Comment toiletter un chien : 8 conseils de toiletteur

Il n’est pas toujours évident de toiletter son chien directement chez soi.

Car même si l’envie y est, le manque de connaissance et d’habitude peut effrayer les plus téméraires d’entre nous.

Pas facile en effet le coup de ciseaux autour des yeux. Pas facile non plus si votre chien est une boule de nerfs et qu’il ne se laisse pas faire.

Et puis, faut-il lui nettoyer les oreilles ? Les dents ? Comment bien prendre soin de ses pattes ? Tant de questions légitimes se bousculent dans la tête des parents de chiens qui ne sont pas toiletteur.

Et malheureusement, faire appel à un professionnel pour le toilettage de son chien peut rapidement devenir un coût non négligeable dans le budget annuel.

Vous vous demander comment toiletter un chien ? Voici un article qui va faciliter le toilettage de votre chien à la maison.

Du lavage à la tonte, nous avons contacté Bastien, un toiletteur réputé sur Paris, afin qu’il nous confie ses astuces et recommandations pour un toilettage à domicile réussi.

Découvrez également comment faciliter le toilettage de votre chien si ce dernier est agité, effrayé et agressif.

Des solutions naturelles existent en effet comme le CBD pour calmer votre compagnon, apaiser sa phobie et l’habituer de façon douce au bain.

 

Toiletter son chien à domicile : Quelle fréquence ?

« Toiletter son chien trop souvent est néfaste pour ses poils mais aussi son épiderme. De plus, le poil de votre canidé est plein de vitamines nécessaires pour sa santé, et qu’il ingurgite lorsqu’il se lèche le pelage » explique le toiletteur.

Mais alors combien de fois laver son chien ?

Une fréquence de toilettage est ainsi considérée comme raisonnable, si elle se situe tous les deux ou trois mois.

Pour ceux qui doivent laver leur chien plus régulièrement 3 solutions :

  • Utiliser un shampoing sans rinçage
  • Le rincer à l’eau pure
  • Ou simplement le sécher (s’il s’est roulé dans la boue) puis le brosser pour éliminer les résidus

Le conseil du toiletteur : évitez de laver votre animal en hiver pour ne pas qu’il tombe malade.

 

Toiletter son chien soi-même : Les indispensables

Avant de commencer à laver et toiletter votre chien, préparez tout le nécessaire pour ne pas vous éparpiller, impatienter votre canin et qu’il s’échappe dès que vous avez le dos tourné.

Les outils pour toiletter son chien

Avec quoi laver son chien ?

  • Un shampoing doux pour chien
  • Un dentifrice pour chien

Lavez son chien avec du liquide vaisselle

Certaines personnes se demandent s’il est possible de laver son chien avec du liquide vaisselle.

La réponse est : Non, surtout pas. Le liquide vaisselle est fait pour laver… la vaisselle.

L’utiliser pour votre chien risque d’abimer sa peau ou pire, provoquer des irritations et brûlures.

Laver son chien au savon de Marseille

Même si cette idée semble meilleure que le liquide vaisselle, laver son chien au savon de Marseille est une mauvaise idée.

Les chiens ont une peau différente de nous. Et leurs poils ne sont pas des cheveux. Ils ont donc besoin d’un shampoing au PH adapté, spécifique à leur épiderme.

Laver son chien avec un shampoing pour humain

Encore une fois, le shampoing pour humain est développé pour répondre aux besoins des humains et pas des chiens. Même le shampoing pour bébé le plus doux n’est pas adapté aux chiens.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment laver son chien : Les bons gestes

1. Habituez-le au toilettage

“L’idéal est d’habituer son chien au toilettage dès le plus jeune âge (à partir de 3 mois)”, explique le jeune toiletteur.

Si votre chien n’a pas l’habitude d’être toiletter, il risque de développer une phobie de l’eau.

Nos animaux sont en effet des êtres d’habitude. Ils ont donc tendance à avoir peur de ce qu’ils ne connaissent pas.

A lire aussi : Comment laver un chien qui a peur de l’eau ?

2. Récompensez-le

Pour que votre chien apprécie le moment du toilettage, rien de mieux que la technique du renforcement positif.

Ainsi, dès que vous commencez à toiletter votre animal, offrez-lui une friandise.

Ce petit geste plaisir l’aidera à associer ce moment à un moment de plaisir.

Offrez-lui une nouvelle friandise lorsqu’il est calme et se comporte bien.

A lire aussi : Renforcement positif : comment récompenser son chien ?

3. Réglez la température de l’eau

La température de l’eau doit être entre à 35-40°C. Comme pour un enfant testez la température vous-même avant de mouiller et laver votre animal.

Réajustez si l’eau est trop froide ou trop chaude.

4. Placez-le graduellement au contact de l’eau

Evitez de brutaliser votre chien en le plongeant directement dans une baignoire remplie. Il pourrait prendre peur.

Commencez par remplir votre baignoire ou votre bassine avec de l’eau tiède, jusqu’à ce que les pattes de votre chien soient quasiment totalement immergées.

Si vous n’avez pas de contenant à disposition, une douche convient également très bien. Dans ce cas, commencez par lui mouiller les pattes.

Mouillez ensuite les autres parties de votre chien à l’aide de votre main.

5. Commencez à le laver

Appliquez un shampoing spécial sur son corps, ses pattes et sa queue en massant délicatement, avec des gestes doux.

Finalisez le lavage par la tête, en faisant attention à ce que le produit ne pénètre ni dans les oreilles ni dans les yeux du chien.

6. Rincez abondamment

Rincez enfin abondamment pour finaliser la partie lavage du chien.

7. Séchez-le avec une serviette

Séchez votre chien à l’aide d’une serviette et le plus rapidement possible.

Évitez au maximum le séchoir à cheveux, dont le bruit peut effrayer et l’air chaud brûler votre chien.

8. Brossez-le dans ce sens

Avec fermeté, à l’aide d’un peigne à queue, ou mieux une brosse, de la base du cou jusqu’à la pointe de la queue, tracez une raie puis brossez le chien à nouveau.

Commencez à coiffer l’arrière du chien, à partir du bas de la patte.

Les toiletteurs de chien expérimentés, contrairement à ce que la plupart des gens font, démarrent toujours par le bas pour remonter vers la tête du chien qu’ils brossent en dernier.

Terminez au peigne sans oublier les flancs, le dos, la croupe, et la queue du chien.

9. Finalisez avec un soin

Pour un poil brillant et doux : Huile d’amandes douces

Parmi les astuces de professionnel pour un poil brillant, hydraté et doux, terminez la toilette du chien en appliquant sur son poil quelques gouttes d’huile d’amandes douces.

Pour une peau douce et hydratée : Huile de coco & beurre de karité

Après la toilette de votre chien, et comme vous le faites peut-être pour vous, vous pouvez aussi appliquer un baume nourrissant sur les zones sèches et abîmées de votre chien.

Privilégiez des soins naturels et conçus spécifiquement pour les chiens.

Le baume que vous appliquez doit respecter la peau sensible de votre animal et n’utiliser que de ingrédients adaptés à son épiderme.

Le baume de la marque Botaneo par exemple ne contient que des ingrédients naturels.

Il associe les bienfaits de l’huile de coco, à ceux du beurre de karité, de la cire d’abeille et du CBD (extrait de chanvre) pour :

  • Nourrir
  • Protéger 
  • Apaiser
  • Réparer

Ultra-riche, il est idéal en cas de coussinets fissurés, irritations mineures, coudes craquelés, museau sec, chiens à plis et peau sensible…

> Découvrir le Baume naturel nourrissant & réparateur BotaBalm <

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment laver les oreilles de mon chien ?

Les oreilles de votre chien doivent être nettoyées une fois par semaine.

Vous pouvez également le faire après chaque toilettage afin d’éviter les otites.

Remplissez l’oreille d’un nettoyant spécial chien, puis malaxez la base de l’oreille jusqu’à entendre des bruits de succion.

Une fois que l’animal s’est secoué pour faire ressortir le liquide, séchez l’oreille en profondeur avec un papier ou une serviette.

ATTENTION : n’utilisez jamais de coton-tige pour nettoyer les oreille d’un chien !

A lire aussi : Otite chez le chien : 8 remèdes naturels


Comment laver autour des yeux de mon chien ?

Les yeux des chiens à poils longs doivent être nettoyés presque chaque jour afin de dégager le regard et éviter les infections.

Pour nettoyer les traces de larme noires, utilisez simplement de l’eau chaude et lavez-lui le contour des yeux.

 

Comment prendre soin des griffes de mon chien ?

Les griffes doivent idéalement être taillées une fois par mois.

Si vous ne le faites pas régulièrement, la veine située dans la griffe grandira et il vous sera ensuite impossible de les tailler à la bonne longueur sans faire saigner votre chien et lui faire mal.

Lorsque vous avez un chiot, taillez un petit bout de griffe chaque semaine pour le désensibiliser et l’habituer à cette manipulation.

N’hésitez pas d’ailleurs à jouer avec ses coussinets ! Cela vous aidera par la suite.

Pour aller plus loin :

A lire aussi : Mon chien s’est coupé une griffe : Que faire ?

Comment laver les dents de mon chien ?

Comme chez les humains, les aliments forment au fil du temps de la plaque dentaire, puis du tartre.

Comme chez les humains, le brossage de dents doit donc être pratiqué tous les jours ou au minimum 2 fois par semaine.

Utilisez du dentifrice pour animaux (attention cependant, le fluor est toxique pour eux) ou simplement de l’eau.

Pour le brossage vous pouvez utiliser n’importe quelle brosse à poils souples.

Frottez la face extérieure des dents sans oublier les incisives.

Entre les brossages, n’hésitez pas à offrir à votre chien de la nourriture dentaire comme des bâtons ou des lamelles à mâcher.

A découvrir aussi : Les sticks dentaires apaisants


La coupe et la tonte du chien

Vous savez maintenant comment laver son chien. Voici maintenant comment couper ses poils et le tondre.

Approchez la tondeuse de votre chien pour qu’il entende le bruit, qu’il ne soit pas surpris et donc effrayé.

Servez-vous de la même tête de coupe, afin que les poils soient de la même longueur partout.

Pour les zones sensibles et qui demandent de la minutie, préférez les ciseaux pour plus de précision.

Attention : ventre, tétines, coussinets… certaines zones sont plus sensibles que d’autres.Il faut donc faire très attention et prendre son temps pour ne pas faire de bêtises.

Les poils qui gênent la vue de votre animal sont à couper, en faisant attention de ne pas le blesser.

Ensuite, commencez à tondre à l’aide d’une tondeuse le haut du dos.

Afin d’immobiliser votre chien, placez une main sur lui, et avancez petit à petit vers la tète. Passez toujours la tondeuse dans le sens du poil.

Comment bien couper les poils de pattes de mon chien ?

Les pattes sont un point très sensible du corps des chiens. Il est donc primordial de faire particulièrement attention à cette zone lors du toilettage et de la tonte.

Prendre soin des pattes de votre chien est également important afin de déloger les détritus coincés dans les poils et susceptibles d’irriter la peau, créer des lésions et finalement de s’infecter.

Tout d’abord, coupez les griffes de votre chien, lavez ses pattes, séchez-les et coiffez-les avant de commencer la tonte.

Attention : les pattes de chien sont très sensibles. Votre chien risque donc d’être plus agité lors de cette partie du toilettage. Allez-y doucement. Prenez votre temps. La patience sera votre meilleur allié.

Voici une vidéo pour vous aider à couper correctement les poils des pattes de votre chien :

Comment immobiliser un chien pour le toiletter ?

Couper les griffes et les poils des pattes des chiens est souvent un moment compliqué car ce sont des zones fragiles et sensibles de leur corps.

Il est donc naturel pour eux d’avoir peur quand vous vous approchez de ces parties.

Si votre chien se débat, est agressif ou est agité, il est peut-être préférable de l’immobiliser pour sa sécurité et la vôtre.

Tout d’abord rassurez-le, caressez-le, parlez-lui. Agissez avec douceur.

Puis allongez votre chien sur le flanc.

Mettez-vous à genoux derriere lui.

Placez vos bras sur son corps, l’un au niveau de son bassin, l’autre de son cou.

Maintenez les deux pattes qui sont vers le sol avec une main et avec l’autre bras posé sur son cou (sans appuyer), maintenez sa tête au sol.

Attendez quelques secondes qu’il se calme puis commencez à prendre soin de ses pattes sans enlever vos bras au dessus de lui.

chien peigne

Comment laver un chiot ? 

Les chiots ne doivent pas être lavés et toilettés comme les chiens adultes. Voici quelques bonnes pratiques pour laver un chiot.

A quel âge peut-on laver un chiot ?

Vous pouvez commencer à donner le bain à votre chiot à 12 semaines. Enfin, s’il en a besoin.

Quand laver un chiot ?

Vous planifiez le premier bain de votre chiot ? Sachez que les petits chiots n’ont pas besoin de bains quotidiens.

La fréquence pour laver un chiot dépend de l’animal.

Certaines personnes avec des chiens propres et sains ne baignent jamais leurs chiots.

À moins que le chiot ne fasse caca sur lui-même ou autre, bien sûr.

Cela signifie qu’il n’y a pas de date précise à laquelle vous devez donner à votre chiot son premier bain.

Cela ne signifie toujours pas que votre chiot aura besoin d’un bain complet tous les jours.

Le pelage d’un petit chiot n’a pas besoin d’être lavée au shampoing quotidiennement.

Astuces pour laver un chiot

Les petites traces, la nourriture renversée par exemple, peuvent être simplement essuyées sur un chiot à poil court avec une éponge humide (sans produit chimique).

« Le pelage de votre chiot est un micromonde de bonnes bactéries. Cela l’aide à garder sa peau au juste niveau d’acidité. Changer cet équilibre avec un shampoing peut réduire la résistance naturelle de votre chiot aux problèmes de peau et aux infections, » confie le toiletteur.

De plus, entre six et douze mois, la plupart des chiots auront développé leur pelage adulte.

Un des traits du pelage adulte chez de nombreux chiens est qu’il est imperméable.

Cette imperméabilisation est réalisée par des huiles de la peau. Cela aide à garder votre chien au chaud et confortable lorsqu’il nage ou sort sous la pluie.

Le shampoing élimine ces huiles naturelles. Lorsque cela se produit, l’eau peut alors pénétrer le pelage de votre chiot jusqu’à la peau. Ce qui n’est pas bon pour lui.

Les bains réguliers ne sont donc ni essentiels, ni même une très bonne chose pour les chiots.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

4 solutions pour aider un chien qui a peur d’être lavé

Beaucoup de chiens ont la phobie du bain.

Un chien qui a peur du toilettage va devenir agressif et agité lorsque vous lui présentez la douchette ou que vous l’approchez trop prêt de la baignoire.

Apprendre à votre chien qu’il n’a pas à avoir peur du toilettage peut passer par différents gestes. Ces astuces s’appliquent également si vous lavez votre chien pour la première fois.

1. Habituez votre chien aux différents outils sans le laver ou le tondre

Montrez-lui la brosse puis passez-la dans vos cheveux par exemple. Allumez la tondeuse sans lui tondre les poils…. Il faut que l’environnement du toilettage devienne rassurant pour votre chien.

2. Rassurez votre chien en le touchant et lui parlant

Les chiens comme les humains se détendent s’ils sentent une présence rassurante. Pour cela, caressez votre chien, montrez-lui que vous êtes là, que vous ne souhaitez pas lui faire de mal.

3. Armez-vous de patience

Ne punissez et ne grondez jamais votre chien avant et pendant le toilettage.

Ce moment doit être associé à un moment de bien-être et non d’agressivité.

Prenez votre temps, ne vous précipitez pas et ne soyez pas brutal.

Pensez à vos phobies et imaginez que quelqu’un vous force brutalement à vous y confronter.

Que quelqu’un vous oblige de façon agressive à prendre dans vos mains une araignée par exemple. Vous n’apprécieriez pas non ? Vous seriez peut-être même encore plus en colère ? Il en est de même pour votre chien.

Si votre chien a peur soyez doux et rassurant. Ne le brutalisez pas.

4. Faites appel à des solutions naturelles

« Il m’est arrivé que des clients me demandent s’ils pouvaient utiliser des somnifères pour faciliter l’heure du bain. La réponse est non, bien-sûr que non ! Ne mettez pas votre chien sous sédatif pour le toiletter, ce n’est pas bon pour lui. La nature peut en revanche vous donner un coup de pouce », explique le toiletteur.

Certaines plantes calmantes peuvent être très efficaces pour apaiser les chiens lorsqu’ils sont pris de peur ou souffrent de phobies comme le toilettage.

L’idée n’est bien évidemment pas de les shooter mais de les détendre.

Détendu, votre chien appréciera d’avantage le toilettage. Il sera ensuite de plus en plus détendu à chaque nouveau bain.

Le CBD, un extrait de chanvre, est un remède naturel particulièrement efficace pour lutter contre les phobies, les peurs et les situations stressantes.

De nombreux parents de chien font désormais appel au CBD pour apaiser et calmer leur compagnon lors du lavage.

Il existe différents formats adaptés aux animaux. La marque Botaneo propose par exemple des produits au CBD spécialement conçus pour les chiens.

Découvrez le CBD pour chien en cliquant ici > 

A lire aussi : huile de chanvre cbd pour chien

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Et si vous appréhendez toujours le moment du toilettage ou que vous ne vous en sentez pas capable, ne prenez aucun risque et faites appel à un professionnel !

3 Commentaires sur “Comment toiletter un chien : 8 conseils de toiletteur

  1. Oauattara says:

    Bonsoir Monsieur/Madame j’ai vraiment aimer votre cours il ma vraiment servir pour le toilettage de mes animaux merci énormément

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.