Dresser un Chiot Malinois ! 10 Conseils (+ Photos)

comment dresser un chiot malinois berger malinois

Vous souhaitez réussir l’éducation de votre chiot malinois ? Et vous vous demandez comment éduquer un chiot malinois ?

Ne perdez pas de temps ! Le dressage de votre chiot doit se faire de manière précoce, afin de lui apprendre rapidement les bons comportements.

Un malinois équilibré et bien éduqué est un compagnon exceptionnel. Il vous garantira des moments de joie et de complicité sans commune mesure.

En revanche, mal dressé, votre chiot malinois risque de développer des comportements inadaptés, voire dangereux pour votre famille et les autres.

Anxiété de séparation, hyperactivité, agressivité et autres troubles du comportement sont autant de résultats d’une éducation inadaptée.

Ne prenez pas de risque !

Voici 9 conseils d’expert pour comprendre comment dresser un chiot berger malinois facilement et dès le plus jeune âge.

 

Chiot malinois : Présentation générale

Reconnue en 1909, le berger belge malinois est un chien de berger de taille moyenne, puissant et harmonieux, au poil court et à la robe fauve-charbonnée.

Il fait partie des 4 types de bergers belges qui portent tous le nom de villages belges : Groenendael, Laekenois, Mechelar (Malinois) et Tervueren

Véritable chien de travail, le Malinois ne manque pas de qualités.

Il est endurant, dévoué, loyal, fidèle, courageux, intelligent, vif et très actif. 

berger belge malinois chiot éducation adoption acheter achat éleveur france caractère personnalité santé

 

Pourquoi le dressage du malinois est-il si important ?

Dresser et éduquer un malinois de façon adaptée et précoce est essentiel… Plus encore que la plupart des autres races.

Pourquoi ? Pour différentes raisons :

Le chiot malinois : un diamant brut à travailler

Dresser un malinois de façon adaptée et précoce est essentiel parce que ce chien est un véritable joyau, aux compétences qui ne demandent qu’à être révélées.

Talentueux, il excelle dans de nombreuses tâches, types garde des troupeaux, chien de sécurité, de recherche, de protection, de défense et de sauvetage, ainsi que dans les épreuves de performance, comme l’agilité.

Diamants à l’état brut, l’entraînement des chiots doit ainsi commencer tôt pour tirer le meilleur parti de l’intelligence, de la capacité d’apprentissage rapide et de la motivation du Malinois.

Le chiot malinois : un surdoué qui doit être davantage stimulé

Mais ce n’est pas tout ; même si les chiots malinois ne sont pas particulièrement têtus et indépendants, ils restent des chiens surdoués, dont l’intelligence, mal orientée, peut servir à des tâches qui ne vous plairont pas.

En effet, ces chiens ont besoin de stimulation et si vous ne leur en donnez pas suffisamment, ils la trouveront ailleurs, au travers de fugues, de comportements désobéissants, de provocations ou encore de destruction.

Tout sera bon pour combler l’ennui et leur manque de stimulation.

Le chiot malinois : Un instinct de garde qui doit être canalisé

Protecteurs par instinct, les malinois ont également une tendance à vouloir protéger ce qu’ils aiment.

Ainsi, si vous n’apprenez pas à votre chiot malinois à gérer cette tendance, au travers notamment du dressage et d’une socialisation précoce, il pourrait développer naturellement des comportements agressifs pour vous protéger et une méfiance excessive envers les étrangers.

A noter : Les exigences du chiot malinois en termes de dressage et d’éducation, font que cette race de chien n’est pas conseillée aux primo-adoptants. Le berger malinois chiot a en effet besoin d’un propriétaire expérimenté, qui connaisse les traits de caractère et les besoins de la race. Une main de fer dans un gant de velours est un atout obligatoire quand on souhaite adopter un chiot malinois.

chien de garde malinois sécurité berger sauvetage militaire


Dresser un malinois chiot : L’importance du choix de l’élevage et de l’adoption

Vous vous demandez comment dresser un malinois chiot ?

Pour commencer, il est important d’avoir conscience que la réussite du dressage de votre malinois ne dépend pas uniquement de vous et de votre méthode.

De nombreux facteurs détermineront la réussite ou non de l’éducation de votre animal, bien avant les séances de dressage… au moment de l’adoption.

En effet, acheter un chiot malinois sans prendre en compte ses antécédents, son caractère ou la fiabilité du lieu où vous l’acheter, est courir le risque d’adopter un chiot malinois avec certaines prédispositions, types troubles du comportement.

Ainsi, un chiot malinois adopté au mauvais endroit, sans recherche consciencieuse à son sujet, peut vous rendre le dressage difficile, voire impossible, en fonction de vos compétences.

Pour vous assurer d’adopter un chiot malinois équilibré, il est essentiel de choisir un éleveur responsable et professionnel. Un éleveur qui connait les parents de votre chiot, qui connait leur caractère, et qui pourra vous prévenir des tendances et des traits de personnalité que votre chiot malinois peut développer au fil du temps.

Un éleveur responsable prendra aussi le temps d’observer ses chiots mais aussi de se renseigner sur votre famille pour vous diriger vers le chien qui correspond le plus à votre mode de vie.

Un élevage professionnel répondra également présent pour répondre à vos questions.

Idem pour un refuge. Posez le plus de questions possibles avant d’adopter un chiot malinois. Vous devez être sûr de votre choix lors de votre achat.

Il s’agit d’une grande responsabilité et d’un acte qui aura des répercussions sur les prochaines années de votre vie.

adopter adoption acheter chiot malinois


Quand commencer le dressage du malinois ?

Le berger malinois est une race de chien très intelligente.

Vif, il comprend rapidement les nouveaux ordres et instructions, même à un très jeune âge.

Il n’y a donc aucune raison (sauf avis contraire du vétérinaire, maladie…) à ne pas commencer quelques séances de dressage à la propreté dès que votre malinois chiot a 2 mois.

Continuez ensuite à apprendre la propreté et l’obéissance à votre chiot malinois de 3 à 4 mois, puis passez à la pré-agilité.

C’est-à-dire, de petits exercices physiques comme aller chercher, courir et apporter des objets.

Le dressage avancé et l’agilité peuvent débuter lorsque votre chiot malinois a 6 mois.

Enthousiaste et malicieux à cet âge, il faut donc poursuivre l’apprentissage de l’obéissance, afin qu’il vous obéisse et vous respecte.

Par la suite, il n’existe pas d’âge limite pour apprendre de nouveaux tours à votre canidé.

Contrairement à ce que dit le vieil adage, “on n’apprend pas aux vieux singes à faire la grimace”, votre malinois sera toujours partant pour apprendre de nouvelles choses.


Où commencer le dressage d’un chiot malinois ?

Le berger malinois est un chien vif et, comme c’est un chien de troupeau, il a besoin d’une bonne dose d’exercice physique régulièrement.

S’il s’agit d’un chiot qui apprend la propreté, ne l’emmenez pas loin de la maison.

Entraînez-le dans la maison et dans la cour où il se sent bien.

Vous pouvez également l’entraîner à l’obéissance dans la maison ou dans un espace ouvert où il y a moins de monde.

Au fur et à mesure qu’il grandit et qu’il est temps de le socialiser, sortez-le progressivement et apprenez-lui à marcher en laisse.

Exposez-le à des gens et présentez-le à d’autres animaux.

Une fois qu’il est à l’aise avec les autres et qu’il maîtrise les bases, emmenez-le dans un parc ou dans des endroits plus fréquentés.

adorable photo de chiot adolescent malinois chiot

 

10 conseils pour réussir le dressage d’un chiot malinois 

Vous avez adopté un bébé berger malinois ? Voici comment dresser un chiot malinois au travers de quelques conseils d’expert.

En respectant ces techniques vous devriez réussir l’éducation de votre animal de compagnie et en faire un chien équilibré, sain et heureux.

  1. Imposer son leadership

Il est très important d’établir un leadership dès le début.

Soyez patient, cohérent et ferme avec votre chiot malinois, afin qu’il vous considère comme un chef de meute et qu’il vous respecte.

Si vous ne parvenez pas à établir un leadership sur votre berger belge Malinois, il y a fort à parier que ce soit lui qui tente de vous dresser et d’imposer ses règles.

Et malheureusement, les habitudes sont rapides à prendre mais difficiles à défaire.

Ne laissez donc pas votre chiot malinois vous dominer, afin de ne pas avoir à déconstruire les bases de votre relation par la suite.

La base d’une éducation réussie est un rapport hiérarchique équilibré et sain entre vous.

  1. Commencer une socialisation précoce

Les Malinois doivent être socialisés avec une variété de personnes dès leur plus jeune âge, afin qu’ils deviennent des chiens amicaux et sociaux.

Il est donc essentiel de présenter régulièrement à votre chiot différentes personnes et différents chiens.

Vous pouvez commencer par vous balader à proximité d’un parc avec des chiens pour que votre chiot sente leur présence sans en avoir peur.

Approchez vous un peu plus des chiens à chaque nouvelle balade, jusqu’à ce que le vôtre se sente prêt à jouer et à faire connaissance avec ses congénères.

L’idée est d’avancer progressivement, afin de ne pas brusquer votre chiot malinois et qu’il ne vive pas une première séance de socialisation traumatisante.

Un traumatisme pourrait conditionner son rapport aux autres et lui faire développer une phobie des autres chiens par exemple.

Il est essentiel qu’il associe les humains et les autres animaux à une expérience positive.

Pour cela, vous pouvez lui donner des friandises à chaque fois qu’il rencontre un autre chiot et qu’il se comporte bien.

Jouez également avec lui dans le parc, pour que ce lieu de socialisation soit associé à un lieu de jeu et de partage avec vous.

  1. Utiliser le renforcement positif

Cette façon de progresser dans la socialisation s’appelle le renforcement positif ou système de récompenses.

Il s’agit de la meilleure méthode d’éducation pour les chiots malinois.

L’objectif de cette technique de dressage est d’associer un ordre, un élément de vie ou un comportement à quelque chose de positif comme une récompense.

Par exemple, si vous souhaitez apprendre l’ordre « pas bouger » à votre chiot malinois, munissez-vous d’une friandise, faites assoir votre chien en lui présentant la friandise au-dessus de lui, dites « Pas bouger », et récompensez votre chien à chaque fois qu’il adopte le comportement désiré.

Les chiots malinois ont tendance à très bien réagir aux friandises et aux caresses.

Ainsi, lorsque votre chiot accomplit une tâche, récompensez-les avec de délicieuses friandises, ainsi que de nombreux éloges vocaux et caresses.

De même, si votre chiot a tendance à adopter un mauvais comportement, réorientez ce dernier vers celui que vous désirez, et récompensez-le dès qu’il agit en votre sens.

Par exemple, pour un chiot malinois qui mordille, vous pouvez lui apprendre l’ordre « stop », et le récompenser dès qu’il arrête, ou lui donner un autre objet qu’il peut mordiller et le récompenser lorsqu’il mordille cet objet autorisé au lieu de vos chaussons.

  1. Faire des exercices d’agilité

L’agilité est très importante pour le berger malinois, car c’est une race de chien très active qui a besoin d’un exercice physique régulier.

Une fois que votre chiot répond à l’entraînement de base, commencez à lui faire faire de l’exercice physique, afin qu’il soit stimulé physiquement et mentalement.

Cela peut être du saut ou du contournement d’obstacles.

Vous pouvez par exemple créer un petit parcours d’obstacles dans votre jardin, afin de lui apprendre quelques exercices d’agilité, mais aussi de dépenser tout son excès d’énergie.

Un chiot malinois qui souffre d’un excès d’énergie ou d’ennui tentera toujours de se défouler et d’évacuer ses tensions au travers de bêtises, types mâchouillement, destruction, tendance à creuser ou fugue.

 

  1. Faire des sessions de dressage courtes et ludiques

Chaque séance de dressage doit être un moment de partage et d’amusement pour votre chiot malinois.

Il doit ressentir du plaisir et être réceptif à ces moments privilégiés.

Alors soit, les chiots malinois sont naturellement dévoués et apprécieront toujours vous faire plaisir lors de vos séances de dressage.

Malgré tout, une séance trop longue, comme un leçon scolaire interminable pour les humains, peut finir par les ennuyer et les fatiguer.

Résultat, vous aurez en face de vous un chiot indiscipliné qui cherchera toutes les excuses pour faire autre chose que ce que vous lui demandez.

C’est pourquoi, il est essentiel de privilégier des séances courtes, durant lesquelles votre chien s’amuse.

Mettez un chronomètre pour cela, ou arrêtez dès que vous voyez votre chien devenir moins réceptif.

  1. Apprendre les ordres de base

Un chiot malinois bien dressé est un chien qui connait les ordres de base.

Sans cet apprentissage, il vous sera en effet difficile de gérer votre compagnon dans certaines situations.

L’ordre « assis » et « pas bouger » sont par exemple essentiels pour apprendre à votre berger belge malinois chiot à ne pas sauter sur les invités quand ils entrent chez vous.

Ce sont aussi des ordres qui peuvent assurer votre sécurité et celle de votre chien dans certains environnements.

Par exemple, apprendre l’ordre « pas bouger » à son chiot malinois peut être très utile si vous vivez dans un environnement urbain et que vous êtes amenés à traverser régulièrement des routes.

En sachant arrêter votre chien, vous pourrez donc par exemple éviter un accident avec une voiture.

Cet ordre pourrait aussi vous permettre d’empêcher votre chien de se mêler à une bagarre de chiens qui ne le concerne pas.

  1. Lui donner de l’espace pour s’exprimer

Un chiot malinois a besoin de plus d’espace que certaines races comme les races toy, types chihuahua ou papillon.

Ces chiots ont de l’énergie à revendre et ont besoin de se dépenser dans des lieux vastes comme des jardins, des forêts ou des parcs, afin de s’épanouir pleinement.

Gardez en tête qu’un chiot malinois dont les besoins sont respectés sera toujours plus réceptif et concentré lorsque vous passerez du temps à l’éduquer et à le dresser.

  1. Garder le contrôle

Plein d’énergie et curieux par nature, le chiot malinois doit être maintenu en laisse lors des séances de dressage à l’extérieur.

Sans cela, il risquerait de devenir incontrôlable à la vue d’un écureuil ou à l’approche de n’importe quelle autre sollicitation qui lui paraît intéressante.

Pour éviter de perdre accidentellement votre chiot malinois, pensez également à le pucer et/ou lui mettre un collier avec vos coordonnées.  

  1. Être patient et cohérent

La principale vertu pour réussir à dresser un chiot malinois est la patience. Eduquer un chien (de cette race et n’importe quelle autre) demande du temps et de la patience.

Si votre chien ne répond pas tout de suite aux ordres ou qu’il n’apprend pas rapidement un tour, ce n’est pas grave.

Recommencez plus tard, une fois que votre berger malinois chiot est plus réceptif et calme.

Soyez également cohérent. Si vous souhaitez apprendre quelque chose à votre chien, prévenez les autres membres de votre famille, afin qu’ils suivent vos directives.

Sans cela, et comme un enfant, votre bébé malinois risquerait de ne pas comprendre ce que vous attendez réellement de lui.

  1. Ne pas hésiter à demander de l’aide

Vous vous sentez un peu perdu face au dressage de votre chiot malinois ? Ne le laissez pas adopter de mauvais comportement et demandez de l’aide à un professionnel.

Il existe notamment des éducateurs/comportementalistes canins qui pourront vous guider et vous donner des astuces pour dresser votre malinois chiot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Paiement sécurisé par MoneyTigo ™