Dormir avec son chien : bonne ou mauvaise idée ?

Au même titre que le co-dodo (dormir dans le même lit avec son bébé), le fait de dormir en compagnie de son animal est un sujet qui divise beaucoup. Certains y voient un manque de discipline, d’autres un moment agréable à passer avec nos amis à quatre pattes…

Mais alors, est-ce bonne idée de dormir avec son chien ? Nous détaillons le pour et le contre dans cet article, pour vous apporter la meilleure réponse.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Dormir avec son chien : Les bons côtés

Ne passons pas par quatre chemins, nous vous donnons la réponse tout de suite : dormir avec son animal de compagnie a plus de bons côtés que d’inconvénients.

C’est donc une bonne idée, mais qui a aussi quelques désavantages. Commençons par évoquer les bienfaits que vous apportera de partager votre nuit avec votre toutou.

Les avantages pour l’humain

Diminue le stress

De nombreuses études sont menées régulièrement afin d’étudier le rapport entre les chiens et les humains. D’un point de vue physiologique, il a déjà été prouvé que dormir en compagnie de son animal aide à réduire les états de stress et favorise l’apaisement.

La compagnie des chiens – et celle des chats également – peu importe sa durée, stimule la production d’ocytocine (l’hormone du bien-être) dans le cerveau et diminue le cortisol (l’hormone du stress).

Cet effet se partage d’ailleurs entre le chien et son propriétaire, ce qui permet d’atténuer l’agressivité et de favoriser l’empathie. Vous serez délivrés de vos tensions et votre chien aussi, un parfait moment zen !

De plus, pour beaucoup de personnes, dormir en présence de son animal est un facteur rassurant. Cela renforce le sentiment de sécurité, ce qui amène plus facilement à un état serein et participe à profiter d’une meilleure qualité de sommeil.

Améliore la qualité du sommeil

Avis aux personnes qui se retournent tous les soirs dans leurs lit : s’endormir en câlinant son fidèle compagnon est une façon formidable d’accélérer son endormissement !

Les scientifiques de l’Université de New-York Canisius ont interrogé un groupe de 962 femmes sur le sujet. Parmi ces personnes, 55% d’entre elles ont déclaré dormir auprès d’au moins un chien et 31% avec au moins un chat. En analysant la qualité du sommeil de chacunes, les chercheurs ont rapporté que les femmes qui dorment avec leur chien arrivent très facilement à trouver le sommeil (plus que celles qui s’endorment avec leurs chats). C’est valable en particulier pour celles qui se sont endormies avec un chiot.

L’étude a aussi révélé que dormir avec son chien est encore plus bénéfique pour le sommeil que de dormir avec un chat ou tout autre animal, ou même un partenaire humain !

D’autres enquêtes ont démontré que dormir avec votre chien à vos côtés vous permet aussi de vous réveiller de meilleure humeur.

Renforce les liens

D’accord, dormir avec son chien permet de favoriser l’entente et les bons rapports entre vous et lui… mais c’est aussi une manière de partager sa chaleur corporelle !

Bien plus que de réellement vous réchauffer l’hiver, se coucher près de lui vous offre un moment privilégié avec votre fidèle compagnon.

Les chiens, pour certaines races, sont des animaux assez réceptifs à la chaleur. C’est alors pour eux un facteur relaxant, tout en se sentant en sécurité dans vos bras !

Et les bienfaits pour le chien

Améliore la relation avec son maître

Dormir avec son chien renforce la relation qu’il a avec son maître. Cela permet de solidifier la confiance qu’il porte envers son ce dernier.

A l’état naturel, pour les animaux, le sommeil est un état dans lequel ils se trouvent plus vulnérables envers les prédateurs.

Bien que le chien aie été domestiqué depuis bien longtemps, il garde tout de même cet instinct « sauvage ».

Le fait qu’il se joigne à vous dans ce moment de repos et que vous l’autorisez à le faire est une marque de confiance symbolique pour lui. Tout ça améliorera donc votre relation.

Les chiens adorent le contact physique

Les chiens ont besoin de démonstration d’affection et de présence humaine ! Faire dormir près de vous votre petit compagnon aura un effet rassurant pour lui. Il sera pleinement convaincu de l’affection que vous lui portez.

C’est notamment une démarche idéale à adopter lorsque vous vous êtes absenté une bonne partie de la journée : ce sera pour lui le moment de réconfort, vous retrouver de cette façon calme et apaisante ne pourra que contribuer à son bonheur !

Apaise les chiens anxieux

Nos petites boules de poils sont aussi sujettes à l’anxiété que nous ! C’est pourquoi il est important de leur apporter réconfort et quiétude : ce qu’offre pleinement une nuit auprès de son maître !

A lire aussi : Stress du chien : 6 signes, causes & solutions

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Dormir avec son chien : Les mauvais côtés

Bien que ce soit un plaisir, laisser son chien dormir près de soi présente aussi quelques désavantages. Ces inconvénients sont plus nombreux pour nous, humains, que pour nos compagnons à quatre pattes.

Quels inconvénients pour le chien ?

Il peut devenir agressif

Certaines races de chien, telles que les chiens de bergers, auront tendance à développer un comportement protecteur avec leur maître.

Il est possible qu’ils se montre « jaloux » lorsque quelqu’un d’autre s’approche de son humain. Il peut par exemple pousser votre partenaire hors du lit, le grogner et même se montrer possessif.

Dans ce cas là, pour éviter de le déstabiliser davantage, il vaut mieux ne plus laisser votre chien dormir avec vous, et plutôt lui proposer un panier douillet.

Une habitude qui peut compliquer son éducation

Certaines personnes auraient remarqué chez leurs chiens une certaine désobéissance après les avoir autorisés à dormir avec eux. Ce ne sont que des témoignages, et aucune étude comportementale n’a pu vraiment trouver un lien entre un manque de discipline et le co-sleeping. Tout dépend de la manière dont laquelle on s’y prend (vous retrouverez nos conseils sur ce sujet plus bas dans cet article)

Quels inconvénients pour le maître ?

Attention aux maladies !

Malheureusement, les chiens peuvent être porteurs de pathologies transmissibles à l’Homme. Parmi ces dernières, nous retrouvons la teigne, la gale, divers parasites ou même dans le pire des cas la maladie de Lyme. Il en existe d’autres, et ces maladies sont appelées « zoonoses ».

Il faut alors faire très attention à l’état de santé de son chien et s’assurer de contrôles réguliers chez le vétérinaire, car certaines de ces pathologies sont difficiles à distinguer chez l’animal.

Pensez également à vermifuger régulièrement votre toutou et à vérifier assidûment entre ses poils si des puces, tiques ou autres parasites ne s’y logent pas. (N’oubliez pas de contrôler derrière les oreilles et entre les coussinets !)

À éviter en cas d’allergies et asthme

Il est absolument déconseillé aux personnes souffrant d’asthme ou d’allergies de dormir en compagnie de leurs animaux, au risque de leur provoquer des crises.

C’est aussi valable pour les personnes qui partagent leur lit avec des personnes fragiles, malades ou asthmatique, afin de les protéger.

La qualité du sommeil peut être endommagée

La plupart du temps, dormir avec son chien près de soi est un facteur qui favorise un repos efficace et un sommeil réparateur.

Néanmoins, il est possible que l’effet inverse se produise ! Ce sera notamment le cas si le chien est agité, s’il ronfle ou s’il a tendance à vous déranger en se réveillant plusieurs fois dans la nuit.

Selon l’institut de recherche américain Mayo Clinic, l’idéal serait que le chien dorme au pied du lit, pour ne pas perturber votre sommeil.

Ce qu’en pensent les professionnels

La plupart des éducateurs canins sont favorables à la pratique du co-dodo avec son chien. Cependant, certains d’entre eux restent réticents et favorisent des méthodes d’éducation plus rigides, afin d’éviter que l’animal prenne la position du « dominant » face à son maître.

Il est important de savoir que les études menées sur la domination intra-espèce (même les plus récentes) ne peuvent pas prouver que c’est un fait avéré. C’est un phénomène qui dépend du chien, de sa race et de sa personnalité. 

Dormir avec son chien : Quelques précautions à prendre

Il y a certaines mesures à prendre pour s’assurer d’une nuit en harmonie entre vous et votre chien. C’est d’ailleurs autant valable pour lui que pour vous, et voici la liste de nos recommandations pour un co-dodo canin parfait !

Ne pas négliger l’hygiène

Ce point est le plus important de tous ceux que nous allons vous citer. Une bonne hygiène est la base du cosleeping. Voici quelques point à ne surtout pas écarter :

  • Brossez votre chien plusieurs fois dans la semaine. Cela permet d’éliminer les poussières et poils morts, ainsi que les bactéries qui s’y développent.
  • Ne laissez pas votre chien dormir avec vous sous les draps : posez sur votre lit une couverture qui lui est réservée.
  • Le ménage doit être fait ponctuellement et de manière appliquée. Changez et lavez vos draps au moins 1 fois par semaine, passez l’aspirateur 2 à 3 fois dans l’ensemble de la pièce chaque semaine et aérez la chambre au moins 10 minutes tous les jours.
  • Tenez sa vaccination et sa vermifugation à jour. Cependant, une fois l’avoir traité avec une pipette ou s’il porte un collier anti parasitaire, ne le laissez pas dormir près de vous durant les 5 jours qui suivent. Si ces produits contiennent des substances toxiques pour l’Homme, il est aussi nécessaire de l’empêcher de s’installer sur le lit pour éviter que les parasites ne tombent dessus. Et comme nous vous l’avons écrit plus haut : pensez à vérifier de manière régulière son pelage !
  • Avec ou sans co-dodo maître/chien, il est important de laver votre chien 1 fois par mois, voire 1 fois toutes les six semaines maximum. C’est la seule façon d’éliminer les bactéries et les peaux mortes qui se logent entre ses poils.

Une bonne éducation et des limites fixées pour un moment agréable

Dormir avec son chien ne signifie pas abolir les règles d’éducation. Il y a certaines limites à respecter pour que tout se passe de la meilleure façon possible entre le chien et son maître :

  • Ne précipitez pas le co-sleeping : si votre chien est très impatient de caractère, commencez plutôt par lui installer un panier ou un coussin confortable dans votre chambre, hors du lit. Faites le dormir dans cette couchette dans un premier temps afin d’éviter tous débordements. Il ne faut pas griller les étapes, car s’il monte sur le lit en étant tout excité, il ne sera pas apte à comprendre que le principe de ce moment est de se reposer, se détendre et être calme (pour vous comme pour lui).
  • Votre chien doit attendre votre permission pour monter sur votre lit. Apprenez-lui à s’installer sur le lit uniquement quand vous l’autorisez, pour qu’il comprenne que c’est votre espace et qu’il y est invité que lorsque que vous le décidez.
  • Habituez-le également à une couchette dans une autre pièce que la chambre. Faites-le y dormir quelques nuits, de temps en temps, dans une pièce extérieure à la vôtre. Cela peut être utile pour l’aider à accepter les situations lors desquelles il ne pourra pas se coucher auprès de vous (si vous êtes malade, si vous dormez en présence d’un enfant etc).
  • Apprenez le à monter… mais aussi à descendre du lit. Il s’agit de votre espace et il doit comprendre que vous restez dans une position d’autorité face à lui en toutes circonstances. S’il n’y est pas autorisé, il devra accepter de descendre du lit. Mais attention, cela doit se faire en douceur ! « Autorité » ne rime cette fois pas avec « brutalité » : il vaut mieux que vous lui inculquez cet ordre de façon ludique et affectueuse. Vous pouvez par exemple le récompenser avec une friandise et une caresse, ou bien même avec un jouet qu’il affectionne particulièrement.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Pour conclure, c’est avant tout un choix personnel

Cette question qui divise beaucoup dépend avant tout de vous. C’est à vous de décider s’il vous est adéquat de partager votre lit avec votre chien ou non. Vous devez réfléchir à si cela est confortable pour vous, si vous préférez maintenir une certaine hiérarchie avec lui…

Dans tous les cas, c’est une question validée par les experts !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.