Constipation chez le chat : quand s’inquiéter ?

Si vous observez votre chat, vous pourrez constater que ses selles sont plus ou moins régulières selon les aliments ingérés, son activité et ses habitudes.

Des changements dans son quotidien peuvent l’amener à se retenir plus longtemps.

À contrario, une litière qui vient d’être changée peut l’inviter à se laisser aller ! Il est parfois plus difficile de contrôler les selles de son chat si c’est un animal qui va à l’extérieur et y fait ses besoins.

Les selles s’avèrent un bon indicateur de la santé de votre chat et de votre chien, raison pour laquelle il est important d’y jeter un coup d’œil de temps en temps !

Leur fréquence mais également leur consistance constituent des sources d’informations pertinentes. En effet, les troubles digestifs amenant une diarrhée ou une constipation sont souvent liés à des causes précises, que ces troubles soient ponctuels ou se chronicisent.

Identifier les causes est fondamental pour éviter à votre chat des problèmes de santé sous-jacents. Dans cet article, nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir sur la constipation chez le chat.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

À partir de quand parle-t-on de constipation chez le chat ?

Transit normal

Il n’existe pas de norme stricte en matière de défécation chez le chat ou le chien ! Généralement, un chat émet des selles une à deux fois par jour mais il peut rester une journée sans faire ses besoins, sans parler de constipation. La fréquence n’est pas la même chez tous les chats.

Symptômes de la constipation

Outre la fréquence d’émission des selles, certains symptômes peuvent vous indiquer que votre chat est constipé :

  • Un abdomen tendu et/ou douloureux
  • Des difficultés à déféquer
  • Des allers-retours dans la litière
  • Une malpropreté soudaine car le chat tente parfois de déféquer en dehors de sa litière
  • De possibles miaulements lors de la défécation
  • Des selles absentes ou rares, de petites tailles et très sèches

Quelles sont les causes possibles de constipation chez le chat ?

1. Changement d’alimentation

Le chat est un animal qui aime ses habitudes et son système digestif est comme lui !

Aussi, si vous avez décidé de changer l’alimentation de votre animal alors même qu’elle convenait à son transit, cela peut provoquer une constipation.

Cette constipation sera d’autant plus importante que la transition entre les deux types d’alimentation aura été rapide.

En cas de changement alimentaire, il est effectivement recommandé de réaliser la transition sur une semaine.

2. Manque d’exercice

L’exercice physique permet de dynamiser les différents métabolismes du corps et notamment la production de selles.

L’activité physique va provoquer la contraction des muscles intestinaux, favorisant ainsi l’absorption des nutriments par l’intestin.

Le travail des abdominaux sollicités en cas d’exercice, va favoriser le bon fonctionnement du système digestif et l’évacuation des selles.

Par conséquent, un manque d’exercice chez votre chat va amener un manque de motilité de l’intestin.

3. Corps étranger

L’instinct de jeu et de chasse du chat peut l’amener à ingérer des corps étrangers avec de possibles complications pour sa santé. Fréquemment, on constate chez le chat l’ingestion d’objets linéaires comme de la ficelle, de la laine ou du fil à coudre mais aussi des boules de poils absorbés lors de sa toilette.

Ces poils se rassemblent dans le système digestif pour former des trichobézoards, boules de poils parfois de taille impressionnante.

Des tas d’autres objets peuvent se retrouver dans le tube digestif de l’animal : petits jouets, boutons, os, monnaie, noyaux de fruits, etc.

Un corps étranger va perturber le transit du chat provoquant une constipation ou une diarrhée, des vomissements, des douleurs et un refus de s’alimenter. Il peut être expulsé par les diarrhées ou les vomissements.

Si ce n’est pas le cas, l’intervention chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour éviter des complications graves comme l’occlusion intestinale ou la perforation de l’intestin. En cas de suspicion de corps étranger chez votre chat, il est conseillé de prendre rendez-vous en urgence chez votre vétérinaire.

4. Déshydratation

La constipation du chat peut indiquer une déshydratation de son organisme. La déshydratation est d’ailleurs un trouble fréquent chez les chats car ils ressentent très peu la soif et ont tendance à ne pas boire suffisamment.

En moyenne, un chat doit boire 40 à 60 ml d’eau par kg de poids corporel et par jour soit environ 200 ml pour un chat adulte de 4kg.

Si votre chat souffre de déshydratation, vous pouvez constater un certain nombre de symptômes :

Attention ! La déshydratation peut altérer rapidement l’état général de votre compagnon. En cas de symptômes, il est recommandé de consulter rapidement votre vétérinaire.

5. Douleurs dorsales

Les douleurs dorsales peuvent exister chez un vieux chat en lien avec des douleurs articulaires chroniques (arthrose). Néanmoins, elles peuvent aussi apparaitre chez un jeune chat à la suite d’un traumatisme ou d’une blessure.

Les douleurs du dos vont amener des positions antalgiques chez le chat qui peuvent perturber le transit intestinal et provoquer une constipation.

L’animal va, effectivement, rechercher une forme d’immobilité musculaire pour diminuer ses douleurs qui va nuire à la motilité de l’intestin.

6. Tumeur intestinale

Le lymphome digestif abdominal est la seconde forme de lymphome la plus fréquente chez les chats. C’est un cancer digestif pouvant engager le pronostic vital.

Les symptômes observés peuvent être une constipation, une diarrhée, des vomissements, une léthargie et une perte de poids.

Cependant, un chat malade peut ne présenter aucun symptôme en début de maladie.

En cas de suspicion d’un problème de santé chez votre compagnon, prenez rendez-vous chez votre vétérinaire.

7. Stress et anxiété

Le stress et l’anxiété chronique provoquent fréquemment une perturbation du transit chez les animaux comme chez les humains.

Constipation, diarrhée, douleurs peuvent alors apparaitre chez votre chat ou un chien sans origine organique.

Votre chat peut vivre un stress intense face à un changement même anodin dans son quotidien comme des travaux à la maison, ou l’achat de nouveaux meubles.

Il peut également s’agir d’un déménagement, de l’arrivée d’un nouvel animal de compagnie ou d’un bébé.

Votre chat a alors besoin d’être rassuré et de retrouver ses repères dans un territoire mouvant. Vous pouvez aussi avoir un chat ou un chien très anxieux et craintif qui présente des troubles digestifs chroniques.

Souvent, la cause est liée à un sevrage trop précoce ou à une mauvaise socialisation et nécessite de rééduquer votre chat pour qu’il se sente plus apaisé. Identifier la cause du stress ou de l’anxiété permet de la traiter et ainsi de favoriser un transit plus équilibré.

A lire aussi : Le stress chez le chat : Comprendre & Agir

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Que faire en cas de constipation chez votre chat ? Et quand s’inquiéter ?

Consultation vétérinaire

Si votre chat n’a pas produit de selles pendant 48 heures, il est conseillé de consulter votre vétérinaire pour identifier la cause de constipation. Même conseil si vous constatez les symptômes suivants :

  • Léthargie
  • Fièvre
  • Corps étranger
  • Absence de mictions
  • Sang dans les selles

Votre vétérinaire réalisera un examen complet et notamment une palpation de l’abdomen pour formuler un diagnostic. Il peut être amené à réaliser une radiographie ou une échographie.

Traitement

La première mesure que prendra votre praticien est une hydratation de votre animal si nécessaire par perfusion.

L’eau favorise un ramollissement des selles et une évacuation plus aisée. Un lavement intestinal peut aussi être réalisé sous anesthésie et de la lactulose peut être administrée pour lubrifier l’intestin.

Le vétérinaire s’attachera ensuite à rechercher la cause de la constipation et mettra en place le traitement adapté ou des changements dans son quotidien.

Comment lutter naturellement contre la constipation du chat ?

1. Adapter son alimentation

Pour prévenir la constipation chez votre chat, il est conseillé de lui proposer une alimentation riche en fibres et de qualité.

En cas de changement de croquettes ou de pâtées, veillez à prendre le temps nécessaire pour la transition. D’autre part, votre compagnon doit toujours avoir à sa disposition une eau propre et fraîche.

2. Augmenter son activité physique

Comme nous l’avons vu, le manque d’activité physique a des répercussions négatives sur le transit.

Proposer à votre chat des sorties plus fréquentes et/ou des jeux plus souvent s’il vit en intérieur est primordial. Le mouvement va activer la motilité de l’intestin et faciliter l’évacuation des selles.

3. Garantir une litière propre et accessible

Votre chat est capable de se retenir longtemps si les conditions d’hygiène de sa litière ne lui conviennent pas ! Sa sensibilité naturelle lui fait, en effet, éviter le contact avec ses propres déjections.

Soyez donc vigilant à ôter rapidement les selles et traces d’urine de sa litière pour éviter les problèmes de malpropreté ou de constipation !

Si vous êtes absent toute la journée, vous pouvez mettre à disposition plusieurs litières à différents endroits de la maison. 

Sa litière doit aussi être facilement accessible et à l’abri des regards. Votre compagnon peut éviter de s’y rendre s’il considère qu’elle ne remplit pas ses critères de goût !

A lire aussi : Mon chat fait caca partout. Pourquoi ? Que faire ?

4. CBD

Le CBD ou cannabidiol est un produit naturel issu du chanvre qui peut aider votre chat souffrant de constipation. Ainsi, le CBD possède de multiples propriétés et favorise notamment l’appétit et le transit de votre animal, chat ou chien.

Le CBD est légal, sans effets secondaires ou phénomène d’accoutumance et disponible sans ordonnance. Il ne doit pas être confondu avec le THC ou tétrahydrocannabinol, substance issue du cannabis utilisée dans la fabrication des produits stupéfiants.

Pour les chats, le CBD se présente sous forme d’huile qui peut être facilement pulvérisée dans la bouche de votre animal ou sur son alimentation grâce à un spray.

Sans aucun danger, les produits à base de CBD peuvent être proposés de façon continue pour favoriser le bien-être de votre animal.

A lire aussi : CBD pour chat : 7 Bienfaits & Avantages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.