Pourquoi un chien hurle à la mort ?

L’adoption d’un chien marque souvent le début d’une aventure de joie et de bonheur.

Pourtant, au cours de celle-ci, certains évènements peuvent nous faire de belles frayeurs, voire complètement nous désarçonner.

Imaginez…

Par une journée d’été ensoleillée, vous prenez du bon temps avec votre toutou dans un coin de votre jardin ou sur le balcon de votre appartement en sirotant un bon verre de jus fruité.

Subitement, sans crier gare, votre chien se met à hurler à la mort. Vous laissant sans voix.

Paniqué, vous ne savez pas quoi faire, si ce n’est de vous poser des questions.

« Mais qu’est-ce qui arrive à mon canidé ? » « Est-il atteint d’une douleur soudaine ? » « Va-t-il mourir ? ».

En effet, un chien qui hurle à la mort, ce n’est jamais sans raison.

Si les hurlements du chien peuvent être le moyen pour lui d’exprimer une souffrance ou une gêne, ce comportement peut aussi avoir des causes moins dramatiques — que nous passerons toutes en revue dans cet article. 

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Le hurlement à la mort chez le chien

Le hurlement à mort chez le chien n’est pas le dernier cri qu’il pousse avant de mourir, non.

C’est simplement un mode de communication un peu déroutant, que ce dernier utilise pour vous faire passer un message, parfois en désespoir de cause.

Un peu comme le ferait un loup pour appeler ses congénères à l’aide.

Pourquoi un chien hurle à la mort ?

Un chien qui hurle à la mort peut être interprété de différentes façons.

De manière générale, nos petits compagnons hurlent soit pour lancer un appel social à leur famille adoptive, soit pour manifester un inconfort.

Nous avons recensé, ici, les 6 raisons principales qui peuvent amener votre chien à hurler comme si sa vie en dépendait.

1. Chien qui hurle à la mort, aïe, votre compagnon a mal

Plusieurs motifs peuvent conduire votre chien à pousser des cris perçants.

Parmi eux, une douleur physique sévère.

En fait, tout comme l’homme, un chien malade peut gémir, mais aussi hurler à la mort pour formuler sa détresse physiologique de façon radicale.

Il a alors besoin d’être entendu, soutenu, soulagé.

Et jette une bouteille à la mer en espérant que vous la verrez. 

En pareille circonstance, essayez — ce n’est pas facile, nous le savons — de garder votre sang-froid et de ne pas développer un stress que vous pourrez communiquer en plus à votre petit compagnon.

S’il semble vraiment mal en point, conduisez-le en vitesse dans un service d’urgence, ou prenez rapidement rendez-vous avec son vétérinaire.

La priorité sera d’apaiser le plus tôt possible les fortes douleurs de l’animal.

Et si ce dernier est déjà sous traitement, suivez les recommandations du praticien. 

A lire aussi : Comment soulager un chien qui souffre ?

2. Un chien hurle à la mort pour « verbaliser » son mal-être émotionnel

Toutes les douleurs ne sont pas physiques, a-t-on coutume de dire.

Chez les animaux de compagnie, cela est également vrai.

Aussi, un chien hurle à la mort parfois pour traduire sa douleur, son calvaire ou son supplice émotionnel.

C’est principalement de sa solitude, mais aussi de son stress, de son anxiété de la séparation ou de son ennui, qu’il souhaite témoigner en hurlant à la mort.

Si votre ami à 4 pattes se met à hurler, que ce soit le jour ou la nuit, en votre absence, renseignez-vous sur les particularités de sa race canine.

Effectivement, certains chiens, comme le Husky, le Chow-chow, l’Akita Inu ou le Shiba, sont très indépendants : ils n’ont pas besoin de l’attention de leur maître en permanence.

D’autres, à l’opposé, adorent les effusions de tendresse et supportent mal le fait d’être délaissés ou enfermés seuls à la maison lorsque leur propriétaire s’en va au travail.

C’est le cas de certaines races de chiens telles que le Labrador Retriever, le Berger Australien, le Border Collie ou encore le Cavalier King Charles Spaniel.

Suivant les prédispositions raciales de votre chien, essayez de lui consacrer beaucoup plus de temps — malgré vos contraintes professionnelles — et permettez-lui de profiter au mieux de la chaleur de votre présence.

Rappelez-vous : il s’agit d’un animal de compagnie. Faites-lui bénéficier de la vôtre.

Et essayez, autant que possible, de respecter son besoin de socialisation. Car cela est indispensable pour son épanouissement.  

A lire aussi : Comment habituer un chien à rester seul à la maison ?

3. Un chien hurle à la mort parce qu’il a le cœur brisé  

Précisément comme le ferait un compagnon qui s’est fait éconduire par sa toute belle, un chien peut hurler à la mort son désespoir lorsqu’il est séparé d’une chienne en chaleur.

Ses hurlements se font alors plus déchirants, chagrinants. Et peuvent être traduits par : « je suis là, reviens-moi, s’il te plait ».

Dans ce cas, la castration est une solution envisageable pour les mâles non reproducteurs. C’est par ailleurs une opération qui a de nombreux bienfaits santé.

4. Un chien peut hurler à la mort pour signaler la présence d’un intrus

Il n’est pas rare qu’un chien aboie/hurle à la mort pour protéger les membres de sa famille, la propriété de son maître ou plus égoïstement garder son territoire.

Il peut alors se montrer dissuasif, hurler comme un loup afin de dissuader un inconnu de s’approcher.    

5. Chien qui hurle à la mort, en fait, il est tout simplement heureux !

Nous avons parlé de peine de cœur, de peur, de douleurs envahissantes ?

Okay.

Parlons à présent de gaieté !

Car, un chien qui pousse des hurlements de l’enfer, ça peut aussi avoir du bon !

Comment exprimez-vous votre liesse ?

Quelques fois par des cris de joie ?

Eh bien, chez nos compagnons à fourrure, c’est exactement la même chose.

Un chien heureux de revoir son maître après une longue période d’absence peut beugler à tue-tête en guise de mots de bienvenue. Tout comme un molosse stimulé par le jeu peut hurler à la mort son bonheur.

Cela vous réchauffe le cœur ?  

C’est sans vouloir jouer les rabat-joies que nous vous rappelons que les cris de votre toutou ne sonnent pas comme un concerto aux oreilles de tout le monde…

Surtout si ceux-ci apparaissent de bonne heure, en soirée, ou percent le silence de la nuit.

Si votre animal braille fréquemment et de manière intempestive, si vous vivez en mitoyenneté, le recours à un éducateur canin peut être utile pour peaufiner le dressage de ce dernier. Mais vous pouvez aussi utiliser un collier anti-aboiement pour chiens. 

6. Un chien hurle à la mort en réaction à un « chant de ralliement »

De même, lorsque le hurlement ou l’aboiement du chien n’est pas une façon pour lui de « mettre des mots sur ses maux », cela peut être une réaction à certaines sonorités.

Les sons les plus stimulants pour les canidés sont le retentissement d’une sirène et le bruissement d’un clairon, d’une flûte, de l’harmonica… 

Il suffit qu’un passant joue de l’un de ces instruments de musique, ou sonne la fanfare pour « excités » tous les chiens du pavillon. Ceux-ci se mettent alors à hurler à la mort.

C’est un comportement que l’on retrouve notamment chez les animaux sauvages qui vivent et chassent en meute. Exemple : le loup, le coyote, le chacal, le dingo.

Chez eux, le hurlement est un langage à part entière. On parle plus volontiers du langage des loups.

Ces derniers l’emploient pour s’ameuter, rechercher l’un des leurs, répondre à un appel, prévenir d’un danger imminent, ou tout simplement « dialoguer » avec leurs congénères.

Pour ces animaux fascinants, hurler à la mort à l’unisson est aussi le moyen de se soutenir mutuellement et de renforcer la cohésion du groupe, exactement comme le feraient des humains en difficulté. 

Certaines races de chiens hurlent à la mort plus que d’autres

Les races de chiens dits « primitifs » hurlent à la mort plus que les autres races canines plus domestiques.

Il s’agit, entre autres :

  • Des chiens nordiques de traîneau. Ils regroupent les « chiens loups » tels que le Malamute d’Alaska, le Husky Sibérien, le Samoyède.
  • Des canidés nordiques de garde et de berger. Avec des molosses comme le Berger finnois et le Berger d’Islande.
  • Des chiens nordiques de chasse. Parmi lesquels nous pouvons citer le Laïka russo-européen, le Laïka de Sibérie, ou le chien d’ours de Carélie, moins connu.

Si vous avez un chien de race nordique, à l’apparence lupoïde, vous avez ainsi plus de chance d’entendre votre toutou hurler à mort. 

Les propriétaires de chiens domestiqués depuis des siècles : ceux qui n’ont plus, ou très peu d’instinct sauvage ne sont toutefois pas épargnés… 

Même si cela est moins courant, ces animaux de compagnie peuvent, eux aussi, moduler les hurlements de la mort. 

Comment aider un chien qui hurle/aboie à la mort ?

Un chien qui hurle ou aboie à la mort ne requiert pas forcément une aide particulière.

Les cris de votre animal sont ponctuels ? Motivés par des éléments extérieurs connus (des sonorités, par exemple) ? Ceux-ci ne renseignent en général sur aucun problème spécifique.

Par contre, dans d’autres cas (hurlements dus à une anxiété, à de fortes douleurs…) des solutions d’apaisement doivent être recherchées. 

Du CBD pour chien pour apaiser un canidé qui hurle à la mort

La prise en charge — par la médecine conventionnelle — des douleurs chroniques chez le chien n’est pas sans risques.

Cela exige l’usage régulier d’antalgiques souvent trop lourds pour l’organisme sensible de nos petits compagnons à fourrure — de l’avis des vétérinaires eux-mêmes.

Heureusement, pour atténuer les souffrances des canidés qui hurlent à la mort, des alternatives naturelles plus sûres existent.

Parmi elles, le CBD pour chien

Le CBD (ou cannabidiol) est un composant apaisant naturellement retrouvé dans la plante de chanvre ou cannabis.

Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), il n’est, lui, pas psychoactif et ne présente aucun danger pour la santé de votre toutou. Au contraire.

Le CBD pour chien est très bénéfique sur le plan sanitaire.

Il :

  • Allège l’inconfort lié à l’âge ou à une maladie 
  • Renforce les défenses immunitaires et participe au maintien d’une fonction métabolique

Agissant à la fois sur le corps et l’esprit de votre animal, ses propriétés apaisantes et calmantes favorisent également le bien-être émotionnel

Le CBD pour chien :

  • Soutient les chiens dépressifs 
  • Calme l’anxiété et l’inconfort 
  • Réduit le stress
  • Soulage la peur de l’abandon 
  • Et convient aux animaux domestiques qui ont des phobies ou souffrent de troubles du comportement

En cas de hurlements chez un chien, ce produit naturel est parfaitement indiqué.

Le CBD pour chien ne se substitue pas pour autant à une consultation chez un vétérinaire.

Celle-ci reste essentielle pour diagnostiquer une éventuelle maladie très douloureuse chez nos compagnons canins : ostéo-arthrite, pancréatite, affection parodontale, dermatite pyotraumatique, hernie discale… qui pourrait faire souffrir notre matou.

A lire aussi : CBD pour chien : 10 bienfaits sur nos animaux

Revoyez son mode de vie

La sédentarité est un mode de vie qui ne fait pas bon ménage avec le bien-être physique et émotionnel de votre animal.

Pire, une carence en activité, en jeux, ou un enfermement trop prolongé peut donner lieu à des troubles de comportements chez certaines races canines.

Par conséquent, assurez-vous que votre chien se dépense suffisamment pour ne pas tomber dans l’embêtement et essayer de juguler cette lassitude par des hurlements.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Conclusion

En somme, le hurlement à la mort peut avoir différentes significations chez le chien.

Si certaines d’entre elles sont originales, voire amusantes, d’autres, à l’inverse, ont de quoi inquiéter un maître. C’est pourquoi il est nécessaire de consulter un expert de la santé animale en cas de doute. 

Enfin, retenez que le hurlement n’est pas le seul moyen qu’ont les chiens de manifester leur détresse.

Une apathie, réduction du temps d’activité et de jeux, des déplacements difficiles, une pénibilité à trouver une position confortable, etc., peuvent aussi être les signes que votre animal de compagnie va mal.

Chien qui hurle à la mort : FAQ (questions les plus fréquemment)

Quels sons puis-je jouer pour que mon chien hurle à la mort ?

Utilisez des sons aigus. Ils ont une fréquence plus proche des hurlements naturels. Il s’agit des sons émis par des instruments musicaux tels que l’harmonica, la cornemuse, le violon, ou la flûte.

Comment se déroule concrètement le hurlement chez les loups ?

Les meutes de loups sont généralement composées de membres de différents grades. D’abord, nous avons le loup alpha, tout en haut dans la hiérarchie. Puis le loup bêta, qui est suivi des loups intermédiaires. Et en bout de chaîne, les omégas, qui constituent les membres les moins respectés de la meute.

Lors d’un chant de tribu ou de ralliement, le hurlement des loups se forme en suivant cette hiérarchisation.

Le leader ouvre le bal en émettant un premier hurlement, plutôt bas. Le loup bêta le rejoint, puis les loups médians s’invitent au chœur en modulant un mélange de cris et d’aboiements pour faire croire que la bande est numériquement plus importante.

Enfin, les loups omégas bouclent la boucle en hurlant beaucoup plus haut, après quoi le calme regagne la meute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.