Bois de cerf pour chien : avantages et dangers

Sur le fait de donner du bois de cerf à un chien, les avis sont très divers, et on entend toutes sortes de choses.

Si les fervents adeptes de cette chose affirment que cela ne peut être que bénéfique pour leur chien, les « anti-bois de cerf » assurent que c’est dangereux – voire fatal – pour la dentition et la santé de nos toutous.

Mais alors, qui croire ? Est-ce finalement une bonne idée de donner du bois de cerf à son chien ? Nous vous aidons à y voir plus clair dans cet article, en démêlant le vrai du faux et en vous expliquant tout en ce qui concerne le bois de cerf !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Qu’est-ce que le bois de cerf ?

Les bois de cerf sont des structures osseuses présentes sur le sommet de la tête des cerfs.

Ce sont des couches de cartilages superposées qui poussent très rapidement (jusqu’à 2,5 cm par jour), ce qui fait de ces bois la croissance osseuse la plus rapide de tous les mammifères !

Le bois de cerf est un très bon outil de mastication, que même les canidés sauvages (renards, loups…) utilisent spontanément.

Depuis les années 2010, ce jouet est de plus en plus populaire dans plusieurs pays d’Europe.

Le cycle de perte et de régénération des bois du cerf

Avant toute chose, pas de panique : les bois de cerfs ne sont pas arrachés de la tête de l’animal ! Ils tombent chaque année pour laisser place à des bois plus gros et plus robustes, au fur et à mesure que l’animal grandit, de manière cyclique.

De décembre à février, l’animal frotte ses bois contre les arbres, ce qui les chargent de nutriments naturels.

De février à mars, c’est la période où les bois tombent (mue annuelle) : le taux de testostérone chute dans l’organisme du cerf, d’où cette perte.

Et enfin, d’avril à août, c’est la période à laquelle les bois repoussent.

Quel bois de cerf choisir pour mon chien ?

Cela peut paraître plutôt étonnant, mais il existe plusieurs sortes et qualités différentes de bois de cerfs.

Il suffit de les reconnaître dans le magasin, parmi le grand choix qui s’offre à vous.

Il est conseillé de les choisir dans des établissements qui les vendent depuis moins de 12 mois, pour s’assurer que les bois proviennent d’une récolte suite à leur chute naturelle, et qu’ils soient de qualité optimale.

  • La couleur : plus le bois est marron, mieux c’est ! Un bois marron signifie que l’animal était à l’état sauvage, et qu’il a frotté ses bois contre des arbres et les a donc chargés de nutriments. Choisissez donc le morceau le plus foncé possible, il ne doit être ni sec ni blanchâtre.
  • La texture de la moelle : un bois fraîchement tombé a une moelle très dense et bien colorée. Une texture savoureuse et une pièce qui ne s’effrite pas justifient la présence de nutriments dans le bois. La tranche choisie ne doit pas être sans odeur si consistance, car ça ne donnerait pas un grand intérêt à votre chien de le mâcher.
  • La forme du bois : pour la sécurité de votre boule de poils, il est important de s’assurer que les contours du bois sont poncés. Votre chien passera une grande partie de son temps à le mâcher, et si les bouts sont bruts et tranchants, cela pourrait lui endommager les gencives. Dans le pire des cas, il risque de s’étouffer avec un morceau qui s’y échapperait, et cela peut être aussi dangereux pour ses organes, en cas d’ingestion accidentelle (perforation, irritations…).
  • La taille de la pièce : il faut adapter la taille du morceau de bois à la taille de votre chien (ça peut paraître logique, mais il est important de le préciser !). Pour un chiot et les races de petits chiens, il faudra privilégier des petits morceaux. Tandis que pour les plus gros chiens, il faudra choisir un gros morceau, adapté à la force de leur mâchoire. Nous vous listons les différentes tailles et leur prix correspondants dans le point suivant.
  • La consistance du bois : sur le marché, on retrouve en général deux tailles de bois de cerfs : le bois entier et le bois tranché. Le premier sera adapté aux chiens en pleine force de l’âge, et le second conviendra plutôt aux petits chiens ou chiens âgés, car sa consistance la rend plus facile à mâcher.

Quel est le prix moyen des bois de cerf ?

Le prix des bois de cerf dépend de la taille de ces derniers. La tranche de prix est généralement de cet ordre-là :

Entre 8 et 10 € pour une taille S (10 cm), c’est le format idéal pour les chiots et petits chiens.

De 12 à 15 € pour une taille M (15 cm), idéal pour les chiens qui pèsent entre 10 et 29 kg et pour les chiots issus d’une race ayant une forte mâchoire.

Environ 20€ pour une taille L (15 cm également, mais plus lourd que la taille M), idéal pour un chien de 20 à 29 kg.

Entre 22 et 25€ pour une taille XL (20 cm, 250 g en moyenne), idéal pour grand chien à partir de 30 kg.

Entre 30 et 35€ pour une taille XXL (20 cm, et qui pèse jusqu’à 350 g). C’est la taille à choisir pour un chien géant ou un chien à mâchoires puissantes.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

5 avantages du bois de cerf

Passons maintenant aux avantages et bienfaits du bois de cerf :

1. C’est 100% naturel

Le bois de cerf est un produit qui est entièrement naturel ! Il est récolté dans la nature, et il provient de la mue naturelle du cerf.

C’est aussi ce qui le rend plus sain qu’un jouet en matière plastique, puisqu’il ne subit aucune transformation chimique. Il ne contient aucun arôme artificiel, aucun conservateur.

2. C’est plein de bons nutriments

Les bois de cerfs sont des vraies friandises remplies de nutriments qui sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme de nos toutous.

Ils sont notamment riches en fer, qui est un élément très important pour les cellules sanguines (il permet la bonne oxygénation des organes par le sang).

Ils contiennent aussi du zinc, un allié anti-obésité, ou encore du magnésium, qui contribue au bon fonctionnement énergétique du système musculaire, qui favorise l’équilibre psychologique et qui est reconnu comme étant un antistress naturel.

Et puis, pour compléter la liste, on retrouve également dans les bois de cerf :

  • Du phosphore et du calcium, qui sont des nutriments indispensables pour assurer une bonne constitution des dents et des os, et qui jouent un rôle important pour le capital osseux.
  • Du potassium, qui participe au bon fonctionnement des muscles et des cellules nerveuses. Il est également excellent pour le maintien de l’équilibre du système digestif.
  • Du glucosamine, une molécule dont le rôle est essentiel pour les articulations, et qui prévient et soulage les douleurs articulaires. C’est également un nutriment qui est intéressant pour la croissance du chien.
  • Du collagène, qui est une protéine structurale qui rend les tissus (la peau des conjonctifs, les ligaments, ou encore les tendons) plus résistants à l’étirement mécanique, et qui assure leur régénération.
  • Des lipides, qui participent au bon développement des chiots et les aident à grandir. Ils favorisent l’absorption de plusieurs vitamines, et est une source d’énergie facilement assimilable par l’organisme du chien.

3. La mastication est essentielle pour nos amis à quatre pattes

La mastication est indispensable pour les chiens.

Premièrement, c’est un excellent anti-stress ! Lorsqu’un chien s’ennuie, perd patience, devient nerveux s’il bien qu’il dégrade vos meubles et son environnement, lui donner un jouet à mâchouiller est une excellente distraction pour lui. C’est apaisant et ça l’aide à canaliser sa nervosité.

C’est un très bon exutoire pour la stimulation mentale, et c’est aussi un outil idéal pour les chiens anxieux.

La mastication est aussi un stimulant digestif : elle participe au bon fonctionnement du système digestif de nos fidèles compagnons, c’est pourquoi elle est indispensable chez les chiens présentant des troubles de la digestion.

Mais surtout : La mastication aide à préserver et nettoyer les dents et gencives des chiens, et à leur conserver une bonne haleine. Cela provoque une élimination de la plaque dentaire, et c’est un moyen des plus efficaces pour prévenir l’apparition de tartre. C’est également bénéfique pour la dentition des chiots et des jeunes chiens : en étant en contact avec les gencives, cela soulage les douleurs que peut provoquer la pousse de leurs dents.

Cependant, il faut noter que cela ne remplace pas un contrôle régulier de la santé dentaire de nos toutous.

4. C’est un jouet durable et économique

Le bois de cerfs est un jouet peu cher et très rentable ! Il est bien plus avantageux que des jouets en caoutchouc ou amidons, puisque le chien mettra énormément de temps pour y venir à bout. Ce qui fait qu’en plus de ces nombreux bienfaits, il a une longévité qui peut aller jusqu’à 6 mois.

5. Il donne le sentiment de rassasiement

Les chiens gloutons trouveront leur bonheur avec les bois de cerf. On peut en donner à un individu particulièrement gourmand ou qui est en surpoids afin de réduire son appétit. Le bois de cerf fait office de “coupe-faim” et peut être donné avant le repas.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Les risques du bois de cerf

Si le bois de cerf a de nombreux avantages, il représente quand même quelques dangers, bien qu’ils soient assez mineurs, auxquels il faut être attentif.

Attention aux chiens qui ont une dentition fragile !

Le bois de cerf a généralement une consistance assez dure. C’est pourquoi, chez les chiens ayant une dentition plutôt fragile, il vaut mieux éviter l’usage de ces derniers.

Le risque potentiel du bois de cerf est qu’il favorise les fractures dentaires. De plus, plusieurs experts de la santé canine s’alignent pour dire que plus un chien va ronger du bois de cerfs, plus il risque de s’abîmer les dents prématurément.

Cependant, certains vétérinaires, comme le Dr Thierry Bedossa, assurent que les risques de dégradation dentaire liés au bois de cerf sont simplement dus à une dentition fragilisée, malade.

Cela survient aussi chez les chiens qui ne contrôlent pas leur force ou qui sont très excités.

La question dépend donc de chaque animal, de la résistance de ses dents et le meilleur moyen de savoir s’il y a un risque est de surveiller l’état buccal de votre animal au fur et à mesure de l’utilisation.

C’est aussi pour cette raison qu’il faut adapter la taille du morceau de bois à la taille de l’animal.

Il faut être vigilant avec les chiots

Avant de donner du bois de cerf à un chiot, il est préconisé d’attendre qu’il ait au moins 6 mois, et que ses dents de lait soient toutes (ou presque) tombées.

La rigidité du bois de cerf est trop conséquente pour des dents de lait, il y a des risques que cela blesse les chiots.

Il en est de même pour les vieux chiens, chez qui la dentition s’affaiblit et le risque de déchaussement est plus élevé.

Pour ces chiens-là, il faudra plutôt privilégier des jouets mous, comme des jouets en caoutchouc.

Nos conseils pour l’introduction du bois de cerf à votre chien

Maintenant que le bois de cerf n’a plus de secret pour vous, nous vous proposons pour clôturer cet article, nos meilleurs conseils afin de faire consommer de manière saine du bois de cerf à votre chien !

  • Ne lui donnez pas en permanence : l’utilisation des bois de cerf doit être encadrée et surveillée, de manière à ce qu’il ne soit pas constamment en train de se défouler dessus, et pour limiter les risques de dégradation dentaire. Pour l’aider à adopter un bon comportement, vous pouvez par exemple lui échanger avec une friandise.
  • Sollicitez l’avis d’un vétérinaire au préalable si votre chien souffre de parodontite.
  • Encore une fois, adaptez la taille du bois de cerf à la taille de la mâchoire de votre chien : le morceau ne doit pas être trop petit, et sa densité doit être adaptée à la capacité masticatoire de l’animal
  • Pensez à lui retirer les morceaux de bois quand ils deviennent trop petits à force d’être rongés, pour éviter que votre chien ne l’avale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.