Brûlure des coussinets chez le chien : que faire ?

Si nous marchons sur nos deux pieds, confortablement enveloppés dans des chaussettes et des chaussures, il en est tout autrement pour nos chiens !

Ils évoluent, effectivement, sur leurs quatre pattes, sans aucune protection. Chaleur, froid, humidité, aspérités, objets tranchants ou irritants, les pattes des chiens et, plus particulièrement, leurs coussinets sont mis à rude épreuve.

La brûlure des coussinets s’avère, d’ailleurs, fréquente, surtout en été.

Comment reconnaitre les brûlures des coussinets chez le chien ? Comment les soigner ? Comment les prévenir ? Toutes les réponses dans cet article !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

À quoi servent les coussinets chez le chien ?

Les coussinets plantaires du chien, comme ceux du chat, sont des tubercules fibro-graisseux élastiques très sensibles qui présentent deux fonctions distinctes :

  • Une fonction d’isolant : notamment quand les surfaces sont chaudes, humides ou froides.
  • Une fonction d’amortisseur : très utile sur des surfaces dures.

Plus le chien est actif, plus ses coussinets sont épais. En effet, le chiot nait avec des coussinets très fins qui vont s’endurcir au fil de ses activités.

Quels sont les symptômes d’une brûlure des coussinets chez le chien ?

Si votre chien s’est brûlé les coussinets, il va généralement présenter les symptômes suivants :

  • Des lésions cutanées (plaies) pas forcément observables au début,
  • De l’inconfort,
  • Des difficultés à se déplacer et/ou boiterie,
  • Un léchage et/ou un mordillement compulsif des coussinets,
  • Un changement de couleur des coussinets (plus foncés ou décolorés),
  • L’apparition de cloques sur les coussinets,
  • Des morceaux de coussinets en moins.

Tous ces signes ne sont pas forcément présents.

Il faut noter que les lésions cutanées peuvent apparaitre plusieurs jours après la brûlure.

En effet, les coussinets emmagasinent la chaleur avant de produire des symptômes visibles. En cas de doute, demandez conseil à votre vétérinaire et surveillez l’évolution de la plaie.

Quelles sont les causes de brûlure des coussinets chez le chien ?

1. Chaleur du sol

Savez-vous que le bitume peut atteindre des températures extrêmes en été et, d’autant plus, en période de canicule ? En effet, le bitume, comme le béton, est un revêtement qui brûle et réfléchit la chaleur pendant la journée.

Il l’emmagasine également et la restitue la nuit. Pour une température ambiante de 26°C, le bitume peut atteindre 60°C. En cas de canicule, la température du bitume peut dépasser les 100 °C !

Imaginez vous marcher à pieds nus sur ces surfaces brûlantes ! C’est ce que font nos animaux !

A lire aussi : Pourquoi et comment protéger son chien de la chaleur et du soleil l’été

2. Neige

La plupart des chiens sont pris d’une agitation frénétique à la vue de la neige ! Ils y plongent la truffe, s’y roulent et les pattes sont, bien évidemment, les parties du corps les plus longtemps en contact avec la poudreuse. 

Malheureusement, la neige peut aussi provoquer une brûlure des coussinets chez le chien. En effet, elle peut former des amas gelés qui vont se coincer dans les espaces interdigités des pattes de l’animal.

La neige peut aussi se coller aux poils des pattes et ainsi brûler la peau par contact prolongé.

3. Sel de déneigement

Le risque apparait en même temps que celui d’être brûlé par la neige ! Le sel de déneigement est, généralement, composé de chlorure de sodium, de calcium et de magnésium. Il comporte donc un mélange de chlore et d’une autre solution chimique. 

On comprend, dès lors, que ce produit soit très irritant, asséchant et puisse brûler les coussinets du chien.

Il convient d’être vigilant lorsque vous sortez votre chien dans des espaces publics ou si vous le faites marcher sur la chaussée.

A lire aussi : Comment protéger mon chien du froid en hiver ?

4. Produit chimique

Aventurier dans l’âme, votre chien peut se hasarder à fouler le sol d’endroits riches en dépôts ou liquides chimiques, laissés négligemment ou intentionnellement par l’humain. Ce type d’accident peut également se produire dans le bâtiment de votre maison ou sous l’appentis, endroit où sont stockés les produits dangereux. 

5. Liquide chaud

À l’intérieur du foyer, votre chien peut également se brûler les coussinets si des projections d’huile chaude ont lieu sur le sol pendant une cuisson. Quant aux brûlures par eau bouillante, elles touchent, généralement, les zones du dessus du corps de l’animal (tête, dos).

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Que faire si mon chien a les coussinets brûlés ?

Les premiers gestes

La première chose à faire en cas de brûlures chez votre chien est de lui rincer les coussinets sous l’eau froide pendant 10 à 15 minutes.

Ce rinçage doit être effectué, au maximum, dans les 30 minutes suivant la brûlure.

Il permet de refroidir les lésions et ainsi d’apaiser la douleur. L’eau froide évite également l’accumulation de chaleur dans les tissus.

Si le robinet n’est pas accessible ou trop loin, utilisez des linges imbibés d’eau propre et froide pour refroidir les lésions du chien.

En cas de chaleurs, installez votre chien dans un endroit frais et évitez de le faire marcher.

Surveillez votre animal pour l’empêcher de lécher les lésions et éviter ainsi une infection.

Il est possible de poser une protection sous forme de bandage ou chaussette sur la blessure. L’utilisation d’un collier élisabéthain (collerette de plastique) est conseillée pour empêcher le léchage.

En cas de brûlure importante, contactez votre vétérinaire en urgence et prenez soin de ne donner ni eau ni nourriture à votre animal.

Le vétérinaire pourra, en effet, décider de réaliser une anesthésie générale pour le soigner.

Il est important de suivre l’évolution des brûlures chez les animaux car elles peuvent s’aggraver et nécessiter des soins vétérinaires spécifiques.

En effet, après examen clinique, le vétérinaire peut prescrire des médicaments anti-inflammatoires, des analgésiques et un traitement antiseptique pendant un minimum de 5 jours.

Les promenades sont alors réduites et le chien doit porter un collier élisabéthain pour éviter qu’il ne lèche ses blessures.

A lire aussi : Avis : Crème Nivea sur les coussinets du chien

Remèdes naturels

Les brûlures aux coussinets, tout comme les craquelures ou fissures sont extrêmement douloureuses pour votre chien.

Le coussinet de l’animal constitue une zone très sensible de la patte. Les craquelures et fissures peuvent être liées à un manque d’hydratation ou à une fragilisation des coussinets à la suite de longues sorties.

Un baume apaisant et hydratant peut aider à soulager votre animal, après conseil vétérinaire. Un baume permet de réparer la peau abîmée et de la protéger des agressions extérieures.

Botaneo propose, notamment, son baume BotaBalm pour chiens, riche en CBD, beurre de karité, huile de coco bio et cire d’abeille.

Ces substances grasses vont assouplir la peau, la nourrir et ainsi, la rendre plus forte. Elles vont lutter contre la sensation de gêne due aux tiraillements et aux irritations.

Le beurre de karité dépose, notamment, un voile protecteur et adoucit l’épiderme.

L’huile de coco apporte les acides gras essentiels et apporte de la vitamine E qui combat l’oxydation.

Quant à la cire d’abeille, elle est particulièrement recommandée, en hiver, pour accroitre la résistance de la peau et son élasticité. Ces ingrédients d’origine naturelle garantissent un baume totalement inoffensif pour la peau des animaux. 

A lire aussi : La vaseline pour les coussinets de mon chien ?

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment prévenir les brûlures des coussinets chez le chien ?

Lorsqu’on connait les causes les plus fréquentes de brûlures des coussinets chez le chien, il est possible de les prévenir en adoptant des gestes simples de prudence. Ainsi, il est recommandé de :

  • Prendre l’habitude, si cela est possible, de promener votre chien sur des surfaces molles et confortables comme les chemins de terre ou l’herbe, plutôt que le bitume. Si vous vivez en ville, privilégiez les parcs publics et les espaces verts.
  • En période de chaleur, éviter les heures les plus chaudes pour les promenades. Privilégiez les sorties du matin et/ou du soir en étant toujours vigilant à la température de l’asphalte qui reste brûlant plusieurs heures après le coucher du soleil.
  • Après une balade dans la neige, séchez bien les pattes de votre chien en insistant sur les coussinets. Si la promenade a été réalisée dans un lieu public, rincez les pattes puis séchez-les pour éviter le dépôt de sel de déneigement. Le chien peut, sinon, tenter d’ôter lui-même le sel qui s’avère extrêmement toxique pour lui. En cas d’ingestion, le sel de déneigement provoque, en effet, des vomissements, des diarrhées et une soif intense.
  • Vérifier régulièrement l’état des coussinets de votre chien pour identifier un quelconque problème. Outre les brûlures, votre chien peut, effectivement, présenter des coupures, des irritations ou des plaies dues aux rugosités du sol.
  • De prendre l’habitude de nettoyer les coussinets de votre animal. En effet, les poils ou les saletés peuvent facilement cacher une blessure. N’hésitez pas à savonner régulièrement les coussinets pour observer plus précisément leur aspect.
  • Hydrater les pattes de votre chien et utiliser un baume protecteur, de façon régulière, type BotaBalm de Botaneo. Un baume hydratant et apaisant, utilisé en prévention, offre à votre animal une protection durable contre les brûlures mais aussi contre toutes les agressions extérieures.
  • Si votre chien les accepte, enfiler à votre animal des chaussures pour chiens lors des chaleurs de l’été ou des périodes de neige hivernales. Pratiques et fonctionnelles, elles offrent les mêmes avantages que les chaussures pour l’humain.

Il est difficile d’évaluer la température du sol, en été.

Cependant, pour savoir si le sol est trop chaud pour votre chien, vous pouvez y apposer le dos de votre main.

Si vous ne pouvez pas tenir plus de 5 secondes, différez votre sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.