Mon chien a peur du bruit : que faire ?

Le comportement de nos animaux de compagnie face aux stimuli de l’environnement peut parfois nous sembler étonnant.

En effet, si leur mode de communication est spécifique, leur appréhension du monde est aussi différente de la nôtre !

Savez-vous, par exemple, que le chien entend les hautes fréquences entre 40 000 et 60 000 Hz alors que l’humain ne peut entendre que jusqu’à 20 000 Hz ? Les ultrasons constituent ainsi des stimuli totalement inaudibles pour l’homme !

Parmi les bruits entendus par le chien et l’homme, certains peuvent effrayer votre animal par leur soudaineté et/ou leur intensité.

La raison est simple : les chiens ne disposent pas d’informations rationnelles sur la nature des bruits comme l’homme. Ils peuvent donc associer ces sons à une menace pour leur vie ! Dans cet article, nous vous expliquons comment aider votre chien qui a peur du bruit.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

De quels bruits mon chien peut-il avoir peur ?

Orage

L’orage, et particulièrement le tonnerre, constitue un stimulus causant une peur fréquente chez le chien. Celle-ci est liée aux caractéristiques instinctuelles de l’espèce.

Depuis la nuit des temps, en effet, l’orage est associé au danger, réel pour les hommes primitifs et les loups, ancêtres du chien.

Même s’il est aujourd’hui à l’abri dans votre maison, votre chien conserve cette peur ancestrale et ressent même la chute de la pression atmosphérique qui annonce un orage.

Certains chiens présentent, toutefois, une peur plus intense qui prend la forme d’une phobie associée à une attaque de panique. Les phobies ne sont, en effet, pas l’apanage des humains !

Pétards et feu d’artifice

Les pétards et les feux d’artifices associent la soudaineté à l’intensité du bruit. La plupart des chiens réagissent de manière vive en leur présence, peut-être à cause de leur ressemblance avec tonnerre.

C’est la raison pour laquelle il est recommandé de garder vos animaux, chien ou chat, à la maison le jour de la fête nationale. Beaucoup de fugues sont, en effet, observées ce jour-là dans un mouvement d’angoisse.

Moteurs

Qu’ils soient sourds, longs ou pétaradants, les moteurs ont un coté inattendu et irritant même pour l’homme ! Pour les chiens, il n’est pas possible de déterminer leur nature, ils sont donc associés à un danger. Certains chiens peuvent aussi développer une véritable phobie et une anxiété.

Voix

Certaines voix humaines ou pleurs d’enfant peuvent générer de l’angoisse chez un chien. Cela peut être lié à leur spécificité (très aigues, très graves, très fortes) ou à un passé difficile avec les hommes chez le chien.

Aboiements

Même sans visuel, des aboiements proches ou plus lointains peuvent provoquer de la peur chez un chien. Cela peut correspondre au message de l’auteur des aboiements qui se veut menaçant et que nous ne comprenons pas !

Souvent, ce sont les aboiements graves d’un chien apparemment imposant qui génèrent un changement de comportement.

Appareil électroménager

Même si les fabricants fournissent des efforts en termes de nuisance sonore, il est vrai que beaucoup d’appareils électroménagers nous vrillent les oreilles avec des décibels élevés !

La sensibilité auditive du chien le rend particulièrement vulnérable à ces sons. Et ce, d’autant plus qu’il s’agit souvent de sons prolongés. Là encore, l’instinct du chien le pousse à se méfier de ces appareils hurlants.

Cependant, certains chiens développent une phobie handicapante face à certains appareils, notamment l’aspirateur mais aussi la TV.

A lire aussi : Help ! Mon chien aboie sur la TV

Bruits forts

De façon générale, tous les bruits soudains, forts et/ou prolongés sont susceptibles de représenter une situation inquiétante et une réaction de peur voire d’effroi chez le chien.

Comment savoir que mon chien a peur ?

Un chien qui a peur va manifester des signes tout à fait reconnaissables, distincts d’un animal à l’autre :

  • Halètements
  • Salivation excessive
  • Tremblements
  • Mictions « émotionnelles »
  • Réaction de fuite ou de dissimulation quitte à se blesser (se cache par exemple dans un endroit trop étroit)
  • Gémissements
  • Aboiements
  • Agressivité
  • Queue basse
  • Vigilance accrue
  • Oreilles en arrière
  • Bâillements répétés
  • Poils hérissés
  • Pupilles dilatées
  • Léchage des babines

Pourquoi mon chien a-t-il peur du bruit ?

Hypersensibilité

Certains chiens développent une hypersensibilité à l’environnement. Elle se manifeste par une hypervigilance face aux différents stimuli qui provoque des réactions émotionnelles disproportionnées. Cette hypersensibilité peut être consécutive à des troubles précoces des liens chez le chiot (insuffisance de maternage par la mère, par exemple).

Elle peut aussi être liée à une mauvaise socialisation du chiot par la mère et/ou une éducation inadaptée par le maître. Le chien se montre alors souvent peureux, anxieux en présence des hommes ou des autres animaux.

Génétique

La sensibilité aux bruits chez les chiens s’explique en partie par la génétique. En effet, certaines races de chiens sont plus craintives face aux bruits comme le Border Collie ou le Berger Allemand.

À l’inverse, d’autres races sont peu sensibles aux bruits comme le Boxer, le Dogue Allemand, le Cocker Anglais ou le Labrador Retriever.

Accident

Un chien ayant subi un accident de la voie publique (par exemple, percuté par une voiture) sera plus vulnérable face aux sons forts et soudains.

Ceci s’explique par le traumatisme associé. Un accident, quel qu’il soit, provoque, en effet, une réaction de peur nourrie par le son, la vue, le choc physique et la douleur éventuels.

Ce traumatisme constitue un souvenir associé à une émotion débordante, prête à se réactiver face à un contexte similaire (soudaineté et intensité d’un bruit).

Passé de maltraitance

Un animal ayant subi des négligences et/ou maltraitances physiques et/ou psychologiques va développer une hypervigilance et une peur intense face aux stimuli de l’environnement. Ceci s’explique par le caractère illogique des brimades et/ou coups du maitre qui ont créé une confusion chez l’animal.

Celui-ci s’est retrouvé en incapacité de s’adapter à des comportements incompréhensibles de l’homme (qui frappe ou crie sans raison). Il reste ainsi en état de peur constante, en incapacité de s’adapter à un environnement bienveillant. Heureusement, avec beaucoup de patience et d’attention, il est tout à fait possible d’aider un chien maltraité et de lui permettre d’être moins craintif.  

A Lire aussi : Chien maltraité : comment gérer le stress post-traumatique ?

Hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie est une maladie consécutive à un excès d’hormones thyroïdiennes dans le sang. Celle-ci s’explique par la présence d’une tumeur au niveau de la thyroïde. L’hyperthyroïdie va provoquer chez le chien du stress, de la nervosité et de l’agitation qui peuvent l’amener à être plus craintif et plus réactif face aux bruits de l’environnement.

L’hyperthyroïdie va également amener d’autres symptômes comme :

  • Syndrome polyuro-polydipsique (PUPD) : augmentation des prises de boisson liée à une soif intense et augmentation des mictions.
  • Polyphagie : augmentation de la prise de nourriture
  • Diarrhée
  • Tachycardie
  • Intolérance à la chaleur

Si vous constatez la présence de ces symptômes chez votre chien, il est conseillé de consulter votre vétérinaire.

De la campagne à la ville

Le lieu de vie crée des habitudes chez les chiens comme chez les humains. La différence est que le chien ne choisit pas d’en changer, il subit tous les changements de son quotidien décidés par son maitre. En cas de changement de lieu d’habitation, l’animal doit s’adapter à un endroit inconnu, sources de stimulations nouvelles.

Ainsi, si votre chien vivait à la campagne et que vous emménagez en ville, il va être confronté à des bruits et des odeurs nouvelles qui vont alimenter son sentiment d’insécurité. La ville est synonyme de bruits plus fréquents et intenses que la campagne comme la circulation, les sirènes, l’afflux de personnes, etc. Comment faire pour aider votre chien ?

Si votre chien semble peureux, vous pouvez l’aider à s’adapter en réalisant une confrontation progressive aux bruits. Ainsi, vous pouvez le sortir d’abord à des heures plus calmes et/ou dans des endroits isolés pour augmenter progressivement la confrontation aux stimulations avec bienveillance.

Il est conseillé de procéder étape par étape pour lui permettre de gérer son anxiété.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment aider mon chien qui a peur du bruit ?

1. Rester calme

C’est la première des choses à faire ! Si vous paniquez, vous allez transmettre à votre chien vos émotions négatives qui vont s’ajouter aux siennes ! De la même façon, ne le câlinez surtout pas ! Si vous avez une réaction de protection face à votre chien craintif, vous allez confirmer que « ça fait peur », ce qui ne va pas du tout l’aider !

Au contraire, il est conseillé de laisser votre animal se mettre en sécurité s’il en a besoin sans intervenir. Il reviendra quand il se sentira plus calme. S’il s’agite sans se cacher, vous pouvez simplement tenter de détourner son attention avec un jeu, quelques friandises mais pas de câlin !

2. L’isoler

S’il s’agit d’un orage ou d’un feu d’artifice, il est conseillé de limiter les stimuli (fermer les fenêtres, les rideaux). Vous pouvez aussi ouvrir une porte pour laisser votre chien se glisser dans un endroit plus calme (chambre, sous le lit, etc.).

3. L’habituer aux bruits

Dès son plus jeune âge, il est recommandé de socialiser votre chiot en le confrontant à toutes les situations possibles avec bienveillance.

Le contact avec les congénères, avec les humains, les bruits, les odeurs, est conseillé.

Votre chiot a besoin de s’adapter à des situations diverses pour gagner en confiance et devenir un chien adulte équilibré.

Si votre chien a peur du bruit, vous pouvez utiliser des CD de bruitage qui permettent d’habituer votre animal peureux de façon progressive.

Vous pouvez d’abord le diffuser avec un volume bas tout en réalisant des actions positives et habituelles (jouer avec votre chien, lui parler, vaquer à vos occupations). Petit à petit, vous pouvez augmenter le volume pour que les bruits deviennent familiers.

4. Recourir à un professionnel

Si votre chien se montre toujours peureux et anxieux malgré vos efforts, vous pouvez vous adresser à un comportementaliste (éducateur ou vétérinaire) qui vous donnera les conseils nécessaires. Il vous aidera à mettre en place les stratégies adaptées pour favoriser le bien-être de votre animal en toutes circonstances.

5. Lui proposer des remèdes apaisants

Certaines solutions naturelles peuvent aider votre chien à se sentir plus calme et détendu en présence de bruits. C’est notamment le cas du CBD, extrait du chanvre, qui possède des propriétés apaisantes.

Facile à administrer, l’huile de chanvre CBD peut être vaporisée directement dans la bouche ou sur l’alimentation de votre chien. Le CBD peut également être proposé sous formes de friandises ou sticks à mâcher. Apaisant, le CBD ne présente pas d’effets secondaires ni de phénomène d’accoutumance et permet à votre chien craintif de gérer son anxiété.

Découvrir la boutique en ligne de CBD pour animaux Botaneo en cliquant ici.

Chien qui a peur du bruit : Questions fréquentes – F.A.Q

Comment savoir si mon chien a peur ?

Un certain nombre de signes peuvent vous indiquer que votre chien a peur :
– Une agitation
– Des tremblements
– Une queue basse entre les pattes
– Les oreilles en arrière
– Une tentative de fuite ou de dissimulation
– Des bâillements répétés
– Des gémissements
– Des aboiements

Lire la suite…

Comment faire pour rassurer mon chien quand il a peur ?

Si votre chien a peur, par exemple, de l’orage ou de feux d’artifice, laissez votre animal libre de ses mouvements.
Il sera sans doute tenté de s’écarter au maximum du stimulus et de se cacher. Vous pouvez aussi lui permettre d’accéder à une pièce calme, à l’écart.
Ne le caressez ou le câlinez surtout pas ! Cela ne ferait qu’augmenter ses peurs, considérant qu’il s’agit d’une confirmation d’un danger.

Pourquoi mon chien a peur du bruit ?

Il est plutôt courant qu’un chien ait peur des bruits soudains et intenses car il ne peut les identifier et sont associés, pour lui, à un danger.
Cependant, si cette peur persiste, si votre chien devient craintif et qu’il développe une anxiété chronique, cela doit vous alerter.
Il est recommandé alors de l’aider en identifiant la source de ses peurs pour l’aider à s’y adapter.

Quel bruit n’aime pas les chiens ?

Les chiens n’aiment pas les bruits forts comme les feux d’artifice, l’orage, les éternuements, les appareils électroménagers, les moteurs, etc.

Quel médicament donner à un chien qui a peur ?

L’usage d’anxiolytiques pour calmer un chien peureux doit être envisagé en dernier recours. En effet, ces médicaments provoquent des effets secondaires et une dépendance chez l’animal.
Une solution alternative comme le CBD semble plus adaptée car il ne génère pas d’effets secondaires ni de phénomène d’accoutumance.
Le CBD peut donc être proposé de façon continue à votre compagnon.

Lire la suite…

Est-ce que les chiens ont peur de l’orage ?

Oui la plupart des chiens ont peur de l’orage. Leur instinct leur rappelle que l’orage est un danger et qu’il faut s’en protéger.

Lire la suite…

Est-ce que les chiens ont peur des feux d’artifice ?

Oui. Les chiens ont souvent peur des feux d’artifice. Heureusement des solutions existent pour les rassurer et qu’ils n’aient plus peur.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.