chez les chats âgés de dix ou plus.

Elle est généralement maligne et résulte pour la majorité de métastases d’un autre cancer. Ce n’est pas courant de voir des cellules tumorales naître et proliférer au niveau des poumons.

Il se manifeste essentiellement par la toux et par des hémorragies.

Il faut que l’animal puisse ne pas avoir de prédisposition au cancer et en être victime.

Le carcinome pulmonaire est un cas de cancer félin rare.

7. Les adénocarcinomes

L’adénocarcinome du chat est identifié comme le cancer des poumons. C’est une tumeur maligne très sévère qui peut se développer et vite se propager vers les autres parties du corps de votre compagnon bien-aimé.

C’est un cancer qui naît ou apparaît à partir des cellules de l’épithélium, un tissu qui regroupe les glandes respiratoires, digestives, reproductrices et urinaires.

Les adénocarcinomes varient en fonction des paramètres tels que la localisation et le stade de la tumeur. Ils peuvent affecter les cellules :

  • De la prostate,
  • De la thyroïde,
  • Du pancréas,
  • De l’ovaire,
  • Du rein,
  • Du foie,
  • Des bronches,
  • De l’œsophage,
  • De l’estomac,
  • Du côlon,
  • De l’anus,
  • De l’endomètre.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Quelles sont les causes de tumeurs chez le chat ?

Tout comme chez les humains, il n’est pas du tout évident de déterminer avec exactitude les éléments qui provoquent la naissance des tumeurs.

Les facteurs responsables du développement des tumeurs malignes et/ou bénignes sont de plusieurs ordres. Il s’agit entre autres :

  • Des facteurs génétiques,
  • Des agents cancérigènes comme les virus,
  • Des polluants environnementaux.

Les facteurs génétiques

Les cas de tumeurs issues de facteurs génétiques sont extrêmement rares. Cela s’explique par le fait que le gène déficient se transmet de génération en génération.

Certaines races de chats sont naturellement prédisposées à plusieurs tumeurs. Lorsqu’un chat développe un type donné de tumeur, sa descendance a de fortes chances de développer cette même tumeur.

Connaître les antécédents familiaux du félin avant son adoption pourrait vous préserver de ces situations sanitaires désagréables. Toutefois, cela n’est pas toujours possible.

Certaines races de chats ont des chances de développer certains types de tumeurs. Le Maine Coon est plus enclin aux tumeurs hémangiosarcomes cutanées, et le Siamois aux tumeurs mammaires et aux lymphomes. Il est important de considérer ce paramètre lorsque vous voulez adopter un chat.

Les causes virales

Le virus leucémogène félin (FeLV) est unagent pathogène à l’origine des tumeurs malignes de la lymphe, le cancer le plus dangereux chez les chats. Encore appelé virus de la leucose féline, le FeLV provoque le déclenchement des fibrosarcomes, des tumeurs malignes sous-cutanées.

Certains effets indésirables suite à la vaccination des chats contre la rage et la leucose peuvent être aussi à l’origine des tumeurs malignes.

Les causes hormonales

Les tumeurs mammaires sont les cancers hormonaux les plus fréquents chez les chattes. Elles constituent d’ailleurs la troisième catégorie de cancer dont souffrent les chattes.

Les hormones jouent un grand rôle dans la prolifération des cellules cancéreuses.

Les chattes non stérilisées et celles qui prennent des pilules sont plus enclines à développer des tumeurs mammaires malignes.

Les causes environnementales

Les cancers de la peau chez le chat sont non seulement dus à l’exposition prolongée de l’animal au soleil, mais aussi, aux produits chimiques nocifs émis dans la nature.

Les UV du soleil peuvent provoquer des cancers de type carcinomes épidermoïdes.

La fumée émise par les cigarettes fumées par les êtres humains pollue également l’air ambiant que respire votre matou. Le tabagisme passif peut donner de l’asthme à vos félins et augmenter le risque d’être victime d’une tumeur maligne.

Autres causes

Un mode de vie moderne marqué par la sédentarité, le surpoids, une alimentation déséquilibrée ou transformée sont entre autres les facteurs qui augmentent le développement des tumeurs malignes chez les chats.

Quel est le pronostic de vie des tumeurs chez le chat ?

Lorsque les parents de chats apprennent que leur boule de boule est atteinte d’une tumeur, ils s’inquiètent et stressent à l’idée de perdre leur animal.

Pourtant, toutes les tumeurs ne sont pas dangereuses et mortelles.

Si vous soupçonnez la présence d’une tumeur chez votre chat et que vous vous posez de nombreuses questions, tournez-vous vers un médecin vétérinaire, et ce, le plus tôt possible.

S’il s’avère que votre animal de compagnie souffre réellement d’une tumeur, le vétérinaire pourra vite déceler sa présence et mettre en place un traitement pour sa guérison.

Pour un chat atteint de tumeurs, le pronostic de survie dépend de plusieurs paramètres. Il s’agit entre autres de :

  • La nature du cancer,
  • La partie du corps affectée,
  • L’agressivité du cancer,
  • La race de l’animal,
  • Son âge,
  • Les traitements qu’il va recevoir,
  • La réaction aux effets secondaires dus aux traitements,
  • L’évolution de la maladie,
  • L’alimentation du félin

Un chat atteint de cancer peut avoir une espérance de vie qui varie de quelques semaines à quelques mois, voire plusieurs années selon que la tumeur soit vite prise en charge ou non.

Un diagnostic posé au plus tôt permet de vite prendre en charge maladie et de mettre en place un traitement efficace pour maîtriser son évolution.

Le spécialiste a généralement recours à trois types de traitement :

  • La radiothérapie,
  • La chirurgie
  • La chimiothérapie.

On ne peut pas dire avec exactitude le pronostic pour prolonger l’espérance de vie d’un chat atteint d’une tumeur. Il est toutefois estimé est à :

  • 7 mois en stade I ou II,
  • 13 semaines pour cinquante pour cent des chats au stade III.
  • 1 mois pour un chat en stade terminal.

Les différentes options de traitements curatifs sont parfois lourdes même si elles offrent des chances de survie à votre chat.

Le pronostic de vie est significativement meilleur pour les animaux qui répondent bien aux traitements.

Si votre animal est atteint d’un cancer en phase terminale et s’il est trop tard pour le sauver, vous pouvez lui fournir d’autres soins palliatifs pour améliorer sa qualité de vie avant la fin.

2 Commentaires sur “Tumeur chez le chat : Espérance de vie

  1. corinne krief says:

    bonsoir madame pour un avis merci et conseil chat femelle 16 ans tumeur mammaire ulceree hemoragique 4cm metastases poumons elle se cache ne mange plus miaule vomit a ce stade ni operation ni chimio il y a risque de deces a court terme par asphyxie ? merci a vous

    • Audrey Costa says:

      Bonjour Madame,

      Je vous remercie pour votre message.

      Malheureusement, il est impossible de vous conseiller sur ce sujet, sans auscultation vétérinaire et sans connaître les antécédents de votre petite chatte. Nous vous conseillons donc de prendre rendez-vous avec un vétérinaire pour lui faire part de vos inquiétudes, et agir si nécessaire de façon adaptée.

      Vous apportant tout notre soutien.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.