Comment apprendre à son chien à faire le beau ?

Comment apprendre à son chien à faire le beau

Apprendre à son chien à faire le beau est l’un des tours les plus populaires.

En général, les maîtres apprennent à leur chien à « donner la patte » en vue d’apprendre par la suite à faire le beau.

Dans cet article, nous vous guidons pas à pas afin que vous soyez dans les meilleures conditions pour entraîner votre chien à faire le beau.

Impressionner vos amis et votre famille avec ce tour simple et adorable à apprendre à votre fidèle compagnon.

 

Pourquoi apprendre des tours à son chien ?

Tout d’abord, voyons ensemble en quoi il peut être bénéfique d’apprendre certains tours à notre toutou.

En effet, cela peut apporter de nombreux avantages, et même se révéler essentiel au quotidien.

Renforcer l’éducation du chien 

Apprendre des tours à votre chien peut vous permettre de renforcer son éducation.

Plus il apprendra les nouveaux exercices, et plus les ordres de base (assis, au pied, coucher, …) seront très faciles à effectuer pour lui.

De plus, élever un chien n’est pas facile tous les jours, surtout pour les jeunes chiots.

C’est un processus qui demande beaucoup d’investissement.

En lui enseignant quelques tours, vous vous assurez de la bonne éducation de votre chien et de son obéissance.

Améliorer la relation chien/maître 

L’apprentissage de ses tours va vous permettre de passer énormément de temps avec votre animal, et cela contribuera à améliorer votre relation avec lui.

En effet, un lien de confiance mutuel va s’établir entre vous au fil des séances.

Cette expérience peut être très bénéfique pour votre vie future avec votre chien.

Proposer une activité ludique à votre chien 

En effectuant ces séances d’entraînement régulières, vous permettez à votre chien de se dépenser physiquement et mentalement.

Notons que la dépense mentale est bien plus efficace pour dépenser un chien que l’exercice physique.

Votre chien n’aura pas le temps de s’ennuyer et il vous en remerciera.

Apprendre des tours à votre chien ne vous coûte rien 

L’apprentissage de ces exercices est complètement gratuit !

Cela ne requiert aucun matériel particulier, cette activité n’est pas du tout coûteuse et vous pouvez la pratiquer de n’importe où.

En outre, tous les chiens peuvent se lancer, il n’existe aucune discrimination liée au poids, à la taille, à l’âge, à l’endurance ou à la capacité physique du chien.

Des adaptations peuvent avoir lieu au cas par cas, en fonction de votre chien, mais a priori, tous les binômes peuvent y arriver.

 

Quelles méthodes utiliser pour apprendre des tours à son chien ?

Il existe différentes techniques pour vous aider à apprendre des tours à votre chien.

Encore une fois, choisissez la méthode en fonction de votre chien et de ce qui est le plus adapté pour lui.

N’hésitez pas à tester diverses choses avant de trouver ce qui vous convient parfaitement à tous les deux.

Il est normal de connaître des échecs de temps à autre, l’important est de ne pas baisser les bras.

Adaptez la technique en cas de problème, remettez vous en question sur ce qui ne fonctionne pas et renouvelez l’expérience.

Découvrons ensemble trois techniques efficaces, basées sur le renforcement positif :

La technique du leurre 

Cette technique consiste à guider votre chien à l’aide d’une friandise ou d’un jouet qu’il adore, vers la position que vous souhaitez lui faire prendre.

Cette astuce est la plus utilisée et se révèle extrêmement efficace pour apprendre des tours à votre chien.

Cependant, il faut veiller à ce que le leurre soit retiré rapidement de l’entraînement, sans quoi le chien ne répondra positivement uniquement lors de la présence de la récompense.

La technique de la capture 

Cette technique consiste à féliciter puis à récompenser un comportement que le chien effectue spontanément.

Dans le cas du « fais le beau », cette technique n’est pas très utile, car un chien n’effectuera que très rarement ce tour de son plein gré.

La technique du façonnage 

Cette technique est sans doute la plus difficile à mettre en place.

Elle consiste à amener son chien à produire un comportement donné, tout en renforçant et en récompensant toutes les étapes intermédiaires qui mènent au comportement final.

Cette méthode est généralement utilisée dans le cas de tours très complexes, difficiles à réaliser pour le chien.

Elle ne conviendra pas pour un chien qui ne connaît encore aucun des tours de base, car il sera confus et ne comprendra pas ce qu’on attend de lui.

Comment le chien apprend-il ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté dans l’apprentissage du « fais le beau », il faudra trouver l’élément qui va motiver votre chien lors des séances d’entraînement.

Vous l’aurez compris, la motivation de l’animal se trouve dans la récompense : une friandise, un jouet, une caresse, … A vous de trouver ce que votre chien préfère et ce qui le pousse à se dépasser au quotidien.

Si vous ne prenez pas le temps de découvrir la motivation préférée de votre chien, il risque de ne pas réussir à apprendre le tour tout de suite et le processus sera beaucoup plus long et moins amusant.

Le chien est un animal au caractère opportuniste, il ira vers ce qui est bon pour lui à un instant donné.

Si vous le récompensez d’une manière qu’il n’apprécie que moyennement, il n’assimile pas réellement cela comme une récompense de ses efforts, il ne sera donc plus dans une démarche d’apprentissage.

Il est bon de savoir que le chien apprend par conditionnement.

Une action précise engendre une conséquence précise. Si la conséquence lui est agréable, il aura plus tendance à réitérer l’opération plusieurs fois.

A l’inverse, si la conséquence est négative, il se désintéresse complètement de l’activité.

Dans l’apprentissage des tours, on privilégie le renforcement des bons comportements et on ignore les mauvais.

Si votre chien a du mal à comprendre ce que vous attendez de lui, il est important de remettre en question votre attitude, la méthode utilisée, l’environnement dans lequel vous vous entraînez et la difficulté de l’exercice proposé.


Quelle attitude adopter pour apprendre à mon chien à faire le beau ?

Votre attitude face à l’entraînement est essentielle :

→ veillez à être patient : il ne sert à rien de vouloir aller trop vite, en agissant de la sorte, votre chien n’aura pas le temps d’assimiler les nouvelles informations et il ne saura pas ce que vous attendez de lui.

→ être régulier : il faut être assidu dans les entraînements si vous voulez de bons résultats. Le cerveau du chien apprend principalement grâce à la répétition. N’hésitez pas à répéter les séances dès que vous en avez l’occasion.

→ respectez le rythme de votre chien : chaque chien est différent et ils n’apprennent pas tous à la même vitesse. Il faut impérativement que les étapes soient bien assimilées par le chien avant de passer à la suivante.

→ ne pas proposer d’exercice trop compliqué : si votre chien apprend vite et bien, vous pouvez envisager de complexifier les exercices. Attention cependant, à ne pas aller trop vite et brûler les étapes.

Meilleurs produits apaisants calmant relaxant pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Meilleurs produits apaisants calmant relaxant pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

5 étapes pour apprendre à faire le beau à votre chien

Il est temps à présent de passer en revue les étapes qui vont vous permettre d’apprendre facilement et rapidement le tour « fais le beau » à votre chien.

Tout d’abord, munissez-vous de la récompense préférée de votre chien.

Vous pouvez également aider votre chien à trouver son équilibre et prendre ses appuis lors des premières séances.

Etape 1 

Il faut que le chien se sente à l’aise lorsqu’il passe du assis au coucher et inversement.

C’est le moment où il apprend en général à se servir de son dos.

Il s’agit d’une excellente base de l’éducation, il apprend également à se situer dans l’espace.

Si vous décidez d’utiliser la technique du leurre, placez la récompense au-dessus de la truffe de votre chien en faisant des mouvements de haut vers le bas pour le coucher et de bas vers le haut pour passer du coucher au assis.

Lorsque le chien maîtrise bien le passage du coucher au assis et du assis au coucher, récompensez-le.

Répétez l’opération jusqu’à ce que l’animal maîtrise parfaitement cette étape.

Etape 2 

Ensuite, avec la main qui tient la friandise, apprenez à guider votre chien.

Pour cela, placez votre main au-dessus de sa tête, afin de l’inciter à décoller ses pattes du sol. Lorsqu’il y arrive, donnez-lui la friandise.

Faites attention au placement de votre main, si celle-ci est trop basse, le chien n’aura pas besoin de lever les pattes

. Et si votre main est trop haute, le chien risque de sauter, ce qui ne fait pas partie de l’exercice « fais le beau ».

Soyez de bonne humeur et régulier. Ne vous fâchez pas si votre chien n’y arrive pas du premier coup.

Etape 3 

Quand votre chien est à l’aise avec les étapes 1 et 2, vous pouvez commencer à retirer la friandise ou le jouet de vos exercices.

A ce stade, il n’est normalement plus nécessaire d’utiliser un leurre pour que le chien obéisse.

Cependant, même s’il n’y a plus de récompense, faites exactement les mêmes gestes de la main pour ne pas perturber votre toutou.

Une fois que le chien a réussi l’exercice, n’oubliez pas de le récompenser avec l’autre main.

Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir passer à l’étape trois, vérifiez que votre animal de compagnie sache faire l’exercice à chaque demande.

Si ce n’est pas le cas, c’est que vous brûlez les étapes et qu’il vaudrait mieux revenir au niveau précédent.

Évidemment, il n’est pas nécessaire de réaliser toutes les étapes le même jour.

Si vous sentez que la frustration et l’impatience s’installent chez votre chien, mieux vaut reprendre plus tard.

Il est important de toujours terminer sur une note positive pour que le chien ne se décourage pas.

Etape 4 

A la suite des trois premières étapes, vous pourrez déterminer une indication verbale à cette demande.

Ajoutez la phrase « fais le beau » comme signal sonore de l’ordre. Il est important de ne jamais changer la formule pour que le chien ne soit pas désorienté.

Encore une fois, n’oubliez pas de le récompenser directement après l’exercice.

Etape 5 

Pour passer à la dernière étape, assurez-vous que le tour est parfaitement assimilé par votre chien. Si tel est le cas, ajoutez le geste à l’indication verbale.

Vous pouvez également vous entraîner à faire ce tour dans des endroits plus stimulants pour tester la concentration de votre compagnon.

Entraînez-vous à faire ce trick devant votre entourage, cela permettra au chien de prendre confiance en lui, mais aussi en vous.

Vous pourrez alors réaliser ce tour fièrement, devant une foule admirative !

Tous les chiens peuvent-ils apprendre à faire le beau ?

Il est intéressant de se demander si certaines races ont plus de facilités que d’autres à réaliser ce trick.

En théorie, toutes les races peuvent apprendre à n’importe quel âge.

Dans les faits, si votre chien n’a jamais été stimulé, qu’il n’a pas reçu d’éducation particulière et qu’il n’obéit pas en général, il sera plus compliqué pour lui d’interagir avec vous.

Comme pour les enfants, un chiot aura plus de facilités à assimiler de nouvelles informations qu’un chien en fin de vie.

Pour ce qui est de la race, on observe qu’un basset aura plus de difficultés à faire le beau qu’un autre type de chien.

Un husky ne sera pas obéissant qu’un malinois.

Il est également plus compliqué d’apprendre à faire le beau à un chien de grande taille comme les dogues allemands.

L’état de santé du chien peut également être un facteur de réussite ou d’échec, un chien avec des problèmes de hanches ou de coudes aura beaucoup de mal à faire le beau.

L’important est de respecter les capacités de votre animal et de prendre le temps nécessaire.

 

Dernières recommandations 

Si vous avez du mal à éduquer votre chien et que vous vous retrouvez débordé, votre vétérinaire pourra sans doute vous diriger vers un éducateur canin ou un comportementaliste pour les chiens.

Dans certains cas, le chien est fermé à toute tentative d’éducation, les cours de dressage permettent de régler ce problème et de créer de la complicité avec votre animal.

N’attendez pas, si vous rencontrez des difficultés dans l’éducation de votre chien, faites vous aider par un professionnel.

Si le chien lors de son jeune âge a été habitué à obéir, il sera plus facile à vivre arrivé au stade de chien adulte.

Lors de ces cours, vous pouvez lui apprendre les ordres de base, mais aussi la propreté, le rapport aux autres et la gestion de l’agressivité.

Il pourra également vivre sereinement avec ses congénères, les promenades deviendront une partie de plaisir et vous apprendrez à lui donner une éducation canine exemplaire.

Cela réduira également le nombre de bêtises qu’il serait susceptible de faire.

Par la suite, vous pourrez lui apprendre des tours amusants comme « fais le beau », mais aussi des choses plus utiles comme lui apprendre le rappel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *