Chat qui tremble : 10 significations

Avez-vous déjà remarqué que, comme le chien, le chat se met parfois à trembler ?

Un chat qui tremble ne sous-entend pas forcément un problème de santé !

Les tremblements sont des réactions de l’organisme face à un élément interne ou externe qui va provoquer des secousses involontaires.

Si certains tremblements sont anodins, un chat qui tremble et ne tient pas debout sur ses pattes doit vous alerter !

Trembler peut, effectivement, constituer le signal d’un trouble du comportement ou d’une maladie sous-jacente !

Pour vous éclairer, voici 10 significations d’un chat qui tremble !

 

Différencier tremblements et trémulations musculaires chez le chat

Il convient, tout d’abord, de bien définir ce dont on parle !

Les tremblements du chat sont, en effet, à dissocier radicalement de ce qu’on appelle les trémulations musculaires.

Celles-ci désignent des tressautements de certains muscles qui sont plus marqués mais moins réguliers que les tremblements.

Elles existent également chez le chien.

Les trémulations musculaires ont une origine métabolique et peuvent par exemple indiquer des carences en calcium ou magnésium.

Plus rarement, les trémulations musculaires peuvent correspondre à des crises convulsives indiquant une activité électrique anormale du cerveau.

 

Les deux types de tremblements chez le chat

Les tremblements chez le chat peuvent apparaitre sur tout son corps ou être localisés à une partie du corps.

Quand ils sont observés sur tout le corps, leur intensité et d’éventuels signes associés sont à observer.

Devant un chat ne présentant aucun signe de mal-être et un bon état général, ils sont en général sans gravité et transitoires. À noter que les chatons présentent souvent de légers tremblements.

En revanche, si vous constatez des signes inquiétants (agitation, abattement, salivation importante, vomissements, diarrhées), il est conseillé de consulter votre vétérinaire rapidement.

Si ces manifestations sont localisées à une partie du corps, il est probable que votre chat ressente une douleur à cet endroit.

Peut-être a-t-il chuté d’un meuble ou a-t-il subi un léger choc. S’il s’agit d’une patte, observez-le quand il marche !

Vous parait-il souffrir ? Est-ce qu’il boite ? En général, il s’agit de traumatismes bénins.

Plus rarement, les tremblements localisés peuvent être le signe d’une hernie discale.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

10 significations des tremblements chez le chat

1. Excitation

Quand votre chat se met en position de chasseur pour attraper sa proie réelle ou fantasmée, il n’est pas rare de le voir trembler et même claquer des dents !

Très concentré et excité, il indique ainsi une tension musculaire à son paroxysme, propice à une propulsion rapide et précise !

La queue qui tremble est également un signe d’excitation mais aussi de contentement !

2. Fatigue

En cas de fatigue, vous pouvez observer votre chat trembler !

En effet, être fatigué s’apparente à une plus grande faiblesse qui peut transparaitre par cette réaction de l’organisme.

3. Froid

Le froid mais aussi l’humidité peuvent provoquer des tremblements sur tout le corps chez le chat comme chez le chien !

Ces tremblements constituent alors une réponse de l’organisme qui va permettre de réguler la température corporelle.

Certains chats peuvent avoir froid alors même que les températures ne sont pas forcément basses.

Ils sont plus sensibles à la fraicheur et l’humidité et peuvent avoir besoin d’un petit manteau pour sortir.

4. Rêve

Si l’on n’est pas vraiment certain que le chat rêve comme l’homme, il est indéniable qu’il présente, durant son sommeil, une activité cérébrale provoquant des mouvements musculaires et des tremblements.

Se manifestant pendant la phase de sommeil paradoxal, ils peuvent s’accompagner de miaulements et gémissements.

5. Peur

Un chat qui tremble peut révéler une peur importante face à une situation particulière.

Un bruit sourd, un aboiement soudain dans la rue, un objet qui tombe, tous les évènements du quotidien non identifiés par votre chat peuvent être sources de stress.

Souvent, il adoptera le réflexe le plus salvateur qui est la fuite. Il ira se cacher dans un lieu où il se sentira en sécurité.

Tant qu’il ne se sentira pas apaisé, il peut trembler.

A lire aussi : Mon chat a peur de tout : Que faire ?

6. Douleur

Elle peut générer des tremblements localisés ou sur tout le corps selon l’origine de la douleur.

Un chat qui souffre va présenter des signes d’inconfort, d’apathie ou d’agitation.

Tout comportement anormal observé chez votre animal doit vous inciter à prendre rendez-vous chez votre vétérinaire.

A lire aussi : antidouleur chat

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

7. Fièvre

La fièvre crée un état de faiblesse chez le chat qui peut se mettre à trembler.

Si vous constatez qu’il ne mange pas, qu’il semble fragilisé et sans entrain, il est peut-être temps de prendre sa température !

Pour rappel, la température normale du chat se situe entre 38 et 39°C.

8. Post-opération

À la suite d’une intervention chirurgicale, votre chat peut présenter des tremblements plus ou moins importants.

C’est une réaction normale face à la fragilité de l’organisme et au stress de l’opération.

En effet, votre chat ignore totalement ce qui va lui être fait ! Il s’endort en étant maintenu par plusieurs paires de mains au moment de l’anesthésie !

Puis il se réveille dans un environnement inconnu aux bruits et odeurs totalement nouvelles, dans un état d’inconfort qu’il ne s’explique pas, de quoi être stressé !

9. Intoxication

Tout comme l’empoisonnement, l’intoxication provoque des tremblements sévères chez le chat.

D’autres symptômes apparaissent : hypersalivation, troubles intestinaux, toux, difficultés respiratoires, convulsions.

En cas de doute, consultez votre vétérinaire en urgence ! La vie de votre chat en dépend.

10. Maladie

Trembler peut se révéler le symptôme non spécifique de toutes les maladies débutant par une fièvre. Il peut aussi constituer le symptôme spécifique de certaines pathologies :

  • Trouble neurologique: épilepsie, encéphalite, ataxie cérébelleuse
  • Maladies articulaires
  • Hypothyroïdie
  • Insuffisance rénale
  • Maladies métaboliques: phase d’hypoglycémie dans le cadre d’un diabète

Que faire face à un chat qui tremble ?

La réponse à apporter à votre chat qui tremble va, bien évidemment, dépendre de la signification de ce comportement !

Pour cela, observez votre animal et tentez d’identifier les caractéristiques de ces manifestations :

  • Dans quel contexte votre chat tremble-t-il ? Y a-t-il des éléments particuliers ou nouveaux dans l’environnement ?
  • Si les tremblements sont récurrents, apparaissent-ils souvent au même moment (par exemple, au moment de son retour de l’extérieur) ou au même endroit ?
  • Ces tremblements ont-ils toujours existé ou sont-ils d’apparition récente ?
  • Parallèlement aux tremblements, constatez-vous des signes ou symptômes inquiétants ?

La prise de température est un geste adapté pour dépister les prémices d’une maladie.

Si votre chat a froid, est excité ou fatigué, les tremblements seront temporaires et tout rentrera dans l’ordre.

Vous n’aurez, de plus, aucun mal à identifier le facteur déclenchant ! Il en est de même pour un chat en phase postopératoire ou pour un chat qui dort.

Si votre chat présente de la fièvre, il est conseillé de prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour une recherche des causes de cette fièvre.

Si les tremblements de votre chat sont en lien avec la peur, il convient d’analyser un peu plus précisément la situation.

Quel est le facteur déclenchant de sa peur ? Certains facteurs sont légitimes, d’autres beaucoup moins.

Par exemple, si votre chat tremble de peur car une étagère du salon remplie d’objets vient de s’écraser au sol dans un bruit assourdissant, sa réaction est normale.

Même vous, vous avez dû sursauter ! Sa peur ici fait écho à la nouveauté, la soudaineté et l’intensité du bruit ainsi qu’à la chute des multiples objets.

Au bout de quelques minutes, ses tremblements vont cesser même s’il va garder une forme d’hypersensibilité dans les minutes qui suivent.

En revanche, si votre chat tremble de tout son corps à chaque fois que vous l’emmenez en voiture, c’est pathologique.

Pourquoi ? Simplement, parce que la situation est familière et que le chat devrait avoir intégré la non-dangerosité de l’expérience.

Pour le rassurer, il est conseillé de laisser la cage de transport dans la maison et de la doter d’un coussin douillet pour qu’il puisse y pénétrer librement et y dormir.

Cependant, les bonnes habitudes, pour le chat, comme pour le chien doivent se prendre très tôt !

Dès que votre chaton a été vacciné, il est conseillé de le sortir régulièrement et de lui permettre de réaliser le maximum de rencontres et d’expériences pour une bonne socialisation !

Tous les objets du quotidien et particulièrement ceux qui impressionnent votre chaton (le son de l’aspirateur, la machine à laver qui essore) doivent lui être présentés à distance et sur des temps courts pour que votre chaton n’en ait plus peur.

Certains chats, cependant, malgré une bonne socialisation, restent terrorisés par certaines situations.

Pour accompagner ces désordres émotionnels, il est possible de proposer des remèdes naturels et sans effets secondaires comme le CBD (cannabidiol).

Sans risque de dépendance, les produits infusés au CBD pour chien et chat, favorisent un apaisement et un retour à la sérénité pour votre animal.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chat.

Je fais le test !

Chat qui tremble : Conclusion

Dans toute situation où le tremblement ne semble pas lié à un contexte et s’il est accompagné de symptômes inquiétants, il est conseillé de consulter votre vétérinaire rapidement.

Les animaux ne communiquent pas clairement leur douleur ou leur détresse, c’est à vous de l’identifier.

Le vétérinaire prendra le temps de réaliser un bilan de santé pour dépister un éventuel trouble ou une maladie.

Une fois le diagnostic posé, il proposera le traitement adéquat.

Enfin, en cas d’intoxication ou d’empoisonnement, partez immédiatement aux urgences vétérinaires.

L’environnement du chat est malheureusement truffé de produits néfastes pour les animaux.

A lire aussi : Mon chat crache du sang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *