Help ! Mon chien est jaloux de mon chiot

Vous venez d’accueillir un chiot à la maison et ça ne se passe pas très bien avec votre chien ? Ce sont des choses qui arrivent.

L’entente entre deux chiens, deux chats ou un chien et un chat ne va pas de soi.

Pour qu’une relation positive se construise entre deux animaux, il faut souvent du temps mais aussi beaucoup de patience !

Si votre chien semble jaloux, il est bon de tenter de se mettre à sa place.

Il était l’animal du foyer et voit débarquer soudainement un second chien qui rafle toutes les attentions auprès de ses maitres adorés.

Qui plus est, c’est un chiot qui ne parait pas bien connaitre les règles de la maison et les règles de la communication entre chiens !

Pour vous aider, nous vous expliquons comment aider votre chien jaloux de votre chiot.

La jalousie chez les chiens

Frustration

La jalousie est un sentiment purement humain.

Pour éviter trop d’anthropomorphisme, on dira plutôt que le chien éprouve des émotions négatives de type peur, frustration ou envie. Ces émotions correspondent, selon les experts, à un comportement de défense et de sauvegarde des ressources, une forme de possessivité.

Ce comportement va s’exprimer chez l’animal, par exemple, si un autre chien veut s’approcher de sa gamelle, prendre ses jouets, monter sur le canapé, etc. Il peut présenter un sentiment de peur face à cet individu canin qui pourrait lui voler sa nourriture.

Causes

La « jalousie » chez votre chien peut s’expliquer par les relations que vous avez tissées avec lui, quand il était chiot.

Trop de proximité, d’attentions font qu’il va se comporter comme un enfant gâté qui ne veut pas partager son maitre.

Ainsi, si vous avez l’habitude d’asseoir votre chien à table pendant le repas ou de lui donner des restes ou encore s’il dort sur votre lit, il n’est plus à sa place de chien.

Même chose si vous l’emmenez partout avec vous et qu’il ne connait jamais vos absences.

Étant un animal d’habitude, il va apprendre à ne jamais manquer (de vous, de nourriture, d’attentions).

L’arrivée d’un chiot à la maison va, pour la première fois, le confronter au manque et à la frustration de façon brutale car vos attentions iront aussi à un autre.

Manifestations

Un chien « jaloux » va présenter un changement de comportement pour tenter de vous détourner de son rival. À titre d’exemples, voici quelques manifestations possibles de cette « jalousie » :

  • Qu’il s’agisse d’un chiot, d’un bébé ou même d’une personne (conjoint, ami, etc.), votre chien va tenter de le « mettre sur la touche » avec des grognements, des aboiements ou des pleurs.
  • Si vous vous approchez de son rival, votre chien va produire le même comportement, ressentant un danger dans cette proximité.
  • Si l’intrus s’approche de sa gamelle, son panier ou ses jouets, ou même de lui, votre chien va grogner ou aboyer pour lui indiquer qu’il doit reculer, que c’est son espace ou ce sont ses affaires.
  • Lorsque vous entrez en interaction avec le rival en lui parlant ou le caressant, votre chien va s’agiter en tournant autour de votre duo. Il peut se montrer menaçant avec la queue haute et les oreilles dressées.
  • Votre chien peut aussi présenter des manifestations de frustration et de mal-être comme faire ses besoins dans la maison ou dégrader des meubles et/ou des objets. Votre compagnon canin peut également montrer des signes de déprime (ne mange plus ; reste en retrait) ou des signes de nervosité.

L’arrivée du chiot à la maison

Territorialité

Votre chien vit dans votre foyer depuis plusieurs mois ou années. Il a pris ses repères et considère la maison comme son espace. Un chien se missionne, en effet, souvent comme le gardien des lieux.

Même s’il est plus présent chez le mâle, ce comportement existe aussi chez la chienne. Plus ou moins protecteur selon sa race, votre chien se donne pour rôle de préserver votre maison des éventuels intrus qui pourraient y pénétrer.

Même si c’est vous qui le faites entrer chez vous, votre chiot est donc considéré comme un intrus par votre chien. Ceci explique que votre compagnon de longue date puisse avoir un comportement de défense, envers ce nouvel arrivant qui semble se croire tout permis en courant dans toutes les pièces !

Problème de communication

La relation spontanée entre un chien et un chiot peut s’avérer d’emblée très positive. Si votre chien est bien dans sa tête et ouvert aux rencontres, il verra, en effet, d’un bon œil ce nouveau compagnon de jeu, même si c’est encore un bébé.

Cependant, certains chiens sont mal à l’aise avec les chiots car ils ne parviennent pas à comprendre leurs intentions et ne supportent pas leur agitation. L’origine du problème est alors un problème de communication.

En effet, deux chiens adultes ont généralement la capacité de se comprendre. Ils peuvent se « dire » s’ils souhaitent entretenir des contacts ou non. Cependant, le chiot ne possède pas encore tout le répertoire de communication nécessaire.

Il apprend de façon progressive. Ainsi jusqu’à 4 mois, le chiot présente des difficultés à comprendre le langage d’un chien. Il n’a appris que les bases avec sa mère et sa fratrie.

C’est en poursuivant ses interactions avec ses congénères adultes qu’il va pouvoir saisir tout le registre communicationnel des canidés. Par ailleurs, certains chiens adultes supportent difficilement les comportements inadaptés d’un chiot qui se montre souvent dans des excès quitte à chuter ou à faire la pirouette !

Ainsi, le chiot peut :

  • Initier une séquence de jeu alors que ce n’est pas le moment
  • S’approcher d’un chien adulte qui est en train de manger et ainsi lui provoquer un stress
  • Se montrer trop familier ou trop débordant pour dire bonjour

Encore une fois, un chien équilibré et sociable reconnaitra la jeunesse de son hôte et montrera une certaine tolérance face à ses éclats.

Plus d’attentions

En tant que maitre, vous pouvez, bien malgré vous, provoquer un déséquilibre dans la relation de vos deux animaux.

Comment ? Tout simplement en distribuant plus de caresses, de tendresse et de câlins à votre chiot au détriment de votre chien.

Ne vous culpabilisez pas ! Les bébés animaux comme les bébés humains attirent l’attention et la bienveillance, c’est biologique ! Comment ne pas fondre devant une petite boule de poils, à la démarche mal assurée, qui ne pense qu’à jouer ?

Personne ne vous interdit de câliner votre chiot mais n’en faites pas trop ! Vous risquez sinon de le regretter quand il atteindra l’âge adulte et qu’il se montrera capricieux.

Continuez, par ailleurs, à vous occuper de votre premier chien comme vous le faisiez avant. Il est important de lui montrer que rien ne change pour lui, que vous l’aimez toujours autant.

Si votre chiot est toujours entre vous quand vous interagissez avec votre premier chien, consacrez à ce dernier des moments privilégiés. Une promenade en duo « comme avant » le ravira à coup sûr.

Besoin de contact du chiot

Votre chiot vient de quitter sa mère et sa fratrie et avec eux tous les contacts physiques qui lui étaient nécessaires. Il ne peut plus se blottir contre le corps chaud de sa mère et cela lui manque. Il va donc avoir tendance à coller son corps contre celui de votre chien pour jouer ou se sécuriser.

Certains chiens adultes se montrent très protecteurs et endossent avec beaucoup de bienveillance ce rôle de substitut parental. D’autres se montrent, en revanche, réfractaires et montrent les dents si le chiot s’approche un peu trop. En plus de la « jalousie », cela peut expliquer l’agressivité d’un chien adulte face à un chiot.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment accompagner mon chien pour qu’il ne soit plus jaloux de mon chiot ?

1. Éviter de trop le choyer quand il est petit

Pour que votre chien ne soit pas « jaloux », il est nécessaire de l’éduquer de façon adaptée lorsqu’il est chiot. Comme nous l’avons vu précédemment, si votre chien a bénéficié d’une éducation trop souple et d’une trop grande proximité avec vous, cela va poser un problème.

Il ne va tolérer aucune limite et présenter une possessivité exacerbée envers vous. Il peut alors se montrer agressif et même mordre si un individu (animal ou humain) s’approche de vous.

2. Garantir l’espace de votre chien

La plus grosse erreur consisterait à remplacer l’espace de votre chien par celui de votre chiot ou à le partager. Il est fondamental de garantir à votre chien que rien ne change pour lui avec l’arrivée de ce chiot.

Installez le panier et les affaires du chiot à distance du couchage de votre chien. Même chose pour les gamelles d’eau et de nourriture qui doivent être éloignées sous peine de gros soucis.

Si votre chiot est trop envahissant lors du repos ou du repas de votre chien, vous pouvez même lui condamner l’accès pour éviter les drames.

Il comprendra progressivement qu’il ne doit pas s’approcher et mettra alors lui-même une barrière à ses comportements qu’il régulera.

3. Préparer la première rencontre

Il est fortement conseillé de préparer en amont la première rencontre pour éviter que votre chien soit immédiatement jaloux et méfiant. Prévoyez là à l’extérieur pour éviter les comportements territoriaux de votre chien.

Un parc fera très bien l’affaire, d’autant plus qu’il s’agit d’un lieu neutre et apprécié des chiens.

Évitez le jardin qui constitue le territoire de votre chien.

Laissez les deux canidés en laisse pour garantir la distance nécessaire entre eux. Votre chiot aura, en effet, tendance à se « coller » à l’adulte avec beaucoup d’insouciance.

Lors de la promenade, autorisez quelques rapprochements, toujours à l’initiative de votre chien. Ne cherchez surtout pas à lui présenter le chiot « de force » s’il préfère se tenir à distance.

4. Récompenser les interactions positives

Prenez soin de récompenser vos chiens lors d’interactions positives avec une caresse et quelques mots de félicitation mais sans trop en faire. Ils apprendront ainsi ce qui est autorisé et encouragé.

5. Intervenir en cas de malentendu

Il est nécessaire d’intervenir si vous pressentez que la situation peut dégénérer.

Un chien agacé montre des signes clairs (grognements, babines retroussées, tensions musculaires, évitement) qu’il est nécessaire de prendre en compte pour éviter une morsure et une grosse frayeur pour le chiot.

Il vaut mieux stopper une interaction de bonne qualité, même courte, si votre chien a atteint son seuil de tolérance. Le chiot est incapable de poser des limites, c’est à vous de le faire.

De la même façon, il est bon d’intervenir si votre chiot tente de déranger votre chien qui dort ou mange.

6. Ne pas laisser votre chien éduquer votre chiot

Une autre grosse erreur consisterait à penser que votre chien va éduquer votre chiot car c’est « dans la nature ». Faux ! Certains chiens sont peu tolérants, d’autres trop, alimentant les mauvais comportements du chiot.

C’est à vous que l’éducation de votre chiot revient et surtout sur le même modèle que le premier chien pour éviter les déséquilibres (si votre chien n’a pas le droit de monter sur le canapé, votre chiot non plus !).

7. Se montrer ferme

Si votre chien se montre « jaloux » en présence de votre chiot, il ne faut surtout pas le punir ou le crier. Toutefois, il est conseillé de réagir calmement mais fermement en lui demandant d’aller dans son panier.

Si vous lui consacrez de l’attention à ce moment-là, il recommencera en comprenant qu’il a tout à gagner à se montrer possessif. Il vous faut également ignorer ses pleurs et sa demande insistante d’interactions.

En revanche, il est recommandé de récompenser les « bons » comportements, c’est-à-dire les interactions positives qu’il entreprend avec le chiot. Quelques mots de félicitation et caresses suffisent pour lui permettre d’intégrer ce qu’il est bon de faire ou pas.

Si, malgré vos efforts, votre chien continue de faire preuve de « jalousie » envers votre chiot, il est conseillé de consulter un comportementaliste.

Le risque d’agressivité et de morsure est, effectivement, important et peut amener à un drame. Un comportementaliste vous guidera en vous prodiguant des conseils à appliquer pour une meilleure entente au quotidien.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Chien jaloux : Questions fréquentes F.A.Q

Comment gérer la jalousie entre deux chiens ?

Si votre chien se montre « jaloux » envers un autre canidé, il est conseillé de l’envoyer calmement mais fermement à sa place. En ignorant ses pleurs, vous évitez ainsi de lui donner l’attention qu’il sollicite et qui renforcerait sa « jalousie ». Ne criez pas et ne punissez pas votre chien, cela aggraverait la situation.
Lire la suite…

Pourquoi mon chien monte-t-il sur mon chiot ?

Que vous ayez un chien ou une chienne, le chevauchement est un comportement sexuel normal chez les chiens.
Il est conseillé d’intervenir, cependant, car votre chiot a une corpulence plus fragile que votre chien.

Pourquoi mon chien ignore mon chiot ?

C’est une façon pour votre chien d’indiquer à votre chiot de rester à distance. Ne tentez surtout pas de supprimer cette distance en lui présentant le chiot.
Vous risqueriez de provoquer un conflit voire une morsure. Un chien a parfois besoin de temps pour s’adapter à un nouveau venu, bien trop remuant.

Quel est le comportement d’un chien jaloux ?

Un chien jaloux va tout faire pour détourner l’attention de son maitre de son rival par le biais de plaintes, d’aboiements, d’agitation, de pleurs.

Deux chiens peuvent-ils se battre par jalousie ?

Tout à fait ! On parlera plus de possessivité que de jalousie pour les chiens. Si un chien se sent en « danger » face à un autre car il a peur qu’il lui prenne ses ressources (jouet, nourriture, maitre, etc.), il peut montrer de l’agressivité et déclencher une bagarre.
Ceci est d’autant plus vrai si les deux chiens se montrent « jaloux » de l’attention accordée par leur maitre à leur rival.

A lire aussi : Que faire face à un chien agressif ?

Pourquoi mon chien aboie quand j’embrasse ma femme ?

Votre chien semble ainsi tenter d’attirer votre attention ou celle de votre femme (selon son référent) par possessivité.
Il est conseillé de ne pas répondre à sa demande, de l’ignorer ou de le congédier calmement mais fermement dans son panier.
Lire la suite…

2 Commentaires sur “Help ! Mon chien est jaloux de mon chiot

  1. Anne says:

    Bonjour et merci pour cet article 🙂
    Quand vous dites qu’il faut du temps pour que le chien accepte le chiot, cela représente combien de temps en moyenne ?
    Merci d’avance, Nous venons d’adopter un chiot et malgré les recommandations que j’essaie de suivre du mieux que je peux je n’en vois pas le bout (ça fait 2 semaines et je n’ai pas l’impression que ça évolue beaucoup)

    • Audrey Costa says:

      Bonjour Anne,

      Je vous remercie pour ce message. Malheureusement, chaque animal a son petit caractère ; chaque animal réagira donc différemment face à une situation précise.
      Il est ainsi d’autant plus difficile, sans connaître vos loulous, de donner une durée précise de la période d’adaptation. Cela peut parfois prendre un peu plus de temps, mais en mettant en pratique ces conseils, la cohabitation devrait mieux se passer au fil de jour. 🙂

      Cordialement,

      Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.