Eternuement inversé (reverse sneezing) chez le chien

chien malade étérnuement inversé reverse sneezing

L’éternuement inversé est un problème qui touche tous les types de chiens, mais plus souvent les chiens de petite taille comme les terriers et les races brachycéphales.

Il s’agit d’une réponse respiratoire “paroxystique”, c’est-à-dire qu’elle se manifeste par des épisodes semblables à des spasmes.

Le chien aspire rapidement l’air dans son nez, alors que lors d’un éternuement normal, l’air est rapidement expulsé par le nez.

C’est un phénomène qui se produit principalement chez les chiens et de manière bien moins fréquente chez les chats.

L’éternuement inversé chez le chien peut être inquiétant si vous n’en avez jamais été témoin auparavant, mais heureusement, il n’est pas aussi effrayant qu’il y paraît. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’éternuement inversé du chien.

 

Qu’est-ce que l’éternuement inversé chez le chien ?

L’éternuement inversé, également connu sous le nom anglais de “reverse sneezing” est un phénomène courant chez les chiens, mais qui peut être très effrayant pour un propriétaire qui n’en a jamais vu auparavant, ce qui entraîne d’ailleurs souvent des appels aux cliniques d’urgence vétérinaire.

Lors d’un éternuement normal, votre chien expulse de l’air par le nez.

En revanche, lors d’un éternuement inversé, l’air est aspiré rapidement par le nez, ce qui produit un bruit assez bruyant.

On pense qu’il est causé par une irritation ou une inflammation des voies nasales, du pharynx ou des sinus.

L’irritation provoque un spasme du muscle du palais mou, ce qui rétrécit la trachée.

Le chien étend son cou en essayant d’élargir sa poitrine pour respirer, mais le rétrécissement de la trachée ne lui permet pas d’inspirer une pleine bouffée d’air.

Il peut s’agir aussi d’un moyen pour le chien d’essayer d’éliminer les particules étrangères telles que la poussière, la poudre ou d’autres irritants ou allergènes de ses voies respiratoires supérieures.

Enfin, on l’observe également après des périodes de surexcitation.

 

À quoi ressemble un éternuement inversé ?

Lors d’un éternuement inversé, votre chien inspire beaucoup d’air rapidement, se tient immobile, les pattes écartées, la tête allongée et les yeux exorbités.

Il émet un fort reniflement, ce qui peut vous faire penser que quelque chose est coincé dans sa gorge.

L’éternuement inversé peut également se terminer par un bruit ressemblant à un reniflement ou à un bâillon, suivi d’une déglutition.

C’est un phénomène paroxystique, ce qui signifie qu’il est soudain et récurrent, tel un spasme.

Il est d’ailleurs très fréquent que certains chiens aient des épisodes d’éternuements inversés répétés tout au long de leur vie.

Mais les premiers épisodes d’éternuement inversé d’un chien peuvent être effrayants si vous ne les avez jamais entendus auparavant.

C’est pourquoi il est préférable de faire évaluer votre chien par un vétérinaire pour déterminer s’il s’agit simplement d’un éternuement inversé ou de quelque chose de plus inquiétant, comme une toux ou un étouffement.

Si possible, prenez une vidéo de l’épisode pour la montrer à votre vétérinaire et qu’ils puissent lever le doute sur toutes vos inquiétudes.

 

Quelles sont les causes de l’éternuement inversé chez le chien ?

Toute irritation du nez, des sinus ou de l’arrière-gorge peut déclencher un épisode d’éternuement inversé.

Cela se produit également chez certains chiens lorsqu’ils sont excités ou en raison d’une obstruction par un corps étranger dans la cavité nasale.

Et les chiens ayant des voies nasales étroites (nez longs) semblent être plus souvent affectés.

Les irritants peuvent être des acariens nasaux, des sécrétions, des corps étrangers tels que des graines, des pollens ou des herbes, des allergies, de la fumée, des odeurs, ou encore un palais mou allongé.

Et il y a bien d’autres causes.

Pour résumer, parmi les causes possibles d’un éternuement inversé, on peut donc citer :

  • Les allergènes
  • Les produits ménagers (parfums, produits de nettoyage, désodorisants)
  • Le fait de tirer sur la laisse lorsque le chien est attaché
  • La surexcitation
  • Une intolérance à l’exercice
  • Un objet étranger coincé dans la région de la gorge
  • Les acariens
  • Un palais mou allongé (fréquent chez les races brachycéphales, ou les races à museau court)
  • Le simple fait de manger ou boire

L’éternuement inversé peut sembler inquiétant – de nombreuses personnes craignent que leur chien ne respire pas pendant ces épisodes – mais il ne s’agit pas d’un état dangereux et il n’y a pas d’effets néfastes.

Les crises d’éternuement inversé sont généralement assez brèves et ne mettent pas la vie en danger.

Entre les épisodes, les chiens se comportent tout à fait normalement.

En revanche, dans les situations où les éternuements inversés sont fréquents, une affection plus grave peut en être la cause sous-jacente.

Des tests de dépistage d’acariens nasaux, d’allergies ou de cancer nasal doivent être effectués si les cas sont récurrents.

 

Quel est le traitement de l’éternuement inversé chez le chien ?

La plupart des cas d’éternuement inversé ne nécessitent aucun traitement médical.

Si votre chien présente un épisode d’éternuement inversé, vous pouvez lui caresser doucement le cou et essayer de le calmer.

Une fois que le chien expire par le nez, la crise est généralement terminée.

Il est très rare que les chiens développent des complications ou courent un risque quelconque pendant ces crises.

La plupart des épisodes d’éternuement inversé durent moins d’une minute, bien que des durées plus longues aient été observées.

Si l’éternuement inversé est persistant ou associé à d’autres signes, votre vétérinaire peut toutefois effectuer des tests pour déterminer s’il existe une cause sous-jacente et traiter en conséquence.

Par exemple, si la cause des symptômes excessifs est due à des acariens nasaux, un traitement médicamenteux contre les parasites serait la forme de gestion appropriée.

 

Comment arrêter un épisode d’éternuement inversé chez le chien ?

Rien ne fonctionne systématiquement pour arrêter un épisode d’éternuement inversé.

Parfois, un épisode peut être arrêté si l’on incite le chien à déglutir en lui massant la gorge ou en lui pinçant brièvement les orifices nasaux.

Ou parfois, le fait d’ouvrir la gueule du chien et de tirer doucement sur sa langue ou de lui donner à manger et à boire peut également arrêter un épisode d’éternuement inversé.

Enfin, si le problème est chronique, c’est à votre vétérinaire de fournir un traitement approprié, comme un antihistaminique pour les allergies, un antiparasitaire pour les acariens nasaux ou l’élimination d’un corps étranger coincé.

CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Chien détendu - Marque n°1 de CBD pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Prévention de l’éternuement inversé chez le chien

En général, il est difficile de prévenir l’éternuement inversé chez le chien. Certains chiens sont plus enclins que d’autres à avoir des éternuements inversés, tout comme certaines personnes éternuent plus souvent que d’autres.

La meilleure façon d’essayer de prévenir les éternuements inversés est de minimiser l’exposition aux irritants atmosphériques et aux allergènes.

Voici quelques conseils :

  • Ne pas utiliser de bougies parfumées, de désodorisants parfumés ni aucun autre aérosol.
  • Réduire l’exposition de votre à la fumée du tabac, à la vapeur des cigarettes électroniques et à la fumée des cheminées.
  • Utiliser un humidificateur lorsque l’air ambiant est sec.
  • Dépoussiérer et passer l’aspirateur régulièrement
  • Laver et nettoyer régulièrement l’endroit où dort votre chien.
  • Utiliser un harnais plutôt qu’un collier, car les éternuements inversés peuvent être associés au fait que le chien tire sur sa laisse.
  • Donner régulièrement un bain à son chien et nettoyer ses pattes avec des lingettes pendant la saison des allergies.
  • Ne pas donner de médicaments à son chien sans l’accord de son vétérinaire.

 

Ce qu’il faut surveiller

Si les éternuements inversés se produisent fréquemment (quotidiennement ou plusieurs fois par jour) et sont associés à d’autres signes cliniques, votre vétérinaire doit procéder à une évaluation plus approfondie.

Soyez attentif aux signes anormaux qui peuvent suggérer un problème plus grave, notamment un écoulement nasal, une épistaxis (saignement de nez), des éternuements réguliers, des difficultés respiratoires, une déformation faciale anormale de la région du nez, une diminution de l’appétit et/ou une léthargie.

 

FAQ sur l’éternuement inversé chez le chien

Quelles sont les races les plus susceptibles d’avoir un éternuement inversé ?

Tous les âges, toutes les races et tous les sexes de chiens peuvent être affectés. En revanche, l’éternuement inversé semble être plus fréquent chez les Beagles, les Terriers et les races brachycéphales (Bouledogues, Boxers, Carlins, Pékinois, Lhassa Apso et Shih Tzu).

Mon chien est-il en danger lorsque cela se produit ?

Bien qu’il puisse être alarmant d’être témoin d’un épisode d’éternuement inversé, il ne s’agit pas d’un état dangereux et il n’y a pas d’effets néfastes. Le chien est tout à fait normal avant et après un épisode d’éternuement inversé.

Combien de temps durent les épisodes d’éternuement inversé ?

Les épisodes d’éternuement inversé chez le chien ne durent généralement que 30 secondes ou moins, même s’ils peuvent sembler beaucoup plus longs.

L’éternuement inversé peut-il tuer un chien ?

L’épisode typique d’éternuement inversé n’est pas mortel.

Quand faut-il s’inquiéter des éternuements inversés chez le chien ?

Vous devez vous inquiéter des éternuements inversés chez votre chien s’ils sont très fréquents ou associés à d’autres signes, tels que des difficultés respiratoires, de la toux, des saignements de nez, de la léthargie, ou si votre chien ne se comporte pas normalement entre les épisodes.

Si vous craignez que votre chien s’étouffe, appelez immédiatement votre vétérinaire ou la clinique d’urgence vétérinaire la plus proche.

Les chiens de petite race étant plus susceptibles de souffrir d’éternuements inversés, il ne faut pas les confondre avec le collapsus trachéal, qui provoque une crise d’étouffement.

Comment expliquer un éternuement inversé au vétérinaire ?

Si vous craignez que votre chien ait un éternuement inversé ou autre chose, regardez des vidéos d’éternuement inversé pour vérifier si votre chien fait bien la même chose.

Si vous pensez qu’il s’agit d’autre chose, prenez une vidéo de votre chien et appelez votre vétérinaire pour prendre rendez-vous.

Il est fréquent qu’un chien ne présente pas le symptôme lorsque vous êtes dans le cabinet, alors le fait d’avoir la vidéo peut grandement l’aider.

Pourquoi appelle-t-on cela un éternuement inversé ?

Au lieu d’un éternuement normal qui se traduit par une expulsion, l’éternuement inversé du chien se produit pendant l’inhalation, c’est pourquoi on parle d’éternuement inversé.

Mon chien souffre-t-il pendant un éternuement inversé ?

De nombreux propriétaires de chiens pensent que leur animal s’étouffe et souffre pendant un épisode d’éternuement inversé, mais ce n’est pas le cas.

Aussi, de nombreux chiens qui semblent être perturbés par cet épisode réagissent en fait à la réaction de leur maître, mais en soi ils ne souffrent pas.

Que dois-je faire si les éternuements inversés de mon chien s’aggravent ?

Prenez une vidéo de ce que fait votre chien et prenez rendez-vous avec votre vétérinaire pour un examen.

La fumée peut-elle provoquer un éternuement inversé ?

Toute fumée, qu’elle provienne d’une cheminée, d’une cigarette, d’un cigare, d’une pipe ou du vapotage, peut être un irritant nasal et provoquer un éternuement inversé.

 

Conclusion

Nous espérons que cet article vous a permis d’en savoir plus sur l’éternuement inversé chez le chien.

Comme vous avez pu le constater, dans la plupart des cas, un éternuement inversé est normal, n’est pas dangereux pour les chiens et n’est pas une source d’inquiétude.

Il faut simplement éviter d’exposer votre animal à tout élément déclencheur qui semble provoquer un éternuement inversé, comme la fumée, les parfums d’ambiance et les bougies.

Et si les éternuements inversés se produisent fréquemment (quotidiennement ou plusieurs fois par jour) et sont associés à d’autres signes cliniques, votre vétérinaire doit procéder à une évaluation plus approfondie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Solution de paiement Moneytigo pour WooCommerce