Mon Chat Ne Mange Plus : Pourquoi & Que Faire ?

Les chats peuvent être capricieux et il n’est pas rare qu’ils décident soudainement de ne plus accepter leur aliment favori ou friandise préférée.

Parfois pourtant, un chat cesse de manger pour des raisons plus sérieuses. Il est alors très important de connaître les causes potentielles de cette anorexie (période prolongée de non-alimentation).

Il y a peut-être des choses à mettre en place à la maison pour l’aider à retrouver l’appétit, mais une intervention vétérinaire est parfois nécessaire.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Mon chat ne mange plus : Pourquoi est-ce un problème qu’il arrête de manger ?

Un chat peut arrêter de s’alimenter pour de nombreuses raisons.

Il peut se sentir mal, avoir mangé quelque chose qui ne passe pas ou simplement ne pas aimer la nourriture que vous lui offrez.

Plusieurs maladies et troubles peuvent également être la cause d’un manque d’appétit chez le chat.

Gardez en tête que si votre chat ne mange pas, il s’agit souvent d’un signal d’alerte que quelque chose ne va pas.

Quelle que soit la raison pour laquelle votre chat arrête de s’alimenter, il faut que cela devienne pour vous une préoccupation majeure. 

En effet les chats, en particulier obèses, peuvent facilement développer un phénomène appelé lipidose hépatique s’ils arrêtent de manger pendant quelques jours.

Cette maladie, également appelée syndrome du foie gras, peut être fatale si elle n’est pas traitée.

Le foie est, alors, incapable de convertir les graisses en énergie qui sont stockées autour de lui.

C’est la raison principale pour laquelle il est si important de veiller à ce que votre chat n’arrête pas de s’alimenter. 

 

Mon chat ne mange plus : 7 maladies et problèmes de santé possibles

Si votre chat ne mange plus, il est possible qu’il souffre de l’une ou l’autre de ces maladies ou problèmes de santé. Si vous soupçonnez que votre chat est malade, consultez un vétérinaire.

1. Les maladies respiratoires

Les atteintes respiratoires peuvent affecter le sens de l’odorat ou la capacité de respirer de votre chat et, par conséquent, l’empêcher de s’alimenter correctement.

Les maladies des voies respiratoires supérieures peuvent en effet obstruer le nez et les yeux de votre chat avec un écoulement entraînant une perte temporaire de vision et d’odorat.

C’est le cas du coryza, maladie pour laquelle la vaccination est largement conseillée en prévention.

Il peut également s’agir d’une perturbation respiratoire en lien avec une malformation congénitale comme nous l’explique en images le Dr Philippe Hennet, vétérinaire ORL.

Les maladies des voies respiratoires inférieures peuvent quant à elles affecter les poumons de votre chat, ce qui l’empêche de respirer facilement. Citons pour exemple, l’asthme, maladie d’origine allergique.

Ces problèmes respiratoires peuvent être résolus simplement avec des antibiotiques mais peuvent être aussi plus compliqués à traiter.

Peu importe la gravité du problème respiratoire, si la maladie empêche votre chat de sentir ce qu’il absorbe, il peut préférer ne pas l’ingurgiter.

Les atteintes respiratoires de votre compagnon doivent vous alerter et nécessitent de savoir comment réagir.

A lire aussi : Chat nez qui coule : Comprendre & agir

2. Les maladies du système digestif

Les atteintes de l’estomac, des intestins, du pancréas ou d’autres parties du système digestif du chat peuvent empêcher votre chat de manger.

Votre chat peut également vomir, avoir la diarrhée ou des douleurs abdominales à cause de problèmes digestifs, mais une diminution de l’appétit sera généralement l’un des premiers signes d’un problème digestif.

La MICI est une maladie qui affecte grandement les prises alimentaires de votre chat, tout comme la pancréatite féline.

A lire aussi : Mon chat vomit : 4 causes & traitements

3. Les maladies rénales

Les atteintes rénales chez le chat s’accompagnent fréquemment d’une anorexie. C’est le cas de la maladie rénale chronique.

Précisément, dans 22 % des cas, le signe d’appel de la maladie est une perte d’appétit ou une anorexie.

4. Les corps étrangers

Certains chats aiment ingurgiter des choses qu’ils ne devraient pas manger.

Jouet d’enfant, petite pièce métallique ou même boule de poils peuvent alors rester coincés dans l’estomac ou les intestins de votre chat.

Les corps étrangers se révèlent parfois inoffensifs car ils sont très vite expulsés par vomissements ou ils parviennent simplement à transiter dans tout le système digestif.

La présence de ces objets peut, toutefois, se révéler problématique jusqu’à provoquer une occlusion ou perforation de l’estomac ou des intestins.

A lire aussi : Mon chat vomit du sang : Pourquoi agir rapidement ?

5. Les intoxications alimentaires

Si votre compagnon souffre d’une intoxication alimentaire, un des symptômes principaux sera le refus de manger mais d’autres signes pourront vous alerter.

Citons des diarrhées, des vomissements pouvant être sanguinolents, de la fièvre.

L’origine de l’intoxication alimentaire peut être l’absorption d’une nourriture périmée comme de la viande ou de la charcuterie avariée.

A lire aussi : Mon chat vomit de la mousse : Est-ce grave ?

6. Les maladies dentaires

Les dents et les gencives douloureuses peuvent également empêcher votre chat de manger.

La présence de tartre, une maladie parodontale, une inflammation de la gencive constituent autant de causes qui vont créer un stress chez votre chat et amener une diminution des prises alimentaires.

À noter qu’une dent cassée ou une coupure au niveau de la bouche peut provoquer les mêmes conséquences chez votre aventurier.

A lire aussi : Mon chat perd ses dents : Comment réagir ?

7. Une vaccination récente

Avez-vous remarqué une perte d’appétit chez votre chat peu de temps après l’avoir emmené chez le vétérinaire pour une vaccination de routine ?

Si tel est le cas, la raison pour laquelle votre chat ne mange pas peut être une réaction indésirable aux vaccins.

Bien que les vaccins sauvent la vie de millions d’animaux, ils provoquent des effets secondaires chez certains.

La perte d’appétit est l’un des effets indésirables les plus courants, généralement temporaires et légers.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Mon chat ne mange plus : 3 raisons psychologiques courantes 

Outre les maladies et problèmes de santé, quelques raisons psychologiques peuvent expliquer qu’un chat ne mange plus.

1. Le voyage et/ou un environnement peu familier

Comme beaucoup d’humains, les chats apprécient la routine.

Un changement dans leur quotidien peut donc entraîner une perte d’appétit.

De plus, certains animaux ont le mal des transports lors de leurs déplacements en voiture ou en avion, ce qui peut entraîner des nausées et un refus de manger.

2. Le stress

Si votre vétérinaire a déterminé que votre chat n’était pas malade, alors le stress, l’anxiété ou la dépression peuvent être l’une des causes pour laquelle votre chat ne mange pas.

Les changements dans la famille peuvent, en effet, déranger les chats sensibles, et parfois de nouvelles personnes ou des changements d’horaires peuvent affecter le bien-être émotionnel du chat.

Souvent, ces changements ne retiennent pas notre attention. Cependant, l’hypersensibilité du chat l’amène à les vivre comme une véritable épreuve.

A lire aussi : Le stress chez le chat : Comprendre & agir

3. Le caprice

Votre chat peut aussi être simplement capricieux.

Gardez à l’esprit que les chats, en général, mettent beaucoup de temps à s’adapter à de nouveaux types d’aliments, de sorte qu’un changement de régime récent pourrait être la cause de cette perte d’appétit soudaine.

Plutôt qu’un caprice, certains y voient la prudence instinctuelle du chat qui lui impose de toujours se méfier des nouveautés, sources potentielles de danger.

Effectivement, en extérieur, le chat a appris à s’adapter à un environnement hostile.

Son instinct de survie lui dicte de ne pas avaler n’importe quoi, au risque de s’empoisonner.

 

Mon chat ne mange plus : 6 causes alimentaires

Si votre chat ne mange plus, il se peut aussi que ce comportement soit directement lié à sa nourriture.

1. Le goût des aliments

Les chats peuvent être difficiles.

Certains vont manger une nourriture pendant des mois ou des années, puis décident soudainement de ne plus manger cette nourriture, simplement par goût. 

C’est généralement une préférence, mais les fabricants de produits alimentaires changent parfois également la recette de leurs produits sans aucune information.

2. La forme ou texture des aliments

Les chats peuvent également être sensibles à certaines formes et textures lorsqu’il s’agit de nourriture.

Certains chats aiment ainsi les formes en triangle, d’autres les formes rondes et d’autres ne mangent que des aliments durs ou de la pâtée.

3. Les restes de nourriture

Si vous essayez de proposer vos restes à votre chat, il se peut qu’il ne veuille pas en manger.

Contrairement au chien qui avale généralement tout ce qu’on lui donne, le chat choisit ses aliments et ses goûts naturels sont souvent différents de ceux des humains.

À noter qu’il est fortement déconseillé de donner ses restes aux chats et chiens car ils ont d’autres besoins alimentaires et la nourriture pour humains s’avère beaucoup trop grasse !

4. Le rappel de nourriture

Si votre chat a cessé de manger sa nourriture habituelle, il est toujours judicieux de vérifier si la nourriture a été rappelée.

Parfois, les chats peuvent sentir que quelque chose ne va pas avec leur nourriture et ne la mangeront pas.

Même chose si vous avez dépassé la date de péremption par faute d’inattention !

5. Le changement d’emplacement de la gamelle

Parfois, il suffit juste d’un changement minime comme la décision d’installer la gamelle de votre chat dans une autre pièce de la maison ou juste à un autre endroit de la pièce habituelle pour provoquer un arrêt des prises alimentaires.

Là encore, s’agit-il d’un caprice ou tout simplement d’une suspicion naturelle du chat à l’égard de cette nourriture placée à un nouvel endroit ?

6. La gamelle trop proche d’un lieu de passage

Les chats aiment manger en toute tranquillité.

Si la gamelle de votre félin se situe en plein milieu d’un couloir et qu’il est dérangé quand il mange, cela peut expliquer son comportement.

Pire encore, si sa gamelle se situe à côté de celle de votre chien ou d’un autre chat.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Mon chat ne mange plus : Comment l’aider à se nourrir ?

Consulter le vétérinaire

Devant une anorexie ou une perte d’appétit chez votre chat, vous devez toujours suspecter un trouble ou une maladie sous-jacente.

Attention ! Si votre chat a juste sauté un ou deux repas et se remet à manger, il n’y a sans doute pas de cause grave.

Comme les humains, les chats peuvent manquer parfois d’appétit ou se montrer « barbouillés », peut-être après avoir mangé une proie chassée à l’extérieur !

Ce comportement doit vous alerter s’il dure dans le temps et que votre chat n’a manifestement pas décidé de se remettre à manger.

A lire aussi : Mon chat n’a pas mangé depuis 3 jours : Que faire ?

Soyez également à l’affût d’éventuels symptômes accompagnant cette anorexie.

Vous pouvez, notamment, prendre la température de votre compagnon qui ne doit pas dépasser 39 °C. Il est, en effet, nécessaire d’être réactif si votre chat ne mange plus.

Le vétérinaire procèdera à un examen clinique après avoir écouté vos différentes observations.

Il déterminera s’il s’agit d’une urgence vétérinaire selon l’état général de votre chat, la durée de l’anorexie, la perte de poids constatée et la présence de symptômes graves.

Forts de tous ces éléments, il pourra poser un diagnostic en mettant en place rapidement les mesures adaptées telles que la pose de perfusions intraveineuses ou une réalimentation par sonde.

Un traitement et/ou des actes pourront ensuite être mis en place pour éliminer la cause de l’anorexie.

Le Dr Isabelle Pasquet nous parle, en images, du déroulement de la consultation vétérinaire face à une anorexie ou dysorexie (trouble de l’appétit) chez le chat.

Aider votre chat à retrouver l’appétit

Nourriture appétente

Proposez à votre chat de la nourriture appétissante qui va lui donner l’envie de s’approcher !

Il peut s’agir de l’alimentation pour chatons ou simplement de poisson ou de poulet.

N’hésitez pas à faire chauffer son repas pour exhaler les arômes et convaincre ainsi son estomac !

Pour garder la fraicheur de sa nourriture, prévoyez de petites portions !

Respect de ses habitudes

Les compromis sont importants pour favoriser chez votre chat la reprise de son alimentation !

S’il a arrêté de manger parce que vous avez décidé d’installer sa gamelle à un autre endroit, faites preuve de patience et d’ingéniosité !

Déplacez-là de quelques centimètres chaque jour jusqu’à parvenir au lieu souhaité !

Cependant, si votre animal de compagnie a compris votre manège et qu’il boude à nouveau sa gamelle, sachez respecter ses besoins même s’ils vous échappent !

Même chose si vous avez changé la nourriture de votre chat, faites-le progressivement en introduisant petit à petit la nouvelle alimentation dans l’ancienne !

Vitamines

Vous pouvez donner à votre chat de la vitamine B12. Il existe des solutions orales, spécifiques au chat, ainsi que des injections que votre vétérinaire peut lui administrer.

La vitamine B12 est connue pour augmenter l’appétit des chats et se révèle souvent carencée chez les chats ayant des problèmes digestifs.

Étant donné qu’il s’agit d’une vitamine hydrosoluble, il n’est pas nocif de donner ce type de complément à votre chat.

Remèdes naturels

Vous avez aussi la possibilité de recourir à des remèdes naturels à base de plantes pour booster l’appétit de votre chat.

Ainsi, le CBD est réputé pour augmenter l’appétit des humains mais aussi des animaux.

Pour rappel, le CBD (cannabidiol) est extrait de la plante de cannabis ou chanvre.

Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol) qui génère des effets psychoactifs et permet de fabriquer les produits stupéfiants, le CBD est légal et sans danger pour les animaux comme pour les humains.

Le CBD est, en effet, source de multiples bienfaits et ne provoque ni effets secondaires ni dépendance.

A lire aussi : CBD pour chat : 7 bienfaits

Il peut être proposé autant aux chiens qu’aux chats et de façon continue, ce qui en fait une alternative naturelle à certains médicaments allopathiques aux effets nocifs pour la santé.

Précisément, le CBD :

    • Réduit la douleur
    • Est un anti-inflammatoire naturel
    • Réduit le stress
    • Est antiémétique (contre les nausées & vomissements)
    • Favorise l’homéostasie (régulation du rythme cardiaque, de la pression sanguine, etc.)
    • Diminue la douleur chronique
    • Soulage l’arthrite chronique
    • Améliore l’appétit & facilite la digestion
    • Réduit l’anxiété

Le CBD peut ainsi agir à deux niveaux :

  • Il stimule l’appétit de votre chat et ainsi aide à lutter contre l’anorexie.
  • Il intervient sur les causes de l’anorexie comme le stress, les douleurs ou les inflammations.

L’avantage du CBD pour chat est aussi son mode d’administration qui peut se décliner en huile de CBD à vaporiser grâce à un spray sur la nourriture de votre animal de compagnie ou directement dans sa bouche.

Le CBD peut aussi être proposé sous forme de croquettes appétentes.

Pour stimuler l’appétit chez un chat peu enclin à manger, ce sont donc des modes d’administration très pertinents et plutôt facilitants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.