Epillet & chien : Dangers, Prévention, Solutions

epillet chien patte nez gorge ventre symptôme

Les beaux jours sont de retour. Les promenades champêtres avec votre chien aussi.

Mais attention, un danger guette votre animal et vous n’êtes peut-être pas au courant !

Ce danger est l’épillet, un petit épi qui désigne l’inflorescence caractéristique de différentes graminées.

Souvent présent dans les hautes herbes, l’épillet se trouve un peu partout en été et, bien qu’elle semble relativement inoffensive, cette herbe est en fait être très dangereuse pour votre boule de poils.

Voici un article pour protéger votre chien des épillets, ainsi que les moyens de les identifier et de les retirer sans risque.

 

Qu’est-ce qu’un épillet ?

Les épillets sont de petits brins d’herbe qui porte les graines de sétaire.

Ces petites herbes en forme d’épi se détachent de leur tige lorsqu’elles sèchent, ce qui se produit principalement en été.

On les trouve le plus souvent dans les zones de végétation telles que les jardins, les parcs, les herbes hautes et les champs.

Les épillets se propagent et voyagent facilement, d’où leurs surnoms, « espigaou », « voyageur » ou « folle avoine ».

Ils ont aussi tendance à s’accrocher facilement aux poils des animaux.

Pire encore, ils ont tendance à pénétrer dans leurs orifices et plus particulièrement les zones telles que :

  • La peau
  • Les oreilles
  • Le nez
  • Les yeux
  • Les pattes (entre les orteils, sur les coussinets…)
  • Sous le ventre
  • Les parties génitales (vulve, anus…)

Cette caractéristique est dû à la forme de l’épillet, qui est doté d’une extrémité dure et pointue afin de pouvoir forer le sol et permettre aux graines de germer, suivie d’une partie plus large et évasée.

Cette particularité rend cette herbe particulièrement dangereuse pour nos chiens, car elle lui permet d’entrer mais pas de sortir, comme un hameçon qui traverserait la peau.

Un épillet peut ainsi aller jusqu’à atteindre le cerveau ou les organes internes, provoquant des douleurs, des infections, des abcès, des poumons perforés, voire la mort.

épillet photo


L’épillet : Quel danger pour mon chien ?

Comme expliqué, l’épillet dispose d’extrémités pointues et d’une base plus large qui lui permettent de progresser dans un sens unique.

Une fois qu’un épillet a pénétré un orifice ou à traverser la peau d’un chien, il ne pourra donc que continuer à s’enfoncer progressivement, devenant de moins en moins visible mais de plus en plus dangereux et difficile à extraire.

Ainsi, si vous ne retirez pas assez vite les épillets qui se sont accrochés à votre chien, ces derniers peuvent provoquer de graves complications, dont :

L’épillet peut également endommager les parties qu’il infiltre. Voici quelques complications possibles s’il entre dans :

Les oreilles 

Un épillet qui entre dans une oreille peut gravement endommager le tympan de votre chien et par conséquent son audition.

Les yeux

Si un épillet pénètre dans les yeux de votre chien, il peut endommager la cornée en la frottant et provoquer l’apparition d’un ulcère.

S’il n’est pas pris en charge rapidement, l’épillet peut aller jusqu’à lui faire perdre la vue.

Le nez

Si un épillet entre dans son nez, il peut provoquer des éternuements excessifs et des saignements de nez, ainsi qu’une irritation.

Pire encore, il peut s’enfoncer jusqu’aux poumons via la trachée et les bronches, et provoquer une infection pulmonaire, voire perforer un poumon.

La peau

Si l’épillet n’est pas retiré de la peau ou qu’il se casse en essayant de l’enlever, il peut s’enfoncer complètement sous la peau et provoquer un granulome par corps étranger, une réponse de type réaction inflammatoire chronique.

Parmi les symptômes : l’apparition d’une zone rouge et enflammée qui peut s’infecter et suinter.

 

Quels chiens sont plus à risque d’attraper un épillet ?

Certains chiens sont effectivement plus vulnérables aux épillets de par leur morphologie.

Les chiens à poils longs

Les épillets ont tendance à plus facilement s’accrocher aux chiens à poils longs.

Parmi les races à poils longs plus à risque : le Bouvier Bernois, le Chow chow, le Colley, le Lévrier Afghan, le Shih Tzu, le Yorkshire Terrier, le Bichon Maltais, le Setter Irlandais, le Berger des Shetland…

Les chiens aux oreilles dressées

Les chiens à poils courts et aux oreilles ouvertes et droites sont également particulièrement vulnérables, car les épillets peuvent pénétrer directement dans le canal auditif.

Parmi les races à oreilles dressées et droites plus à risque : le Berger allemand, le Chihuahua, le Basenji ou encore le Doberman.

Les petits chiens

Les épillets peuvent également plus facilement atteindre les petits chiens qui sont à leur niveau.

Parmi les petites races plus vulnérables aux épillets : Le Papillon, le Cavalier King Charles, le Jack Russel

CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
CBD pour chien - Botaneo

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡
Chien détendu - Marque n°1 de CBD pour chiens

APAISEZ VOTRE CHIEN NATURELLEMENT 🌿

Botaneo propose une gamme de produits naturellement infusés au Cannabidiol (CBD) pour favoriser la détente, l'apaisement et le bien-être de votre animal 🥰

JE CALCULE LE DOSAGE ⚡

Comment protéger mon chien des épillets ?

Heureusement, vous pouvez protéger votre chien des épillets et limiter les contacts avec ces herbes par quelques solutions simples.

 Voici les principales :

  1. Évitez les zones à risque 

La première précaution à prendre est de minimiser le contact de votre chien avec les zones “à risque”, c’est-à-dire éviter de le promener dans des endroits particulièrement herbeux (hautes herbes, champs, forêts…), surtout en été.

+Conseil du vétérinaire : « Si vous souhaitez promener votre chien à proximité de zones à risque, gardez-le en laisse afin de limiter et maîtriser le risque de contact avec les épillets. »

  1. Coupez les poils de votre animal avant l’été

Les chiens à poils longs courent un risque plus élevé que les autres, c’est pourquoi il est judicieux de faire une coupe de poils estivale à votre compagnon.

Pensez à lui couper les poils autant que possible autour des zones “à risque” comme les oreilles ou les pattes.

  1. Examinez votre chien après une promenade

Vérifiez toutes les parties du corps de votre chien après l’avoir emmené se promener dans la nature.

Si vous trouvez des épillets dans sa fourrure, enlevez-les et passez un peigne fin dans ses poils pour vous assurer que vous avez éliminé toutes les herbes possibles.

Portez une attention particulière aux zones plus difficiles d’accès (par exemple, sous ses pattes, entre ses orteils, dans ses oreilles, dans les plis de sa peau, sous son ventre…)

  1. Soignez votre jardin

Si vous avez un jardin, tondez régulièrement la pelouse et les herbes hautes. Une fois que vous avez tondu votre pelouse, ne laissez pas l’herbe trainée et séchée. Ramassez-la pour éliminer les épillets possibles.

  1. Protégez ses oreilles

Pour les chiens dont les oreilles sont ouvertes et exposées, essayez d’attacher un bandana autour sur leur tête.

 

Mon animal a-t-il des épillets ? Les symptômes à surveiller

Certains signes peuvent révéler un épillet chez votre chien. Parmi eux :

Les pattes

  • Gonflement
  • Rougeur
  • Boiterie
  • Léchage constant entre les orteils

Les oreilles

  • Secousses de la tête
  • Démangeaisons de l’oreille
  • Maintien de la tête sur le côté

Les yeux

  • Rougeur
  • Ecoulement
  • Gonflement
  • Tripotage du visage
  • Signes de conjonctivite (paupières irritées ou douleur autour des yeux)

Le nez  

  • Écoulements nasals
  • Eternuements incessants
  • Signes d’inconfort
  • Frottement du museau
  • Saignements

Les organes génitaux

  • Léchage persistant de la zone
  • Position assise constante
  • Rougeur
  • Signes de douleur (couinement…)

Si vous observez un ou plusieurs de ces signes mais que vous ne trouvez pas l’épillet, contactez un vétérinaire.

Seul lui pourra pratiquer une auscultation approfondie.

Parmi les examens complémentaires qu’il peut également souhaiter faire pour confirmer la présence d’un épillet, on peut citer : une échographie, endoscopie ou encore une fibroscopie.

 

Mon chien a un épillet : Que faire ?

Si vous avez repéré un épillet sur votre chien plusieurs solutions existent en fonction de l’endroit où il s’est logé.

Dans tous les cas, rappelez-vous de ceci : Un épillet enfoui ne peut pas se détacher de votre chien seul et, pire encore, il peut s’enfoncer plus profondément et causer de plus gros problèmes.

Le recours a un vétérinaire doit donc être souvent envisagé, afin de ne pas faire plus de dégâts.

Le vétérinaire agira alors en fonction de l’emplacement de l’épillet et des dangers spécifiques au cas de votre chien.

Cela peut impliquer le retrait de l’épillet par pince chirurgicale, ou une intervention chirurgicale sous anesthésie générale, comme dans la vidéo ci-dessous.

Comment retirer un épillet du pelage de mon chien ?

Si vous avez trouvé un épillet sur le pelage de votre chien (et qu’il ne s’est pas accroché à sa peau), vous pouvez le retirer facilement à la main ou à l’aide d’une pince à épiler.

Comment retirer un épillet de la peau de mon chien ?

Si un épillet est logé dans la peau de votre chien ou si vous soupçonnez qu’il a pénétré dans le corps de votre animal, prenez rendez-vous immédiatement chez un vétérinaire.

Le vétérinaire peut être amené à utiliser une anesthésie générale pour retirer les épillets du corps de votre animal sans lui causer trop de douleur.

+Le mot du vétérinaire : “Les épillets se cassent facilement. Il est donc fréquent que les propriétaires d’animaux laissent une partie de l’herbe dans la peau de leur chien, alors qu’ils pensent l’avoir entièrement retiré. Si un bout d’épillet reste coincé dans la peau de votre chien, il peut créer une infection et de graves complications. C’est pourquoi, même si cela parait être une opération simple, il est recommandé de prendre rendez-vous chez le vétérinaire, en cas d’épillet sous peau.”

Comment retirer un épillet des yeux de mon chien ?

Si l’épillet passe derrière la paupière de votre chien, il provoquera une grande douleur et une inflammation, pouvant endommager la cornée, former un ulcère, voire le rendre aveugle.

Il est donc essentiel de vous rendre d’urgence chez le vétérinaire pour l’enlever avec un collyre et un anesthésiant.

Comment retirer un épillet du nez de mon chien ?

Si un épillet rentre dans le nez de votre chien, votre compagnon ne pourra pas s’arrêter d’éternuer et son nez pourra même saigner.

Il commencera à se gratter le nez avec sa patte avec insistance pour essayer de la faire sortir.

Parfois, l’épillet peut sortir avec la force d’un éternuement, mais sinon, il faudra aller chez le vétérinaire.

Comment retirer un épillet de l’oreille de mon chien ?

Les chiens aux oreilles longues et tombantes, comme droites et dressées, ont souvent beaucoup de problèmes avec les épillets dans cette zone.

Un chien qui a un épillet dans l’oreille aura toujours tendance à se secouer constamment la tête et à l’incliner vers le côté qui lui fait le plus mal, comme s’il souffrait d’une otite.

Difficile dans ces conditions, de retirer l’herbe en toute sécurité.

D’autant plus que si l’épillet perce le tympan de votre chien, il peut causer des dommages irréparables, comme la surdité.

Dans ce cas de figure, il faut donc emmener immédiatement votre toutou chez le vétérinaire pour que ce dernier puisse l’extraire de façon adaptée, nécessitant parfois une opération chirurgicale simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Solution de paiement Moneytigo pour WooCommerce