Furoncle chez le chien : le reconnaitre et agir

Les problèmes de peau chez le chien ne sont pas rares.

La peau constitue un baromètre de l’état intérieur mais aussi une interface entre l’organisme de l’animal et les agressions extérieures.

C’est la raison pour laquelle elle peut présenter des inflammations, des irritations et des démangeaisons intenses.

La furonculose constitue une de ces inflammations et peut provoquer des symptômes impressionnants. Comment reconnaitre cette affection chez le chien ? Les furoncles sont-ils l’expression d’une maladie grave ? Toutes les réponses à vos questions dans cet article.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Furoncle et furonculose chez le chien

La furonculose est une pyodermite à savoir une infection bactérienne profonde de la peau du chien. On l’appelle également « l’acné du chien ».

Elle s’explique par la multiplication excessive de bactéries ou germes pathogènes au niveau de la peau.

Ce phénomène provoque une inflammation des poils et des glandes sébacées se manifestant par des furoncles.

Les furoncles sont des petits abcès situés à la base des poils qui libèrent du pus, des germes (petits champignons, bactéries) et des débris de kératine.

Si l’affection n’est pas prise en charge à temps, ces abcès se lient les uns aux autres et génèrent une propagation de l’infection dans les couches plus profondes de la peau (« cellulite »), ce qui peut s’avérer dangereux pour le chien.

À noter que les furoncles sont fréquents chez le chien mais rares chez le chat.

Comment se manifestent les furoncles chez le chien ?

Symptômes

La furonculose provoque différents symptômes :

  • Une peau rouge et irritée, parfois suintante,
  • La formation d’abcès,
  • Une possible alopécie,
  • Des douleurs,
  • Une réduction possible des déplacements pour éviter la douleur,
  • Une difficulté à marcher ou une boiterie selon la zone touchée,
  • Une perte d’appétit,
  • Un affaiblissement.

Les surinfections bactériennes ne sont pas rares chez les chiens et se manifestent par de la fièvre.

Formes de furonculose

Furonculose du menton

Dans cette forme d’atteinte, les furoncles se situent sur le menton et les babines du chien. Ils peuvent être associés à des comédons, des boutons et des pustules signant « l’acné du chien ».

Le chanfrein et les pavillons auriculaires peuvent également être touchés. La furonculose du menton apparait fréquemment chez les jeunes chiens, âgés de 3 à 12 mois.

Un œdème du menton et des démangeaisons peuvent aussi se manifester chez l’animal.

Les surinfections bactériennes ne sont pas rares.

Furonculose interdigitée

Elle se manifeste au niveau de la peau située entre les doigts du chien (espace interdigité). On constate alors que la patte est rouge et gonflée et peut comporter des lésions (pustules, nodules).

La furonculose interdigitée est douloureuse, pouvant entrainer une boiterie et des léchages excessifs. Ces léchages vont accentuer l’inflammation et augmenter le risque de surinfection bactérienne.

À noter que les pattes avant sont plus souvent touchées que les pattes arrière.

A lire aussi : Urgent ! Mon chien a la patte enflée

Furonculose pyotraumatique

Elle se caractérise par de violentes démangeaisons associées à une infection bactérienne. Elle se situe le plus souvent sur la joue, sous l’oreille ou sur un côté du cou du chien.

On constate une plaque épaisse formant des croûtes, gonflée et suintante. Des papules et pustules sont également observables sur la peau.

Furonculose éosinophilique

Elle se manifeste par l’apparition soudaine de nodules rouges douloureux et prurigineux. Ils forment rapidement des croûtes sur la face du chien.

Prédispositions

La furonculose du menton touche préférentiellement les races à poils courts comme le Dogue Argentin, le Boxer ou le Doberman.

On observe la furonculose interdigitée plus particulièrement chez certaines races comme le Basset Hound, le Dogue allemand ou encore le Shar Peï.

La furonculose pyotraumatique apparait plus souvent chez les jeunes chiens adultes et certaines races telles que le Golden Retriever, le Saint-Bernard et le Bouvier Bernois.

Enfin, la furonculose éosinophilique toucherait plus particulièrement les chiens présentant une hypersensibilité aux piqures d’insectes ou une allergie de contact à des végétaux.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Quelles sont les causes des furoncles chez le chien ?

La furonculose est provoquée par une défaillance du système protecteur de la peau.

Celui-ci constitue habituellement une barrière contre les attaques extérieures telles que les pollens, virus ou acariens.

La fragilité du système immunitaire favorise alors les infections cutanées qui peuvent présenter de multiples causes.

1. Allergies

Les furoncles sont fréquemment causés par des allergies causées par des éléments de l’environnement. Il peut s’agir de moisissures, d’acariens ou encore de certains végétaux que l’animal ingère, par exemple, au cours d’une promenade.

2. Déséquilibre hormonal

L’origine des furoncles peut également être hormonale. En effet, un déséquilibre du taux d’hormones affaiblit le système immunitaire, ouvrant la voie aux infections.

3. Sensibilité aux piqures d’insecte

Le chien est soumis à des rencontres parfois hostiles dans son environnement !

C’est le cas de certains insectes piqueurs qui vont provoquer, chez certains chiens, une réaction cutanée excessive et provoquer une infection caractérisée par des furoncles.

4. Faiblesse squelettique

La présence de furoncles chez le chien peut aussi s’expliquer par une fragilité du squelette de l’animal entrainant de mauvaises postures et des déséquilibres.

Les articulations vont être, en effet, les premières à subir ce phénomène en tentant de compenser les mauvais appuis.

La conséquence est l’apparition d’arthrose au niveau des doigts qui va favoriser l’apparition d’une furonculose aux points de pression.

Un chien lourd (race, surpoids, obésité) peut également développer cette forme de furonculose de même qu’un animal victime d’un corps étranger qui va amener un déséquilibre postural et une zone de frottement.

A lire aussi : Comment renforcer les défenses immunitaires de mon chien naturellement ?

Comment soigner les furoncles chez le chien ?

Diagnostic

Si vous constatez la présence de lésions sur la peau de votre chien, qu’elles soient localisées ou généralisées, il est recommandé de consulter votre vétérinaire.

En effet, l’application de crèmes ou lotions sur ces zones, en automédication, peut être néfaste et même aggraver une infection existante. 

Face à la présence de furoncles chez le chien, le vétérinaire va, généralement, réaliser un examen cytologique qui consiste à analyser au microscope la substance purulente recueillie après avoir ouvert le furoncle.

Il peut réaliser également un examen bactériologique et un bilan sanguin pour déterminer l’origine de l’infection. Il peut aussi décider de réaliser des examens radiographiques s’il suspecte une atteinte des articulations.

D’autres examens complémentaires peuvent être réalisés tels qu’un trichogramme (examen des poils au microscope), un examen à la lumière de Wood (lumière fluorescente jaune-vert), un raclage cutané ou une biopsie.

Traitement

Le traitement mis en place par le vétérinaire va dépendre de l’origine et du type de furonculose diagnostiquée. Généralement, il repose sur deux types d’action :

  • Un traitement local : le praticien propose des soins locaux à base de mousses, de lotions ou de shampooings antiseptiques et antifongiques. Ils sont souvent à poursuivre, une fois les lésions cicatrisées.
  • Un traitement général : le praticien prescrit des antibiotiques pour traiter directement l’infection.

En cas de furonculose éosinophilique, le vétérinaire prescrira des corticoïdes pour soulager l’inflammation, par voie orale, durant quelques jours.

Selon le type de furonculose, la durée du traitement peut être longue et l’évolution ponctuée de rechutes.

STRESS, INCONFORT, AGITATION...

Quel calmant marche ?

Faites le test gratuit et découvrez les solutions naturelles les plus efficaces pour soulager votre chien.

Je fais le test !

Comment prévenir l’apparition de furoncles chez le chien ?

Hygiène

Une infection cutanée se développe plus facilement sur une peau sale et des poils emmêlés. Pour éviter l’apparition de furoncles chez votre chien, il est donc conseillé de le laver et le brosser régulièrement.

Prenez soin également de contrôler les zones sensibles, peu observables, au quotidien comme les espaces interdigités.

Équilibre alimentaire

Une alimentation équilibrée garantit à votre chien un bon apport en vitamines et minéraux. Elle favorise ainsi le bon fonctionnement du système immunitaire qui se montre plus fort pour lutter contre les infections, notamment cutanées.

Questions fréquentes – F.A.Q

Comment reconnaitre un abcès chez le chien ?

Un abcès se manifeste par une cavité chaude et rouge qui se gorge de pus sur la peau de l’animal. Il peut être isolé ou se multiplier sur des zones plus ou moins importantes.

Comment vider un abcès chez le chien ?

Il est totalement déconseillé de manipuler un abcès cutané chez votre animal car cela risque de générer une surinfection. Seul le vétérinaire peut traiter l’abcès en déterminant sa cause.

Puis-je mettre de la Biseptine à mon chien ?

Il est effectivement possible d’appliquer de la Biseptine sur une plaie de votre animal pour la désinfecter. Toutefois, si la plaie ne cicatrise pas, semble s’infecter (formation d’abcès) ou si d’autres symptômes apparaissent chez votre animal, consultez votre vétérinaire.

Comment endormir son chien pour le soigner ?

Seul le vétérinaire peut endormir votre animal pour le soigner grâce à des produits anesthésiants. Tenter d’endormir soi-même son animal est totalement proscrit, la vie de votre animal en dépend.

A lire aussi : Somnifère pour chien : nos conseils !

Pourquoi mon chien a des kystes ?

De multiples causes peuvent expliquer la présence de kystes chez votre animal. Elles peuvent êtres anodines ou plus graves. Consultez votre vétérinaire pour identifier la nature de ces kystes et les prendre en charge au plus tôt.

Lire la suite…

Pourquoi les chiens lèchent leurs plaies ?

Les chiens, comme tous les mammifères, lèchent leurs plaies dans l’intention de les nettoyer et d’apaiser douleurs et démangeaisons.
Cependant, ce comportement est contre-productif puisque la salive du chien contient énormément de bactéries qui peuvent surinfecter les plaies.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notre site internet utilise des cookies 🍪, comme la plupart des sites, afin de nous aider à améliorer votre expérience lorsque vous naviguez sur notre site. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela.