Comment savoir si mon chien a un cancer ? 9 signes

Beaucoup de personnes sont surprises d’apprendre que, tout comme chez les humains, le cancer chez les chiens est un problème de santé fréquent.

Une étude italienne issue de la revue BioMed Central Veterinary Research estime en effet que sur 100 000 chiens, 800 à 900 développeront cette maladie au cours de leur vie.

Heureusement, de nombreux traitements sont aujourd’hui proposés et les recherches vétérinaires se poursuivent pour que chaque chien mène une vie longue et heureuse malgré la maladie.

Grâce à ces avancées scientifiques, la moitié des cancers chez les chiens peuvent désormais être traités s’ils sont pris en charge à un stade précoce.

Il est donc important d’apprendre à détecter les signes du cancer du chien, pour que votre vétérinaire et vous puissiez donner à votre animal les meilleurs soins le plus tôt possible. 

Vous avez un doute et vous vous demandez “comment savoir si mon chien a un cancer ?“, voici les signes fréquents et signaux d’alerte du cancer chez le chien.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Qu’est-ce que le cancer ?

On parle de cancer pour désigner une tumeur maligne causée par la croissance incontrôlée de cellules dans l’organisme. Ces cellules peuvent provenir de n’importe quel tissu. 

S’il n’est pas identifié et pris en charge à temps, l’atteinte peut s’étendre et se connecter au système circulatoire ou lymphatique, mais aussi se propager et infecter d’autres tissus du corps. 


Quelles sont les facteurs prédisposant au cancer chez le chien ?

1. Les antécédents familiaux et les facteurs génétiques

Les statistiques autour du cancer chez les chiens confirment l’idée que les facteurs à risque héréditaires jouent un rôle important dans son apparition. 

On comprend notamment que certaines races semblent plus exposées comme le Golden Retriever, le Boxer et le Bouvier bernois (Bernese Mountain Dogs).

À noter que les races pures présentent un risque accru par rapport aux croisés.

Ceci suggère que certaines caractéristiques génétiques contribuent au taux plus élevé de cancers chez ces individus. Il peut s’agir d’une combinaison de gènes ou d’un gène unique.

Malheureusement, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre quels facteurs génétiques sont impliqués.

2. Les facteurs environnementaux

Les recherches chez l’homme montrent qu’une grande majorité de cancers sont liés à des facteurs présents dans l’environnement ou dans l’alimentation.

Il est probable que ces mêmes facteurs à risque jouent un rôle majeur dans le développement de l’atteinte chez les chiens.

Étant donné qu’ils vivent dans le même environnement que leurs propriétaires, ils sont exposés à de nombreux dangers environnementaux identifiés comme facteurs à risque pour l’homme.

Les agents cancérigènes connus pouvant contribuer directement au développement du cancer chez les chiens comprennent :

  • Les rayons ultraviolets résultant d’une longue exposition au soleil
  • La fumée de tabac et le tabagisme passif
  • Certains herbicides, insecticides et pesticides couramment utilisés en agriculture
  • La pollution de l’air élevée dans de nombreuses zones urbaines
  • Le nickel, l’uranium, le benzidène, le benzène, le radon, le chlorure de vinyle, le cadmium et l’amiante sont également des substances couramment identifiées comme cancérigènes

Mais tout comme les humains réagissent différemment aux agents cancérigènes, il en va de même pour les animaux.

Votre compagnon est un individu et peut avoir une sensibilité plus ou moins grande aux facteurs de risque. 

Il est donc impossible d’établir de manière fiable si l’atteinte est due à l’environnement, à des facteurs héréditaires ou au hasard.

3. L’âge

L’atteinte survient plus fréquemment chez les humains et les individus âgés. 

Bien que nous ne connaissions pas les causes exactes du cancer chez l’homme ni chez l’animal, il est possible que l’affaiblissement du système immunitaire lié au vieillissement joue un rôle dans la capacité de l’organisme à contrôler les cellules mutées qui pourraient devenir malignes. 

Comme les cellules saines se divisent et se reproduisent continuellement, les spécialistes de la maladie chez l’animal supposent que, à mesure qu’il vieillit, il est de plus en plus probable qu’une cellule se divise de manière incorrecte et génère une « erreur » qui pourrait entraîner une mutation. Une telle mutation pourrait à son tour conduire au cancer. 

En outre, plus un individu vit longtemps, plus il est susceptible d’être exposé à des agents cancérigènes environnementaux et plus le risque qu’un agent cancérigène affecte le matériel génétique (ADN et ARN) d’une cellule, provoquant l’atteinte. 

Ainsi, vieillissement et cancer sont étroitement liés. On observe d’ailleurs que cette affection est la principale cause de décès chez les chiens de 10 ans et plus.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quels sont les cancers les plus fréquents chez le chien ?

Contrairement aux autres espèces, les chiens sont sensibles aux mêmes types de cancer que l’homme.

Tumeurs des mastocytes

Les mastocytes sont des cellules immunitaires responsables d’allergies. Elles se situent dans tous les tissus du corps, mais forment généralement des tumeurs sur la peau chez près de 20 % de la population canine. Ils peuvent être relativement bénins à extrêmement agressifs. Ces tumeurs sont appelées mastocytomes.

Certaines races présentent un risque accru de développement de cette tumeur, ce qui indique que la génétique pourrait être en cause.

Les boxers sont, d’ailleurs, particulièrement exposés à ce type d’affection.

Lymphome

Le lymphome peut toucher n’importe quel individu, quelle que soit sa race, quel que soit son âge.

La plupart du temps, il s’agit de glandes enflées (ganglions lymphatiques) que l’on peut voir ou sentir sous le cou, devant les épaules ou derrière le genou.

Parfois, les lymphomes peuvent toucher des ganglions lymphatiques non visibles de l’extérieur du corps, tels que ceux situés à l’intérieur du thorax ou de l’abdomen.

Ils peuvent causer des problèmes respiratoires et digestifs. Généralement, le lymphome chez le chien est considéré comme curable s’il est pris en charge à ses débuts.

Les Caniches, les Golden Retrievers et les Bergers Australiens présentent une incidence plus élevée de lymphome.

Ostéosarcome

L’ostéosarcome chez le chien est le type le plus courant de cancer primitif des os : elle représente jusqu’à 85% des tumeurs d’origine squelettique.

Bien qu’il affecte principalement les individus âgés de grande taille ou de race, l’ostéosarcome peut toucher les individus de toutes les tailles et de tous les âges. Il survient dans de nombreuses régions, mais il affecte le plus souvent les os bordant l’épaule, le poignet et le genou.

Un symptôme majeur est une boiterie dans la patte affectée ou un gonflement de la région qui semble douloureuse.

Tumeurs cérébrales

Les seuls signes cliniques sont généralement des crises épileptiques ou d’autres changements comportementaux extrêmes.

Le scanner et l’IRM sont utilisés pour déterminer l’emplacement, la taille et la gravité des tumeurs du cerveau.

Bien qu’une chimiothérapie orale et une radiothérapie puissent contrôler certaines tumeurs inopérables, une intervention chirurgicale peut être recommandée si la tumeur est opérable.

Cancer de la vessie

Certaines races sont plus à risque de contracter cette atteinte que d’autres.

Le cancer de la vessie est à développement lent, et les signes peuvent ne pas apparaître avant 3 à 6 mois.

L’obstruction urinaire et les saignements sont des symptômes courants.

Histiocytose maligne

L’histiocytose malin affecte le plus souvent les races de grande taille. Il se présente sous forme de lésions localisées dans la rate, les ganglions lymphatiques, les poumons, la moelle osseuse, la peau et les tissus sous-cutanés. Ces lésions peuvent aussi se situer au niveau du cerveau, du tissu péri-articulaire des membres.

Les sarcomes histiocytaires peuvent également se présenter sous forme de lésions multiples dans des organes uniques (notamment la rate) et se disséminer rapidement pour impliquer plusieurs organes.

Malheureusement, aucun traitement efficace n’a été rapporté pour cette forme d’affection.

Carcinomes épidermoïdes

Le carcinome épidermoïde est une tumeur maligne située sur l’épiderme. On le trouve le plus souvent sur la peau, dans la bouche et le lit des ongles.

La détection précoce et l’ablation chirurgicale complète constituent le traitement le plus courant.

Moins de 20 % des chiens développent une maladie métastatique.

Les cancers des amygdales et de la langue sont assez agressifs et moins de 10 % des individus survivent un an ou plus malgré les mesures de traitement.

Tumeurs de la glande mammaire

Elles surviennent principalement chez les chiennes non stérilisées, ainsi que chez celles âgées de plus de 2 ans, bien que les individus mâles et femelles de tout âge puissent développer des tumeurs mammaires.

Les Caniches et diverses races d’Épagneul, présentent un risque accru.  

Cette maladie débute généralement par un ou plusieurs nodules dans la région du mamelon, qui peuvent devenir enflammés et gonflés. 

Environ 50 % de ces atteintes sont malignes et une exérèse chirurgicale complète est recommandée si le cancer ne s’est pas métastasé. Elles ont tendance à se propager aux ganglions lymphatiques et aux glandes mammaires situées à proximité si elles ne sont pas traitées.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment savoir si mon chien a un cancer : 9 signes

Voici quelques-uns des signes de cancer les plus courants chez les chiens :

1. Léthargie ou dépression

Lorsque les individus sont léthargiques, déprimés ou simplement pas « dans leur assiette », cela peut indiquer un problème de santé. Si les changements dans le niveau d’activité, d’humeur et/ou de comportement persistent pendant quelques jours ou sont combinés à d’autres signes, contactez votre praticien.

A lire aussi : Le CBD Montre des Effets Durables Contre la Dépression chez les Animaux

2. Perte de poids & perte d’appétit

Il existe une large variété de troubles pouvant faire perdre du poids à votre compagnon. Parfois, même les individus ayant un appétit normal maigrissent. Parlez-en à votre vétérinaire si votre compagnon semble s’amincir.

De même une perte d’appétit va souvent de pair avec une perte de poids. Cependant, certains animaux peuvent toujours bien manger et maintenir leur poids, mais semblent moins enthousiastes quand il s’agit de nourriture. La difficulté à manger ou à avaler est également signe d’un problème de santé.

Contactez votre praticien si les habitudes alimentaires de votre chien changent, en particulier si elles se produisent en conjonction avec d’autres signes. 

A lire aussi : Comment le CBD peut augmenter l’appétit de votre chien, ainsi que prévenir les nausées et vomissements

3. Vomissements ou Diarrhée 

Les vomissements et la diarrhée peuvent survenir pour plusieurs raisons. Bien qu’ils ne soient pas toujours associés au cancer, ce sont des problèmes à régler indépendamment de la cause.

Si les vomissements ou la diarrhée persistent et que les traitements quotidiens ne fonctionnent pas, votre vétérinaire peut vous recommander des tests de diagnostic supplémentaires pour détecter un potentiel cancer.

De même, les difficultés à uriner et/ou la constipation doivent être notées et signalées.

4. Bosse et excroissance

Des boules, des bosses, des excroissances, des masses peuvent apparaître à peu près n’importe où sur ou dans le corps. Beaucoup de bosses sont des tumeurs bénignes. Certaines peuvent apparaitre avec l’âge ou la génétique.

Consultez votre vétérinaire si votre compagnon développe ce type de symptômes ou si des bosses déjà existantes changent de forme ou de taille, se rompent ou si elles commencent à gêner votre chien.

Votre vétérinaire effectuera des tests pour identifier la masse et déterminer si un traitement est nécessaire.

A lire aussi : Mon chien a une boule sous la peau : Causes & Solutions

5. Boiterie persistante ou douleur 

La boiterie peut être liée à une blessure, mais si le repos et les médicaments ne font pas disparaître le problème, votre vétérinaire effectuera des radiographies et d’autres tests.

Le cancer des os, en particulier, peut causer une boiterie persistante, mais des tests de diagnostic sont nécessaires pour le différencier d’autres conditions chroniques, telles que l’arthrite.

La douleur dans l’abdomen et d’autres parties du corps peut également être causée par un certain nombre de facteurs, dont le cancer.

A lire aussi : Le CBD aide les chiens souffrant d’arthrose

6. Abdomen déformé

Si l’abdomen de votre compagnon a l’air agrandi ou gonflé, vous devriez aller consulter dès que possible.

Quelques maladies peuvent causer une distension de l’abdomen. Mais une tumeur à l’abdomen peut entraîner une accumulation de liquide, élargissant l’abdomen même si la tumeur elle-même est encore relativement petite. 

7. Écoulement et saignement anormal

Le sang ou un écoulement anormal sur la peau, dans le nez, la bouche, les yeux, les oreilles, l’anus ou les organes génitaux sont autant de raisons de consulter immédiatement le vétérinaire.

Les causes potentielles peuvent aller d’une infection mineure à une maladie grave et nécessitent une consultation chez votre praticien.

8. Forte odeur de la bouche/croissance gingivale

L’haleine de votre compagnon peut être mauvaise en raison d’une maladie dentaire, ce qui est une raison suffisante pour voir le vétérinaire.

Cependant, des odeurs fortes, surtout lorsqu’elles se manifestent soudainement et/ou en l’absence de maladie dentaire, peuvent également être observées dans le cas de tumeurs de la bouche.

Parmi les autres signes à rechercher figurent un gonflement du visage et un décalage apparent des dents.

A lire aussi : Mon chien pue de la bouche : 12 Remèdes naturels

9. Muqueuse anormale

Les muqueuses d’un chien en bonne santé (gencives, joues, intérieur des paupières) et sa langue doivent être roses (la couleur noire du pigment est également normale). Les muqueuses pâles, blanches, grises ou bleues indiquent un problème de santé.

De plus, une teinte jaune sur les muqueuses, le blanc des yeux et la peau indique une jaunisse, généralement associée à une atteinte du foie ou à des troubles des globules rouges. 

David Sayag, nous parle, en images, des signes qui doivent vous alerter chez votre chien et votre chat.

Cancer chez le chien : Questions fréquentes (FAQ)

Comment détecter un cancer chez le chien ?

Habituellement, il n’est pas possible pour le vétérinaire de dire si un animal a le cancer en l’examinant simplement.

– Les tests sanguins pour dépister cette affection en sont encore à leurs balbutiements.

– D’autres tests, tels que des analyses d’urine et des radios, sont souvent nécessaires.

– Une échographie ou une IRM peuvent être suggérées. Celles-ci peuvent aider à découvrir si la maladie s’est propagée dans d’autres parties du corps – un processus que les vétérinaires appellent « stadification ». Ils peuvent également donner une indication de l’état de santé général de votre animal, ce qui affecte sa capacité à supporter un traitement.

– Une biopsie (prélèvement d’un petit échantillon pour examen au microscope) peut aider à identifier la tumeur et à déterminer si elle est cancéreuse.

Quel traitement pour un chien qui a un cancer ?

Le cancer chez les chiens est un problème courant, et de nombreuses options de traitement sont disponibles.

Cette maladie étant très similaire chez l’homme et le chien, une grande partie de la recherche médicale sur cette affection chez l’homme a déjà été effectuée chez le chien, et presque toutes les options de traitement en oncologie humaine sont également disponibles pour les animaux malades.

La prise en charge du chien dépend du type de cancer et de la possibilité de sa propagation.

Si une tumeur est maligne, le traitement et le pronostic dépendent du degré de propagation.

La localisation des masses chez le chien peut également influer sur le traitement prescrit par votre praticien.

De nombreux traitements fonctionnent en synergie, ce qui signifie qu’ils s’appuient les uns sur les autres et combattent l’affection mieux ensemble que séparément.

Votre vétérinaire peut vous prescrire tout ou une partie des éléments suivants :
Ablation chirurgicale des tumeurs cancéreuses
Radiothérapie pour tuer toutes les cellules cancéreuses restantes
– Plusieurs traitements de médicaments anticancéreux, mieux connus sous le nom de chimiothérapie. Mais ne vous inquiétez pas, la chimiothérapie est bien tolérée chez les individus. Ils ne tombent presque jamais malades et ne perdent pas leurs poils.
Immunothérapie sous la forme d’une vaccination anticancéreuse visant à renforcer le système immunitaire contre les cellules tumorales envahissantes
Greffes de cellules souches chez des animaux chez qui on a diagnostiqué un cancer du sang

Quelle espérance de vie en cas de cancer chez le chien ?

L’espérance de vie ne peut malheureusement être prédit avec certitude.

Le type de cancer et son évolution au moment du diagnostic peuvent juste donner quelques indications.
Pour certains cancers, il existe des tests plus spécialisés qui aident à indiquer le pronostic.

Cependant, comme toutes les maladies, les cancers ne suivent pas nécessairement le même chemin.

Malheureusement, des détériorations soudaines peuvent se produire.

Mon chien a un cancer, quand pensez à l’euthanasie ?

Les vétérinaires sont bien conscients de l’importance de permettre aux animaux d’être soulagés de la douleur et les analgésiques actuels sont très efficaces.

Malheureusement, pour tous les individus atteints d’un cancer incurable, il arrivera un moment où ils souffriront et perdront leur qualité de vie.

Avec votre praticien, vous aurez à reconnaître le moment opportun pour soulager votre compagnon et opter pour l’euthanasie.

La plupart des praticiens seront d’accord pour dire qu’un animal heureux et en bonne santé n’a pas besoin d’être euthanasié, même si votre chien a une maladie incurable.

L’élément important à toujours prendre en compte est le maintien d’une qualité de vie suffisante.

Comment soulager un chien qui a un cancer ?

Certains remèdes naturels peuvent soulager votre chien des douleurs et effets secondaires des traitements.

C’est le cas, notamment, du CBD, ou cannabiol, qui est réputé pour apaiser certains symptômes du cancer de manière significative.

Issue de la plante de chanvre, cette molécule favorise en effet le bien-être et la détente afin d’apaiser votre chien de manière naturelle. 

Voici les symptômes que le CBD peut atténuer rapidement et naturellement :
– Stress
– Perte d’appétit
– Inconfort
– Inflammations
– Nausées
– Dépression
– Stress/anxiété 

De nombreux propriétaires d’animaux se tournent désormais vers cette alternative afin de soulager leur animal sans ajouter des produits chimiques au traitement en cours.

Aujourd’hui, les vétérinaires recommandent la marque de CBD pour chien n°1 en France : Botaneo.

A lire aussi : CBD pour chien : 10 bienfaits sur nos animaux

Pourquoi un chien attrape un cancer du foie ?

Parmi les facteurs pouvant conduire à un cancer du foie, nous pouvons mentionner  :
– La race : Certaines races de chiens seraient en effet plus disposées que d’autres à développer la maladie comme le Boxer, le bouvier Bernois ou le Labrador.
– L’environnement : La pollution de la ville et les pesticides à la campagne peuvent également favoriser l’apparition de cancers.
– L’alimentation : Manger des produits transformés bourrés d’additifs et en trop grande quantité, sans une activité physique suffisante sont également des facteurs à risque.
– L’âge : On constate que les cancers de tous types touchent plutôt les chiens de plus de 10 ans.

Pour aller plus loin : Chien et cancer du foie : espérance de vie et infos

Comment différencier une tumeur d’un cancer ?

Les tumeurs (aussi appelées excroissances) peuvent être cancéreuses, ou non cancéreuses, en fonction de leur évolution dans le corps.

Une tumeur est la croissance incontrôlée de composants microscopiques du corps (appelés cellules).

Cela provoque des maladies, souvent en formant une grosseur dans les organes du corps et en perturbant leur organisation normale, de sorte qu’ils ne puissent pas fonctionner correctement.

Certaines tumeurs restent dans le tissu où elles sont nées ; celles-ci sont généralement décrites comme « bégnines » et ne sont pas nocives.

D’autres peuvent se propager dans le corps ; celles-ci sont décrites comme « malignes » et s’appellent des cancers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.