Barion Pixel

Est-ce que mon chien m’en veut ?

« Est-ce que mon chien m’en veut ? » « Est-il en colère contre moi ? » « Est-ce qu’il boude parce que j’ai fait quelque chose de mal ? »

Nous sommes nombreux à nous poser ces questions, mais impossible de demander directement nos petites boules de poils.

Heureusement, il existe le moyen d’apprendre à « parler chien », afin de pouvoir déceler les signes qui montrent que notre animal de compagnie a une dent contre nous. Découvrez nos précieux conseils !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Le chien : un être sensible 

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les chiens sont des êtres sensibles. Ils ressentent nos émotions, vivent nos peines et nos moments de bonheur avec nous.

À côté de cela, ces meilleurs amis de l’homme ont une excellente mémoire émotionnelle. Ils se souviennent ainsi, même longtemps après, des traumatismes et mauvaises expériences vécues.

De fait, se demander : « est-ce que mon chien m’en veut ? » n’a rien de loufoque, au contraire. Il est tout à fait possible que votre petit ami à 4 pattes vous en veuille pour x ou y raison.

Mon chien m’en veut : pourquoi ?

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un chien est susceptible d’avoir des griefs contre son propriétaire. En voici une liste non exhaustive.

1. Mon chien m’en veut parce qu’il se sent abandonné

Suivant leurs races, les chiens sont des animaux peu ou prou sociables.

Contrairement aux chats qui passent la majeure partie de leur temps loin de leur maître, à dormir, ils apprécient énormément le contact avec leur propriétaire.

Un chien qui est laissé seul à la maison pendant de longues heures, qui est tenu à l’écart, dans sa cage, peut ainsi se sentir abandonné et développer une certaine rancune pour son maître, il bourde, grogne.

A lire aussi : Chien & Anxiété de Séparation : Testez le CBD

2. Mon chien m’en veut parce qu’il a faim

Un chien qui est terrassé par la faim ne vous accueillera pas avec le sourire lorsque vous rentrez du travail. Pensez à bien nourrir et hydrater votre toutou, auquel cas vous pourriez faire face à son mécontentement.

3. Mon chien m’en veut, car je l’ai sévèrement repris 

Vous êtes-vous déjà senti blessé après de sévères remontrances effectuées à votre égard ? Vous êtes bien placé pour comprendre nos compagnons à 4 pattes.

Si nous les grondons sévèrement, ils peuvent se fâcher contre nous pour un temps. De plus, la punition est une chose qui ne fonctionne pas avec les canidés, car ceux-ci ne sont pas toujours capables de bien l’interpréter.

À force de punir votre toutou, la seule chose que vous parviendrez à faire sera de faire en sorte qu’il vous en veuille.

A lire aussi : Comment punir un chien ? Les bons & mauvais gestes

4. Mon chien m’en veut parce qu’il est jaloux

Nos amis les chiens peuvent enfin faire preuve de jalousie.

Ils peuvent ainsi nous en vouloir de fréquenter d’autres humains ou animaux en leur présence, mais aussi en leur absence.

Car n’oublions pas que nos compagnons ont un fort odorat et qu’ils peuvent facilement sentir que l’on a été en contact avec un autre toutou plus tôt dans la journée.

Et une odeur suspecte sur votre pantalon est une raison suffisante pour bouder quelques minutes, non ?!

A lire aussi : Help ! Mon chien est jaloux de mon chiot

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment savoir si mon chien est fâché contre moi ?

Il y a des indices qui ne trompent pas ! La littérature comportementale canine dresse une liste des signes auxquels il faut faire attention pour savoir si notre chien nous en veut.

1. Mon chien ne me regarde pas dans les yeux

Un chien qui ne regarde pas dans les yeux, qui tourne le dos, envoie un message clair à son maître : « je ne suis pas content ».

À l’inverse, un compagnon heureux cherchera à établir un contact visuel soutenu avec son propriétaire.

Ce type d’interaction, très fréquent chez les canidés, est le signe d’un animal qui cherche à avoir l’attention de celui qu’il aime.

2. Mon chien s’éloigne physiquement de moi

On a tendance à s’éloigner physiquement des personnes qui nous ont contrariés. Chez les chiens, c’est pareil !

Si votre toutou n’apprécie subitement plus votre présence, s’il change de pièce dès qu’il vous voit arriver, ou vous lance un regard sombre, cela peut signifier qu’il est fâché contre vous.

3. Médor refuse de rester assis

Autre indice qui montre que votre chien vous en veut : la désobéissance. Un chien en colère peut par exemple refuser de rester assis lorsque vous lui en donnez l’ordre.

Il ne vous considère alors plus comme son maître, se rebelle et ne répond plus aux signaux qu’il maîtrise pourtant très bien.    

4. Mon chien urine sur mes chaussures

Les chiens ne tarissent pas d’imagination lorsqu’ils souhaitent nous faire réagir.

Ces petits vilains sur pattes, très intelligents, s’attaquent parfois aux choses que nous aimons, comme nos chaussettes, une nouvelle paire de chaussures, des coussins de canapé, etc., afin de nous faire part de leur contrariété ou de leur dépit.

Ce comportement destructeur, problématique à long terme, doit être rapidement pris en charge, en favorisant notamment la santé physique et mentale de l’animal.

Offrir des jouets stimulants, sur lesquels il peut se défouler (mordiller) pour faire passer un stress ou une pulsion destructrice est ainsi recommandé.

5. Il se met à grogner

En plus d’esquiver votre regard, de vous prier de garder vos distances, de vous désobéir ou de détruire vos objets préférés, votre boule de poils peut aussi vous « crier » dessus pour vous dire qu’il n’est pas content de vous.

Le grognement, tout comme l’aboiement ou le hurlement à la mort, est bien sûr une vocalise normale chez le chien.

Ce cri peut signifier : « ne t’approche pas de moi », « je suis frustré », « je t’en veux », « je me sens abandonné », « cette situation me met à l’aise ».

6. Il gémit, pleurniche fortement

Les chiens ne manquent pas de moyens d’expression.

Outre le grognement, ils peuvent aussi gémir ou pleurnicher jusqu’à vous mettre mal à l’aise dans le but de vous communiquer leur mécontentement. C’est une plainte qu’il vous adresse, écoutez-la.

7. Mon chien se cache derrière le canapé

Lorsqu’ils sont stressés ou ont peur, nos animaux de compagnie ont tendance à se retirer dans des endroits isolés ou sur leur territoire.

Cette stratégie de recroquevillement sur soi vise principalement à éviter un conflit, mais peut aussi se traduire par : « je suis anxieux, j’ai besoin que tu sois un maître responsable et que tu me protèges de cette situation qui me bouleverse et me fait stresser ». 

A lire aussi : Mon chien a peur de moi : Signes, Causes & Solutions

8. Médor a des accès de rage

Cette manifestation de la colère du chien survient le plus souvent lorsque ce dernier est traité injustement ou maltraité par les membres de sa famille adoptive.

Le chien est un compagnon loyal, il attend de ses propriétaires la même loyauté. 

9. Je vois le blanc des yeux de mon chien 

Voir le blanc des yeux d’un animal, quel qu’il soit, n’est jamais bon signe. Plusieurs causes peuvent être à l’origine de cette situation. Un chien peut avoir le blanc des yeux apparent parce qu’il est/a :

  • Peur 
  • Confus 
  • Enragé 
  • Malade

Peu importe la cause, cela traduit une situation d’hyper vigilance qui rend votre ami à poils à fleur de peau, restez sur vos gardes pour éviter qu’il ne devienne agressif. 

10. Mon chien a la queue entre les jambes 

Il y a des postures qui peuvent être qualifiées de postures défensives chez le chien. Parmi elles, la position accroupie, la queue entre les jambes.

L’animal l’adopte pour vous alerter sur sa nervosité/contrariété, ou pour vous « dire » qu’il se sent menacé. 

11. Mon chien a les oreilles couchées 

Il s’agit d’un langage corporel que les maîtres de chien doivent apprendre à noter et à interpréter. Si Médor a la tête basse, la bouche fermée, les babines serrées et les oreilles qui tombent, cela n’augure rien de bon, attention, il est sans doute énervé contre vous.

12. Mon chien se lèche nerveusement les babines

Le léchage nerveux des babines est un signe de stress chez le chien.

Si celui-ci se lèche les lèvres, ou le nez, de façon répétée et sans raison apparente, il peut vouloir exprimer sa détresse émotionnelle ou le ressentiment qu’il nourrit vis-à-vis de vous. 

13. Le corps de Médor se raidit

Autre signe auquel vous devez faire attention chez votre compagnon canin : le raidissement de son corps et la rigidification de son derrière.

Quand Médor rentre dans une colère noire, son physique peut se figer, mais cela reste plutôt exceptionnel.

14. Mon chien bâille 

S’ils sont les signes de l’ennui et de la fatigue chez les humains, les bâillements du chien sont des indications qui signalent que votre toutou est contrarié, qu’il commence à s’agiter ou à stresser. Tenez compte de cela. 

Il convient de noter qu’un chien peut changer de comportement, manifester une certaine apathie, ou encore s’isoler, non pas parce qu’il boude ou vous en veut, mais simplement à cause d’une maladie qui le fait souffrir.

Il est donc essentiel de l’observer attentivement et d’apprendre à étudier son langage corporel afin de comprendre ses émotions et de déceler son réel problème

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Mon chien m’en veut : que faire ? 

Un chien qui en veut à son maître, ce n’est pas une fatalité. Il existe des solutions, toutes simples à mettre en place, pour regagner l’affection et l’attention de son ami à 4 pattes. 

1. Je ne m’énerve pas contre Médor 

La première des choses à faire consiste à garder son calme.

Face à un animal qui manifeste son mécontentement, il est aisé de s’emporter et de le réprimander avec force. Cela ne ferait qu’aggraver la situation.

Respectez l’état émotionnel de votre boule de poils, acceptez qu’elle puisse être stressée, avoir peur, et qu’elle ait besoin de temps et de gestes appropriés pour revenir à de meilleurs sentiments vis-à-vis de vous. 

2. Je fais un travail sur moi

Les chiens sont des éponges émotionnelles : notre stress, notre tristesse, notre colère, notre agitation, et plus largement notre situation psychologique, peut avoir un impact sur la leur.

Vous apaisez vous-même, prendre un peu de temps pour vous peut donc vous aider « reconquérir » votre canidé et à rétablir le lien affectif fort que vous avez avec lui.

3. Je passe des moments de qualité avec mon compagnon canin

Pour votre opération reconquête, vous aurez besoin d’accorder du temps, beaucoup de temps, à votre petite boule de poils.

Si elle boude au début, ne souhaite pas vous « parler » ni que vous la touchez, ne la brusquez pas, mais faites preuve de patience et attendez qu’elle soit prête à renouer le contact avec vous.

Des moments de calme, tranquille dans la nature, des instants de caresses, de jeux, finiront certainement par payer et vous permettront de renforcer le lien et la confiance que vous partagez avec votre fidèle compagnon à 4 pattes.

4. Je réponds à ses besoins en exercices physiques et stimulations mentales 

Les chiens ont des besoins quotidiens qu’il est essentiel de combler. Promenades en extérieur, jeux de stimulations mentales…, sont les meilleures solutions qui permettent aux chiens de se défouler, d’évacuer le trop d’énergie et d’être bien dans leur corps et dans leur esprit.

5. Je lui parle calmement

Une voix calme et entraînante est toujours de nature à apaiser, à réconforter. Le langage verbal est une chose que le chien comprend très bien ; parlez-lui doucement dès que vous le voyez dans une position défensive ou sentez qu’il est en colère contre vous.

6. Je fais appel à un comportementaliste canin 

Dans l’hypothèse où les solutions préconisées ci-dessus ne fonctionneraient pas, faites appel à un professionnel. Les spécialistes du dressage et du comportement canin sont pleins de ressources, ils sauront vous accompagner pour un retour à une relation harmonieuse avec peluche vivante.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Pour finir sur comment savoir qu’un chien boude et est en colère contre vous

Vous doutiez encore que les chiens nous « parlent » ? Vous en avez à présent la preuve. À défaut de pouvoir verbaliser comme le ferait un humain, ils manifestent en effet des signes extérieurs qui doivent nous alerter non seulement sur leur état physique, mais aussi émotionnel.

Regard fuyant, isolement, grognements, etc., vous connaissez désormais les signes de contrariété chez le chien ainsi que les solutions à mettre en œuvre pour résoudre ce problème.

Avec de la tendresse, vous parviendrez toujours, ou presque, à faire oublier à votre chien la raison pour laquelle il vous en veut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.