Chien : 7 symptômes d’urgence vétérinaire  

Savoir reconnaître les symptômes d’urgence vétérinaire chez le chien peut vous aider à sauver la vie de votre animal de compagnie.

Pour ce faire, la littérature vétérinaire recensa les signes (liste non exhaustive) qui doivent vous alerter sur la situation sanitaire de votre petite boule de poils. Vous avez un doute ? Demandez conseil à un professionnel de la santé animale.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

7 symptômes d’urgence vétérinaire chez le chien

« Quand conduire mon chien dans un service d’urgences vétérinaires ? » C’est la question que se posent de nombreux propriétaires canins.

Si certains gestes du quotidien, comme un hurlement à la mort, peuvent nous procurer à tort de belles frayeurs, d’autres signes, eux, méritent en effet d’être pris très au sérieux et requièrent une intervention médicale immédiate.  

Comment distinguer l’urgent de ce qui ne l’est pas ? Découvrez, ci-dessous, les x symptômes d’urgence vétérinaire les plus fréquents chez nos meilleurs amis les chiens. 

1. Votre chien est apathique 

L’apathie ou atonie canine n’est pas toujours un épisode passager. Dans bien des cas, il s’agit d’un symptôme évocateur d’un problème de santé, qui peut être aussi bien physique que psychologique. 

Mais l’apathie, qu’est-ce que c’est, au juste ? Ce mot désigne une altération du comportement de l’animal. Celui-ci est comme plongé dans un état de mal-être émotionnel.

Il devient indifférent et ne réagit bientôt plus aux stimulus de son environnement, ni même à son maître et à sa gamelle.  

De façon générale, un chien (ou un chat) amorphe peut cacher :

  • Une pathologie entraînant des douleurs physiques et un épuisement général ;
  • Une dépression ou autres maladies bénignes (ex. troubles digestifs, qui ne sont pas toujours des symptômes d’urgence vétérinaire) ;
  • Un état de santé critique engageant le pronostic vital de votre chien : cancer en phase terminale, détresse respiratoire, lésions nerveuses, insuffisance rénale ou hépatique sévère…

Dans des situations tout aussi graves, exemple de la faillite des fonctions musculaires, le chien peut manifester une grande immobilité, il reste coucher et ne bouge pas, on parle alors de prostration.

La prostration et l’apathie ne sont toutefois pas à confondre avec une simple fatigue, qui peut survenir après un grand effort, tant physique que psychique.

Quoi qu’il en soit, si votre compagnon adopte soudainement une posture atone ou prostrée, contactez les urgences vétérinaires les plus proches de votre domicile sans tarder.

Des professionnels sauront vous guider et vous indiquer si votre cas nécessite une consultation immédiate. 

2. Votre chien ne mange plus 

La dysorexie, trouble de l’appétit pouvant se caractériser par une hyporexie (manque d’appétit) ou une anorexie (perte totale appétit) constitue également un symptôme d’urgence vétérinaire chez le chien.

Outre la vigueur, l’appétit est au fait un indicateur de santé général chez nos compagnons à 4 pattes.

Si votre toutou arrêtait subitement de s’alimenter pendant une période de 24 heures au moins, cela pourrait traduire une maladie.

La dysorexie s’accompagne généralement d’un comportement apathique, le chien perd sa vivacité et arrête de jouer, en plus de ne plus consommer ou terminer ses repas.

Si rien n’est fait, l’on constate une détérioration progressive des fonctions biologiques de l’animal, ainsi qu’une fatigue accrue et un amaigrissement sur le long terme.  

3. Votre chien est subitement atteint de paralysie 

Un chien subitement paralysé inquiète évidemment son maître, à raison puisqu’une paralysie canine soudaine — généralement provoquée par un accident avec protrusion de matériel discal dans le canal rachidien conduisant à une compression de la moelle épinière — peut déboucher sur de lésions importantes et irréversibles.

La prise en charge immédiate, incluant parfois une chirurgie, permettra d’augmenter les chances de rémission.

4. Votre chien semble vouloir vomir, mais n’y arrive pas 

Il s’agit du symptôme d’urgence vétérinaire canin n° 4. Un chien qui n’arrive pas à vomir peut être atteint d’un SDTE (Syndrome Dilatation Torsion d’Estomac) qui provoque un gonflement de la sphère abdominale et une impossibilité à rejeter. Le SDTE touche principalement les chiens de race.

5. Votre chien a du mal à respirer  

Autre signe de gravité qui doit vous faire penser à une urgence vétérinaire : les difficultés respiratoires.

Qu’il s’agisse d’un canidé ou d’un félin, un animal qui respire avec peine peut souffrir d’une affection sérieuse qui requiert une intervention médicale sans délai.  

Les difficultés respiratoires canines peuvent avoir différentes causes et être le symptôme de diverses maladies. Des examens approfondis sont parfois nécessaires pour poser un diagnostic certain et mettre en place une réponse thérapeutique adaptée. 

6. Votre chien respire rapidement, a des muqueuses cyanosées, présente des tremblements ou des convulsions   

La respiration accélérée et superficielle, des muqueuses cyanosées (coloration bleuâtre, caractéristique d’un défaut d’oxygène), des tremblements ou convulsions, sont généralement les symptômes du coup de chaleur chez le chien. À ceux-ci, peuvent s’ajouter une hypersalivation, une fièvre sévère, le rougissement des gencives ou des yeux, et même un état comateux, dans les cas extrêmes.

Consulter au plus vite un service d’urgences vétérinaires en pareille circonstance est capital pour sauver la vie de votre compagnon. En attendant, il est conseillé d’emmailloter dans un linge humide tout animal sujet à un coup de chaleur.

7. Votre chien montre des signes de troubles digestifs aigus

Les troubles digestifs aigus (vomissements intempestifs, diarrhées sanguinolentes…) peuvent résulter d’une maladie ou d’une intoxication due à des produits domestiques ou médicamenteux ou à une plante toxique pour les chiens, par exemple.

En discuter le plus tôt possible avec un professionnel de la santé animale est primordial.

Ce dernier pourra vous indiquer si le cas de votre toutou relève d’une urgence vétérinaire ou non. Un bon réflexe consiste à prélever un peu de vomi et de selles dans un pot pour d’éventuelles analyses vétérinaires.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Et chez le chat, quels signes doivent vous alerter ?

Comme le chien, le chat peut présenter des symptômes d’urgence vétérinaire pas toujours faciles à déceler par son propriétaire.

En plus d’un changement brusque dans le comportement de l’animal (souvent révélateur d’un problème de santé), d’une dysorexie ou d’une détresse respiratoire, les chats ont un signe particulier qui ne doit jamais être pris à la légère.

C’est quoi, ce signe ? Il s’agit de l’obstruction urinaire.

Un chat qui a du mal à uriner doit être rapidement pris en charge par un service d’urgences vétérinaires. Ce symptôme est plus dangereux et plus fréquent chez les chats mâles.

Nos compagnons félins peuvent aussi présenter une paralysie brutale consécutive à une thrombose aortique, ce qui désigne la présence d’un caillot qui se bloque dans la circulation.

Encore une fois, consulter en urgence est la meilleure chose à faire pour améliorer le pronostic vital de l’animal et soulager ses douleurs.

Pourquoi contacter un service d’urgences vétérinaires ?

Les services d’urgences vétérinaires ont l’avantage de proposer une garde de nuit, en plus d’être ouverts le week-end et les jours fériés.

Votre vétérinaire habituel n’est pas disponible ou ne peut vous recevoir en urgence ? Ces services sont vos meilleurs alliés !

En cas de doute ou de symptômes nécessitant une consultation rapide, n’hésitez pas à les contacter, que ce soit pour votre chien ou pour votre chat.

Pour conclure sur les symptômes d’urgence vétérinaire chez le chien

Il peut arriver, qu’au réveil ou qu’après le travail, l’on constate que notre ami à 4 pattes présente des signes de faiblesse ou de maladie.

Que faut-il faire ? Attendre le prochain rendez-vous vétérinaire ou consulter en urgence ? L’attitude à adopter n’est pas toujours simple à identifier. Pourtant, en apprenant à observer votre fidèle compagnon, vous parviendrez à déceler assez rapidement le moindre de ses symptômes critiques. 

Les animaux de compagnie (chiens, chats) doivent être conduits sans tarder aux urgences vétérinaires dès lors qu’ils présentent l’un des signes évoqués dans cet article.

Notre liste de symptômes d’urgence vétérinaire chez le chien est bien sûr non exhaustive. Demandez donc l’avis d’un professionnel en cas de doute.

Vous connaissez vos animaux de compagnie mieux que quiconque. Vous êtes donc aussi bien placé pour savoir si leur état de santé est critique ou non. Rappelez-vous : plus vite un animal reçoit des soins appropriés, plus il a de chance de se remettre d’un problème de santé plus ou moins grave.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.