Diarrhée chez le chat : quand s’inquiéter ?

La présence d’une diarrhée chez votre chat ou votre chien n’est pas à prendre à la légère car cette diarrhée nous renseigne sur l’état de santé global de votre animal de compagnie.

La sphère digestive constitue, en effet, une sorte de boussole de l’état intérieur de l’organisme.

Elle peut ainsi indiquer la possible existence de dysfonctionnements d’origines diverses.

Si une diarrhée ponctuelle ne doit pas être diabolisée, une diarrhée intense et/ou qui dure dans le temps doit vous alerter.

D’abord parce qu’il est nécessaire d’en identifier la cause mais aussi parce qu’elle génère une perte de liquides importante qui peut provoquer une déshydratation.

Quelles sont les causes de la diarrhée chez le chat ? Quand faut-il s’inquiéter ? Toutes les réponses à vos questions dans cet article !

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Quand parle-t-on de diarrhée chez le chat ?

Transit habituel du chat

Fréquence des selles

Chaque chat étant différent, il existe des variations interindividuelles dans la fréquence des selles.

Généralement, le chat, comme le chien, défèque une à deux fois par jour mais ce qui importe, c’est surtout la régularité du transit.

Si votre chat produit des selles trois fois sur une journée et aucune le lendemain, il est conseillé de l’observer d’un peu plus près !

Odeur

Les selles ne dégagent jamais de bonnes odeurs et celles des chats ne font pas exception !

Cependant, si vous constatez que les excréments de votre chat sentent particulièrement mauvais, il peut y avoir un souci digestif.

Consistance et couleur

Les selles des chats sont considérées comme normales lorsqu’elles sont fermes sans êtres dures et qu’elles ne tombent pas en morceaux. Leur couleur est en général brun chocolat.

Symptômes de la diarrhée

Une diarrhée se manifeste par une évacuation fréquente de selles pâteuses ou liquides chez le chat et le chien.

Elle peut apparaitre spontanément, on parle alors de diarrhée aigue. Elle peut également devenir régulière, on évoque alors une diarrhée chronique.

On distingue généralement chez les chats :

  • Les diarrhées de l’intestin grêle avec des selles liquides qui s’accompagnent souvent d’une altération de l’état général du chat.
  • Les diarrhées du gros intestin qui sont molles et fréquentes (jusqu’à 10 fois par jour) et n’ont pas forcément de répercussion sur l’état général du chat.

La diarrhée du chat peut être isolée ou s’accompagner d’autres symptômes comme :

  • Des difficultés ou douleurs à la défécation
  • Des traces de selles autour de l’anus
  • Une faiblesse, de la fatigue
  • De la fièvre
  • Du sang dans les selles
  • Un pouls faible ou un rythme cardiaque élevé ou une arythmie cardiaque en lien avec une possible déshydratation
  • Une perte d’appétit et de poids
  • Des nausées et vomissements
  • Des douleurs abdominales
  • Une faiblesse musculaire due à la perte d’électrolytes (sels minéraux présents dans le sang)

En présence de symptômes associés et/ou d’une diarrhée importante ou chronique chez votre chat, il est fortement conseillé de consulter votre vétérinaire.

Une perte de liquide importante peut, effectivement, mettre la vie de votre chat en danger.

 

Quelles sont les causes de la diarrhée chez le chat ?

1. Alimentation

Logiquement, l’alimentation est la première cause de diarrhée chez le chat comme chez le chien.

Qu’il s’agisse d’un changement de croquettes, de l’ingestion d’un aliment nouveau, d’une allergie alimentaire ou d’une trop grande quantité de nourriture, la diarrhée indique que le système digestif assimile mal les aliments.

La digestion de petites proies chez un chat habitué à une alimentation à base de croquettes peut aussi être une des causes de diarrhée.

En cas de changement d’alimentation, il est conseillé de réaliser une transition progressive sur une semaine entre les anciennes croquettes et les nouvelles.

Votre vétérinaire pourra également réaliser un régime d’éviction pour identifier la présence d’une éventuelle allergie alimentaire.

2. Parasites

Une infestation importante par des parasites internes peut provoquer une diarrhée et ce, d’autant plus si le chat est fragilisé par son âge (chaton ou chat âgé) ou son état de santé.

La présence de ces parasites peut parfois être constatée dans les selles.

D’autres signes peuvent vous indiquer la présence de vers chez votre chat comme :

  • Des démangeaisons de l’anus amenant une hausse des léchages et des glissades « en traineau »
  • Une perte de poids alors que les prises alimentaires n’ont pas diminué
  • Un poil hirsute et sec
  • Une anémie
  • Une perte d’appétit

Les vers digestifs présents chez le chat et le chien sont :

  • Les nématodes (vers ronds) : ascaris, ankylostomes
  • Les cestodes (vers plats) : ténias

Attention ! Certains vers digestifs du chat représentent un danger pour l’homme et particulièrement pour l’enfant, à l’organisme plus fragile.

Différentes études ont d’ailleurs mis en évidence que 40 à 75 % des parcs et espaces de jeux pour enfants sont contaminés par des œufs d’ascaris.

Pour prévenir la diarrhée chez votre chat en lien avec une infestation parasitaire, veillez à toujours bien vermifuger votre animal. Pour rappel, la vermifugation doit être réalisée :

  • Chez le chaton : une première fois à l’âge de 3 semaines, puis à 5 semaines et 7 semaines. Ensuite, il doit être vermifugé 1 fois par mois jusqu’à 6 mois. À noter que la présence de vers chez le chaton peut mettre sa vie en danger.
  • Chez le chat adulte : après ses 6 mois, le chat doit être vermifugé tous les 3 mois soit 4 fois par an.

Votre vétérinaire pourra vous prodiguer des conseils pour choisir le vermifuge le plus adapté à votre chat.

A lire aussi : Chat : les 7 meilleurs vermifuges naturels

3. Infections

Les infections par les bactéries et les virus peuvent être parmi les causes de diarrhées chez votre chat. Les agents infectieux les plus courants chez les chats sont :

  • Parmi les virus: le Parvovirus (parvovirose), le Coronavirus félin (entérite, péritonite), le Feline Leukemia Virus (leucémie virale), le Feline Immunodeficiency Virus (sida du chat).
  • Parmi les bactéries: la Salmonella (salmonellose), la Campylobacter (campylobactériose).

En cas d’infection chez votre chat, prenez rapidement rendez-vous chez votre vétérinaire.

4. Intoxications

La diarrhée peut apparaitre chez votre chat à la suite d’une intoxication :

  • Par des produits toxiques comme les anti-limaces, les insecticides, les pesticides
  • Par des médicaments humains comme l’ibuprofène ou l’aspirine
  • Par des plantes comme le lys, le muguet ou le laurier-rose
  • Par des aliments pour humains comme le chocolat, l’alcool, le raisin, les oignons, les échalotes, l’ail, les champignons, les poireaux ou les avocats.

Tous ces produits peuvent provoquer une diarrhée plus ou moins grave chez votre chat.

Certains médicaments à usage vétérinaire comme les antibiotiques peuvent également générer des effets secondaires chez les chats, parmi lesquelles la diarrhée.

En cas de doute concernant une éventuelle intoxication de votre chat, il est recommandé de consulter rapidement votre vétérinaire.  

5. Maladies

Une maladie peut constituer une des causes de diarrhée chez votre chat. Citons, entre autres :

  • Une maladie inflammatoire de l’Intestin (MICI) : l’équivalent chez l’homme est la maladie de Crohn ou la colite ulcérative
  • Une gastro-entérite
  • Une tumeur digestive
  • L’hyperthyroïdie
  • L’insuffisance rénale aigue

En présence de symptômes intestinaux chez votre chat, une consultation chez votre vétérinaire est fortement conseillée.

6. Corps étranger

Le chat est un animal plutôt aventurier qui peut s’exposer, de façon bien involontaire, à de multiples dangers dans son environnement.

Il peut ainsi ingérer des corps étrangers comme des fragments d’objets en plastique ou des corps étrangers linéaires comme de la ficelle.

L’ingestion de corps étrangers peut se révéler une urgence car l’objet peut provoquer des lésions ou présenter des risques de perforation compte-tenu de sa forme.

Des signes digestifs apparaissent en général en cas d’ingestion d’un corps étranger tels que des vomissements, des diarrhées et un état de fatigue.

Ne tentez pas de faire vomir votre chat si vous avez été témoin de l’ingestion ! Cela pourrait entrainer une perforation de l’œsophage. Il vous faut plutôt consulter votre vétérinaire en urgence.

7. Stress

Le stress et l’anxiété peuvent être à l’origine de troubles digestifs comme des douleurs abdominales et des diarrhées chez les animaux. Comme vu auparavant, le système digestif constitue un bon indicateur de l’état de bien-être général de l’animal.

Des troubles du transit peuvent signifier que « quelque chose ne va pas », que votre chat éprouve des émotions négatives qui l’affectent de façon générale.

La sensibilité du chat peut, effectivement, l’amener à se sentir stressé dans des situations nouvelles (déménagement, travaux, arrivée d’un bébé ou d’un autre animal, etc.) qu’il ne maitrise pas.

Proposer à votre chat des produits naturels apaisants peut favoriser la détente et la disparition de ces diarrhées psychogènes.

A lire aussi : Le stress chez le chat : Comprendre & Agir

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Diarrhée chez le chat, quand m’inquiéter et agir ?

Consultation

Toute les diarrhées signifie qu’il y a un problème. Aucune diarrhée n’est donc à prendre à la légère.

Devant une diarrhée qui dure depuis quelques jours sans pouvoir en identifier la cause, il est recommandé de consulter votre vétérinaire.

La quantité de liquides (eau et électrolytes) perdue dans les diarrhées est conséquente et risque de provoquer une déshydratation sévère chez votre chat.

Si, parallèlement aux diarrhées, vous constatez d’autres symptômes inquiétants chez votre animal, il est conseillé de ne pas attendre quelques jours et de consulter votre vétérinaire en urgence.

Votre chat peut avoir ingéré un corps étranger qui menace sa vie ou il peut souffrir d’une infection grave.

Diagnostic

Avant même d’entamer la démarche diagnostique, le vétérinaire mettra d’abord votre chat sous perfusion pour le réhydrater en urgence.

Ensuite, il procèdera à un examen clinique complet pour identifier l’origine des diarrhées.

Il peut être amené à réaliser un examen sanguin et d’éventuels examens complémentaires tels qu’une analyse des selles, une radiographie ou une échographie.

Traitement

Le vétérinaire proposera à votre animal un traitement après avoir identifié la cause des symptômes.

Cela peut passer par des aliments plus digestibles, des vermifuges, antibiotiques ou éventuellement une intervention chirurgicale.

Il peut aussi donner un traitement symptomatique pour soulager les douleurs (antalgiques), les nausées (antiémétiques) et stopper les diarrhées (anti-diarrhéique).

Il peut enfin proposer des protecteurs gastriques pour « réparer » la flore intestinale mise à mal par les problèmes intestinaux.

Comment prévenir la diarrhée chez le chat ?

Alimentation adaptée

Proposer une alimentation saine et de qualité à votre chat est la meilleure façon de favoriser un bon transit.

Évitez tout changement alimentaire si votre chat semble bien assimiler sa nourriture actuelle.

Laissez-lui toujours de l’eau à disposition car une bonne hydratation aide à la digestion.

Soyez attentif à la forme et à la couleur de ses selles pour pouvoir intervenir en cas de problèmes de transit (constipation ou diarrhée).

Remèdes naturels

Certains produits naturels favorisent un bon transit prévenant ainsi l’apparition de diarrhées.

C’est le cas notamment du CBD ou cannabidiol qui constitue un régulateur métabolique et aide ainsi à l’équilibre des différents systèmes du corps, notamment immunitaire, nerveux et digestif.

Le CBD est extrait de la plante de chanvre et offre de multiples bienfaits pour les animaux comme pour les humains.

Sans danger, il possède, en effet, des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et anxiolytiques qui lui permettent de soulager de nombreux problèmes de santé.

A lire aussi : CBD pour chat : 7 Bienfaits & Avantages

Le CBD ne provoque pas d’effets secondaires ni d’accoutumance et peut donc aider votre chat comme votre chien à retrouver la sérénité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.